BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
RH 2.0Stratégie d'entreprise

DRH en crise : nos conseils pour surmonter les défis du déconfinement

DRH et crise : nos conseils pour lé déconfinement

Depuis les débuts de la crise, les DRH sont sur tous les fronts. Et la situation n’est pas prête de changer, le déconfinement apportant de nouveaux défis à relever… Mais à chaque problème sa solution : suivez nos conseils pour passer le cap plus facilement !

DRH et crise sanitaire : combattez la fatigue et le stress

Saviez-vous que les éditions Tissot publient chaque année une grande enquête reflétant le quotidien des professionnels RH ? Epidémie de Covid-19 oblige, son baromètre 2020 à été complété par une enquête « spéciale crise sanitaire ». Menée entre le 2 et le 7 avril 2020, celle-ci révèle que le confinement a fortement impacté le moral des responsables des Ressources Humaines.

Sur 160 professionnels RH interrogés, 90% se déclarent « proches de l’épuisement ». Source : « Focus Covid-19 du Baromètre 2020 : les RH au quotidien » des éditions Tissot

Un phénomène logique étant donné que les DRH ont :

  • dû organiser la poursuite de l’activité dans des délais extrêmement courts ;
  • été fortement sollicités par les salariés pendant le confinement ;
  • appris « sur le tas » à manager leurs équipes à distance s’ils ne l’avaient encore jamais fait, etc.

Hélas, la période de déconfinement n’apporte guère de repos aux DRH… Notre tout premier conseil sera donc de vous ménager autant que possible et de combattre activement votre stress ! Sans cela, vous aurez du mal à tenir la distance. C’est donc le moment où jamais de :

  • soigner votre hygiène de vie. Une alimentation équilibrée et une activité physique régulière seront vos meilleures alliées pour booster votre énergie ;
  • passer de bonnes nuits de sommeil. Pour mieux dormir, adoptez par exemple des horaires de coucher réguliers et éviter les écrans avant d’aller au lit ;
  • vous adonner à une activité relaxante comme la méditation ou le yoga.

Envisagez aussi sérieusement de suivre une formation en gestion du stress et des émotions. Elle pourrait vous être grandement utile dans les mois qui viennent… Pour éviter les déplacements et horaires contraignants, privilégiez une formation à distance en e-learning. Vous apprendrez ainsi à canaliser votre stress tranquillement installé(e) devant votre ordinateur ou votre tablette.

Les DRH face à la crise : selon l'étude Tissot, le moral des professionnels RH est fortement à la baisse.
Extrait de l’étude complémentaire du « Baromètre 2020 : les RH au quotidien », éditions Tissot

Pour aller plus loin : méfiez-vous également du burn-out

Se sentir fatigué(e) et stressé(e) dans une période aussi tendue, quoi de plus normal ? Ce qui n’est pas normal en revanche, c’est d’avoir des idées noires. De même, les sautes d’humeur, les crises d’angoisse, l’impression d’être totalement incompétent(e) ou au contraire « d’être invincible » au travail doivent également vous alerter. Face à ces symptômes, prenez un avis médical sans tarder.

Nous nous permettons d’insister sur ce point car entre la charge de travail et le choc post-traumatique de la crise sanitaire, le risque de burn-out est réel. Aussi bien pour vous que pour vos collaborateurs d’ailleurs !

Soyez donc aussi particulièrement vigilant(e) avec eux, pour repérer rapidement les symptômes évocateurs. Au besoin, appuyez-vous sur les nombreux documents d’aide à la détection des risques psychosociaux (RPS) en entreprise réunis sur ameli.fr.

Maintenir le télétravail : toujours recommandé

Préoccupation majeure des DRH durant la crise Covid-19 : ré-organiser le travail pour maintenir l’activité de l’entreprise. Durant le confinement, le télétravail s’est imposé comme LA grande solution. Du moins pour les salariés pouvant travailler à distance, bien entendu !

Le gouvernement a ensuite demandé le maintien du télétravail au moins jusqu’au 2 juin pour limiter au maximum les déplacements…. Et maintenant que l’heure de la phase 2 du déconfinement a sonné ? Les consignes gouvernementales restent toujours de privilégier le télétravail dans la mesure du possible.

Ce qui n’est pas une mauvaise chose en soi car cela vous donne plus de temps pour préparer l’entreprise à recevoir vos collaborateurs dans de bonnes conditions. Sans parler du fait que travailler à distance convient parfaitement à de nombreux salariés et les rassure énormément !

