BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
Le Management à L'ère du DigitalManagement des Hommes

Le manager coach pour mieux gérer ses équipes

Le manager « classique » serait-il en train de laisser sa place au manager coach ? C’est ce que l’on pourrait penser depuis le début de la pandémie de Covid-19. En effet, pour s’adapter à des changements importants dans le monde du travail, la posture du manager a dû évoluer. Télétravail, confinements, compétitivité accrue ont ainsi bouleversé nos codes et nos repères. Au point de tout repenser ? Il serait temps ! Car ce concept n’a rien de nouveau. Il est désormais essentiel d’accompagner les équipes et de les coacher pour leur permettre d’atteindre leurs objectifs. Mais comment faire ? Retour sur notre nouveau monde du travail et les pratiques à mettre en œuvre. Vous saurez dès lors pourquoi et comment devenir un manager coach.

Manager coach: un remède à la crise ?

Il y a déjà un an, nous vous parlions des nouveaux défis du manager. De fait, la pandémie était passée par là, nous poussant à repenser nos façons de travailler. Depuis, nous avons parlé d’entreprise libérée et d’intrapreneuriat. Ainsi, nous voyons que les choses n’ont cessé d’évoluer depuis plusieurs mois. De quelle façon et comment ces événements ont-ils profondément impacté le management ?

Le management évolue avec la crise

Le télétravail s’est imposé aux entreprises depuis le début de la crise. Certaines n’y avaient jamais adhéré ou n’y avaient tout simplement jamais pensé. Pour elles, comme pour beaucoup d’autres, le travail se faisait au bureau. Il n’est donc guère étonnant que de nombreux managers se soient retrouvés démunis, et souvent même en détresse, face à cette situation inédite. Ils ont alors dû improviser. Et cela sur un marché particulièrement concurrentiel. Est-il nécessaire de préciser que le stress est monté en flèche pour eux pendant cette période ?

La pandémie a été une période particulièrement stressante pour les managers.

C’est ce que révélait en novembre dernier le baromètre Cegos du climat social 2020. 68 % des managers estimaient ainsi que leur niveau de stress avait un impact négatif sur leur santé. Durant cette période, ils ont dû, en effet, très souvent être présents sur leur lieu de travail. Ils se sont également davantage investis auprès de leurs collaborateurs, veillant à leur bien-être et à être une oreille attentive :

Les managers ont fait preuve d’agilité et d’inventivité pour instaurer de nouvelles manières de collaborer à distance et d’assurer la cohésion d’équipe, en organisant des cafés Skype, par exemple.

Catherine Lainé, spécialiste des enjeux de management chez Cegos pour 20 Minutes

De même, selon Annette Chazoule, manager de l’offre de formation en management chez Cegos, « 70 % des salariés se sont sentis écoutés et compris par leur manager lors de cette période. Et 71 % estimaient que leur travail était reconnu. Ce qui montre une réciprocité dans la confiance. » Une notion de confiance bienvenue dans un monde en crise. De nouvelles pratiques qui ont donné envie d’aller plus loin. Et si le coaching était une solution ?

Qu’est-ce que le coaching ?

Avant de l’inclure dans le management, le coaching était un métier à part entière. Apparu dans les années 70 dans le milieu sportif, son héros était un entraîneur accompagnant une ou plusieurs personnes pour leur permettre d’améliorer leurs performances sportives. Le terme s’est ensuite associé à d’autres disciplines avant de rejoindre le milieu de l’entreprise. Toutefois, sa philosophie de départ reste la même : aider les protégés à atteindre brillamment leurs objectifs. Et cela sans leur apporter de solutions. Ils doivent uniquement les soutenir pour qu’ils puissent trouver les réponses par eux-mêmes. Ils peuvent ainsi progresser tout au long de leur parcours.

