BREAKING NEWS /// Le FNE continue et finance jusqu’à 80% de votre formation ! 

EmploiFinancementFormation

CPF : récupérez votre cagnotte DIF avant qu’il ne soit trop tard !

Il y a quelques jours, le journal les Echos reparlait du CPF (Compte Personnel de Formation) et sonnait le rappel. En effet, si vous ne l’avez pas encore fait, il vous reste à peine plus de deux mois pour transférer votre reliquat, issu du droit individuel à la formation (DIF), sur votre CPF. Le 31 décembre, au soir, il sera trop tard et, sur l’ensemble des Français, ce n’est pas moins de 12,5 milliards d’euros dédiés à la formation qui seront perdus. Vous n’en avez pas entendu parler ? Pas de panique, la procédure est simple ! Mais, finalement, à quoi sert, réellement, ce dispositif ? Quels en sont les enjeux et comment faire pour en bénéficier ?

Des milliards d’euros sur le compte DIF des Français

Selon une étude de la Caisse Des Dépôts

Le CPF, quelques informations pratiques

Le CPF, qu’est-ce que c’est ?

Vous connaissiez le Droit Individuel à la Formation (DIF) ? Et bien sachez que, depuis 2015, il a été remplacé par le Compte professionnel de formation (CPF). Ce dernier permet, selon la définition du Ministère du Travail, « d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. Il a une vocation universelle et s’adresse à tous les actifs. »

En d’autres termes, il vous permet de vous former pendant votre carrière, tout en maintenant votre rémunération. Vous pouvez le solliciter pour enrichir vos compétences autant personnellement que professionnellement ou encore pour vous reconvertir. Il a été créé en tout premier lieu pour maintenir votre employabilité et sécuriser votre parcours professionnel, y compris en période de crise. Il est donc, plus que jamais, essentiel de se former pour rester performant et anticiper les changements.

Mais que sont devenues les heures acquises avec votre DIF ? Elles sont toujours là et ont été converties en euros depuis le 1er janvier 2019. Ainsi, chaque heure que vous aviez acquise équivaut maintenant à 15 euros. Comment savoir si disposez d’un CPF ?

Qui dispose d’un CPF et où le trouver ?

Le Compte Personnel de Formation concerne la très grande majorité des actifs français :

  • toutes les personnes à partir de 16 ans jusqu’à leur départ en retraite ;
  • les alternants âgés de 15 ans après demande de dérogation ;
  • les demandeurs d’emploi, qui peuvent aussi bénéficier d’un financement complémentaire ;
  • les retraités reprenant une activité.

Votre CPF se trouve sur le site moncompteformation.gouv.fr. Si vous n’êtes pas encore inscrit, vous pouvez créer votre compte personnel grâce à votre numéro de sécurité sociale.

Voici les informations que vous pourrez y retrouver :

  • le crédit de formation dont vous disposez actuellement ;
  • l’ensemble des formations financées par le CPF ;
  • un accès à un conseiller en orientation professionnel qui pourra vous aider dans la définition de votre parcours.

Malgré son utilité et les facilités d’accès, les droits à la formation sont encore trop peu utilisés.

Les Français et le CPF : quelle utilisation ?

La Dares, le service de statistiques du Ministère du Travail, a réalisé une étude, entre 2015 et 2018, concernant le Compte Personnel de Formation. Elle dévoile que 900 000 formations ont été suivies par les salariés du privé durant cette période, dont 383 000 sur l’année 2018.

Trois domaines sont plébiscités. Tout d’abord les langues vivantes, puisqu’elles permettent de préparer des concours tels que le TOEIC dans le cadre, par exemple, d’une mobilité professionnelle. Puis les transports, la manutention et le magasinage. Et enfin, sans surprise, l’informatique.

