BREAKING NEWS /// Le FNE continue et finance jusqu’à 80% de votre formation ! 

Développement CommercialEntrepreneuriatRelation Client DigitaleStratégie et Projets WebWeb et e-business

Lancez votre e-commerce avec les actions solidaires !

Plusieurs actions solidaires soutiennent l'e-commerce en France

Vous n’aviez jamais proposé de ventes en ligne avant le reconfinement ? Alors profitez des actions solidaires pour lancer votre e-commerce facilement et à moindre coût ! De nombreuses plateformes soutiennent en effet les TPE et PME en leur proposant des abonnements gratuits ou des commissions préférentielles par exemple. Des outils pour créer votre site marchand jusqu’aux solutions de relation client digitale, nous vous présentons notre sélection et nos meilleurs conseils pour vous aider à ouvrir votre e-boutique !

Conseils de base pour bien lancer votre e-commerce grâce aux actions solidaires

Prenez quand même le temps d’analyser et comparer les offres

Nous avons conscience de l’urgence de la situation mais gare à la précipitation ! En effet, opter pour la « première offre attractive » que vous trouverez pourrait être une erreur stratégique sur le long terme. Gardez à l’esprit que vous aurez sans doute besoin de continuer à vendre en ligne bien après la fin de ce reconfinement. Pourquoi ? Tout simplement parce que :

  • même si personne ne le souhaite, nous risquons fort de nous engager dans un cycle de confinements/déconfinements ;
  • le côté pratique des achats en ligne a séduit de nombreux Français depuis les débuts de la crise sanitaire. Ainsi, même lors du premier déconfinement, les ventes en ligne ont continué d’afficher des résultats impressionnants. L’analyse menée par Bazaarvoice relève notamment une hausse moyenne de 83% au mois de mai, par rapport à 2019 !

« Le COVID-19 a amené les consommateurs de tous horizons à repenser leur manière d’effectuer leurs achats en ligne et d’après les chiffres, ces nouvelles habitudes pourraient bien perdurer dans le temps »

Emmanuel Gerbier, Director of Client Success EMEA chez Bazaarvoice

Nous vous conseillons donc de prendre quelques instants pour choisir des solutions digitales répondant parfaitement à vos besoins ! Cela vous évitera bien des déconvenues comme devoir refaire votre e-boutique sur une autre plateforme d’ici quelques mois…

En pratique, nous vous conseillons surtout de vérifier :

  • les options proposées. Vous permettent-elles de faire tout ce que vous souhaitez ? (ex. : l’option click and collect est-elle intégrée ? ) ;
  • si la solution est facile à prendre en main, grâce aux avis d’autres utilisateurs ;
  • la durée de l’offre solidaire. Certaines durent quelques semaines, d’autres plusieurs mois ;
  • les tarifs applicables à la fin de cette offre exceptionnelle (ex. : abonnement, commissions) ;
  • les modalités pour rompre votre abonnement au besoin.

Si vous avez le moindre doute, privilégiez les offres sans abonnement ou proposant un abonnement sans engagement !

Profitez du chèque numérique

Les solutions qui vous intéressent le plus demandent un investissement ? Pensez au chèque numérique proposé par le gouvernement. Il s’adresse aussi bien aux commerces sous fermeture administrative qu’aux entreprises appartenant aux secteurs les plus touchés par la crise.

« Un chèque numérique de 500 € sera proposé à tous les commerces fermés administrativement et aux professionnels du secteur de l’hôtellerie et de la restauration, afin de financer l’acquisition de solutions numériques de vente à distance. »

economie.gouv.fr

Concrètement, vous devez présenter vos factures à l’Agence de Services et de Paiement (ASP) pour en bénéficier. Normalement, cette aide pourra vous être reversée dès janvier 2021 !

N’hésitez pas à demander un accompagnement personnalisé

Actions solidaires et e-commerce : demandez un accompagnement personnalisé pour débuter vos ventes en ligne.

Les actions solidaires spéciales e-commerce que nous avons sélectionnées pour vous devraient vous simplifier la tâche. Cependant, si vous ressentez le besoin d’être accompagné(e) pour mieux cerner vos besoins et les solutions à adopter, faites appel à :

  • votre Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) ou votre Chambre de Métiers et de l’Artisanat (CMA) ;
  • votre municipalité ;
  • une association de commerçants.

Les managers de centre-ville peuvent aussi vous aider à digitaliser vos activités durant la crise !

Les marketplaces font preuve de solidarité pendant le reconfinement

Avez-vous pensé à l’option des marketplaces (places de marché) ? Ici l’idée n’est pas de créer un site e-commerce « indépendant » mais de proposer vos produits sur un site hébergeur. Entre autres avantages, une marketplace :

  • vous permet de toucher rapidement une large audience ;
  • prend en charge la gestion des paiements ;
  • propose des protections contre les impayés, les fraudes et les litiges ;
  • s’occupe même parfois du stockage et de la livraison de vos produits.

