EmploiFormation

Stage en formation continue : quelles caractéristiques et bonnes pratiques pour le trouver ?

Dans quelles circonstances et comment trouver un stage en formation continue

Pour obtenir certaines certifications professionnelles, il est nécessaire de suivre un stage, qu’on appelle plus précisément « stage en formation continue » ! Quelles sont ses grandes caractéristiques ? Devez-vous obligatoirement en faire un ? Quelles sont les bonnes pratiques à connaître pour trouver votre stage plus facilement ? Nous vous expliquons l’essentiel à savoir sur le stage en formation continue !

5 choses essentielles à savoir sur le stage en formation continue

Qui peut être considéré comme stagiaire de la formation professionnelle continue ?

Comme défini dans la 6eme partie du Code du travail, ce statut peut être décerné à toute personne entrée dans la vie active et qui reprend ses études.

Cela signifie qu’un stage en formation continue est aussi bien accessible aux :

  • demandeurs d’emploi ;
  • salariés ;
  • travailleurs non-salariés (ex. : freelances, commerçants, etc.).

Mais encore faut-il avoir besoin de suivre ce stage dans le cadre de votre formation professionnelle !

Le stage en formation continue n’est obligatoire que dans certains cas

Seules quelques certifications professionnelles imposent réellement de suivre un stage en entreprise. C’est l’organisme certificateur qui fixe sa durée et ses modalités exactes ! Si bien que les règles peuvent beaucoup changer d’un cas à l’autre.

Par exemple, certains organismes demandent à ce que le stage soit effectué dans une seule et même entreprise. D’autres, au contraire, acceptent que vous passiez X semaines dans une entreprise avant de poursuivre votre stage dans une autre.

Mais dans tous les cas :

  • le stage doit être effectué durant votre parcours de formation et avant votre soutenance ;
  • la non-réalisation d’un stage obligatoire vous empêchera de vous présenter à votre soutenance.

Cependant, pour certaines certifications, le stage peut aussi faire l’objet d’une dérogation, sous conditions particulières.

Enfin, certaines formations professionnelles n’exigent tout simplement aucun stage !

Un exemple concret de certification professionnelle avec stage

Parmi les formations professionnelles demandant d’effectuer un stage, citons par exemple la formation visant le Titre Certifié Assistant(e) RH et Paie. Il s’agit plus précisément d’un stage de 4 semaines.

Votre expérience dans votre entreprise d’accueil vous permettra de mettre en pratique tout ce que vous avez appris en cours ET de rédiger votre dossier professionnel à partir d’exemples concrets. Ce dossier sera ensuite examiné par le jury durant votre examen.

Toutefois, vous pouvez obtenir une dérogation si et seulement si vous pouvez justifier une expérience professionnelle d’au moins un an dans le domaine des ressources humaines. Dans ce cas, vous :

  • ne serez pas obligé(e) d’effectuer votre stage ;
  • serez autorisé(e) à rédiger votre dossier professionnel à partir d’études de cas.

Le stage en formation continue peut être rémunéré dans le privé

Légalement, rien n’oblige les entreprises du secteur privé à rémunérer leurs stagiaires. Cependant, beaucoup d’entre elles choisissent de le faire.

Le stage en formation continue peut être rémunéré dans le privé.

Elles ont également le droit de vous accorder d’autres avantages (ex. : tickets de transport, prise en charge des frais de transport, hébergement..) sauf contre-indication particulière du contrat de formation professionnelle.

En revanche, les organismes du secteur public n’ont pas le droit de rémunérer leurs stagiaires.

« Il n’existe pas de texte encadrant les modalités de versement d’une éventuelle indemnité pour les stages effectués par les bénéficiaires de la formation continue. Le versement d’une indemnité est donc laissé à la discrétion de l’organisme d’accueil, sauf pour les organismes de droit public. En application des règles de la comptabilité publique, le versement d’une indemnité n’est possible que s’il est prévu par un texte. Aucun texte
n’existe concernant les bénéficiaires de la formation continue effectuant un stage dans le secteur public. »

Source : Direction Générale de l’Enseignement Supérieur et de l’Insertion Professionnelle (DGESIP).