« Le confinement nous a appris à être efficaces en télétravail, j’espère continuer ainsi encore plusieurs mois, d’autant que je ne suis pas sereine à l’idée de retourner dans le métro » déclare Clémentine, consultante dans l’audit dans une interview pour Le Monde

En revanche, si votre entreprise ne peut pas maintenir ses salariés 100% en télétravail pour relancer son activité, la situation est plus délicate… Envisagez alors une organisation partiellement en télétravail (2 à 3 jours hebdomadaires par salarié par exemple) pour satisfaire les deux parties. Cela vous permettra aussi de faire « un roulement » pour limiter le nombre de personnes dans vos locaux. Et de là, les risques de contamination !

Vers une adoption définitive du travail à distance dans votre entreprise ?

Bien entendu, personne ne peut prévoir l’avenir avec certitude. Cependant, la plupart des études menées sur le sujet s’accordent à dire que le télétravail devrait prendre son essor après la crise, beaucoup de salariés ayant pris goût au travail à distance durant la période de confinement.

DRH et crise : prenez l'essor du télétravail en compte
Extrait de l’étude Cadremploi :
« 80% des cadres vivent plutôt bien cette période de télétravail imposée », 9 avril 2020

Attendez-vous donc à ce qu’une partie de vos collaborateurs souhaite adopter définitivement le travail à distance ! Autant leur donner satisfaction si possible, quitte à assouplir la politique de télétravail de votre entreprise. Gardez à l’esprit que les salariés ont fait beaucoup d’efforts pour travailler malgré le confinement. Bien souvent en gardant leurs enfants en même temps ! Après une telle implication, un refus pur et simple de leur demande serait sans doute très mal perçu…

Les managers vous ont remonté des difficultés à gérer leurs équipes en télétravail durant le confinement ? Dans ce cas, il serait également judicieux d’inclure une formation aux nouvelles pratiques du management d’équipe au plan de développement des compétences de l’entreprise. Le télétravail pourra ainsi s’intégrer parfaitement dans la vie quotidienne de votre structure.

DRH en crise : les bases pour bien appliquer les mesures sanitaires

Autre point sur lequel les services RH sont fortement sollicités à l’heure du déconfinement : la protection du personnel. Si le maintien du télétravail reste l’une des meilleures solutions possibles, toutes les entreprises ne peuvent pas se permettre de repousser indéfiniment la reprise du présentiel. Dans ce genre de situation, vous devez tout mettre en oeuvre pour éviter la propagation de l’épidémie sur vos sites : focus sur les grandes mesures à appliquer.

1ère chose à faire : évaluer les risques professionnels liés au coronavirus

Pour mettre en place les bonnes mesures préventives, vous devez d’abord clairement identifier les :

  • situations de travail présentant un risque de transmission du virus ;
  • éventuels risques liés à la nouvelle organisation du travail au sein de votre structure ;
  • différents lieux où le virus risque d’être transmis. Sur ce point c’est assez simple : la réponse est partout, du moment que plusieurs salariés sont réunis. Bureaux, file d’attente des toilettes, vestiaires, self : n’oubliez aucun endroit !

Reste ensuite à choisir les bonnes mesures à appliquer, avant d’actualiser le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) de l’entreprise !

Les équipements de protection individuelle

A toute fin utile, nous vous rappelons que l’entreprise doit mettre suffisamment d’équipements de protection individuelle à la disposition des salariés. Il faudra donc bien veiller au renouvellement des stocks, sachant que :

  • les masques sont obligatoires pour tous vos collaborateurs dont le poste présente un haut risque de contamination. Pour les autres, il reste vivement conseillé ;
  • du savon ou du gel hydro-alcoolique ET des serviettes à usage unique doivent être à la disposition constante du personnel ;
  • les gants jetables sont également intéressants pour certains salariés. Nous pensons par exemple à tous ceux qui doivent régulièrement manipuler des produits potentiellement contaminés, comme les hôtes de caisse qui touchent les articles déposés par les clients.

Conseil DRH : les bases pour réorganiser le travail en présentiel durant la crise

Pour réduire au maximum les risques de contamination au sein de votre entreprise, pensez surtout à :

  • limiter le nombre de personnes par réunion, en respectant la distanciation sociale de 1 mètre et les gestes barrières. Au besoin, une partie des intervenants peut assister à la réunion par visioconférence ;
  • éviter le partage des outils et/ou des postes de travail. Si cela est impossible, prévoyez une désinfection systématique entre chaque utilisateur ;
  • prévoir un roulement pour la cantine d’entreprise et la salle de pause. Pour limiter le niveau d’occupation des vestiaires, la seule solution est d’échelonner les heures d’arrivées et de départs !

Quid de lieux de travail et des espaces collectifs ?