Bien entendu, la marketplace retient une commission sur chaque vente en « temps normal ». Elle nécessite aussi habituellement de souscrire un abonnement…

Cela étant dit, ces frais sont minorés dans les offres solidaires. Parmi elles, citons notamment celles proposées par plusieurs places de marché généralistes comme :

  • Cdiscount. Toute nouvelle TPE/PME française s’y inscrivant d’ici le 31 décembre 2020 bénéficie d’un abonnement gratuit, de -50% sur les commissions pour les commandes expédiées et de commissions gratuites pour le click & collect. Ces avantages persisteront jusqu’au
    30 avril 2021 (offre sans engagement) ;
  • eBay. Son opération « Toujours ouvert sur eBay » s’adresse aux commerces physiques souhaitant lancer ou développer leurs ventes en ligne durant la crise. Au programme : paiement différé des frais de vente, jusqu’à 3 mois de commissions offertes et un abonnement gratuit de 12 mois pour une Boutique Basique OU de 6 mois pour une Boutique A la Une ;
  • la plateforme « Mavillemonshopping.fr » (filiale du groupe La Poste). Durant le reconfinement, la plateforme est ouverte sans frais d’inscription, sans abonnement et sans engagement à « tous les commerçants, artisans, producteurs et restaurateurs de France métropolitaine et DOM ». Les frais de commission sont également offerts dans les territoires partenaires. Dans les autres régions, ils sont réduits à 5,5 % HT, contre 9 % en temps normal.

Conseil bonus

Une marketplace peut vous aider à booster vos ventes en ligne mais méfiez-vous des marges trop faibles.
Source : Simpsonworld

Intégrer une marketplace donne souvent un effet « coup de boost » aux ventes. Dans l’urgence, c’est intéressant. Mais sur le long terme, il peut être difficile de faire prospérer son activité en ligne en utilisant seulement cette solution. Notamment en raison des marges réduites… C’est pourquoi des entreprises font le choix de cumuler site e-commerce ET marketplace. Cette dernière leur permet alors surtout d’écouler les produits qu’elles ont du mal à vendre en rayons ou sur leur propre site. A méditer en fonction de votre situation !

Actions solidaires : focus sur les solutions e-commerce clés en main

Vous n’avez ni le temps ni le budget nécessaires pour créer un site marchand de A à Z ? Bonne nouvelle : vous pouvez ouvrir votre boutique en ligne très rapidement grâce à des solutions clés en main. En cette période de crise, les offres qui ont le plus retenu notre attention sont celles de :

  • PrestaShop. Le leader du site e-commerce en France s’associe avec PayPal pour vous offrir une remise de 250 € sur l’offre spéciale « Starter Pack e-commerce » (soit un tarif de 359,99 € HT au lieu de 609,99 € ). Sans engagement ni abonnement, cette offre vous donne aussi accès à des remises sur une sélection de modules complémentaires ;
  • Shop Application, qui propose des frais de mise en service réduits ( à partir de 290 € HT au lieu de 590 € HT) et un abonnement offert pendant 2 mois ;
  • Kiubi, qui permet aussi bien réaliser des sites Internet que des boutiques en ligne. L’abonnement (sans engagement) est gratuit pendant le confinement ;
  • WiziShop. Vous pouvez créer gratuitement votre e-boutique et bénéficier d’un abonnement gratuit sans engagement pendant 3 mois grâce à l’opération #EcommerceSolidaire. L’abonnement est offert quelle que soit l’offre choisie (Standard, Pro ou Advanced).

Un mot sur les solutions de paiement à distance

Pensez aux solutions de paiement solidaires pour lancer votre e-commerce.
Source : Rosanna Pansino

Que vous optiez pour une marketplace ou une solution e-commerce clés en main, les solutions de paiement sont normalement intégrées. Mais au besoin, sachez que plusieurs plateformes vous permettent de proposer facilement le paiement à distance durant la crise. Et ce, même si vous n’avez pas encore de site e-commerce ! Parmi elles, pensez par exemple à :

  • Lyra. Cette société française vous permet d’envoyer un lien de paiement par email, sms et WhatsApp. Pratique si vous prenez une commande par téléphone par exemple ! Mais au besoin, Lyra propose aussi des solutions de paiement à intégrer directement à votre site internet. Selon l’offre choisie, vous pouvez bénéficier de 50% à 100% de remise sur les frais de mise en service . Le coût de l’abonnement est quant à lui réduit de 10%. Toutes les offres sont sans engagement ;
  • Ingenico, qui vous offre les frais d’activation (200 € normalement) du service Link2Pay. L’abonnement mensuel est également réduit : 30 € par mois jusqu’au 31/12/2020. Là encore, ce service vous permet d’envoyer un lien de paiement sécurisé sur tous vos canaux digitaux !

Actions solidaires spéciales e-commerce : quid des solutions de livraison et de click and collect ?

Vous souhaitez proposer le click and collect ? Dans ce cas, pensez à Clycky. Que ce soit sur ordinateur ou sur mobile, Clycky permet aux consommateurs de repérer facilement les commerces et restaurants proposant le click and collect près de chez eux. Ils peuvent aussi y régler directement leurs achats avant de venir récupérer leurs emplettes chez vous. Compte tenu du contexte sanitaire, Clycky vous offre 3 mois d’abonnement gratuits si vous souhaitez vous inscrire !

