BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
Relation Client DigitaleStratégie MarketingWeb et e-business

French Days : 6 bonnes pratiques qui seront appliquées par les meilleurs e-commerçants en 2021 !

6 bonnes pratiques empruntées aux meilleurs e-commerçants pour réussir les French Days en 2021

Les French Days d’automne sont sur le point de commencer. Du vendredi 24 septembre au lundi 27 septembre, les e-commerçants vont rivaliser d’astuces pour réaliser un maximum de ventes et écouler leurs stocks les plus encombrants avant les fêtes de Noël ! Mais quelle est l’origine des French Days ? Est-ce que tous les e-commerçants ont intérêt à y participer ? Et surtout quelles pratiques seront adoptées par les plus grands pour cette édition 2021 ? Nous répondons à toutes les questions que vous vous posez sur cet évènement phare du e-commerce français !

Les French Days, c’est quoi exactement ?

En janvier 2018, Delphine Gény-Stephann, alors Secrétaire d’État au Ministère de l’Économie et des Finances, profite du début des soldes d’hiver pour évoquer l’idée d’un nouvel évènement commercial au printemps. Une idée saisie au bond par 6 grands acteurs du e-commerce ! À savoir : Rue du Commerce, Boulanger, Fnac Darty, Cdiscount, La Redoute et Showroomprivé, qui lancent dès le mois d’avril 2018 la toute première édition des French Days. Une nouvelle période de promotions à laquelle tous les autres e-commerçants de l’Hexagone sont conviés à participer s’ils le souhaitent !

A l’époque, les principaux objectifs de ces « Journées imbattables du e-commerce français » étaient de :

  • créer un pendant français au Black Friday. Si bien que cet évènement est aussi surnommé « Black Friday à la française » ;
  • booster les ventes au printemps, qui était jusqu’alors considéré comme une période creuse, « coincée » entre les soldes d’hiver et d’été ;
  • développer les ventes en ligne, qui peinaient à décoller en France. En effet, la part du e-commerce dans la totalité du commerce de détail n’avoisinait que les 9% début 2018… Mais bien entendu, les choses ont beaucoup changé depuis, la grande majorité des consommateurs français s’étant accoutumés aux achats en ligne depuis les débuts de la crise sanitaire !

« Entre e-commerçants, on se réunit régulièrement et l’idée est partie de comment on pouvait se réinventer au premier semestre pour créer un pendant au Black Friday. »

Annabel Chaussat, alors directrice marketing et e-commerce de Fnac Darty, lors d’une interview pour l’Agence France Presse (AFP) en 2018.

Un succès immédiatement au rendez-vous

Dès son lancement, l’opération a entraîné plus de 43 millions de visites en ligne et plus de 40% de ventes supplémentaires sur certains sites !

Depuis, de plus en plus d’e-commerçants français se joignent à l’opération. Même les commerces physiques sont invités à participer, mais il reste recommandé de posséder au moins un site vitrine pour être remarqué des clients !

Le nombre d'entreprises participant au Black Friday à la française a considérablement augmenté en 2021.
Extrait présentant certaines des entreprises qui prennent part à l’opération
Source : site officiel des French Days

A noter également que le phénomène a pris tellement d’ampleur que deux éditions se déroulent à présent chaque année :

  • les French Days de printemps, dits aussi « Spring French Days ». Ces derniers ont traditionnellement lieu en avril, mais il peut y avoir des exceptions. Comme en 2020 et 2021 où les dates ont été décalées pour ne pas pénaliser les commerces physiques – encore sous fermeture administrative en avril — souhaitant participer à l’évènement ;
  • et les French Days d’automne en septembre, aussi appelés « French Days de la rentrée » ou encore « French Days Back to School ». En 2021, l’édition se tiendra du vendredi 24 septembre à 7 h au lundi 27 septembre à minuit !

Les petits commerces ont aussi leurs chances durant les French Days 2021 !

Rue du Commerce, Fnac Darty, Cdiscount… Cela fait beaucoup de grands sites e-commerce en compétition. Sans parler du géant américain Amazon qui parvient à surfer sur la vague en multipliant les ventes flash durant cette période côté France.

Mais hors de question de baisser les bras pour autant ! Quelle que soit leur taille, tous les commerces français ont le droit de prendre part aux French Days et peuvent réaliser de belles ventes s’ils appliquent les bonnes méthodes. Cela vaut également pour les commerces de proximité !

Sachez en effet que les consommateurs français soutiennent toujours très activement les petites entreprises locales en 2021. Au point même souvent de les privilégier à de grandes enseignes ! Surtout lorsqu’elles proposent des services pratiques (ex.: achats en ligne, livraison à domicile, pick and collect) et des promotions intéressantes, comme lors des French Days : vous trouverez toutes les informations dans notre article consacré à l’e-commerce de proximité !

Bon à savoir : pour participer à l’opération, vous devez vous inscrire sur le site officiel des French Days. Vous restez ensuite libre d’organiser vos promotions à votre manière !

