BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Efficacité professionnelle

Généralisation du télétravail : dois-je me former à de nouvelles pratiques ?

Depuis la crise du Covid-19, le télétravail a intégré la culture de la plupart des entreprises. Si de nombreux salariés ont déjà fait l’expérience du télétravail contraint pendant le confinement, elle n’en demeure pas moins une pratique à laquelle ils étaient jusqu’alors peu habitués. Découvrez quelques conseils pour mieux s’organiser et acquérir les compétences nécessaires pour être efficace de chez soi !

Ce que le confinement nous a appris sur le télétravail

L’agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail (Anact) a publié le 12 juin les résultats d’une enquête auprès de français ayant pratiqué le télétravail pendant le confinement. Les résultats sont intéressants à bien des égards.

Un environnement pas toujours adapté à l’activité professionnelle 

Dans un premier temps, il convient de relativiser les résultats de cette enquête, dans la mesure où 47% des répondants avaient déjà fait l’expérience du télétravail (occasionnellement ou régulièrement), avant même celui imposé par la crise du Coronavirus. Ces derniers étaient alors mieux préparés pour affronter cette période, et se sont dits dotés de meilleurs équipements et d’un environnement plus favorable pour travailler. 

En revanche, pour ceux ayant nouvellement fait l’expérience du télétravail, la tâche s’est avérée plus ardue. En effet, si 87% des personnes interrogées déclarent avoir un équipement numérique suffisant à leur disposition, seulement 67% d’entre elles estiment disposer d’un environnement de travail adéquat. Et pour cause, le lieu de vie n’a habituellement pas pour fonction l’exercice professionnel. Il faut pour cela repenser l’organisation de son domicile et de son emploi du temps, chose à laquelle une minorité était préparée. 

Une efficacité ralentie et une fatigue décuplée 

Il découle de ce premier constat, une conséquence assez logique : le manque d’efficacité. En effet, près de 50% des répondants ont noté être moins efficaces et plus fatigués qu’à l’accoutumée et près de la moitié a eu le sentiment de travailler plus pendant cette période.

En plus de l’environnement de travail qui peut nuire à l’efficacité des salariés, ce chiffre peut également s’expliquer à travers la redéfinition des activités. C’est le cas de 77% des personnes interrogées qui ont vu leurs tâches repensées. La capacité d’adaptation des travailleurs entre alors en jeu, et certains pourraient voir la formation à de nouvelles compétences comme une bonne manière de s’adapter à ces pratiques inédites.

La nécessité de s’adapter au management digital 

Pour gérer ces nouvelles façon de travailler, le management a dû lui aussi évoluer. Ainsi, dès le début du confinement, les réunions à distance se sont imposées comme une norme (au moins une fois par semaine dans plus de deux tiers des cas). 

Ces temps d’échange entre les managers et les collaborateurs permettent d’avoir une vision continue de l’avancement des missions. C’est aussi une façon de s’adapter aux priorités de chacun en fonction de leur environnement personnel. Pour cela, encore faut-il pouvoir manier certains outils indispensables au travail à distance (plateformes de visioconférences, VPN, dossiers connectés, etc.). 

Source Anact-Aract

En sachant que 88% des personnes en ayant fait l’expérience sont prêtes à continuer de télétravailler, il est important pour elles d’avoir les ressources, ainsi que quelques petites astuces, nécessaires à leur performance tant qu’à leur bien-être

Gérer son espace et son temps entre professionnel et personnel à la maison

Gérer son espace de vie pour l’adapter à son activité professionnelle devient donc un enjeu majeur pour pallier au manque d’efficacité noté par nombre de télétravailleurs. Voici plusieurs pistes à envisager… 

Se mettre en condition comme au bureau 

S’il y a un conseil à donner en priorité, c’est bien celui-là. Bien que la tentation soit grande de s’affranchir des obligations du bureau pour travailler dans son pyjama préféré depuis son canapé, ce n’est pas la meilleure façon de conserver son efficacité. En effet, associer sa tenue à la tâche que l’on est en train de faire permet de se mettre dans les conditions psychologiques adéquates, et donc d’augmenter sa concentration. Ainsi, avant d’entamer votre session de travail, il est fortement conseillé de s’habiller comme si vous deviez partir travailler. 

