BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
E-Réputation, Veille et Personal BrandingSocial Media

Transformation digitale des RP : de nouvelles opportunités à l’ère du numérique

Selon James Mc Quivey : « La transformation numérique est une mentalité qui mène à une nouvelle façon de se comporter; Une mentalité qui contourne les barrières analogiques traditionnelles, éliminant les lacunes et les limites qui empêchent les gens et les entreprises de donner aux clients ce qu’ils veulent au moment où ils le souhaitent. » Le digital est un enjeu majeur pour le secteur des relations presse, qui doit lui aussi s’adapter.

Nous passons d’une économie de l’information à une économie numérique. Nous ne pouvons pas l’éviter. Et nous devons changer la façon dont nous faisons les choses. La communication des relations publiques devient plus complexe et plus difficile. Mais l’avenir offre de nombreuses opportunités pour ceux qui sont capables de s’adapter aux altérations de la technologie, des médias et de l’analyse.

source: TNS Sofres

source: TNS Sofres

Le réseau Dentsu Aegis (DAN), en partenariat avec The Economist Corporate Network, a produit et publié récemment un livre blanc qui couvre les tendances clés de l’économie numérique. Le document, intitulé « La transformation numérique de l’Asie-Pacifique – Le prochain ensemble de vagues », parle des développements technologiques importants vers lesquels le marché tend.

Les prochains mouvements numériques comprennent Internet of Things (IoT), la réalité virtuelle (VR), la réalité augmentée (AR) et l’intelligence artificielle (AI). Ils sont tous révolutionnaires et annoncent une nouvelle ère où les fabricants de produits s’appuieront sur la technologie pour développer des relations presse digitales à succès. Elles seront plus étroites, plus directes et plus individualisées avec les clients identifiés. Sans aucun doute, ces technologies redéfinissent les possibilités de marketing.

Internet des objets

L’Internet des objets (ou IOT) est un réseau d’objets physiques connectés qui communiquent entre eux. Environ 2,9 milliards de personnes dans le monde utilisent Internet pour accéder à l’information, communiquer avec d’autres, faire du business ou faire des achats en ligne. Mais de plus en plus, les objets physiques sont équipés de capteurs, de logiciels embarqués et de connectivité de réseau sans fil qui leur permettent de collecter et d’échanger du big data. L’IOT fait partie de tout ce qui nous entoure : de la mode, aux maisons, aux bureaux, aux véhicules, sans oublier les points de vente intelligents.

Peut-être, la conséquence la plus importante de la prolifération de IOT est le passage des consommateurs qui achètent et possèdent des produits, à de nouvelles offres où l’acheteur peut acheter une chose immatérielle. Des entreprises comme Airbnb ou Uber, ont solidement établi l’état d’esprit de la clientèle actuelle.

source: Maxi Robots

source: Maxi Robots

Le développement de l’IOT obligera de nombreux dirigeants d’entreprises à repenser leurs modèles commerciaux au niveau le plus fondamental. Les gens sont maintenant très familiers avec l’idée de services qui relient parfaitement le monde physique au monde numérique. En conséquence, il est maintenant beaucoup plus facile de saisir le concept selon lequel tout objet imaginable comme les appareils de conditionnement physique, les voitures, les bicyclettes, n’importe quoi, pourra être connectés à un téléphone. Cela a entraîné une augmentation marquée de l’achat d’appareils IOT pour la consommation personnelle et domestique.

Réalité virtuelle et augmentée

Dans la transformation du marketing traditionnel au web-marketing, la réalité virtuelle / augmentée (VR / AR) est prête à devenir la prochaine plateforme informatique grand public après l’ordinateur personnel, Internet ou le smartphone, permettant de nouvelles formes d’expérience. Selon le rapport de 2016 de Digi-Capital, un groupe de consultants américain, l’investissement mondial dans les start-ups VR et AR au cours des 12 derniers mois s’est élevé à 2 milliards de dollars, soit le double de la période précédente.

L’engouement Pokémon Go illustre bien cette technologie. VR et AR sont souvent regroupés en tant que technologies similaires, car ils nécessitent généralement une sorte d’écran ou de casque fixé sur la tête. Mais il y a une différence fondamentale: La VR imite une présence physique immersive complète dans un environnement tridimensionnel réel ou imaginé, tandis que l’AR complète la vue de l’environnement physique réel avec une superposition d’actifs numériques.

