BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
Management des HommesRH 2.0Stratégie d'entreprise

Recrutement : comment attirer les jeunes générations et les garder ?

Votre entreprise peine à attirer des profils jeunes et à les fidéliser ? Qu’avez-vous mis en place pour les séduire ? En effet, aujourd’hui, les rôles se sont inversés : c’est à l’entreprise de faire un effort dans ce sens. Finis les bons éléments qui restaient longtemps dans la même entreprise. Les nouvelles générations savent ce qu’elles veulent et n’hésitent pas à changer d’entreprise si l’herbe leur paraît plus verte ailleurs. Et cela malgré un contexte économique difficile sur fond de crise sanitaire. Éternelles insatisfaites ? Détrompez-vous, elles ont, au contraire, de fortes convictions. De plus, leur soif d’apprentissage et leur quête de sens bousculent l’entreprise pour votre plus grand bien. Il est donc temps de sortir de votre zone de confort et de vous renouveler. Mais quelles sont leurs attentes, comment les recruter et, surtout, comment les garder ? Suivez le guide !

Comprendre les attentes des jeunes générations pour les attirer

Pour pouvoir attirer et comprendre les jeunes générations, il s’agit tout d’abord d’appréhender qui elles sont et quels sont leurs besoins.

Qui sont les jeunes générations ?

La génération Y, née après 1981, est arrivée sur un marché de l’emploi en pleine crise économique et a profondément bouleversé les habitudes des entreprises. Place désormais à la génération Z ! Cette dernière, apparue selon certains en 1991 et d’autres en 2001, débarque actuellement sur le marché de l’emploi avec de vraies convictions et des envies d’aller plus loin que leurs aînés. De même, le numérique n’a aucun secret pour ces centennials car ils n’ont jamais connu la vie sans internet. Leur approche du monde du travail est, dès lors, fondamentalement différente.

Accros à leurs portables, ils voyagent en permanence et l’information, pour eux, a toujours été à portée de main. Instantanéité et rapidité sont leurs crédos ! Il n’est donc guère surprenant de constater leur appétence pour certains réseaux sociaux. Snapchat, Instagram ou encore Tik-Tok sont de véritables outils où le contenu visuel et la créativité se mêlent pour leur plus grand plaisir. Les jeunes issus de cette génération du « tout de suite » et du « maintenant », sont pourtant loin d’être des enfants gâtés. Ils ont une grande ambition puisque, selon une étude de l’agence de conseil FutureCast, 60 % des centennials veulent changer le monde.

Enfin, ces nouveaux talents sont des entrepreneurs dans l’âme. Ils ont grandi avec, sous leurs yeux, le succès de personnalités telles que Steve Jobs, Mark Zuckerberg ou encore Beyonce. Ils sont donc tout à fait prêts à créer leur propre emploi si le besoin s’en fait sentir. Dès lors, c’est à vous de les séduire et de savoir les convaincre tout en leur laissant la place de s’exprimer.

Pourquoi attirer les jeunes générations ?

Les jeunes générations commencent à peine à arriver sur le marché de l’emploi, mais leur dynamisme et leurs convictions en font des ambassadeurs de demain pour votre marque. Miser sur eux vous permettra de rester en constante innovation sur un marché particulièrement tendu. En phase avec les consommateurs actuels, ils vous offriront une nouvelle vision du monde et vous permettront d’évoluer tout en les faisant évoluer.

En interne, leurs atouts sont également indéniables puisqu’ils bousculent les codes et refusent de s’inscrire dans les cases préétablies par les générations précédentes. Ainsi, comme les Y, le bien-être au travail est primordial pour eux, tout comme les nouvelles formes de management. Vous serez parfois obligé de vous mettre à niveau pour les suivre grâce à des formations telles que Encadrer et animer une équipe à l’Ère du Digital ou Management d’Entreprise à l’ère du digital. Mais quel bol d’air pour votre entreprise et l’ensemble de vos équipes ! Votre rôle va maintenant être de déterminer comme les attirer.

Comment attirer les jeunes et réussir votre recrutement ?