Dès lors, il est légitime de s’interroger sur le fait d’adjoindre le terme de coach à celui de manager ? Le manager n’est-il pas historiquement le leader qui donne des ordres et qui réclame toujours plus d’investissements salariaux au profit des objectifs de l’entreprise ? Oui, mais les pratiques sont en train de bouger depuis quelques années. Et la crise nous le prouve une nouvelle fois. Il est primordial qu’elles changent pour répondre aux défis de demain.

Pourquoi le manager doit-il devenir coach aujourd’hui ?

À l’heure où les salariés sont en quête de sens dans leur travail et où la motivation est au plus bas, le manager doit désormais tendre vers de nouvelles pratiques. Dans le rapport d’information des travaux parlementaires « Évolution des modes de travail, défis managériaux : comment accompagner entreprises et travailleurs ?« , le Sénat parle même de « révolution managériale« . Il y évoque les propos de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 26 novembre 2020, pour une mise en œuvre réussie du télétravail :

(L’ANI) appelle à une forme de renouveau des pratiques managériales qui parviendrait à concilier la multiplicité des organisations de travail (…). Ces nouvelles pratiques managériales impliquent de nouvelles responsabilités partagées entre l’employeur et le salarié cadre, dans une recherche de performance collective et d’excellence opérationnelle, en veillant à respecter l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle

ANI du 26 novembre 2020 (propos rapporté par le site Sénat.fr)

En effet, la crise, avec le développement du télétravail, a rebattu les cartes. Il est désormais essentiel de revisiter le management classique pour aller vers un modèle prônant la responsabilisation et la confiance. Dès lors, le manager coach sort de son rôle de supérieur hiérarchique pour mettre un pied dans les ressources humaines. Il devient ainsi formateur et remet l’humain au centre pour lui permettre de développer ses performances. L’objectif final étant, bien entendu, d’offrir à l’entreprise une plus grande compétitivité sur un marché très tendu. Un programme ambitieux qui mérite néanmoins une bonne préparation des managers.

Comment devenir manager coach ?

Nous l’avons vu, avec la crise certains managers ont spontanément changé leurs pratiques. Toutefois, devenir manager coach n’est pas inné. Des formations seront bien souvent nécessaires. Donc, suivez le guide !

Le top 3 des qualités recherchées par les salariés chez leur manager sont le respect, l'écoute et le leadership.
Capture d’écran de l’infographie « Les salariés et leur manager » par Michael Page et Page personnel (2018)

Ne plus uniquement penser objectifs

Le manager traditionnel pense uniquement en fonction de ses objectifs personnels. L’équipe entière doit donc être au service de ceux-ci. Pourtant, chaque membre de l’équipe a également ses propres objectifs. Et l’accomplissement de ces derniers est essentiel si l’on veut, in fine, voir se concrétiser les objectifs managériaux. Gaël Chatelain-Berry, auteur, conférencier et consultant, va même plus loin. Pour lui, « La différence entre un manager «ancienne école » et un manager coach, c’est que le premier met souvent son égo au-dessus de tout tandis que le second le met en retrait. »

Il appartient donc au manager coach de permettre à chacun de grandir individuellement en l’accompagnant dans ses réussites. Toutefois, si ces dernières ne sont pas au rendez-vous, il doit aussi être en mesure de l’aider à relativiser. L’erreur est humaine et elle fait partie de l’apprentissage. Le manager doit dès lors être une oreille attentive et empathique.

Être à l’écoute de ses équipes

Cela peut sembler évident et pourtant de nombreux managers ne sont pas à l’écoute de leurs collaborateurs. Le stress et le manque de temps en sont très souvent les raisons principales. Le rapport hiérarchique établi entre les deux parties implique également deux choses : le salarié n’a pas à se confier et le manager n’a pas à se rendre disponible pour celui-ci. Là encore, la pandémie nous a montré que le manque d’écoute d’un manager pouvait aboutir à des situations de blocage, voire à des départs préjudiciables de l’entreprise. Il est donc apparu comme important d’aménager son emploi du temps en fonction des besoins de ses salariés.

