Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Relation Client Digitale
7 étapes incontournables pour une newsletter efficace

7 étapes incontournables pour une newsletter efficace

Selon le vaste rapport Email Newsletter Usability du Nielsen Norman Group (basé sur 270 newsletters envoyées par e-mail dans 6 pays différents), les lecteurs ressentent un attachement émotionnel à leurs bulletins d’informations emailing :

« Les newsletters paraissent personnels parce qu’elles arrivent dans les boîtes aux lettres des utilisateurs, et les utilisateurs ont une relation continue avec elles … L’aspect positif de cette relation émotionnelle est que les newsletters peuvent créer beaucoup plus de liens entre les utilisateurs et une entreprise qu’un site Web. »

Alors, comment garder et entretenir ce lien avec nos clients et nous assurer que nous restons connectés à nos lecteurs ? Suivez ces sept étapes et vous serez un As de l’email marketing.

1. Soyez informatif

Être informatif et pertinent est l’alpha et l’oméga de la newsletter. Raconter des histoires utiles et convaincantes est indispensable pour éviter les désabonnements. Si votre email ressemble à une newsletter, mais qu’il ne contient pas beaucoup de contenu intéressant, engageant et éducatif, il ne s’agit pas vraiment d’une lettre d’information et ce n’est pas non plus une plus-value. Mais qu’est-ce que les gens considèrent comme un contenu précieux pour votre newsletter ?

Selon le groupe Nielsen Norman, plus de 40% des utilisateurs ont déclaré que chacun des aspects suivants constituait une newsletter pertinente :

  • Actus liées au travail ou actions de l’entreprise
  • Articles sur les intérêts personnels et les loisirs
  • Articles sur les événements, les dates limites et d’autres dates importantes
  • Rapports sur les prix ou les ventes

Lisa Lillien, alias Hungry Girl, a une newsletter comptant plus d’un million d’abonnés!. Si vous aimez la nourriture, mais que vous surveillez votre poids, elle possède le savoir-faire nécessaire pour à peu près tout, y compris des tips sur les sucreries, les viandes et les recettes à faible teneur en gras et en calorie. À partir d’une simple newsletter lancée en 2004, Hungry Girl a aujourd’hui explosé dans les best-sellers du New York Times, anime la partie food des émissions de «The Rachel Ray Show», «Good Morning America» et plus encore. Voici l’exemple vivant de l’impact que peut avoir une newsletter informative !

Voici quelques exemples de contenu informatif que vous pouvez inclure dans un bulletin :

  • Articles de blog
  • Conseils, tactiques, tutoriels et tutoriels
  • Actualités de l’industrie / nouvelles de tiers
  • Événements, dates à retenir et jours fériés
  • Faits intéressants
  • Avis
  • Photos
  • Concours / gagnants du concours
  • Ressources
  • Nouvelles de l’entreprise: mises à jour, améliorations, nouveaux produits, prix, projets de bénévolat, etc.
  • Infographie
  • Webinaires ou vidéos
  • Témoignages
  • Recettes
  • Photos des fans

2. Préférez le contenu plutôt que la vente

Les gens aiment être informés des ventes, mais la vente ne devrait pas être l’objectif principal d’une newsletter. Envoyez plutôt vos offres dans des emails promotionnels. Pensez à votre newsletter comme un ami de confiance que votre lecteur a laissé entrer dans sa «maison» (c’est-à-dire sa boîte de réception). Si quelqu’un vous laisse entrer dans sa maison et que vous vous transformez instantanément en vendeur agressif, il va réfléchir à deux fois avant de vous ouvrir à nouveau la porte. Votre newsletter n’est pas différente. Si vous voulez présenter une vente ou un produit dans votre newsletter, faites le comme vous le feriez à un ami : « Saviez-vous que nous organisons une vente VIP ce samedi ? Vous pourriez économiser jusqu’à 50%! »

Source : Asos

Source : Asos

3. Restez bref et visez un clic

Devinez combien de temps la personne moyenne passe-t-elle à lire un bulletin ? 51 secondes ! Il est plus que jamais crucial pour garder l’attention de vos abonnés de créer un contenu «numérisable » avec des blocs de contenu, de brefs textes, des instantanés, des takeaways ou des puces, et inclure des boutons d’appel à l’action, apportera un certain soulagement aux yeux fatigués de vos lecteurs. Mais rappelez-vous, l’amitié : c’est de donner et prendre, et vous méritez quelque chose vous aussi. Faites en sortes de satisfaire vos lecteurs avec juste assez d’informations, mais laissez-les désireux d’en savoir plus. Amenez les lecteurs vers votre site, votre blog ou vos plateformes de réseaux sociaux pour plus d’informations. Le but d’une newsletter n’est pas de faire une vente; c’est de construire une relation avec votre public, d’informer et d’éduquer, et d’obtenir quelques clics. Tout cela, avec un peu de chance, mènera éventuellement à une vente.