Bien sûr, rien ne vous oblige à porter une cravate serrée ou à enfiler des escarpins à talons ! Cependant, être vêtu d’une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise mais qui vous met dans les conditions mentales d’une journée de travail vous permettra d’augmenter grandement vos chances d’être efficace.

S’aménager un espace dédié 

De la même façon qu’une tenue adaptée permet une meilleure délimitation du temps dédié au travail, la définition d’un espace propice à la concentration est de mise. Savoir que tel lieu est consacré uniquement à votre activité professionnelle vous sera d’une grande aide pour vous concentrer et rester efficace. 

S’il est préconisé de vous aménager une pièce qui vous servira de bureau, tout le monde n’a pas la possibilité de condamner un tel espace dans son habitation. Toutefois, quelques petites astuces permettront d’adapter votre lieu de vie

  • Choisissez un endroit qui vous laisse de l’espace et les installations nécessaires (prises électriques, accès internet, rangements, etc.) 
  • Essayez, autant que possible, d’y installer un véritable bureau ou une table, ainsi qu’un fauteuil ou une chaise confortable 
  • Si vous ne vivez pas seul, séparez au maximum votre espace de travail du lieu de vie des autres habitants de votre logement (rideaux, paravent, plantes vertes, etc.). 
  • Veillez à avoir tout le matériel qui peut vous être utile à portée de main. En effet, il en faut peu pour se déconcentrer. On estime qu’il faudrait en moyenne une à trois minutes pour se reconcentrer sur une tâche après s’être dispersé (ne serait-ce que quelques secondes pour aller chercher un stylo, par exemple). 

Communiquer avec ses collaborateurs et son entourage pour faciliter sa gestion du temps

Plus concrètement, le télétravail floute la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle. Et il n’est pas aisé de fixer seul ces limites si l’on est constamment sollicité…

Focus femmes

Une étude de l’Institut national d’études démographiques (INED), publiée le 16 juin dernier, a démontré comment la crise du coronavirus a accentué les inégalités hommes-femmes, notamment par le biais du télétravail. Cette enquête montre ainsi que près d’une femme sur trois a été contrainte d’arrêter son activité professionnelle.

Aussi, si ces dernières, à poste égal, ont été aussi nombreuses que les hommes à télétravailler, elles sont beaucoup moins nombreuses à disposer d’une pièce qu’elles peuvent consacrer à la pratique de leur activité (environ ¼ des femmes contre 41% des hommes en télétravail).

A cela, il faut ajouter la garde des enfants et les devoirs à faire à la maison, qui concerne encore majoritairement la population féminine. 

Que vous soyez un homme ou une femme, il est donc établi que la vie personnelle (dont la garde des enfants) peut avoir un gros impact sur la pratique de son activité professionnelle à domicile. Pour parvenir à agencer son emploi du temps, en s’assurant que les périodes dédiées à travailler soient respectées par votre entourage, il convient de communiquer à ce sujet avec vos proche (conjoint(e), enfants, ami(e)s, etc.).

De la même façon, il ne faut pas hésiter à faire part de vos contraintes personnelles à vos managers ou à vos collaborateurs, afin que votre emploi du temps professionnel soit compatible avec votre vie privée. Cela vous permettra une meilleure concentration, tout en évitant un possible surmenage. 

Se libérer des pauses et des moments pour soi  

A propos de surmenage, il faut aussi noter que le temps consacré à votre vie de famille (enfants, notamment) n’est pas considéré comme un moment de pause et de détente. Pour s’assurer de meilleures performances, il est très important d’entrecouper vos périodes de travail de moments pour vous. Ces pauses peuvent être plus ou moins longues, et vous éloigneront de vos obligations le temps d’une tasse de café, d’une méditation ou d’une courte séance de sport, par exemple. 

