BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
EmploiEntrepreneuriatFormation

Devenir Digital Nomad : un mode de vie maintenant accessible en étant salarié.e ?

En parlant à d’anciennes connaissances, en vous baladant sur Instagram, en voyageant, etc. vous avez surement déjà entendu parler des Digital Nomads. Cette nouvelle génération d’entrepreneurs, et désormais aussi de salariés, prend le pli du numérique pour travailler depuis n’importe quel pays, et connaît un véritable essor. Une carrière qui fait rêver mais qui ne s’improvise pas si l’on veut s’assurer de sa réussite… Mais ce mode de vie de Digital Nomad autrefois généralement réservé aux travailleurs indépendants est-il vraiment accessible aux salariés aujourd’hui ? Prenez connaissance des conditions nécessaires pour vous lancer et faites votre valise !

Qui sont les “Digital Nomads” ? 

Un terme de plus en plus répandu

Venue de nos voisins anglo-saxons, l’expression Digital Nomad est de plus en plus populaire dans la langue française. Elle combine le mot “digital” (“numérique”, en français), et le mot transparent “nomad”, qui incarne le mouvement, l’absence de lieu d’ancrage.

Juxtaposés, ces mots caractérisent une personne travaillant à distance grâce aux connexions permises par le numérique. Il s’agit donc de voyager tout en maintenant son activité professionnelle via l’utilisation des outils digitaux. Les anglophones donnent également à ces nouveaux travailleurs le nom de “location independant”, signifiant qu’ils ne sont pas liés à un lieu de vie ou d’exercice professionnel fixe. 

Si les freelances sont originellement plus concernés par ce phénomène, le Digital Nomad peut-être aujourd’hui aussi bien indépendant que salarié. Dans le cas d’un salarié, il est alors appelé travailleur “remote” (“isolé”, en français). 

Un mode de vie séduisant

Pour exercer leur activité, ces travailleurs nomades cherchent le plus souvent des lieux où ils ont accès à une connexion internet pour rester en contact avec leurs collaborateurs et leurs clients. Ainsi, les espaces de co-working foisonnent partout dans le monde et ne sont plus seulement réservés aux grandes villes. Que ce soit dans des zones urbaines ou sur une île paradisiaque en Thaïlande, les Digital Nomads trouvent leur bonheur. Ces derniers s’octroient également la possibilité de travailler depuis leur logement de location ou leur chambre d’hôtel, et aucune porte ne leur est fermée pour voyager tout en travaillant. 

Désormais, travailler ne rime plus avec immobilité. Il suffit de parcourir les forums dédiés pour voir de nombreux exemples de jeunes entrepreneurs, lassés de la routine métro-boulot-dodo, qui ont sauté le pas. Quand ces derniers sont suffisamment préparés et à l’aise avec le numérique, ce mode de vie leur permet de joindre l’utile à l’agréable et très peu d’entre eux souhaitent revenir en arrière.

Un lifestyle de plus en plus accessible au salariés

La crise sanitaire a eu bon nombres d’effets néfastes pour notre économie. Cependant, ceux qui ont pour habitude de voir le verre à moitié plein retiendront que l’essor du télétravail et une de ses conséquences positives ! En effet, après avoir fait l’expérience du travail « remote », plus de 8 salariés sur 10 déclarer souhaiter continuer à télétravailler.


84 % des télétravailleurs souhaitent demander le télétravail après le confinement

Le phénomène prend une telle ampleur que certaines entreprises décident carrément de renoncer à leurs bureaux physiques pour privilégier le travail à domicile ou en espaces de coworking. Au delà du challenge organisationnel à relever, les bénéfices de ce changement sont alors doubles pour l’entreprise. Economiques bien sur, mais aussi en terme de qualité de vie pour leurs salariés.

Mais le télétravail donne-t-il forcément accès au digital nomadisme ? On ne va pas se mentir, la réponse est non. En effet, opter pour un style de vie digital nomad est un choix de vie à part entière. On doit ainsi le faire dans des conditions favorables tant au niveau professionnel que personnel. Néanmoins, il est indéniable que les changement de paradigmes professionnels à l’ère du monde d’après rendent aujourd’hui possible pour les salariés, un mode de vie qui relevait autrefois de la pure utopie .

Comment devenir digital nomad ?

Identifier si mon domaine d’activité est adapté

Globalement, tous les métiers avec comme principal levier l’utilisation des outils numériques sont potentiellement concernés par le nomadisme 2.0 ! Que vous soyez graphiste, rédacteur web, community manager, développeur web, ou bien dans le marketing ou la vente, votre profil peut correspondre, à la condition de maîtriser certains paramètres.

Cette activité doit être compatible avec votre mobilité. Il existe de nombreux métiers allant en ce sens : 

Me former à un nouveau métier pour changer de style de vie

Votre métier actuel ne cadre absolument pas avec le télétravail ? Peut être que la crise sanitaire vous a donné de nouvelles priorités et vous a donné envie de vous reconvertir pour adopter un nouveau style de vie. Quoi de mieux que se lancer dans un projet de formation pour faciliter sa reconversion professionnelle ? Bonne nouvelle, de nombreux programmes existent pour les métiers du marketing, de la communication, et du digital particulièrement adaptés au style de vie remote. Besoin d’aide pour planifier votre projet et vous accompagner dans son financement ? Les experts VISIPLUS academy sont à votre disposition pour vous conseiller et vous suivre pas à pas dans vos démarches. Soit dit en passant, toutes ces formations sont entièrement accessibles en e-learning…alors pourquoi pas commencer votre vie de digital nomade tout en vous formant ?

