FIN DU DIF LE 30/06 : Plus que quelques jours pour convertir vos Droits Individuels à la Formation en euros sur votre compte CPF 

FinancementFormation

Quel Bilan formation 1 an après le lancement de l’appli CPF ?

appli CPF : bilan 1 an après le lancement

Rappelez-vous : le 21 novembre 2019, l’appli CPF était lancée officiellement, sous le nom « Mon Compte Formation ». Spots TV, campagnes sur les réseaux sociaux, encarts dans la presse écrite : le gouvernement a tout fait pour informer la population ! Mais qu’en est-il 1 an après ? Les Français utilisent-ils vraiment cette application pour financer leur formation professionnelle ? Doit-elle encore être optimisée ? Nous dressons le bilan pour vous aider à y voir plus clair !

Un peu d’histoire…

A l’origine, l’application mobile Mon Compte Formation et le site internet du même nom ont été lancés pour inciter les Français à utiliser leur Compte Personnel de Formation (CPF). En effet, ce dispositif de financement avait du mal à « percer », alors que le gouvernement misait beaucoup d’espoir sur lui pour faciliter l’accès aux formations professionnelles. A titre indicatif, seuls 1,7% des salariés du secteur privé ont activé leur CPF pour se former en 2018, selon une étude Dares. Alors que ce dispositif remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis le 1er janvier 2015…

Un constat plutôt amer. D’autant plus que le gouvernement avait déjà parfaitement compris l’intérêt de la formation continue pour réduire le chômage ! En effet, depuis les débuts de l’ère digitale, les métiers évoluent à très grande vitesse. Que ce soit dans les ressources humaines, le marketing, la communication ou encore la relation client, ils nécessitent de plus en plus souvent de maîtriser des compétences numériques. Sans parler des toutes nouvelles professions qui naissent régulièrement, comme celle de Scrum Master (coach en méthodes agiles pour les entreprises) par exemple !

Dans un tel contexte, l’acquisition régulière de nouvelles compétences est encore le meilleur moyen d’optimiser son employabilité. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de mener une vaste réforme, propulsée par la Loi Avenir Professionnel de 2018. Le lancement du site et de l’application Mon Compte Formation s’inscrit pleinement dans cette démarche !

Conseil bonus : si vous n’avez pas encore reporté vos heures DIF, vous pouvez encore le faire jusqu’au 31 décembre 2020. Rendez-vous vite sur l’appli CPF pour effectuer la manœuvre : après vous perdrez votre « cagnotte » !

N'oubliez pas de reporter vos heures DIF sur l'application Mon Compte Formation.

Saviez-vous que le CPF n’est plus réservé aux salariés ?

A la base, le CPF concernait surtout les salariés et les ex-salariés au chômage. Mais depuis 2018, ce dispositif a été ouvert à tous les actifs ! Que vous soyez freelance, artisan ou encore commerçant, vous pouvez l’activer pour vous former. Nous vous invitons donc à créer votre compte sur le site ou l’application Mon Compte Formation (disponible sur l’App Store et Google Play) si vous ne l’avez pas encore fait !

Quels étaient les promesses et les objectifs de l’appli à son lancement ?

Le site et l’application Mon Compte Formation, gérés par la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), sont tous deux conçus pour vous permettre très facilement :

  • de trouver une formation professionnelle éligible au CPF OU un autre dispositif éligible au CPF. Vous pouvez en effet utiliser votre Compte Personnel de Formation pour passer un Bilan de Compétences par exemple. Ou encore pour financer votre démarche VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ;
  • d’activer votre CPF. Plus besoin d’intermédiaire : vous utilisez directement votre compte pour financer votre formation ;
  • de créer votre dossier d’inscription en ligne pour votre formation.

La possibilité de demander directement des abondements (des financements complétant le CPF lorsqu’il ne couvre pas tous vos frais) devait ensuite être intégrée progressivement.

appli CPF : dès son lancement, elle était très prometteuse.

Bref : avec cette application, le gouvernement cherchait à simplifier au maximum l’utilisation du CPF. Avec pour objectifs de :

  • vous aider à prendre en main votre évolution professionnelle ;
  • faciliter l’accès aux formations à toutes les tranches de la population.

Du côté des prévisions chiffrées, Muriel Pénicaud, alors Ministre du Travail, espérait que 1 million de personnes mobiliseraient leur CPF durant l’année. Un objectif pour le moins ambitieux !