A l’instar des pauses café avec vos collègues, vous pouvez vous accorder plusieurs pauses par jour qui permettront de structurer votre journée et de vous détendre. Ces pauses ne sont pas forcément un moment d’inactivité, et vous pouvez en profiter pour effectuer des tâches nécessaires que vous aimez.

Tout d’abord, la pause déjeuner est essentielle. Pourquoi ne pas sortir déjeuner dans votre quartier, pour prendre l’air et coupler ce break nécessaire à une courte marche ?  Si vous aimez cuisiner, l’une des pauses de la journée peut également être consacrée à la préparation du repas du soir, par exemple. 

Vous pouvez aussi appeler un(e) ami(e) ou un(e) collègue. Cet appel peut vous permettre de prendre des nouvelles, d’extérioriser vos émotions, mais aussi d’éventuellement de faire le point sur des dossiers que vous avez en cours avec une personne que vous appréciez…mais attention aux closes de confidentialité 😉

Les compétences indispensables pour travailler à distance 

Malgré les chiffres parfois peu optimistes énoncés au début de cet article, le télétravail, lorsqu’il est accompagné d’une bonne maîtrise de ses outils et d’un management adéquat, représente un gain de productivité moyen de 22% par travailleur

Maintenant que vous connaissez les astuces pour une meilleure efficacité chez soi, il n’en demeure pas moins des compétences à acquérir pour maîtriser la pratique du télétravail à la perfection. 

Se familiariser avec les outils nécessaires au télétravail

D’une manière générale, la digitalisation a fait évoluer nos manières de travailler (télétravail, co-working…) jusqu’à démocratiser le travail à distance. 
Zoom, Trello, Asana, Slack, autant de noms de plateformes et autres applications qui sont désormais entrés dans le langage courant du travailleur moderne (je zoom, tu zoom, nous zoomons… :D). 
Pourtant, tout le monde n’est pas formé à leur utilisation, et se familiariser avec ces nouveaux outils peut demander un temps de travail supplémentaire. 
A n’importe quel niveau de l’entreprise, il devient indispensable d’être à l’aise avec les divers outils digitaux pour mener à bien la gestion d’un projet. 
Si ce n’est pas encore votre cas, pas de panique, de nombreuses formations existent pour vous aider à développer vos capacités !

Faire évoluer ses méthodes managériales

Piloter un projet, maintenir le lien avec son équipe, créer des contacts avec les clients, etc. Toutes ces activités doivent être totalement repensées dès lors qu’elles doivent être maîtrisées à distance. Si certaines entreprises sont plus familières avec ces pratiques, dans la communication ou le journalisme par exemple, tous les domaines peuvent désormais avoir recours au télétravail. 

Une nouvelle forme de management est alors en train de se développer, et les décideurs (à toute échelle) peuvent s’y former pour s’assurer de la bonne coordination des projets et de leurs équipes à l’heure du digital.

Pro tip : Vous êtes encore actuellement en chômage partiel ? Suite à la crise sanitaire, l’ Etat a débloqué jusqu’à la fin de l’année un dispositif exceptionnel vous permettant de financer à 100% votre projet de formation ! Sachez également que si vous avez repris le travail à temps plein, vous avec la possibilité de mobiliser votre Compte Personnel de Formation. N’hésitez pas à contacter nos conseillers experts en financement pour vous accompagner dans votre projet de montée en compétences ou de reconversion 🙂

Vous avez désormais toutes les clés en main pour mettre en oeuvre une méthode efficace afin d’aborder le télétravail sereinement, tout en vous assurant une performance optimale. Bonne chance et surtout…bon télétravail à vous !

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Formation

La reconversion facilitée par une nouvelle mesure : une bonne nouvelle à l'heure du reconfinement

Efficacité professionnelleFormationRH 2.0Stratégie d'entreprise

Management des RH : les nouveaux leviers pour fidéliser ses salariés

Efficacité professionnelleLe Management à L'ère du DigitalManagement des HommesMéthodes AgilesStratégie d'entreprise

L'entreprise libérée en temps de crise : mode d'emploi

Efficacité professionnelleFormation

Syndrome de l'imposteur, bullshit jobs... Quand la crise nous pousse à nous réinventer