Mettez des appels à l’action clairs, forts et spécifiques après chaque bloc de contenu afin que vos lecteurs sachent qu’ils ont besoin d’ « En savoir plus », « Lire la suite » ou « Regarder la vidéo » pour plus de détails juteux.

Le Figaro

Source : Le Figaro

4. Soyez fiable et cohérent

Si vous dites aux lecteurs qu’ils retrouveront votre newsletter chaque semaine, vous feriez mieux d’être là. Choisissez une fréquence, qu’elle soit quotidienne, hebdomadaire, mensuelle et respectez-la. Assurez-vous de dire aux lecteurs, dès le formulaire d’inscription, à quelle fréquence ils peuvent s’attendre à avoir de vos nouvelles. Certaines personnes n’aiment pas les surprises, les drop-ins de dernière minute ou les défections.

Selon le Nielsen Norman Group, « 69% des utilisateurs ont déclaré qu’ils attendaient avec impatience de recevoir au moins une newsletter, et la plupart des utilisateurs ont déclaré que la lecture des newsletters faisait désormais partie de leur routine. Très peu d’autres efforts promotionnels peuvent réclamer ce degré d’adhésion des clients. »

5. Ayez une ligne d’objet convaincante

Les premières impressions sont importantes pour établir tout type de relation, professionnelle ou personnelle. La façon dont vous vous présentez à quelqu’un peut susciter l’intérêt de l’auditeur à poursuivre une conversation. Il en va de même pour la ligne d’objet de votre newsletter. Si la ligne d’objet n’est pas convaincante, intéressante, intrigante, ou inspirante, votre lecteur ne dépassera peut-être pas votre «Bonjour». En fait, comme le groupe Nielsen Norman l’a constaté: « Certains utilisateurs ont envoyé des newsletters en changeant la ligne d’objet pour le rendre plus intéressante. »

Dans votre « De Label », indiquez clairement de qui provient la newsletter. Généralement, utilisez le nom de votre entreprise au lieu de votre nom personnel.

Lors de l’élaboration de votre ligne d’objet de bulletin, évitez d’utiliser des lignes génériques comme : Newsletter de juin, Votre newsletter mensuel, newsletter de cette semaine. Assurez-vous de profiter de votre pré-en-tête, aussi ; c’est comme une ligne d’objet secondaire et peut-être une seconde chance de faire bonne impression !

Le mot «newsletter» n’est ni instructif ni informatif, car elle pousse les informations précieuses  dans les boîtes de réception de vos lecteurs.

6. Répondez à vos abonnés

Rien n’est pire que de parler à quelqu’un qui n’écoute clairement pas. L’utilisation d’une adresse e-mail «ne pas répondre» lors de l’envoi d’une newsletter indique aux destinataires que les questions ne seront pas vues et n’auront pas de réponses. Permettre aux clients de répondre à votre newsletter par e-mail et, à son tour, répondre à ces questions ou commentaires, permet à vos lecteurs de savoir qu’un humain est à son écoute à l’autre bout. Vous recevrez également des informations précieuses, des commentaires et des questions qui pourraient améliorer votre newsletter pour la prochaine fois.

7. Laissez-les se désabonner facilement

Une personne qui se désinscrit de votre newsletter, c’est juste une réalité de la vie, et il n’y a rien à prendre personnellement. Cependant, plus il est difficile pour quelqu’un de se désabonner, plus il lui est facile de cliquer sur ce bouton « spam » apparemment insignifiant, et pourtant. Laissez vos lecteurs s’en aller facilement s’ils le désirent (ils pourront toujours revenir) en rendant votre lien de désinscription facile à trouver. A ce sujet, nous vous suggérons de faire le point sur tout ce que vous devez savoir sur le RGPD.

La création d’une newsletter présentable et efficace nécessite du travail, mais elle créée une relation de confiance avec vos clients que la plupart des stratégies et plan marketing online ne peuvent pas faire. Suivez ces sept étapes clés, et vos clients vous remercieront d’être là pour eux.

Source : http://www.verticalresponse.com

CATALOGUE 2019

Plus de 50 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives