BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
Relation Client DigitaleStratégie Marketing

Les usages numériques des Français passés au crible

Les usages numériques des Français passés au crible en 2021

Le saviez-vous ? L’Arcep et le CSA ont publié leur tout premier référentiel commun sur les usages numériques en février 2021. De l’équipement privilégié des Français pour se connecter à internet jusqu’aux achats en ligne, il regorge de données intéressantes ! Nous vous présentons ses principaux enseignements et des informations complémentaires pour vous aider à perfectionner votre stratégie digitale.

Pourquoi et comment le référentiel des usages numériques a-t-il été conçu ?

L’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes) et le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) gèrent depuis mars 2020 un Pôle Numérique commun. Celui-ci poursuit deux grands objectifs :

  • permette au CSA et à l’Arcep de mieux assurer leurs missions de régulation dans le domaine du numérique ;
  • fournir au grand public des données clés sur les enjeux et les usages du numérique.

D’où la publication de ce premier référentiel ! S’il agrège des statistiques nationales issues d’études précédentes ou ultérieures, il s’intéresse particulièrement aux données récoltées durant le premier confinement. Soit entre mars et mai 2020 : une période riche en bouleversements, marquée par une forte progression des usages numériques et audiovisuels. Une évolution qui s’est d’ailleurs prolongée après le déconfinement de mai, selon les deux régulateurs…

Une couverture et une qualité de service Internet au top !

Premier enseignement du référentiel des usages numériques : Internet semble définitivement entré dans les mœurs françaises.

En effet, près de 90% de la population âgée de 12 ans et plus s’y connectent régulièrement depuis 2019 contre 70% en 2009. Un taux de pénétration impressionnant, soutenu par l’augmentation de la couverture et de la qualité du réseau !

À titre informatif, on dénombre au 2nd trimestre 2020 :

  • 30 millions d’abonnements internet fixe à haut et très haut débit. Dont 12,6 millions d’abonnements à très haut débit ;
  • 80% de locaux disposant d’un accès filaire à internet offrant un débit d’au moins 8 Mbit/s. Soit un débit déjà suffisant pour regarder la TV en HD et des contenus audiovisuels en ligne ;
  • 26,1 millions de locaux éligibles au très haut débit (>30 Mbit/s). Parmi eux 19,4 millions se situent en dehors des zones très denses de population.

Même son de cloche côté réseau mobile : le très haut débit y est en nette progression !

Référentiel des usages numériques des Français : les réseaux mobiles à très haut débit sont en plein essor.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Cerise sur le gâteau :

  • alors que tout le monde redoutait la surcharge des réseaux, 83 % des Français estiment que leur connexion fixe Internet était de bonne (voire de très bonne) qualité durant le 1ᵉʳ confinement ;
  • 87 % de la population s’est également dite satisfaite de la qualité du réseau mobile.

Or la puissance et la qualité du réseau jouent un rôle essentiel dans le développement des usages numériques ! Ils contribuent ainsi par exemple à l’essor du e-commerce, des réseaux sociaux et des sites de streaming en France.

Usages numériques : que font les Français sur la Toile ?

Que ce soit pour faire du shopping ou discuter avec leurs proches, les Français ont de plus en plus l’habitude de se tourner vers internet.

« L’utilisation des services de messagerie en ligne et des réseaux sociaux, le suivi de l’actualité, le visionnage de vidéos, les achats en ligne ou encore l’écoute de la musique en streaming ne cessent de progresser au sein de la population »

le CSA et l’Arcep

Des phénomènes qu’on observe déjà depuis plusieurs années selon le référentiel des usages numériques ! Par exemple, entre 2009 et fin 2019, on note une progression impressionnante :

  • des réseaux sociaux. En l’espace de 10 ans, on passe en effet de 23% à 60% d’utilisateurs de médias sociaux dans la population âgée de 12 ans et plus ;
  • de l’e-commerce avec 41% d’e-acheteurs en 2009 contre 62% en 2019, toujours parmi les Français âgés de 12 ans et plus.
usages numériques : de plus en plus de Français effectuent leurs achats en ligne.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Des chiffres qui ont encore augmenté sous l’effet de la crise sanitaire !

Les réseaux sociaux : définitivement à intégrer à votre stratégie digitale

Depuis le premier confinement, la fréquentation des réseaux sociaux a littéralement explosé. En France comme dans le reste du Globe d’ailleurs : plus de 50% de la population mondiale les fréquentent désormais régulièrement, que ce soit pour rester en contact avec leurs proches, faire des achats ou interagir avec leur marque préférée ! Si le référentiel des usages numériques ne s’attarde pas sur le phénomène, vous trouverez des compléments d’information dans le Global Digital Report 2020 de Hootsuite et We Are Social.