Ce dernier secteur a longtemps permis de belles reconversions. De plus, depuis la crise et l’accélération de la digitalisation des entreprises, il risque de devenir indispensable. Ainsi, s’il vous manque des compétences dans ce domaine, peut-être est-ce le moment d’y réfléchir et/ou d’en discuter avec votre entreprise ?

Quoi qu’il en soit, si vous êtes perdus dans les offres proposées, sachez que vous pouvez vous faire accompagner. N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers afin qu’il puisse vous apporter un regard externe sur l’évolution de votre parcours professionnel ainsi que les besoins associés en matière de formation. Mais, en attendant, il est important de se tenir informé concernant les prochaines échéances.

CPF : des millions d’euros dédiés à la formation perdus

Des français peu informés

Aujourd’hui, selon un sondage réalisé par Ipsos pour le Wall Street English, seulement un salarié sur six aurait récupéré les heures issues de son DIF. Le montant de cette cagnotte s’élèverait à 1 800 euros par personne. Celle-ci risque de ne pas être utilisée si elle n’est pas récupérée au 31 décembre 2020. En effet, en 2018, la loi « Pour la liberté de choisir son avenir professionnel » avait fixé cette date butoir pour l’utilisation du reliquat. Bien heureusement, elle a été maintenue, mais pour le transfert vers son CPF. Vous ne le saviez pas ? Vous faites, alors, parti des 6 salariés sur 10 qui n’ont pas eu accès à cette information.

La Caisse des Dépôts, qui s’occupe désormais de la gestion du CPF, donne quant à elle, des chiffres différents. Ainsi, un titulaire sur 4, soit environ 5 millions (sans compter les agents publics et les retraités), aurait déjà transféré ses crédits, en moyenne 1 257 euros. En fin d’année, ils devraient être entre 6,5 et 7 millions à l’avoir fait.

Pour les retardataires, une campagne de communication avait initialement été prévue, mais, en raison de la crise liée à la pandémie de Covid-19, elle a été retardée puis annulée. Pour l’instant, aucun changement de date n’est annoncé, même si, selon France info, le Ministère du Travail affirme qu’un report n’est pas écarté. Mais finalement, êtes-vous concerné ?

Qui est concerné par le transfert du CPF ?

Si vous étiez dans le public en 2014, vous avez de la chance : vous n’avez pas à vous en préoccuper,car votre employeur l’a fait pour vous !

En revanche, pour les salariés du privé en contrat entre mai 2004 et décembre 2014, la question se pose belle est bien. Ainsi, vous devez effectuer le transfert si vous étiez en CDI (avec au moins un an d’ancienneté). Pour les CDD, vous êtes concernés uniquement si vous avez travaillé au minimum 4 mois la même année (de façon consécutive ou non). Enfin, en intérim, il faudra avoir travaillé 2 700 heures pendant 2 ans. À noter également que les alternants n’ont, malheureusement, pas de droits à la formation.

Aujourd’hui, le CPF représente une formidable opportunité pour bien des salariés ou demandeurs d’emploi.

Des opportunités de formation perdues en cas d’oubli

Si on prend le scénario de la Caisse des dépôts : à la fin de l’année, il y aura au moins une dizaine de millions de titulaires de CPF qui auront perdu leurs crédits DIF. Ainsi, en partant de la moyenne de 1 257 euros, ce n’est pas moins de 12,5 milliards qui sont en jeu. Ces chiffres, s’ils restent, bien entendu, à valider, ont néanmoins de quoi alarmer.

En effet, cet argent représente de nombreuses opportunités de formations. Or, il s’agit d’un enjeu important à l’heure actuelle. Une nouvelle fois, la digitalisation des entreprises s’est accélérée et, à titre individuel, se former va permettre de conserver ou de trouver un emploi, de rester efficace mais, aussi, d’acquérir de nouvelles compétences. Pour vous faire une idée des formations digitales qui pourraient vous correspondre, vous pouvez consultez celles que nous proposons. Vous y trouverez, par exemple, une formation qui pourra vous donner un aperçu de cette digitalisation, de ses évolutions et des outils associés : Culture et Transformation Digitale.