L’appli CPF tient en grande partie ses promesses

Concernant la facilité d’utilisation de l’appli CPF, il n’y a pas grand chose à dire. Son moteur de recherches très intuitif vous permet effectivement de trouver rapidement les formations présentielles ou distancielles les plus adaptées à vos besoins. Ensuite il suffit de quelques « clics », pour accéder à toutes leurs informations (ex. : programme, coût, durée), activer votre CPF et débuter votre dossier d’inscription. Autre point positif : les formations sont très diversifiées. Du BTS en communication (Bac +2) aux cours de langues en passant par l’Executive MBA en Management d’Entreprise (Bac +5), le choix est large !

Du côté des abondements, la promesse a également été tenue car pouvez solliciter directement :

  • une aide de Pôle Emploi depuis le 3 juillet 2020. D’après les chiffres communiqués par la CDC le 18 novembre dernier, 18 340 demandes ont déjà été acceptées ;
  • une aide de votre entreprise depuis le 3 septembre. Sur ce point, 1013 employeurs ont déjà abondé le compte de leurs salariés !

En revanche, cette option n’est pas encore disponible pour les abondements des Régions. De plus, il y a encore quelques progrès à faire pour optimiser l’appli, notamment du côté de l’accompagnement : nous en reparlerons plus bas.

Les objectifs du gouvernement sont également pratiquement atteints

Bonne nouvelle : l’application CPF semble bel et bien avoir démocratisé l’accès aux formations professionnelles ! En effet, la Caisse des Dépôts a constaté depuis 1 an que :

  • 66 % des demandes de formations émanent d’employés, de techniciens et d’ouvriers ;
  • 38 % des personnes demandant une formation ont un niveau inférieur ou égal au BEP/CEP ;
  • 61 % des demandeurs ont entre 30 et 49 ans et 19 % ont plus de 50 ans ;
  • les demandes émanent autant des hommes que des femmes.

Une très belle évolution quand on sait qu’auparavant les formations professionnelles intéressaient essentiellement les cadres masculins.

L'appli CPF a bel et bien démocratisé l'accès aux formations professionnelles.
« Profil des personnes formées via l’appli » extrait du communiqué de la CDC

Enfin, retenez aussi que l’objectif du « million d’activations » est pratiquement atteint avec 956 646 demandes de formation acceptées en 1 an !

Les résultats de l’appli CPF sont « assez impressionnants, tant du point de vue quantitatif que qualitatif »


Michel Yahiel, responsable de la direction au sein de la Caisse des Dépôts.

La crise sanitaire consacre la formation à distance !

Vous le savez sans doute déjà : de nombreuses entreprises ont accéléré leur digitalisation sous l’effet des confinements successifs. Les organismes de formation professionnelle ne font pas exception à la règle ! En effet, le bilan de la Caisse des Dépôts révèle également que l’offre de formation à distance a augmenté de 319 % de fin février à fin juin 2020.

L'appli CPF compte désormais de nombreuses formations e-learning.
Extrait du communiqué de la CDC

Si bien qu’au 12 novembre 2020, on dénombre 267 560 formations e-learning sur les 921 040 formations répertoriées dans l’appli. Une très bonne nouvelle en cette période de distanciation sociale ! Pourquoi ne pas profiter de la multiplication de ces offres pour vous former en toute tranquillité, même durant les périodes de confinement ? Parmi elles, vous trouverez notamment de nombreuses formations axées sur les compétences numériques, comme des formations en marketing digital par exemple.

Des formations moins coûteuses grâce à l’appli CPF ?

Autre point intéressant souligné par la CDC : la baisse globale des coûts des formations et des Bilan de Compétences depuis la création de l’application. Un phénomène qui s’explique notamment par la mise en concurrence des différents organismes. Mais pas seulement ! En effet, l’essor des formations e-learning joue aussi un rôle : comme elles sont souvent moins coûteuses à mettre en place que des cours présentiels, elles peuvent être proposées à un prix plus abordable… Sans parler du fait qu’elles éliminent aussi tous les coûts « annexes » comme les frais de déplacement par exemple !

appli CPF : le prix moyen des formations achetées est de 1214 €.
Extrait du communiqué de la CDC

A noter : si vous cherchez des solutions de financement, retenez qu’il existe d’autres dispositifs que le CPF. Par exemple, le plan de développement des compétences de votre entreprise peut prendre en charge à 100% certaines formations. Autre exemple : l’Etat peut couvrir 70 à 80% des frais de formation des salariés en chômage partiel, via le dispositif FNE-formation. Au besoin, contactez nos conseillers pour identifier les solutions les plus adaptées à votre cas !

Quelques points à optimiser

Au terme de cette première année, les utilisateurs de l’application (et les syndicats) sont globalement satisfaits de l’application.