Bon à savoir également : si vous êtes demandeur d’emploi, des aides financières peuvent vous être proposées durant votre stage. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller France Travail (ex. Pole Emploi).

Un salarié en activité peut éventuellement « faire son stage » dans sa propre entreprise

Vous effectuez votre stage en formation continue dans le cadre d’un CPF Transition professionnelle ou d’une période de professionnalisation ? Dans ce cas, sachez que vous pouvez l’effectuer :

  • dans une autre entreprise que la vôtre. Vous aurez alors effectivement le statut de stagiaire ;
  • OU au sein de votre entreprise. À décharge bien entendu d’avoir l’accord de votre employeur et de pouvoir réaliser des missions conformes avec le contenu de votre formation. Dans cette situation, vous conservez simplement votre statut de salarié. Pas besoin de convention de stage. En revanche vous devrez quand même faire valider le sujet de votre stage par votre tuteur pédagogique.

Une convention de stage à faire rapidement signer par les 3 parties

Comme pour un stage classique, votre convention de stage doit être signée en trois exemplaires par les 3 parties prenantes. A savoir :

  • vous-même ;
  • votre entreprise d’accueil ;
  • votre organisme de formation.

Vous ne pourrez pas débuter votre stage tant que la convention n’aura pas été signée, donc ne vous y prenez pas trop tard. Bon à savoir également : les délais d’établissement et de signature de la convention de stage sont de 15 jours si vous effectuez votre stage en France. Comptez plutôt un mois pour un stage à l’étranger.

Quelles sont les bonnes pratiques à respecter pour trouver plus facilement un stage en formation continue ?

Commencez votre recherche de stage le plus tôt possible

Soyons clairs : si vous voulez vraiment trouver un bon stage, proposant des missions parfaitement cohérentes avec la certification que vous préparez, il est vivement déconseillé de vous y prendre à la dernière minute. Plus vite vous commencerez à le rechercher, plus vous aurez de choix : il n’y a rien de pire que de devoir « se rabattre en catastrophe » sur la seule offre de stage disponible.

De plus, en commençant vos recherches très tôt, vous :

  • serez aussi nettement moins stressé(e) ;
  • aurez également plus de temps pour peaufiner vos arguments, bien travailler votre CV et soigner votre lettre de motivation. Ce qui vous donnera plus de chances d’être retenu(e) par l’entreprise de votre choix !

Recherchez des offres de stage sur les jobboards

Pour trouver votre stage en formation continue, l’une des premières choses à faire est tout simplement de rechercher des offres de stage sur les jobboards comme Indeed et HelloWork pour ne citer que certains des plus connus.

Pour vous simplifier la tâche, la plupart des jobboards vous permettent d’affiner vos recherches par région, domaine d’activité, etc. Pensez donc bien à utiliser leurs filtres !

Des offres de stage sont apparues ? AVANT de postuler :

  • vérifiez que les missions proposées sont cohérentes avec votre formation. Au moindre doute, appuyez-vous sur
    votre référentiel d’activités (disponible dans votre classeur dans le document « modalités d’évaluations » chez VISIPLUS academy). Au besoin vous pouvez aussi demander l’avis de votre conseiller pédagogique ;
  • dans la mesure du possible, essayez également de vous renseigner sur la manière dont l’entreprise traite ses salariés et ses stagiaires. Indeed et Glassdoor, par exemple, affichent les avis des employés sur leur entreprise. Mais il existe aussi un site moins connu pour identifier les entreprises soucieuses de leurs stagiaires !

Un bon site à connaître pour trouver des entreprises respectueuses de leurs stagiaires

Rassurez-vous : dans les faits, la plupart des stages en formation continue se déroulent bien. On est loin des fameux stages « photocopies-café » auxquels ont encore (trop) souvent droit les collégiens et les lycéens : vous aurez plutôt accès à de VRAIES missions.