De plus, si des désirs de reconversion sont apparus pendant le confinement, c’est un formidable moyen de les concrétiser. Ainsi, si vous oubliez de transférer vos heures, vous devrez attendre d’avoir cumulé de nouveaux crédits, donc quelques années, pour pouvoir en bénéficier à nouveau. Et c’est bien dommage car, ces droits, vous les avez acquis.

Alors, vite, vous avez jusqu’au 31 décembre 2020 pour réaliser une action très simple ! On vous dit comment faire.

Comment transférer son DIF sur son CPF et l’utiliser ?

Transférer son DIF en seulement 2 (ou 3) étapes

Pour transférer son DIF sur son CPF, il suffit d’avoir un ordinateur et une connexion internet. Ensuite, suivez le guide !

  1. Connectez-vous sur le site moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application mobile « Mon Compte Formation ». Comme indiqué auparavant, cela va vous permettre de vous identifier sur votre espace personnel.
  2. Vous y trouverez rapidement un lien vous invitant à remplir vos heures DIF. Ces dernières se trouvent sur votre dernier bulletin de paie de décembre 2014 ou, à défaut, sur celui de janvier 2015. Si vous n’étiez plus employé à ce moment-là, vous les retrouverez sur votre certificat de travail datant d’avant 2014. Une fois rentrées, les heures sont directement converties en euros. Et voilà ! En revanche, si vous ne retrouvez pas votre DIF, il existe une troisième étape.
  3. Si vous ne retrouvez pas les documents précédents (ou que vous ne les avez jamais reçus) pas de panique ! Vous pouvez en faire la demande à votre ancien employeur. Celui-ci est dans l’obligation d’en conserver une copie durant 5 ans minimum. Par contre, si celui-ci ne répond pas à votre demande ou que, pour diverses raisons, vous ne souhaitez les lui demander, la situation est plus complexe. Peut-être les avez-vous transmis à un organisme à l’époque (Pôle Emploi, banque…) ? Dans ce cas, vous devriez pouvoir remettre la main dessus ou les leur demander. Autrement, il n’existe malheureusement pas d’autres solutions pour le moment.

Pour avoir le mode d’emploi complet, voici notre article sur le sujet.

Et ensuite, comment faire pour mobiliser son CPF ?

Faire une formation grâce à son CPF

Vous avez désormais votre CPF bien rempli et vous souhaitez faire une formation. C’est facile, celles financées par le CPF sont répertoriées sur le site. Il se peut aussi que vous ayez trouvé une formation par vous-même. Dans ce cas, le formateur ou l’organisme mentionnera si elle est financée par le CPF, comme pour les formations proposées dans notre catalogue. Sur notre site, vous trouverez également des informations sur les dispositifs de financement selon votre cas : demandeur d’emploi, salarié, en cours de licenciement…

Vous pouvez aussi contacter nos experts en financement. En effet, il arrive parfois que votre CPF ne couvre pas l’intégralité de la formation que vous souhaitez entreprendre. Pourtant, il existe des possibilités de prise en charge complémentaires. Nous avons également mis à votre disposition un guide complet pour comprendre le CPF et ses évolutions.

Ainsi, vous avez maintenant toutes les clés en main : il ne vous reste plus qu’à récupérer rapidement votre cagnotte pour éviter de faire chauffer les serveurs le 31 décembre 2020.

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
FinancementFormation

Quel Bilan formation 1 an après le lancement de l'appli CPF ?

FinancementFormation

Formation et financement : les entreprises peuvent enfin faire une dotation sur le CPF de leurs salariés !

Efficacité professionnelleEmploiManagement des HommesMéthodes Agiles

Covid-19 : comment gérer le stress de la reprise ?

EmploiFormation

Plan de relance du gouvernement : ça bouge du côté de la formation !