Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Emploi
Reconversion professionnelle :</br> pourquoi de plus en plus de français souhaitent changer de métier et comment concrétisent-ils leur rêves ?

Reconversion professionnelle :
pourquoi de plus en plus de français souhaitent changer de métier et comment concrétisent-ils leur rêves ?

L’attrait pour la reconversion professionnelle grandit dans l’Hexagone selon plusieurs études. Mais si les français sont de plus en plus nombreux à vouloir changer de métier, seule une petite partie d’entre eux ose vraiment franchir le pas… Comment expliquer ce phénomène ? Est-ce que les « reconvertis » sont pleinement satisfaits de leur sort ? Et quelles sont les étapes essentielles pour réussir à changer de carrière  ?

Reconversion professionnelle en France : que disent les chiffres ?

D’après une étude menée par le Ministère du Travail, 22% des personnes en emploi ont changé de métier entre 2010 et 2015. Cela représente près d’un quart des actifs bien que la plupart d’entre eux se soient reconvertis par nécessité plutôt que par réelle envie d’explorer de nouveaux horizons professionnels : en 2015, seulement 13% des personnes âgées entre 20 à 50 ans ont indiqué qu’elles souhaitaient vraiment changer de métier.

Cela étant dit, les choses ont beaucoup changé depuis, à en croire les résultats de l’étude menée par AEF pour le compte de Nouvelle Vie Professionnelle.

9 français sur 10 souhaiteraient se reconvertir ou l’ont déjà fait, d’après l’étude du groupe AEF publiée en 2017.

Toujours d’après elle, 64% des personnes interrogées désirent ardemment changer de métier (dont 55% dans l’année) et près d’un tiers d’entre elles ont déjà effectué leur reconversion professionnelle, majoritairement par choix.

C’est parmi les sondés âgés de 18 à 30 ans qu’on dénombre le moins de reconversions effectives : logique, car ils sont entrés depuis peu dans la vie active. En revanche, l’idée de changer de métier fait déjà rêver 69% d’entre eux !

Entre 30 et 50 ans, 29% des sondés ont changé de profession et 64% affirment vouloir franchir le cap. Au-dessus de 50 ans, ils comptent plus de 30% de reconvertis dans leurs rangs.

Au final, seulement 8% des sondés n’ont jamais envisagé sérieusement de changer de métier ou de secteur d’activité faute d’une bonne idée de reconversion, par peur du risque, manque de confiance en leurs capacités ou tout simplement parce qu’ils ont déjà trouvé un job qui les satisfait pleinement !

Comment expliquer cette envie de reconversion professionnelle ?

Signe de l’air du temps : tous secteurs, âges et sexes confondus, 70% des personnes rêvant de reconversion professionnelle révèlent qu’elles souhaitent changer de métier pour exercer une activité plus en phase avec leurs passions ou leurs valeurs. Un chiffre impressionnant mais qui n’a rien d’étonnant quand on sait que la quête de sens, si chère aux membres de la génération Y , bouleverse en profondeur le rapport au travail depuis déjà plusieurs années. Même les cadres et non-cadres des générations précédentes aspirent de plus en plus à une meilleure qualité de vie au bureau, reléguant au second plan les autres motifs de reconversion « classiques » comme l’espoir de gagner un salaire plus élevé par exemple ou encore l’envie de devenir indépendant.

Source : étude AEF, 3 choix possibles au maximum.

Source : étude du groupe AEF (3 choix de réponses possibles au maximum).

A noter que l’étude s’est aussi penchée sur les motivations des personnes ayant déjà osé changer de métier. Les raisons évoquées sont sensiblement les mêmes :

Source : étude

Source : étude du groupe AEF

Pourquoi si peu de personnes osent se reconvertir ?

Si beaucoup de français souhaitent changer de métier et/ou de secteurs d’activité, ils sont nettement moins nombreux à concrétiser leurs rêves. Interrogés sur les raisons de leur hésitation, 38% d’entre eux ont répondu qu’ils ne savaient tout simplement pas par où commencer… Mais c’est loin d’être le seul frein à leur reconversion professionnelle : le manque d’accompagnement, la crainte de ne pas avoir les compétences nécessaires ou tout simplement la peur de sortir de sa zone de confort sont aussi des motifs d’hésitation courants.

Source : étude

Source : étude du groupe AEF

Quel est le profil des personnes qui se sont déjà reconverties ?

On peut noter que les cadres sont un peu plus nombreux à se reconvertir que les autres salariés (33% de reconversions professionnelles contre 23%) : leurs compétences managériales leur donneraient-ils l’assurance nécessaire pour changer de cap professionnel et les aideraient-ils à construire un projet suffisamment solide ? Possible.

Quoi qu’il en soit, retenez que la détermination est essentielle pour mener à bien sa reconversion professionnelle. La plupart des reconvertis ont également pris le temps de mûrir leur projet avant de se lancer dans l’aventure. Beaucoup d’entre eux se sont aussi fait accompagner par des professionnels (exemple : coach) et ont suivi une formation pour maximiser leur chances de réussite.