Cela étant dit, le risque 0 n’existe pas. Il peut ainsi arriver, par exemple :

  • qu’une entreprise vous demande de réaliser des missions n’ayant strictement aucun rapport avec la certification que vous visez… Et n’ayant d’ailleurs strictement aucun rapport non plus avec les missions indiquées sur l’offre de stage ;
  • ou encore que le comportement de votre maître de stage laisse à désirer (ex : manque d’implication dans votre formation, comportement toxique).

Bref : comme nous le disions plus haut, ce n’est pas le cas le plus courant. Mais si vous voulez vraiment limiter les risques au maximum, sachez qu’il existe des labels de qualité récompensant les entreprises les plus proches de leurs salariés et de leurs stagiaires. Nous pensons en particulier à ceux délivrés par « ChooseMyCompany », qui délivre notamment le label « HappyIndex®Trainees » aux entreprises offrant une bonne expérience de travail à leurs stagiaires et leurs alternants.

stage en formation continue : EDF est bien placée dans le classement HappyIndex®Trainees" de ChooseMyCompany
Source : ChooseMyCompany

Cette plateforme propose aussi le classement « HappyIndex®Trainees », qui répertorie toutes les entreprises certifiées en fonction de leur taille. N’hésitez pas à le consulter ! Pour l’année 2024, vous y retrouverez par exemple l’Oréal Recherche et Innovation dans la catégorie « entreprises de 200 à 499 salariés ». Ou encore Ubisoft et Michelin parmi les « entreprises de 500 à 999 salariés ». Mais vous pouvez également y trouver de petites entreprises de moins de 20 salariés !

Et quand le stage en formation continue se passe mal, que peut-on faire ?

Premier réflexe à avoir : le signaler aussi vite que possible à votre conseiller formation et votre coordinateur pédagogique. Parfois il suffit simplement d’un entretien avec votre maître de stage pour redresser la situation.

Cependant, il est parfois nécessaire de changer d’entreprise. La plupart des organismes certificateur l’autorisent : il suffit de démontrer que votre stage se déroule vraiment dans de mauvaises conditions.

Envoyez des candidatures spontanées

Autre grand classique pour trouver un stage en formation continue : la candidature spontanée. Pas la peine d’en envoyer à toutes les entreprises de votre région en revanche ! Concentrez plutôt vos efforts sur celles que vous rêvez vraiment d’intégrer car si tout se passe bien durant votre stage vous pouvez avoir la chance d’y être engagé(e) en CDD ou CDI à l’issue de votre formation.

Sachez en effet que beaucoup d’entreprises voient ces stages comme des outils de recrutement. Ils leur permettent de repérer des talents intéressants à intégrer à leurs équipes !

Certains stages peuvent déboucher sur une véritable embauche !

Bien entendu cela n’est pas systématique. Mais votre stage a réellement des chances de déboucher sur une offre d’emploi. D’où l’intérêt de bien choisir vos « cibles » !

Prenez donc le temps de vous renseigner sur les entreprises de votre région. Quelles valeurs défendent-elles ? Appréciez-vous les produits ou services qu’elles proposent ? Autant de points à examiner pour bien faire votre choix !

Recherchez également votre stage en formation continue sur LinkedIn

Très utilisé pour trouver un emploi, le réseau social professionnel LinkedIn peut également vous aider à trouver votre stage ! Pour cela, nous vous conseillons surtout :

  • de consulter les offres de stage publiées directement sur la plateforme ;
  • d’optimiser votre profil LinkedIn, en veillant notamment à remplir un maximum de champs. Détaillez bien votre expérience professionnelle et les formations que vous avez suivies ! Assurez-vous également de publier une photo de profil de bonne qualité… Et de préciser clairement que vous recherchez un stage dans le cadre de votre formation professionnelle ;
  • de vous faire recommander par vos (anciens) collaborateurs et vos autres connaissances ;
  • mettre en valeur vos compétences professionnelles. En publiant un lien vers votre book par exemple. Ou encore en rédigeant des posts sur des sujets que vous maîtrisez bien (ex. : article sur les différentes techniques de marketing digital) ;
  • de suivre les « leaders d’opinion » de votre secteur d’activité. Réagissez à leurs posts et partagez-les pour montrer aux recruteurs que vous vous intéressez vraiment à ce domaine !