Cependant, beaucoup d’entre eux relèvent des points à améliorer. Afin de perfectionner l’appli CPF, ils aimeraient notamment :

  • pouvoir connaître l’avis des anciens diplômés, afin de mieux comparer les différentes formations ;
  • que le CEP (Conseil en Evolution Professionnelle) soit mieux mis en avant sur l’appli. En pratique, le CEP est un dispositif d’accompagnement gratuit et personnalisé, vous aidant à définir votre projet professionnel et à identifier les formations appropriées. Plusieurs organismes le proposent comme Pôle Emploi, l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) et les missions locales par exemple.

De plus, certaines organisations patronales souhaiteraient que l’application facilite la collaboration entre les salariés et leur entreprise. Surtout en cette période de crise ! L’objectif serait alors d’identifier facilement les formations autant profitables à la survie de l’entreprise qu’à l’évolution professionnelle du salarié.

Enfin, plusieurs syndicats de salariés s’interrogent aussi sur le système d’alimentation du CPF. Leur crainte ? Qu’il ne soit bientôt plus suffisant, compte tenu de la popularité grandissante de ce dispositif. Pour rappel, le CPF est actuellement alimenté :

  • dans la plupart des cas à hauteur de 500 € par année de travail avec un plafond de 5 000 € ;
  • à hauteur de 800 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 8 000 € pour certains cas particuliers (ex. : travailleurs reconnus handicapés, salariés les moins qualifiés, bénéficiaires d’une pension militaire, etc.)

Cela étant dit, le gouvernement pourra probablement ajuster le financement du CPF si besoin. En attendant, les abondements représentent déjà une aide précieuse pour les formations les plus coûteuses !

Un bilan plutôt positif pour la première année de l’appli CPF

En dépit de quelques défauts, le site et l’appli Mon Compte Formation ont tout de même simplifié l’entrée en formation de près d’un million de Français en l’espace d’un an. Et ce, quels que soient leur catégorie professionnelle, leur sexe et leur niveau d’études ! Ce premier bilan est donc globalement positif.

l'appli CPF connaît un beau succès même s'il reste des points à perfectionner.

Quant aux points qu’il reste à optimiser, gageons qu’ils le seront dans le futur, l’appli CPF étant encore très jeune ! D’ailleurs, certaines fonctionnalités devraient déjà l’améliorer l’an prochain…

Un mot sur les nouveautés prévues pour 2021 sur l’appli CPF

Sous réserve que les aléas de la crise sanitaire ne bouleversent pas le planning de la CDC, 4 innovations majeures sortiront en 2021. A savoir :

  • l’intégration des abondements des Régions ;
  • une mise en avant des formations proposées aux jeunes dans le cadre du plan gouvernemental « 1 jeune/1 solution ». Normalement, l’accès aux abondements pour les formations concernant les métiers du digital (et plus largement tous les métiers en tension) devrait aussi être facilité ;
  • l’affichage des évaluations des formations par les apprenants précédents. Concrètement, la CDC recueille des évaluations depuis les débuts de l’application. Elles prennent la forme d’un système de notation classique à 5 étoiles, tenant compte de la qualité de l’accueil, du contenu de la formation, de l’équipe des formateurs, de l’accompagnement et des moyens mis à disposition des apprenants. Dès janvier 2021, ces évaluations anonymes devraient être affichées lisiblement sur l’appli, pour vous aider à comparer les formations ;
  • le Passeport compétences. Son objectif ? Offrir une « vue d’ensemble » de votre formation professionnelle. Ce passeport réunira donc vos formations et diplômes obtenus. Mais aussi vos expériences associatives ou encore vos mandats électifs ! Normalement, vous devriez pouvoir le partager facilement avec votre futur employeur.

Bref : l’année 2021 s’annonce riche en nouveautés ! Nous vous invitons donc à surveiller de près leur arrivée sur l’appli CPF.

Enfin, nous vous invitons aussi à télécharger gratuitement le communiqué « Mon Compte Formation : près de 1 million de formations validées depuis 1 an » sur le site de la Caisse des Dépôts. Si nous vous avons déjà présenté ses points les plus importants, il regorge encore d’informations intéressantes ! Par ailleurs, les experts en financement formation VISIPLUS academy sont à votre disposition pour répondre à toutes vos questions sur le sujet 😉

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Web et e-business

Soldes d’été 2021 : 9 conseils pour booster vos ventes en ligne

Actualités VISIPLUS academyEmploiFormation

Etude sur les Français et la reconversion professionnelle : près d'1 actif sur 2 concerné en 2021 !

Entrepreneuriat

6 conseils pour lancer votre start-up en 2021

FinancementFormation

Plus qu'un mois pour saisir vos heures DIF sur votre CPF !