Focus sur les 6 bonnes pratiques que les plus grands e-commerçants appliqueront

Les meilleurs e-commerçants vont sans doute rivaliser d’imagination durant les French Days de la rentrée. Difficile donc de tout prévoir ! Cependant, certaines bonnes pratiques s’annoncent d’ores et déjà incontournables : nous vous les présentons en détail ci-dessous.

Communiquer en amont des French Days

Avec ses nombreuses promotions intéressantes, le Black Friday à la française suscite beaucoup d’attente chez les consommateurs. Ils essaient donc de savoir quelles marques vont y participer pour anticiper leurs achats. C’est pourquoi les meilleurs e-commerçants communiquent largement sur leur participation aux French Days en amont de l’évènement. Généralement une semaine avant, voire plus ! Ainsi, ils sont sûrs que leurs clients n’auront pas dépensé tout leur argent chez un concurrent avant de se rendre compte que leur enseigne proposait également des promotions…

Si chacun d’entre eux déploie sa propre stratégie, celle-ci inclut généralement des :

  • publications régulières sur Facebook, Twitter, TikTok et tout autre réseau social fréquenté par les cibles de l’entreprise. En multipliant les formats attractifs comme les stories et les vidéos par exemple ;
  • campagnes emailing, avec des présentations détaillées des produits en promotion et éventuellement des réductions bonus pour récompenser (et fidéliser) les meilleurs clients de l’entreprise ;
  • campagnes par SMS pour séduire les mobinautes.

Gageons que les meilleurs e-commerçants penseront également à :

  • demander à des influenceurs de parler de leurs promotions à leurs abonnés ;
  • envoyer des communiqués de presse, en ciblant les médias en ligne les plus adaptés à leurs produits. Sachez en effet que les articles du type « X bons plans à ne pas rater durant le Black Friday à la française » ou encore « Quelles entreprises participent au French Days de la rentrée ? » fleurissent sur le net dans les jours précédents l’opération. Même si les journalistes scrutent la Toile à la recherche de bons plans à partager avec leurs lecteurs, attirer directement leur attention peut permettre d’obtenir plus facilement un article !

Tout faire pour gagner en visibilité sur Google

Être présent sur les réseaux sociaux, c’est déjà très bien. Mais pour attirer un maximum de clients, les sites e-commerce qui participent aux French Days doivent aussi « occuper le terrain » sur Google. Pour ce faire, les meilleurs e-commerçants misent à la fois sur :

  • des campagnes publicitaires Google Ads (ex Adwords) ;
  • et une solide stratégie SEO (Search Engine Optimization) pour figurer dans le top des résultats de recherche naturels.

Par exemple, la Fnac a pour habitude de publier des articles durant cette période, ce qui lui permet de travailler des mots-clés autour des French Days… Et de rappeler au passage à ses clients que cette opération est l’occasion rêvée d’acheter leurs cadeaux de Noël tout en soutenant les commerces français !

Cela étant dit, gardez à l’esprit qu’une bonne stratégie SEO ne s’appuie pas uniquement sur les mots-clés. En effet, l’expérience utilisateur compte aussi énormément pour figurer en bonne place sur Google. Sans parler du fait qu’elle est extrêmement importante pour optimiser votre taux de conversion ! Vitesse de chargement des pages, ergonomie mobile du site : autant de points à vérifier.

Habiller son site e-commerce aux couleurs des French Days

Les clients et prospects peuvent être prévenus par mail ou sms, certes. Mais pour réaliser un maximum de ventes, les nouveaux visiteurs doivent aussi savoir qu’une marque participe à l’évènement dès qu’ils arrivent sur son site ! Pour cela, rien de plus simple : les meilleurs e-commerçants modifient l’habillage de leur site durant tout l’évènement. Les couleurs mises en avant ? Le bleu, le blanc et le rouge bien sûr ! En règle générale, une grande bannière « spéciale French Days » est également visible sur toutes les pages du site.

Certains grands e-commerçants commencent même à changer le design dans les jours précédents l’évènement. Vous l’avez peut-être d’ailleurs déjà remarqué vous-même en vous rendant sur :

  • le site de Cdiscount, avec son logo arborant fièrement les couleurs du drapeau français ;
  • ou encore celui de la Fnac, où figure notamment le hashtag #EcommerceFrance et un compte à rebours annonçant l’arrivée prochaine des French Days de septembre… Au moins, c’est clair !
Pour annoncer les French Days de la rentrée, la Fnac affiche un compte à rebours sur son site !
Capture d’écran du site de la Fnac, septembre 2021

Choisir les bons produits à mettre en promotion

Sélectionner LES produits qui séduiront à coup sûr les visiteurs, c’est essentiel pour réussir les French Days. Et plus largement toutes les périodes de promotion ! Pour cette édition de septembre, gageons que les meilleurs e-commerçants vont surtout proposer une large sélection de produits Made in France. Un choix doublement logique, étant donné que :

  • de nombreux consommateurs privilégient les produits fabriqués en France pour soutenir l’économie nationale depuis les débuts de la crise sanitaire ;
  • à la base, le concept même des French Days est de booster l’économie française…

À noter également que tous les e-commerçants qui proposent des produits high-tech les mettront certainement en promotion. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce sont les produits high-tech qui se vendent le mieux. L’histoire se répète à chaque édition des French Days !