Mais il ne s’agit que de quelques bonnes pratiques parmi d’autres. Pour en savoir plus, consultez notre article sur l’optimisation de votre profil LinkedIn.

Faites jouer votre réseau personnel et professionnel

Parfois on n’ose pas demander de l’aide à ses proches. Mais gardez à l’esprit que :

  • vous avez VRAIMENT besoin de faire votre stage dans les temps pour obtenir votre certification ;
  • faire jouer votre réseau est une bonne manière d’accéder au fameux « marché caché de l’emploi » qui englobe la plupart des offres disponibles sur le marché.

Retenez par exemple que beaucoup d’entreprises sont adeptes de la cooptation. Cela signifie qu’elles recrutent de préférence leurs employés et leurs stagiaires sur la recommandation de leurs propres salariés. Elles n’affichent même pas publiquement qu’elles ont des postes vacants !

Bref : il n’y a vraiment aucune honte à faire savoir à vos proches que vous cherchez un stage dans le domaine du marketing ou de la communication par exemple. Famille, amis, anciens camarades de classe, collaborateurs : ne négligez aucune piste. Pensez également à votre réseau alumni si vous en avez déjà intégré un !

Soignez votre CV et votre lettre de motivation

Last but not least, vous devrez aussi bien entendu soigner votre CV et votre lettre de motivation, en précisant clairement :

  • que vous postulez pour un stage dans tel ou tel domaine ;
  • la durée attendue pour le stage ;
  • le nom de la formation que vous suivez ;
  • le nom de votre organisme de formation.

Veillez également à mettre en valeur :

  • votre intérêt pour l’entreprise ;
  • vos compétences métiers ;
  • vos soft skills.

Ces 5 astuces pour écrire une lette de motivation irréprochable devraient également vous aider à atteindre vos objectifs !

Enfin, vous pouvez aussi vous inspirer des modèles disponibles sur le Net si vous êtes en panne d’inspiration, comme le modèle de lettre de motivation proposé par Le Figaro Emploi par exemple. Voire même de demander un modèle de lettre de motivation et de CV à ChatGPT !

ChatGPT peut vous faire gagner du temps en vous donnant déjà un modèle de base pour votre CV et votre lettre de motivation.

Mais dans un cas comme dans l’autre, vous aurez tout de même un vrai travail de personnalisation à effectuer pour vous distinguer des autres candidats !

En conclusion

Le stage en formation continue ne doit pas être pris à la légère. Non content de vous permettre de mettre directement en pratique vos nouvelles compétences, il vous sera également indispensable pour passer votre soutenance.

C’est pourquoi vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un stage intéressant au plus vite ! Bien que votre organisme de formation puisse faire appel à son réseau d’entreprises partenaires pour vous aider, effectuer des démarches de votre côté reste essentiel pour trouver plus facilement votre structure d’accueil.

A toute fin utile, nous rappelons également que :

  • de nombreuses formations professionnelles, comme cette formation en gestion de projet web par exemple, n’imposent pas de périodes de stage. Vous pouvez même suivre beaucoup d’entre elles 100% à distance si vous le souhaitez. Top pour vous éviter des trajets inutiles et des dépenses superflues (ex. : frais de transports et de restauration) ;
  • vous pouvez faire appel à différents dispositifs de financement pour couvrir le coût de votre formation, en fonction de votre situation professionnelle. Dont le CPF, disponible pour tous les actifs. Ou encore l’Aide Individuelle à la Formation accordée par France Travail !

Encore une question ? Dans ce cas, contactez directement notre équipe ! Ils vous donneront tous les renseignements utiles sur les formations professionnelles en ligne et les manières de les financer.

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Formation

Comment trouver le bon organisme de formation ?

Interviews

Témoignage : "Se reconvertir à 50 ans et plus c'est possible avec suffisamment de motivation, de curiosité et d'organisation"

Emploi

Ces métiers sont actuellement les plus recherchés en France

FinancementFormation

Budget formation OPCO : pourquoi faut-il vraiment l'utiliser avant la fin de l'année ?