Pensez à de nouvelles techniques de recrutement pour attirer les nouvelles générations

Vous en êtes encore à la candidature traditionnelle pour attirer de jeunes talents ? C’est le moment de revoir votre copie. De fait, les centennials seront peu séduits par les entreprises qui valorisent en premier lieu les compétences professionnelles ou celles ayant toujours recours à un mode de recrutement conventionnel. Pensez nouvelles techniques de recrutement via, par exemple, des quizz, un événement (en visio pour le moment), des jeux-concours… Surprenez votre cible et donnez-lui envie de vous connaître. De même, montrez-lui que vous recherchez tout d’abord une personnalité. Les soft skills avant tout !

Misez sur le recrutement 2.0, les nouvelles méthodes de sourcing et le marketing des ressources humaines adapté au digital. En tant que responsable des ressources humaines, la formation Attirer, recruter et intégrer des collaborateurs dans un contexte digital vous offrira une précieuse aide dans vos prochains recrutements.

Communication interpersonnelle, écoute active, stratégie de communication digitale sont les nouveaux acquis que vous y gagnerez. Certains métiers tels que celui de Talent Acquisition Manager vous permettront, là encore, d’attirer les bons profils, en particulier si vous travaillez dans les nouvelles technologies et que vous devez faire face à une concurrence accrue. Mais le recrutement ne s’arrête pas une fois le contrat d’embauche signé, il se poursuit dans la fidélisation des jeunes recrues.

7 leviers pour fidéliser les jeunes

Vous avez trouvé la perle rare ? Bravo ! Mais saurez-vous la garder ? Votre « junior » continue à monter en compétences et risque bien, si vous n’appuyez pas sur les bons leviers, de prendre la poudre d’escampette. En particulier si une belle opportunité vient frapper à sa porte.

Travailler sa marque employeur

Vous le savez désormais, la génération Z est engagée… et elle apprécie les entreprises qui le sont également. C’est là qu’intervient votre marque employeur. Loin d’être un simple outil de communication, elle vous permet de démontrer vos valeurs, votre métier, votre philosophie en interne comme en externe. Si vous n’êtes pas en phase avec celle-ci, vous risquez d’en décevoir plus d’un.

En effet, l’honnêteté et l’authenticité sont des qualités très souvent prônées par nouvelles générations. Ainsi, selon le baromètre Michael Page « Les Français et l’Emploi », 77 % des jeunes de 18 à 34 ans pensent qu’il est essentiel de travailler dans une entreprise éthique. Donc, engagez-vous et restez transparent pour créer la confiance et faire de vos salariés les vrais ambassadeurs de demain.

Attirer et garder les jeunes grâce à sa flexibilité

L’heure n’est plus à la réflexion sur le bien-fondé ou non du télétravail. Cette année a profondément accéléré la digitalisation et provoqué des changements dans les modes de travail. Vers plus de flexibilité ? C’est ce que réclament les jeunes recrues. L’entreprise doit pouvoir leur faire suffisamment confiance pour leur accorder des temps de télétravail, même après la crise, s’ils en ressentent le besoin. La flexibilité s’entend aussi au niveau de la capacité à laisser son salarié s’organiser seul et à respecter l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle. Fini les horaires de travail à rallonge, et si on évoluait vers de nouvelles représentations : le salarié a fait son travail et/ou une belle performance, inutile de lui faire faire du présentéisme. Et de fait il ne le fera pas, car il a vu ses grands-parents et parfois même ses parents s’y soumettre au détriment de leur vie privée.

Là où les millennials avaient engagé la discussion, ces nouveaux talents réclament donc le droit à la déconnexion une fois rentrés chez eux. Une notion qui s’intègre également dans la qualité de vie au travail.