Consoles de jeux, airpods... Les Français achètent majoritairement des produits high tech durant les French Days.
Source : Baromètre French Days automne 2020, Foxintelligence

Cela étant dit, les Français achètent bien entendu de nombreux autres produits durant cette période comme des meubles de cuisine, des articles de décoration et des vêtements par exemple !

Proposer un « bon plan » avant même le lancement de l’opération pour assurer des ventes

Comment s’assurer que les clients vont faire leurs emplettes chez vous durant les French Days ? En leur proposant des promotions à -60%, -70% ou même -80% ? C’est effectivement une option. Cependant, bon nombre de vos concurrents risquent de faire la même chose : à elle seule, cette stratégie ne garantit donc pas que vous vendrez facilement vos produits.

De plus, vous ne pouvez pas indéfiniment tirer vos prix vers le bas. En effet, vous devez conserver une marge : stock à écouler ou non, nous rappelons que les ventes à perte ne sont autorisées que durant les « vraies » soldes !

C’est pourquoi les meilleurs e-commerçants tentent de trouver d’autres astuces pour capter les clients. La tendance pour l’édition de septembre 2021 ? Proposer un bon plan AVANT le début des French Days… Dont les clients ne pourront vraiment bénéficier que durant l’opération.

Exemple concret : la French e-carte Cdiscount. Présentée avec le slogan « préparez vos French Days », cette e-carte cadeau est proposée à l’achat avant le 24 septembre pour 130€. Mais son montant réel est de 150 € : soit 20 euros « bonus » dans la cagnotte du client ou de son proche. Bien entendu, la carte ne peut être activée qu’au lancement des French Days d’automne. Une belle idée ! Même si Cdiscount accorde une petite marge d’utilisation (jusqu’au 31 octobre), il peut être sûr que les possesseurs de la carte dépenseront la majorité de leur cagnotte chez lui durant les « Journées imbattables du e-commerce français ». Et ce, quelles que soient les promotions proposées par ses concurrents…

Faire appel au live streaming e-commerce

Avez-vous déjà entendu parler du live streaming e-commerce ou live shopping ? Venue de Chine, cette technique est de plus en plus utilisée en France, notamment durant les soldes et les périodes de promotion. Nous gageons donc que les meilleurs e-commerçants y feront également appel durant les French Days de la rentrée !

Le principe ? Animer un « show » en direct sur le net, pour faire la démonstration des produits, donner des conseils aux spectateurs et répondre en temps réel à leurs questions. Bien exploitée, cette technique peut vraiment faire décoller les ventes. Même dans les petites structures qui n’ont pas les moyens de faire appel à un influenceur pour animer le live ! Nous vous invitons à consulter notre article sur le live streaming e-commerce pour tout savoir sur elle.

Pour aller plus loin

Vous appliquez déjà toutes ces bonnes pratiques ? Félicitations !

Félicitations si vous avez construit une bonne stratégie pour les French Days 2021.

Sinon, ce n’est pas si grave : vous avez le temps de peaufiner votre stratégie pour les prochains French Days du printemps ! Quitte au besoin à vous former – ou à faire former l’un de vos salariés — dans certains domaines.

Vous pouvez envisager une formation en marketing digital par exemple. Elle vous permettrait d’optimiser vos compétences en emailing marketing, SEO, campagne Google Ads, etc. Ou encore une formation centrée sur l’expérience utilisateur, afin de booster votre visibilité sur le web et votre taux de conversion !

Quel que soit votre choix, sachez également que vous pouvez :

  • opter pour une formation e-learning, c’est-à-dire 100% en ligne. Pensez-y : c’est une bonne option si vous souhaitez étudier à votre propre rythme et vous épargner des trajets aussi pénibles que coûteux ;
  • faire financer intégralement votre formation e-learning grâce à différents dispositifs.

Ces derniers dépendent de votre situation professionnelle : nous vous les présentons en détail dans notre guide des dispositifs de financement 2021.

Mais vous pouvez aussi contacter directement nos conseillers si vous avez la moindre question !

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Développement CommercialRelation Client DigitaleStratégie d'entrepriseWeb et e-business

Quel impact du digital sur le développement des entreprises en 2021 ?

Développement CommercialRelation Client DigitaleWeb et e-business

Fêtes de fin d’année 2021 : faut-il s’attendre à des ventes record ?

Stratégie MarketingWeb et Contenu

7 conseils pour réussir votre campagne marketing d’Halloween 2021

Search MarketingWeb et Contenu

10 conseils pour une stratégie SEM au top en 2021