Un manager coach va même aller plus loin en laissant sa porte ouverte en continu pour celui ou celle qui en ressentira le besoin. L’humain est, encore une fois, au cœur du fonctionnement de l’entreprise. Et pour cela, la notion de responsabilisation s’impose.

Rendre autonome et faire confiance : le leitmotiv du bon manager coach

Pour atteindre leurs objectifs, les collaborateurs doivent se sentir en confiance. C'est donc le rôle du manager coach d'inspirer cette confiance.

Pour atteindre leurs objectifs, les collaborateurs doivent se sentir en confiance. C’est donc le rôle du manager coach d’instiller cette confiance en leur accordant le plus d’autonomie possible. Ces derniers doivent être libres de prendre des initiatives s’ils le souhaitent. C’est un aspect qui doit être encouragé. Ceci afin de booster leur créativité, mais également leur motivation.

De fait, un salarié qui aura la possibilité de s’exprimer sera valorisé et pourra donner le meilleur de lui-même. Tout cela sans pression bien entendu. Il ne doit pas être oppressé par le poids des responsabilités. Toutefois, il s’agit de lui offrir les clés pour lui permettre d’avancer en toute sérénité.

Accompagner chacun des collaborateurs

Vous l’avez compris, la posture du manager coach est celle d’un accompagnateur. Celle-ci s’inscrivant totalement en marge du management traditionnel, il est utile de se former pour parvenir à ce nouveau positionnement. Dans ce sens, la formation « Encadrer et animer une équipe à l’Ère du Digital » peut être intéressante puisqu’elle touche au bien-être des salariés et à la conduite du changement. Elle aborde également la notion de management transversal qui peut vous être d’une grande utilité. En effet, celle-ci décloisonne les rapports hiérarchiques et met en avant la culture de partenariat et l’esprit collaboratif.

Le management étant en évolution constante, il est fondamental d’en comprendre les rudiments et de se remettre à niveau. La formation Management est idéale pour cela, car elle aborde aussi bien les nouvelles tendances que la communication interpersonnelle ou le management à distance. L’apprentissage vous offre de nombreuses possibilités de développement pour votre carrière.

Développer des qualités indispensables

Un bon manager a pour faculté principale de motiver et d'inspirer ses équipes, mais aussi de développer leur potentiel !
Capture d’écran de l’infographie « Les salariés et leur manager » par Michael Page et Page personnel (2018)

Le manager coach doit travailler à l’acquisition de soft skills indispensables au renouvellement de sa fonction. Il est possible que vous ayez intégré d’anciens schémas ou modes de fonctionnement à bannir. La première chose à faire : observer. Prenez le temps de vous poser et de regarder ce qui se passe autour de vous, dans vos équipes, sur le plan individuel… L’observation est la clé qui vous permettra de débloquer bien des situations, de saisir des opportunités, de développer des compétences en interne. L’empathie, la bienveillance et de bonnes capacités de communication vous seront, là encore, indispensables pour devenir un véritable manager coach.

En conclusion

La crise que nous vivons actuellement a provoqué de brusques changements dans nos modes de travail. Les managers ont dû s’adapter et faire preuve d’agilité. Certains ont tout naturellement trouvé des solutions. D’autres, bousculés par les nouvelles générations et la digitalisation, se sont perdus en route. Il est temps de reprendre son rôle en main en réinventant le métier et en adoptant la posture de manager coach. Grâce à la formation, vous devriez rapidement y parvenir. Alors lancez-vous, c’est le bon moment !

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Efficacité professionnelleFinancementFormationManagement des Hommes

FNE-Formation rentrée 2021 : un élargissement bienvenu pour les entreprises

EntrepreneuriatManagement des Hommes

L'intrapreneuriat : comment et pourquoi l'impulser ?

Développement CommercialInterviewsManagement des Hommes

"La formation Management d'Entreprise m'a donné un nouvel élan"

Efficacité professionnelleLe Management à L'ère du DigitalManagement des HommesRH 2.0

Gestion de conflits au travail : bonnes pratiques