Miser sur la Qualité de Vie au Travail (QVT)

La qualité de vie au travail est une dimension très importante pour les jeunes générations

Les responsables des ressources humaines vont avoir un rôle important à jouer sur la thématique de la qualité de vie au travail. En effet, les nouvelles générations y seront particulièrement attentives et ne feront pas de cadeaux à leurs aînés. Habituées à classifier, noter et donner des avis sur internet, elles n’hésiteront pas à mener leur enquête avant l’entretien et une fois sur place. On parle ici d’horaires adaptés, de bonne ambiance dans l’équipe, de bureaux agréables

Si c’est une notion avec laquelle vous n’êtes pas à l’aise, nous vous invitons à la creuser grâce notamment au module Qualité de vie au travail. Cette formation vous offrira un excellent levier de satisfaction qui vous évitera le turnover.

Miser sur la RSE

Nous parlions plus tôt d’engagement. Une démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) s’inscrit dans celui-ci. Elle prône l’égalité des chances, la solidarité et met le développement durable au cœur des réflexions. Ainsi, si votre entreprise travaille dans l’environnement, mais n’incite pas ses salariés à venir à vélo ou ne réduit pas ses impressions, vous vous exposez à de potentiels départs. Là encore, l’authenticité et l’engagement sont vos alliés.

Il peut être intéressant d’être accompagné pour élaborer une stratégie de RSE car son champ d’application est vaste. Vous y gagnerez sans nul doute par la suite.

Manager sans diriger

Le management transversal vous connaissez ? Cette nouvelle forme de management est aujourd’hui très prisée par les entreprises. Et pour cause, les avantages sont nombreux :

  • développer un véritable leadership,
  • fédérer les équipes en rupture avec le modèle hiérarchique traditionnel,
  • atteindre plus efficacement les objectifs en les fixant au travers de nouvelles techniques…

Il ne s’agit plus de donner des directives, mais d’accompagner et de faire évoluer les équipes. Ces dernières auront alors toute la place pour exprimer leur potentiel. Vous toucherez également à la notion d’intrapreneuriat tant appréciée des nouvelles générations. La collaboration est la clé de toute communication avec les jeunes.

Offrir des perspectives d’évolution

Stagner les centennials ? Jamais ! S’ils sont là, c’est avant tout pour montrer de quoi ils sont capables et pour gravir les échelons. Il est loin le temps des entretiens annuels où on attendait une éventuelle augmentation et où on repartait bredouille sans demander son reste.

Vous devez être en mesure de proposer à votre future recrue des perspectives d’évolutions… et vous y tenir. Si ses performances sont à la mesure de ce que vous attendez, il est juste de lui permettre d’accéder à d’autres postes. L’ancien modèle basé sur le poids des années et de l’expérience pourrait vous coûter cher. Pour le bien de tous les salariés, peut-être est-il temps de repenser les process et de valoriser les employés à leur juste valeur ?

Proposer des challenges aux jeunes générations pour les attirer

Les missions s’amenuisent et l’ennui pointe le bout de son nez ? C’est le moment de partir ! Il est alors trop tard pour revenir en arrière. Pour entretenir la motivation des nouveaux talents, vous devez être en mesure de leur proposer de beaux challenges. Cette génération pour laquelle tout doit aller très vite a besoin d’être stimulée en permanence. Chaque mission est, pour elle, vécue comme un jeu à gagner. Faites-en un atout ! Vous avez de l’énergie à revendre : que demander de plus ?

Vous avez identifié vos besoins et créé votre fiche de poste ? Innovez et soyez créatif ! En recrutant un jeune, vous vous apprêtez à faire une introspection de votre entreprise. Pour le plus grand bien de tous vos salariés qui, eux aussi, sauront apprécier le renouveau. Donc, oui, la nouvelle génération vous demandera du travail mais vous permettra d’accéder à davantage de dynamisme et d’innovation en interne comme en externe. Ce sera également l’occasion de repenser votre marque employeur. Des avantages indéniables pour rester compétitif et fédérer à l’heure de la crise sanitaire.

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Management des HommesRH 2.0

Transformation du travail : 5 tendances clés qui vont impacter les entreprises en 2022

Management des HommesRH 2.0

Les entretiens annuels se réinventent avec le Covid

Management des HommesRH 2.0

L'expérience manager : pourquoi et comment l'optimiser en 2021 ?

RH 2.0

Démarche d’expérience collaborateur : comment aide-t-elle les entreprises à traverser la crise ?