En parallèle, de plus en plus de marques se tournent vers les médias sociaux pour maintenir le lien avec leur clientèle et booster leurs ventes. Nous ne pouvons que vous encourager à en faire autant, en gardant à l’esprit que vous :

  • devez concentrer vos efforts sur les réseaux les plus fréquentés par votre cible ;
  • ne devez pas vous arrêter aux « réseaux historiques » comme Facebook et Twitter. Sachez en effet que le panorama des médias sociaux a beaucoup évolué durant la crise sanitaire. On assiste ainsi à l’émergence de nouvelles plateformes « tendance », potentiellement intéressantes pour votre stratégie digitale. Parmi elles citons notamment TikTok, particulièrement prisée par les 14-25 ans !
TikTok, un réseau social en plein essor en France en 2021.

Quid de l’évolution de l’e-commerce en France ?

Confinements et règles de distanciation sociale oblige, l’e-commerce connaît également une progression fulgurante depuis les débuts de la crise sanitaire. De nombreuses entreprises françaises se sont en effet tournées vers les ventes en ligne pour maintenir leur activité !

Là encore, le référentiel des usages numériques n’entre pas dans les détails, mais vous en apprendrez davantage en consultant le Bilan du e-commerce 2020 de la Fevad (Fédération e-commerce et vente à distance). Entre autres choses, celui-ci révèle que les ventes sur internet ont :

  • atteint les 112 milliards d’euros en 2020, grâce à « la digitalisation accélérée du commerce de détail ». Soit une hausse de 8,5% par rapport à 2019 ;
  • progressé de 32% pour les ventes de produits. En revanche, les ventes de services en ligne ont baissé de 10% en moyenne. Un chiffre qui s’explique facilement, certains secteurs fortement touchés par la crise (ex. : voyage, hôtellerie) ayant tiré les résultats vers le bas ;
  • permis à de nombreux « commerces physiques fermés de conserver une activité ». Plusieurs TPE/PME ont notamment utilisé les places de marché (marketplaces) pour limiter le recul de leurs ventes.

N’hésitez donc pas à développer vos ventes en ligne vous aussi ! Si l’intégration d’une marketplace est une option, vous pouvez facilement créer votre propre site e-commerce.

Usages numériques : des Français en quête d’informations sur la Toile

La tendance des Français de 12 ans et plus à suivre l’actualité sur la Toile existe déjà depuis quelques années, bien qu’elle n’ait que faiblement progressé entre 2012 (58%) et 2019 (63%).

Cependant, le phénomène a pris une ampleur sans précédent durant le premier confinement. L’Arcep et le CSA relèvent en effet une augmentation impressionnante du nombre de visites sur les sites et applications d’actualités et d’information généraliste, avec un pic de + 111% !

De plus en plus de Français suivent l'actualité sur internet.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Un phénomène qui s’est prolongé après le déconfinement… Et qui ne poserait aucun problème en soi, s’il ne s’était pas accompagné d’une véritable invasion de fake news durant les derniers mois. Les fausses informations circulent en effet massivement sur la Toile où leur vitesse de propagation les rend particulièrement difficiles à stopper. En particulier sur les réseaux sociaux !

Crise sanitaire oblige, les institutions publiques et les organismes de santé sont les premiers concernés. Mais les marques sont loin d’être épargnées : en France comme dans le reste du monde, beaucoup d’entre elles sont prises pour cibles sur internet. Un vrai problème quand on connaît le poids de l’e-réputation dans l’activité des entreprises ! Nous vous conseillons donc de mettre en place une stratégie anti-fake news pour vous en protéger dès aujourd’hui.

Pensez aux radios digitales pour vos campagnes marketing !

Autre phénomène intéressant relevé par le Référentiel des usages numériques 2021 : la montée en puissance des radios en ligne. D’avril 2019 à avril 2020, on relève en effet une hausse de :

  • 20% du nombre de sessions d’écoute ;
  • 23% de la durée d’écoute.

Une tendance qui se maintient « hors confinement », à en croire les chiffres de septembre 2020 ! Certes, le temps d’écoute a un peu baissé, mais il reste significativement plus élevé qu’en septembre 2019.

Depuis les débuts de la crise sanitaire, de plus en plus de Français écoutent la radio en ligne.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Il serait donc intéressant d’intégrer les radios en ligne à votre stratégie de marketing digital. Des spots publicitaires aux jeux concours, il y a beaucoup de pistes à explorer. Vous pourriez aussi sponsoriser un podcast radio : ce format est de plus en plus apprécié des Français !

Usages numériques et audiovisuels : focus sur les principaux équipements des foyers français

Le téléviseur et l’ordinateur toujours en tête

Selon le Référentiel des usages numériques, le téléviseur reste le principal équipement des foyers français. En effet, 92% d’entre eux en sont équipés au second trimestre 2020, avec une prévalence de TV connectées à internet (82 %). Dites aussi « smart TV », celles-ci sont notamment utilisées pour regarder des programmes en replay, jouer à des jeux vidéo ou encore écouter des podcasts.