Vous recherchez aussi un service de livraison ? Vous n’avez que l’embarras du choix car de nombreuses entreprises proposent des tarifs préférentiels pendant le reconfinement. Citons par exemple :

  • Cocolis, qui pratique une réduction de 50% sur les frais d’expédition (offre sans abonnement) ;
  • UPS. Ce transporteur a réduit les frais d’envoi standard en France : comptez 9,99€ HT au lieu de 18,56 € HT pour 1 kg. Là encore il n’y a pas d’abonnement.

Si vous travaillez dans la restauration, pensez plutôt à Uber Eats pour livrer vos plats cuisinés. Les frais de mise en service (600 € normalement) sont offerts jusqu’au 01/12/2020, sans abonnement. Uber Eats propose également l’option Click and Collect : pour ce type de ventes, les commissions sont gratuites pendant un mois.

Focus sur les solutions de relation client digitales solidaires

Plusieurs options intéressantes s’offrent également à vous pour :

  • communiquer avec vos clients ;
  • apprendre à mieux les connaître ;
  • et les fidéliser plus facilement !

Parmi elles, nous retenons en particulier :

  • Dolmen. Cette plateforme de communication vous permet de vous adresser de manière ciblée avec vos clients, que ce soit par SMS, mail ou même courrier. Entre autres options, elle permet aussi de collecter et traiter les données clients de manière sécurisée, dans le respect du RGPD (Règlement Général de la Protection des Données). L’abonnement est gratuit durant le reconfinement ;
  • Surprise Connect, une application qui vise à améliorer l’expérience client en « récompensant » votre clientèle avec des offres cashback. L’abonnement (sans engagement) est gratuit pendant 6 mois pour tous les commerçants indépendants des collectivités partenaires.
L'expérience client est également essentielle pour fidéliser la clientèle durant le reconfinement.
Capture d’écran Surprise Connect

Actions solidaires spéciales e-commerce : deux bonnes adresses à connaître

Les actions solidaires en faveur du e-commerce sont tellement nombreuses que nous ne pouvions pas toutes vous les présenter. Pour affiner notre sélection nous avons, entre autres, choisi de nous concentrer sur les solutions « nationales ». Cependant les offres régionales sont tout autant dignes d’intérêt !

Pour les découvrir, nous vous invitons à utiliser la plateforme gouvernementale « Clique Mon Commerce » si vous êtes un commerçant, un artisan ou un restaurateur. Elle répertorie uniquement les solutions numériques labellisées par le gouvernement et son moteur de recherches est très intuitif ! En pratique, vous devez seulement :

  • indiquer la nature de votre activité ;
  • préciser ce que vous recherchez (ex. : proposer un paiement un ligne, développer un site marchand)
  • cliquer sur votre région puis valider !
Clique mon Commerce vous permet de repérer facilement les actions solidaires pour lancer votre e-commerce.
Capture d’écran de Clique Mon Commerce

Seconde bonne adresse à connaître : France Num, le portail gouvernemental de la transformation numérique des entreprises. Tout en haut de la page d’accueil, vous trouverez un petit formulaire à destination des TPE et PME. Complétez-le si vous recherchez des conseils ou des contacts pour faciliter la digitalisation de votre entreprise. Ce site publie aussi régulièrement des reportages intéressants sur des success stories de l’e-commerce. N’hésitez pas à vous en inspirer !

Des conseils pour se former facilement à l’art de la vente en ligne pendant la crise

Vous aimeriez vous former pour développer votre e-commerce plus facilement ? Bonne idée : les solutions automatisées permettent de pallier à l’urgence mais si vous voulez vraiment accroître vos ventes en ligne et vous démarquer de vos concurrents, vous aurez besoin d’un minimum de compétences !

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez faire appel à de nombreux dispositifs de financement. Beaucoup d’entre eux étant cumulables, ils peuvent couvrir la plus grande partie voire la totalité du coût de votre formation ! Si vous êtes en activité partielle à cause de l’épidémie, pensez en particulier au dispositif FNE-Formation. Grâce à lui, l’Etat finance 70% de vos frais pédagogiques ou même 80% d’entre eux, si vous êtes en activité partielle de longue durée. Mais ce n’est qu’un exemple parmi d’autres : nos conseillers vous renseigneront volontiers sur toutes les options à votre portée.

Dernier conseil pour conclure : préférez les formations e-learning jusqu’à ce que la situation soit stabilisée. Se déroulant intégralement en ligne, elles restent accessibles même en plein confinement et vous évitent tous les risques de contamination. Elles vous épargnent aussi les frais de déplacement !

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Développement CommercialStratégie Marketing

Optimiser son parcours client, une priorité pour une fin d'année pas comme les autres

Stratégie Marketing

Pourquoi et comment repenser l'expérience client après l'épidémie de Covid-19 ?

Relation Client DigitaleStratégie Marketing

Marketing conversationnel : comment replacer l'humain au coeur de la relation client ?

Articles Invités

B2B : acquérir de nouveaux clients avec l’inbound marketing ?