Management des HommesRH 2.0

Quête de sens au travail : comment répondre à ce besoin essentiel des salariés en tant qu’employeur ?

La quête de sens au travail : telle est l’une des grandes préoccupations des salariés (cadres compris) depuis la pandémie de Covid-19. Celle-ci a en effet entraîné de nombreux questionnements professionnels et un « réajustement » des priorités de chacun ! Gagner un bon salaire chaque mois, c’est bien. Mais n’est-ce pas aussi important, voire plus important, d’être fier de son travail ? D’avoir vraiment l’impression d’être utile dans son entreprise ? Face à ces nouvelles interrogations, les employeurs se doivent de réagir au plus vite ! Nous vous expliquons l’essentiel à savoir pour vous aider à mettre en place votre stratégie.

Tous concernés par la quête de sens au travail ?

S’assurer que chaque employé trouve du sens dans son activité professionnelle est essentiel pour optimiser la Qualité de Vie au Travail (QVT). Cependant, de nombreux employeurs négligent l’importance de la quête de sens au travail et pensent encore (à tort) que ce sujet n’intéresse que les Millennials et les membres de la génération Z…

Mais la vérité est toute autre en cette année 2022. En effet, ce sujet est devenu très important pour un grand nombre de salariés suite à la pandémie. Et ce, quels que soient leur âge et leur niveau hiérarchique au sein de l’entreprise !

Pourquoi ? Principalement parce que les salariés ont eu plus de temps que d’habitude (ex. : fermeture administrative de leur entreprise, mise au chômage partiel) pour faire le point sur leur activité professionnelle et ce qui leur permettrait de se sentir mieux dans leur vie de tous les jours.

Le saviez-vous ? 94% des cadres « jugeaient important d’exercer un métier qui a du sens » en 2021.

Source : rapport « 5 enjeux pour l’emploi cadre en 2021 », APEC

C’est ainsi que la quête de sens au travail est devenu un sujet viral, à ne surtout pas prendre à la légère car les salariés persuadés d’exercer un « bullshit job » ont tendance à négliger leurs missions. À être de plus en plus souvent absents… Et finalement par démissionner dans l’espoir de retrouver du sens à leur travail chez un autre employeur.

Bref : mieux vaut réagir tout de suite pour optimiser la performance de vos équipes et limiter la fuite des talents !

Quête de sens au travail : méfiez-vous de la fuite des talents !

Un travail « qui a du sens », c’est quoi exactement ?

Question délicate, car l’expression « quête de sens au travail » peut avoir des significations différentes d’une personne à l’autre. Mais dans l’ensemble, la plupart des salariés estiment que leur travail a du sens lorsqu’ils :

  • le trouvent « stimulant » car le contenu de leurs missions est vraiment intéressant par exemple, qu’ils ont souvent de nouveaux challenges à relever et que leur entreprise leur donne aussi la possibilité de développer régulièrement leurs compétences ;
  • ont vraiment l’impression de contribuer concrètement au projet global de l’entreprise. Pour cela ils doivent savoir POURQUOI ils accomplissent leurs tâches et connaître les répercussions de leurs actions. À noter également que de plus en plus de salariés souhaitent non seulement que leur travail soit utile à l’entreprise, mais aussi à la société. D’où leur attirance pour les entreprises engagées comme celles qui veillent à ce que leurs produits soient bons pour la santé (ex. : exclusion totale des substances potentiellement cancérigènes) ou encore qui travaillent uniquement avec des producteurs locaux afin de limiter la pollution et de soutenir l’économie locale ;
  • ont aussi l’impression que leur travail est reconnu et apprécié (ex. : remarques bienveillantes, félicitations, encouragements). Rien de pire en effet que d’avoir l’impression d’être un simple « numéro » perdu au milieu de la masse salariale.

Certes, ce n’est pas toujours évident de leur donner satisfaction sur tous ces points. Mais avec une bonne stratégie, vous pourrez facilement couvrir plusieurs d’entre eux ! Les conseils ci-dessous devraient vous y aider…

Quête de sens au travail : évaluez la situation dans votre entreprise

Première chose à faire : analysez précisément la situation. Combien d’employés ne trouvent aucun sens à leur travail ? Pourquoi ? Quels sont les grands axes d’amélioration à mettre en place en urgence ? Telles sont les principales questions à vous poser pour déployer correctement votre stratégie.

Pour obtenir des réponses précises, le plus simple reste encore d’interroger directement les salariés. Via un sondage par exemple. Ou même lors d’entretiens individuels. L’essentiel est de leur laisser la possibilité de s’exprimer librement puis de recouper les informations obtenues pour identifier les problèmes les plus souvent cités. C’est bien entendu eux qu’il faudra traiter en premier !

Soignez votre communication interne

Second conseil : donnez régulièrement des informations sur la stratégie, les valeurs et la vision de l’entreprise à vos salariés. Pour que leur travail retrouve du sens à leurs yeux, ils doivent savoir exactement pourquoi ils le font. En d’autres termes : quelle est sa finalité sur le court et le long terme. Dans le même ordre d’idée, veillez également à bien communiquer sur les résultats et les succès de l’entreprise !