Les entreprises de médias et les annonceurs en Asie ont déjà commencé à expérimenter la VR / AR. Audi, par exemple, a dirigé la campagne «Drive Back in Time à Singapour », créant des vidéos VR qui ont permis aux gens de parcourir les zones emblématiques de la ville en 1965. Sur une période de 10 jours, 6 000 personnes ont vécu cette expérience, ce qui aurait pris plus de deux ans à réaliser grâce à des visites régulières d’exposition.

source: Claire Jedrek

source: Claire Jedrek

Intelligence artificielle

L’ensemble de l’AI va des applications de smartphones aux appareils domestiques contrôlés par la voix en passant par les véhicules connectés et par les robots avec des capacités cognitives avancées. Cela permet aux appareils numériques d’effectuer des tâches complexes, comme la compréhension de la communication naturelle, l’identification des préférences des consommateurs au fil du temps ou la reconnaissance de l’humeur de quelqu’un et par conséquent l’ajustement de leurs réponses.

Une interaction hautement personnalisée avec les consommateurs et une analyse prédictive sophistiquée deviendront la norme plutôt que l’exception. Le marketing et la communication des relations presse digitales seront de plus en plus de nature conversationnelle. Les consommateurs seront souvent ceux qui initient le contact avec une marque. Chaque interaction entre marque et consommateur contribue à la compréhension des besoins individuels d’un consommateur. Plus la conversation entre la marque et le consommateur est significative, plus la stratégie marketing est pertinente.

Les robots joueront un rôle actif en tant qu’interface entre les marques et les consommateurs. La Fédération internationale de la robotique a prédit que 35 millions d’unités de robots à usage personnel seront vendus entre 2015 et 2018; Mais seulement 8 100 d’entre eux seront des robots d’accompagnement social. La grande majorité sera des unités qui ne peuvent exécuter que des tâches simples, comme l’aspirateur ou la tondeuse de pelouses. Un assistant personnel robot est testé dans un magasin de concept Kentucky Fried Chicken intitulé «KFC Original +» à Shanghai. Le robot obtient les commandes des visiteurs, en tenant compte des données clients de KFC pour mieux adapter ses comportements aux besoins des clients, ainsi que pour améliorer l’efficacité transactionnelle. D’autres marques mondiales de premier plan, telles que MasterCard, Pizza Hut, Nestlé et bien d’autres encore, intègrent les robots à l’expérience utilisateur.

source: Daily Mail News

source: Daily Mail News

Les technologies clés qui alimentent la mobilité des robots et la manipulation d’objets sont encore coûteuses, bien que le boom des smartphones ait contribué à la baisse des prix de certains composants matériels couramment utilisés dans la production de robots, comme les écrans et les capteurs. Chaque culture a une vision spécifique sur la robotique.

  • Au Japon, les gens ont tendance à idéaliser les robots et à les voir comme des compagnons.
  • La Chine a une forte influence du gouvernement sur la technologie de l’AI parce qu’elle est stratégiquement importante pour le secteur manufacturier du pays.
  • À l’ouest, il y a des problèmes de confidentialité des données, et l’opinion sur les robots est plus mitigée : « l’Hollywoodisation » des robots est vu comme une menace pour les humains.

L’Asie est susceptible de jouer un rôle essentiel dans la croissance et l’acceptation de ces technologies. La forte croissance démographique de la région, l’urbanisation rapide et l’affluence croissante créent les conditions d’une adoption rapide à grande échelle.

Amorcer une transformation digitale est la clef pour s’adapter au monde actuel; d’ailleurs 60% des entreprises françaises ont désormais une stratégie digitale. Comme de nombreux consommateurs investissent pour la première fois dans des articles à gros billets, ils choisissent des produits intelligents et connectés, contournant la technologie traditionnelle. Ces nouvelles règles auront certainement un impact sur les entreprises, et sur la façon dont les marques se rapportent à leurs publics.

source: businessmirror.com

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Culture et Transformation DigitaleLe Management à L'ère du DigitalManagement des HommesStratégie d'entreprise

Comment réussir une conduite du changement ?

Développement CommercialRelation Client DigitaleStratégie d'entrepriseWeb et e-business

Quel impact du digital sur le développement des entreprises en 2021 ?

Culture et Transformation DigitaleManagement des HommesRelation Client Digitale

Pourquoi et comment accélérer sa transformation digitale ?

FinancementFormation

FNE Formation : quelles évolutions en 2021 ?