Le référencement, un métier souvent incompris...

7 idées fausses sur le référencement

Encore jeune, le métier de référenceur a besoin de la création de normes et de standards. La croissance rapide du marché et le manque d'informations autour de cette compétence a entraîné beaucoup de théories et de croyances, plus ou moins vérifiées.

- " Il faut être en première position à tout prix "
Le but du référencement n'est pas d'apporter le plus de trafic, mais d'amener sur ses pages un trafic de qualité. Il s'agit d'arriver en tête de liste sur une expression qui pourra donner par la suite des conversions en termes de ventes ou de contacts.

- " Le référencement naturel : ce sont des résultats garantis à vie "
Etre bien positionné est un travail de longue haleine, non seulement pour arriver en tête des résultats, mais également pour y rester. Il faut savoir défendre sa position face à la concurrence. Une position ne s'acquiert pas, elle se travaille.

- " Faire appel à un professionnel implique 100% de réussite "
La notion de garantie n'a de cesse de revenir dans les débats autour du référencement. Même le plus qualifié des référenceurs ne peut assurer une place définitive et immuable en première position sur Google. Il peut néanmoins s'engager sur la mise en oeuvre de différents moyens pour arriver à une meilleure visibilité, garantir de positionner dans le top 30 un minimum de mots clés, voire fixer des objectifs réalistes de fréquentation suite au travail réalisé.

- " Si je cache du texte blanc sur un fond blanc Google n'en saura rien "
Même si certaines techniques " black hat " ne sont pas comprises techniquement par les moteurs de recherche, les " Google Quality Raters " sont là pour veiller au grain et rechercher manuellement les techniques inappropriées !

- " Utiliser le système publicitaire Google AdWords va me permettre d'être mieux positionné "
Il n'y a, à ce jour, aucune corrélation qui peut être faite entre le fait d'utiliser le référencement publicitaire Google et une éventuelle amélioration de son référencement naturel.

- " Le référencement payant (publicitaire) est plus efficace que le référencement naturel "
Le nombre d'internautes qui clique sur les liens sponsorisés est encore faible dans certains pays. En outre, on constate dans certains domaines d'activités une sur-mesure des coûts au clic sur certains mots clés, rendant le retour sur investissement parfois difficile pour une TPE/PME. Aussi, une stratégie de référencement ne peut être basée uniquement sur ce type de référencement payant.

- " Un site validé W3C n'a pas besoin d'être référencé "
Les moteurs prennent en compte des dizaines, voire des centaines de critères d'analyse. Il n'a jamais pu être démontré qu'un code informatique conforme aux standards du World Wide Web Consortium (W3C) ait un impact majeur sur le référencement de son site Internet. En outre, considérer le référencement sur un unique aspect technique est aujourd'hui une erreur majeure pour quiconque souhaite faire de son site Internet un générateur de prospects ou de clients.


En savoir plus ?

Plus de 50 formations pour s’approprier le Marketing Digital de A à Z


Ils ont déjà suivi nos formations Web Marketing & Communication Digitale10 000 professionnels

arte
banque-populaire
casino
chambre-commerce-industrie
cnp
Ricard
Yahoo
Saint Gobain
axa
france5
hec-paris
la-depeche
La poste
Voyages SNCF
Décathlon
hilti
Editions Grasset
Ministère de la défense
Rians
Green Peace
Caisse des dépôts
Assurance Maladie
TNT
ouest-france
pierre-fabre
plaza-athenee
region-paca
rochebobois
sap
British Airways
walt-disney

live chat !

Merci d’entrer votre prénom, nom, email, société et votre message pour commencer à chatter avec nous.