Pour cela, les services RH peuvent utiliser de nombreux outils comme l’intranet ou le réseau social d’entreprise. Ou même tout simplement envoyer des newsletters… Cela étant dit, il existe des outils de communication internes plus « fun » et engageants de nos jours. Ils vous aideraient sans doute à mieux capter l’attention des salariés. Et donc à mieux faire passer vos messages ! Nous pensons en particulier aux podcasts d’entreprise (sorte d’émissions audio enregistrées et consultables à la demande sur le net, en streaming ou en téléchargement) et aux émissions audio quotidiennes en live : de plus en plus de sociétés les utilisent !

Les podcasts d'entreprise peuvent vous aider à booster votre communication interne.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article sur les nouveaux leviers à activer pour booster votre communication interne en 2022.

Misez aussi sur une communication personnalisée

En complément, il serait intéressant de programmer régulièrement des entretiens individuels pour les salariés, avec leur manager ou le responsable RH. Cela permet d’expliquer plus facilement (voire de redéfinir si besoin) son rôle à chaque salarié, à mettre en valeur le fait que l’entreprise compte sur lui, que ses tâches occupent réellement une place essentielle dans la stratégie de l’entreprise, etc. Au passage, ces entretiens permettent aussi de récolter directement le ressenti des salariés sur les nouvelles améliorations mises en place. Pratique pour savoir s’ils apprécient réellement les efforts que vous faites pour les aider à trouver plus de sens à leur travail… Ou s’il faut encore revoir certains points de votre stratégie.

Adoptez une culture du feedback positif

Souvent négligés, les feedbacks sont pourtant essentiels pour aider vos collaborateurs à trouver du sens à leur travail. Le principe est simple : il suffit de les tenir régulièrement informés des impacts de leurs actions. En privilégiant au maximum les feedbacks positifs pour les valoriser ! Plus ils seront conscients de l’impact de leurs missions sur l’activité de l’entreprise et de leurs capacités à faire évoluer les choses, plus ils seront fiers de leur travail et plus ils seront impliqués dans leurs missions !

Bien entendu, il est plus facile de donner un feedback positif lorsqu’une mission a été couronnée de succès que lorsqu’elle s’est soldée par un échec… Mais dans ce genre de cas, le feedback peut rester bienveillant et constructif : l’idée n’est pas « d’enfoncer » les collaborateurs, mais de leur donner des pistes d’amélioration et de leur montrer qu’ils ont toujours la confiance de leurs supérieurs.

quête de sens au travail : mieux vaut connaître certaines bonnes pratiques pour donner des feedbacks positifs.
Source : HeyAxel

Bon à savoir également : normalement, ce sont les managers qui délivrent directement les feedbacks positifs à leurs équipes. Hélas, beaucoup d’entre eux « rechignent » encore à le faire. Pourquoi ? Principalement :

  • parce qu’ils craignent de devenir trop « proches » de leurs collaborateurs à force de leur faire des félicitations ;
  • parce qu’ils pensent que leur rôle consiste surtout à dire « ce qui ne va pas » et à les pousser à travailler sur leurs points faibles ;
  • ou encore parce qu’ils craignent que leurs collaborateurs finissent par s’endormir sur leurs lauriers…

Bref : mieux vaut identifier ces freins au plus tôt, car sans la pleine adhésion de vos managers, vous ne parviendrez jamais à déployer une culture du feedback positif dans votre entreprise ! Au besoin, n’hésitez pas à leur proposer une formation pour les aider à coacher leurs équipes de manière plus bienveillante.

Saisissez également toutes les occasions de valoriser vos collaborateurs en public

Mettre en valeur les compétences et les réussites de vos collaborateurs est une excellente manière de les aider à trouver du sens à leur travail. Lorsqu’elles sont reconnues publiquement, c’est encore mieux !

Pour cela, vous pouvez utiliser différentes techniques, comme :

  • consacrer régulièrement un reportage (ex. : vidéo, article, interview 100% audio) à l’un de vos collaborateurs pour mettre en valeur son métier et son parcours au sein de l’entreprise. Selon le format employé, vous pouvez ensuite le diffuser sur votre site, les réseaux sociaux, votre podcast d’entreprise, etc. ;
  • ou encore proposer des challenges d’idéation et récompenser les meilleurs contributeurs en leur décernant un prix. Pour rappel, le principe est de demander aux salariés de chercher des solutions ensemble pour résoudre un problème dans l’entreprise. Consultez notre article sur l’idéation collective pour connaître tous les détails !

Pensez aussi un Shadow Comex pour mieux fidéliser vos jeunes talents

Pas si simple d’aider les jeunes talents à trouver du sens à leur travail. En effet, quand on débute, on a souvent un peu de mal à trouver sa place dans l’équipe… Et on a aussi souvent l’impression de ne pas vraiment avoir « de poids » dans la vie de l’entreprise : c’est plutôt l’avis des Seniors, nettement plus expérimentés qu’eux, qu’on sollicite dès qu’il y a un problème à régler.

Un obstacle impossible à franchir ? Que nenni ! Pour le contourner, plusieurs entreprises ont déjà mis en place des Shadow Comex ou « Comités Exécutifs Fantômes ». Comme Accord et la Macif par exemple !

Un Shadow Comex peut vous aider à valoriser vos jeunes talents.

Concrètement, un Shadow Comex réunit des jeunes talents et évolue parallèlement au véritable comité de direction de l’entreprise. Bien entendu, ce comité fantôme n’a pas de pouvoir décisionnel. MAIS il peut challenger les décisions du comité de direction et proposer des projets innovants qui seront retenus (ou non) par l’organe de décision officiel. Bref : c’est un bon moyen de valoriser et d’impliquer les jeunes talents dans la vie de l’entreprise. Tout en favorisant les échanges intergénérationnels au passage !

« Les jeunes ont de supers idées, mais c’est l’alliance avec des seniors plus expérimentés qui permet de les transformer en projets ».

Édouard Tessier, fondateur de la société de conseil en transformation des entreprises Anakao dans une interview pour We Demain

Quête de sens au travail : construisez une bonne politique de gestion de carrière

Autre conseil : soignez votre politique de gestion de carrière pour aider vos collaborateurs à évoluer. Difficile en effet de trouver du sens à leur travail s’ils ont l’impression de « stagner » et qu’ils n’auront jamais la moindre chance d’obtenir le poste de leurs rêves dans votre entreprise. Pour cela, leur donner la possibilité de suivre régulièrement des formations sera votre meilleure arme !

Bon à savoir également : certaines entreprises sont allées jusqu’à créer leur propre incubateur de start-ups pour soutenir leurs salariés dans leurs projets. Comme Klanik par exemple.

L’idée de l’incubateur Korner nous est venue grâce à nos talents passionnés chez Klanik : nous voulions permettre aux collaborateurs Klanik de réaliser leur rêve entrepreneurial. Nous avons donc décidé d’investir dans nos talents pour incuber les projets qui nous semblaient les plus prometteurs.

Source : extrait du site officiel Korner

Proposer ce genre de programmes peut optimiser votre marque employeur et faciliter le recrutement des meilleurs talents ! A méditer, en fonction de votre budget.

Impliquez vos collaborateurs dans votre démarche d’inclusion et diversité

Pilier important de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), la démarche d’inclusion et diversité peut aussi aider les salariés à trouver plus de sens à leur travail. Pour cela, il suffit de les impliquer directement dans la démarche !

Exemple concret : si vous embauchez un nouveau talent en situation de handicap, vous pouvez organiser des campagnes de sensibilisation auprès de vos collaborateurs. À l’image de ce que fait Harmonie Mutuelle par exemple ! Vous pouvez même constituer un groupe de salariés volontaires qui aideront leurs collaborateurs à mieux tenir compte du handicap de votre nouvelle recrue.

Les 7 grands sujets au centre de la RSE : l'environnement, la loyauté des pratiques, les droits de l'homme, les relations et conditions de travail, les communautés et développement local, les questions relatives aux consommateurs, la gouvernance de l'organisation.
Source : SnapDesk

Mais ce n’est qu’un exemple ! L’essentiel est de permettre à vos collaborateurs de se sentir utiles à la société au sein même de votre entreprise.

En conclusion

Démarche inclusion et diversité, techniques de management bienveillantes, gestion de carrière… Il existe vraiment beaucoup de leviers à activer pour répondre à la quête de sens au travail des salariés !

Au besoin, envisagez une formation en QVT (Qualité de Vie au Travail) pour atteindre plus facilement vos objectifs. De préférence en ligne, pour éliminer les frais de déplacement et réduire le risque sanitaire ! Elle vous donnerait toutes les clés pour aider vos collaborateurs à trouver du sens à leur travail ET pour améliorer les autres composantes de la QVT (ex. : prévention des risques professionnels, lutte contre les discriminations, etc.). Top pour optimiser l’expérience collaborateur et fidéliser vos talents !

Cela étant dit, après avoir identifié les problèmes à traiter dans votre entreprise, vous pouvez aussi vous tourner vers des formations plus spécifiques pour les résoudre. Comme une formation en management transversal par exemple. Elle aiderait vos managers à adopter une posture plus bienveillante et à bien délivrer leurs feedbacks !

Bon à savoir également : les formations en ligne sont ouvertes aux mêmes dispositifs de financement que les formations présentielles (ex : CPF, FNE-formation). N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour en savoir plus !

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Management des HommesRH 2.0

RH : 5 pratiques à emprunter aux Top Employeurs

Stratégie d'entrepriseStratégie Marketing

Inclusion et diversité dans la publicité : des marques en-dessous des attentes des Français ?

Relation Client DigitaleStratégie Marketing

Communication : quelles stratégies pour gagner la confiance des consommateurs ?

RH 2.0

Quelle est la place de l'IA dans les services RH ?