En cette période de crise sanitaire, les locaux doivent être régulièrement désinfectés. Mais il y a bien d’autres mesures envisageables comme :

  • le marquage au sol pour faire respecter la distanciation sociale dans toutes les files d’attente (ex.: self, toilettes), dans la salle de pause et les espaces fumeurs ;
  • éloigner les bureaux d’un mètre ;
  • attribuer une place bien définie à chaque salarié pour les réfrigérateurs communs. Dans l’idéal aucun d’eux ne devrait toucher le repas de ses collaborateurs ;
  • toujours dans l’idée de faciliter la distanciation, marquer les tables ou les chaises « utilisables » dans le restaurant d’entreprise, etc.
La distanciation sociale en entreprise n'empêche pas les salariés d'entretenir leurs liens.

Informez et responsabilisez les salariés

Autre mesure préventive phare : rappeler les gestes barrières et les règles à appliquer dans l’entreprise aux salariés. Pensez à mettre des affiches dans les zones les plus « à risques » comme les toilettes et les salles de pause par exemple.

Enfin, plutôt que prendre la température des salariés à l’entrée de l’entreprise (mesure exceptionnellement autorisée MAIS déconseillée par le gouvernement), encouragez-les à prendre eux-même leur température et à évaluer leurs symptômes AVANT de venir travailler. C’est la solution recommandée par le ministère des Solidarités et de la Santé.

Autre conseil DRH : un référent Covid-19 pour mieux traverser la crise sanitaire

Avez-vous pensé à nommer un référent Covid-19 dans votre structure ? Il pourrait prendre en charge de nombreuses tâches comme l’affichage des mesures de sécurité, l’information des salariés concernant les gestes barrières, l’organisation du nettoyage des locaux, etc. A l’origine, on doit cette idée aux entreprises du BTP qui ont dû rapidement trouver une solution pour sécuriser leurs chantiers… Cela étant dit, rien n’interdit de l’adapter à d’autres secteurs d’activité !

Nous vous invitons d’ailleurs à consulter la fiche descriptive des missions et des compétences du référent Covid-19 en entreprise et chantier : elle offre une bonne base de réflexion !

DRH : rassurez, informez et accompagnez vos collaborateurs durant la crise

Depuis les débuts de la crise, les DRH consacrent aussi beaucoup d’efforts à apaiser les tensions sociales. Des efforts qui doivent être poursuivis durant le déconfinement, cette période entraînant encore beaucoup de stress et d’interrogations chez les salariés. Certains d’entre eux sont désappointés parce qu’ils voulaient continuer de télétravailler ou au contraire parce qu’ils espéraient retourner au bureau plus rapidement. Il faut également tenir compte de la peur d’être contaminé sur le lieu de travail. Ou d’être licencié pour motif économique si l’activité de l’entreprise a été fortement impactée par le confinement…

Tout cela contribue à créer un climat assez « explosif » ! Pour prévenir les conflits, nous vous conseillons de :

  • faire plus que jamais preuve de transparence, en communiquant régulièrement sur la situation et les objectifs de l’entreprise, les grands changements prévus, etc ;
  • pratiquer l’écoute active et bienveillante. Vos collaborateurs ont besoin de se sentir soutenus et compris : c’est encore la meilleure manière de les apaiser.

Des conseils pour réussir l’onboarding pendant la crise sanitaire

Vous devez intégrer un nouveau collaborateur durant le déconfinement ? S’il prend son poste en télétravail nous vous recommandons :

  • de veiller à ce que son équipement soit livré à temps (ex. : ordinateur portable, casque audio) ;
  • de programmer une réunion d’équipe en visioconférence pour bien l’accueillir le premier jour ;
  • d’annoncer son arrivée à toute l’entreprise par mail ;
  • de faire régulièrement le point avec lui durant son intégration par téléphone, mail ou visioconférence ;
  • de l’inviter à un « e-afterwork » pour qu’il puisse créer des liens avec les autres membres de l’entreprise. Ce moment informel facilitera grandement son intégration !

Votre nouveau collaborateur prend son poste sur site ? Dans ce cas, nous vous conseillons surtout de le rassurer avant le jour J. Expliquez-lui bien toutes les mesures prises pour assurer sa sécurité. Vous pouvez aussi lui envoyer des vidéos pour lui montrer comment se déroule concrètement le travail sur place !

Onboarding durant le déconfinement : faites découvrir son job et ses conditions de travail à votre nouveau collaborateur.
Source : Fox Home Entertainment

A présent, il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance pour la suite. Nous espérons que nos conseils vous aideront à surmonter les nombreux défis RH du déconfinement !

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Emploi

Crise économique : les métiers de l’après Covid-19

Efficacité professionnelle

Généralisation du télétravail : dois-je me former à de nouvelles pratiques ?

RH 2.0Stratégie d'entreprise

Quels changements pour la RSE dans le monde d'après ?

Efficacité professionnelleEmploi

Quel avenir pour le travail en open space après la crise sanitaire ?