Les différentes utilisations des smartTV par les français en 2020.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

L’ordinateur arrive quant à lui à la seconde place, avec 86% de foyers équipés.

Du côté des équipements mobiles, on note aussi les faits suivants :

  • près de la moitié des foyers possède une tablette ;
  • il existe un fort taux de pénétration des smartphones. En effet, 77 % des internautes de 11 ans et plus en sont équipés au second trimestre 2020 !
Le téléviseur est toujours le premier équipement des foyers français en 2021.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Comment les Français se connectent-ils à Internet ?

Toujours selon le Référentiel des usages numériques, le smartphone est l’équipement phare pour se connecter. Fin 2019, 51 % des Français de 12 ans et plus l’utilisaient déjà régulièrement pour surfer sur la Toile en mode nomade.

Certes, les Français privilégient encore l’ordinateur pour profiter du réseau fixe à domicile. Mais là aussi l’Internet mobile gagne du terrain. En effet, 65 % de la population utilisent leur tablette ou leur smartphone en Wi-Fi à la maison !

Usages numériques des Français  : l'utilisation du réseau mobile gagne du terrain même à domicile.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

Nous vous conseillons donc d’optimiser votre stratégie mobile pour booster l’activité de votre entreprise ! Du m-marketing au m-commerce, vous pouvez mettre en place de nombreuses actions pertinentes pour séduire les mobinautes.

Intégrez le vocal dans votre parcours client

A en croire le Référentiel des usages numériques, les recherches vocales sont en pleine expansion en France ! Il indique notamment que 46 % des internautes français ont déjà utilisé un assistant vocal fin 2019. Et ce, aussi bien sur smartphone que via une enceinte connectée (ex. : Google Home, Alexa d’Amazon), une tablette, un ordinateur ou une smart TV.

En complément, ce référentiel détaille aussi les usages associés aux enceintes connectées. Recherche d’itinéraires, écoute de podcasts ou encore saisie vocale d’e-mail : les utilisations sont très diversifiées. 34% des possesseurs d’enceinte connectée effectuent aussi des achats ou des réservations en ligne grâce à elle !

Usages numériques : l'utilisation des enceintes connectées s'accentue en France.
Extrait du premier « Référentiel des usages numériques » de l’Arcep et du CSA

De quoi expliquer pourquoi de plus en plus de marques intègrent le vocal à leur stratégie ! Plusieurs enseignes comme McDonald’s et Starbucks ont notamment développé un système de « talk and collect » durant la pandémie. Certains sites e-commerce proposent également un système de recherche vocal, permettant de trier leurs produits par couleur, taille, gamme de prix, etc.

Et ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres : aujourd’hui vous trouverez des solutions vocales adaptées à chaque étape du parcours client. À étudier selon les besoins de votre entreprise et votre budget !

En conclusion

Force est de constater que la population française est de plus en plus « connectée » : une tendance accentuée par la qualité du réseau internet et la crise sanitaire ! Les entreprises n’ont donc d’autres choix que de s’adapter pour booster leur activité en 2021.

Cependant, concevoir une bonne stratégie digitale nécessite de nombreuses compétences. Au besoin, n’hésitez pas à suivre une formation pour vous perfectionner. Vous pouvez envisager une formation en marketing digital par exemple pour maîtriser les techniques de référencement, d’affiliation, d’email marketing, etc. Ou encore une formation centrée sur les réseaux sociaux !

Mais quel que soit votre choix, nous vous encourageons à privilégier le format e-learning. Vous pourrez ainsi vous former à distance, confortablement installé(e) devant votre ordinateur ou votre smartphone, sans craindre de voir vos cours annulés en cas de reconfinement. Cerise sur le gâteau : de nombreux dispositifs de financement sont susceptibles de couvrir le coût de votre formation. Cette année, l’État prend même en charge à 100% les frais de formation de certains salariés, à travers le dispositif FNE-Formation : nos conseillers sont à votre écoute si vous avez la moindre question.

Pour aller plus loin, nous vous invitons aussi à consulter l’intégralité du Référentiel des usages numériques. Si nous vous avons déjà présenté ses grands axes, vous y trouverez d’autres informations traitant notamment de l’impact de la crise sanitaire sur les habitudes télévisuelles.

Dernier conseil : restez en veille. L’Arcep et le CSA indiquent qu’ils mettront régulièrement leurs données à jour afin de refléter les dernières tendances françaises !

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie et Projets WebWeb et e-business

Reprise d'activité : comment se dessine l'avenir du commerce physique et en ligne ?

RH 2.0

Pourquoi et comment optimiser l’expérience candidat en 2021 ?

Développement CommercialStratégie Marketing

Marketing BtoB : quelles grandes tendances du secteur tech en 2021 ?

Web DesignWeb et Contenu

Webdesign : 10 tendances en hausse en 2021