Apprendre les bonnes pratiques de travail à distance

En télétravail à domicile comme à l’étranger, travailler à distance ne s’improvise pas ! Il vous faudra ainsi vous approprier des bonnes pratiques essentielles pour faire fonctionner votre nouveau mode de vie avec votre activité professionnelle. Manager des équipes à distance ou gérer son temps efficacement à l’ère du digital sont autant de compétences que vous avez ainsi tout intérêt à développer !
N’hésitez pas à consulter notre article consacré à ce sujet pour en savoir plus 🙂

Me lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat

Vous n’êtes pas du genre à faire les choses à moitié et votre prochain changement de vie vous donne envie de vous lancer en tant qu’indépendant ? C’est une option de plus en plus envisagée de nos jours car largement facilitée par le statu d’auto entrepreneur. Ce statut officiel vous permettra en effet de facturer vos clients depuis n’importe où dans le monde. Pour cela, il vous suffit de déclarer votre auto-entreprise sur le site de l’Urssaf.

Le fait est que se lancer dans entrepreneuriat, seul ou à plusieurs nécessite de sérieuses compétences stratégiques et opérationnelles qui ne sont pas à ignorer. Sachez que des formations existent pour vous accompagner dans votre projet 🙂

Choisir sa destination

Par définition, votre nouveau statut de Digital Nomad vous permet de travailler n’importe où ! Oui, mais à quelles conditions ? 

Le décalage horaire

Il faut déjà penser au décalage horaire. Si rester sur le même fuseau horaire ne sera pas vraiment contraignant, les destinations les plus exotiques (et donc les plus prisées) n’offrent pas cet avantage. En effet, à la vue des réunions téléphoniques qui se font à un rythme assez régulier, le jetlag devient un paramètre important.

Si vous partez en Asie et que la majorité de vos clients sont basés en France, par exemple, vous serez 5 à 7 heures en avance sur l’heure française. Cette option est la plus logique pour assister aux réunions téléphoniques; en revanche vous risqueriez de devoir travailler parfois tard le soir. A contrario, si vous êtes en retard de plusieurs heure sur notre fuseau, vos soirées seront libres mais vous pouvez avoir de nombreuses demandes à traiter dès le réveil. Chacun ayant des rythmes biologiques différents, pensez à celui qui vous convient le mieux avant de jeter votre dévolu sur une destination. 

Les infrastructures

Qui dit Digital Nomad, dit connexion numérique. Pour favoriser la réussite de votre entreprise, il vaut tout de même mieux vous assurer d’avoir à disposition une connexion fiable. La plateforme participative Nomad List recense le “Nomad Score” de nombreuses villes autour du globe. 

De plus, si le réseau n’est pas toujours excellent dans le pays que vous convoitez, les espaces collectifs pour travailleurs digitaux sont de plus en plus répandus. Ainsi, vous trouverez des spots même dans les endroits les plus reculés, notamment dans les lieux les plus prisés des Digital Nomads (Thaïlande, Indonésie, Afrique du Sud, Argentine). Entre espaces de co-working (trouvez les ici), cybercafés ou encore bibliothèques, vous trouverez votre bonheur ! 

Une fois lancé.e, gérez au mieux votre organisation

Communication et disponibilité

Lorsque vous partez, n’oubliez pas de communiquer votre départ à vos éventuels partenaires et clients ainsi que de les rassurer sur ce point. Il vous faudra ensuite tenir vos engagements et vous assurer qu’ils puissent vous contacter. Ce sera l’une des premières tâche à faire en arrivant : vous équiper du matériel nécessaire (carte SIM avec data, repérage des lieux propice au travail, applications de visioconférence, dossiers partagés, etc.).

Emploi du temps 

Encore une fois, le possible décalage horaire est un élément important à prendre en compte. Il faudrait, autant que faire se peut, planifier vos journées pour que vos horaires soient le moins possible décalés de ceux de vos clients. 

Aussi, bien que la tentation soit grande de vadrouiller et de découvrir du pays, essayez de vous tenir à une véritable routine de travail. A priori, le voyage sera long et vous aurez tout le temps de randonner ou de profiter de la plage pendant les week-ends ! Pour autant, il ne s’agit pas de tout organiser en fonction de votre travail, vous pouvez profiter des libertés que vous offre l’entreprenariat pour choisir les clients ou dossiers que vous voulez faire passer en priorité. 

Administratif

Enfin, et non des moindres, travailler en voyageant ne vous exempt pas d’une certaine rigueur…  Depuis la création de votre entreprise, jusqu’à la déclaration de vos revenus, en passant par la facturation, il vous faudra faire preuve de sérieux. En effet, si votre société est domiciliée en France, vous devrez peut-être penser à une boîte postale. Dans le cadre d’une auto-entreprise, la déclaration de revenus se fait tous les 3 mois (attention, l’Urssaf n’envoie pas de rappel).

Enfin, il est indispensable de se renseigner sur la législation locale et de vous déclarer auprès des institutions ad hoc comme travaillant dans le pays où vous résidez. Il se peut que vous deviez également leur verser une part d’impôts. 

Vous connaissez maintenant les tenants et les aboutissants de la vie de Digital Nomad. Il ne vous reste plus qu’à mettre à jour vos compétences. Comme évoqué plus haut dans cet article, de nombreuses formations sont à votre dispositions. Pour les financer, vous pouvez, par exemple penser à mobiliser votre compte CPF. Et, bonne nouvelle, depuis le confinement et jusqu’à la fin de l’année, vos frais de formations sont pris en charge par l’Etat, grâce au dispositif FNE-Formation !Vous n’avez plus qu’à préparer votre départ 😉

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Emploi

Crise économique : les métiers de l’après Covid-19

Formation

L'Upskilling : une réponse à la pénurie de talents

Actualités Blog

Le guide pratique de la recherche d'emploi à l'ère du digital

Emploi

Et vous, combien de métiers exercerez-vous plus tard ?