Est-ce que les reconvertis sont satisfaits de leur choix ?

Toujours d’après l’étude du groupe AEF,  les personnes ayant effectué leur reconversion professionnelle sont heureuses dans leur nouvelle vie. Elles mettent surtout en avant le fait :

  • qu’elles se sentent plus épanouies au travail (69%), ce qui était le principal objectif pour la plupart d’entre elles ;
  • qu’elles ont trouvé un meilleur équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle (16%) ;
  • que leur rythme de travail est mieux adapté à leurs besoins (10%) ;
  • qu’elles sont mieux rémunérées qu’auparavant (5 %).

Cela étant dit, les données de cette étude doivent être nuancées car il existe aussi des cas de reconversions professionnelles moins réussis : ils sont généralement liés à un manque de préparation…

En résumé : changer de métier ou de secteur d’activité pour trouver un job en parfait accord avec vos valeurs personnelles et vos passions peut être une grande source de satisfaction mais ce genre de projet ne doit jamais être pris à la légère. C’est pourquoi nous vous donnons aussi quelques conseils pour réussir votre reconversion professionnelle…

Les étapes d’une reconversion professionnelle réussie

Analysez soigneusement votre situation actuelle

Manque d’énergie, ennui au bureau, mal-être, épuisement intellectuel, stress permanent : si ces symptômes sont présents depuis déjà plusieurs semaines, il est fort possible que votre job ne vous convienne plus. Mais sont-ils vraiment liés au métier que vous exercez ou plutôt à votre environnement de travail ? En d’autres termes, pensez-vous que vous pourriez vous épanouir en occupant les mêmes fonctions dans une autre entreprise ou le fait de changer d’employeur ne ferait-il que « déplacer le problème » ?

Pour le déterminer, prenez le temps d’analyser ce que vous éprouvez et de lister toutes les raisons de votre mal-être : êtes-vous en conflit avec les méthodes utilisées par votre hiérarchie par exemple ? Est-ce que vous ne vous reconnaissez plus dans les valeurs de votre société ? Ou avez-vous l’impression que c’est votre travail lui-même qui n’a aucun sens ? Qu’il ne correspond pas du tout à ce que vous aviez imaginé durant vos études ? Ou encore qu’il est beaucoup trop éloigné de vos aspirations actuelles ? En fonction de vos réponses, vous saurez s’il est plutôt temps de postuler dans une autre entreprise ou d’entamer une véritable reconversion professionnelle.

Bon à savoir : on parle de « brown-out » pour désigner le mal-être lié à la perte de sens au travail. Ce syndrome ne doit pas être pris à la légère car s’il n’est pas combattu rapidement, il peut aller jusqu’à la dépression ou pire encore dans les cas les plus graves. Problème : beaucoup de gens ne font pas tout de suite le lien entre ces manifestations (ex. : insomnie, perte d’énergie, stress) et leur activité professionnelle. Ce qui est compréhensible car ces symptômes peuvent avoir de nombreuses autres causes comme des conflits familiaux par exemple, des carences alimentaires, des maladies… Dans le doute, nous vous conseillons vivement d’en parler à votre médecin : après avoir éliminé les causes physiologiques, il peut vous aider à identifier et combattre votre brown-out.

Définissez votre projet professionnel

Vous n’avez plus aucun doute : vous voulez changer de vie ! Reste encore à définir votre projet professionnel et lui laisser le temps de mûrir. A ce stade, l’essentiel est de vous poser les bonnes questions et de vous documenter sur toutes les options qui vous intéressent. Faites-le point sur vos envies, vos capacités et vos besoins pour trouver VOTRE job idéal. Par exemple, si :

  • vous avez envie d’être beaucoup plus indépendant(e), vous pouvez envisager un métier de consultant en freelance ou encore de créer votre entreprise ;
  • vous recherchez plus de souplesse dans l’organisation de votre travail et/ou vous êtes attiré(e) par l’univers du Net et des hautes technologies, pensez à un métier du digital. Beaucoup d’entre eux, comme celui de rédacteur web SEO ou de community manager, peuvent être exercés en télétravail, ne serait-ce que partiellement. L’option de la formation digitaleest également très intéressante pour éviter une reconversion « totale », souvent plus longue et plus délicate à réussir. Exemple concret : si vous êtes déjà un professionnel du marketing, vous pouvez donner un nouveau souffle à votre carrière en vous orientant vers le web marketing. Vous y trouverez de nombreux nouveaux défis à relever !

Conseil : n’hésitez pas à passer un bilan de compétences pour identifier plus facilement le métier qui vous conviendrait. Le CEP (Conseil en évolution professionnelle) est également très intéressant pour bâtir votre projet d’évolution professionnelle.

Passez à l’action pour concrétiser votre projet professionnel

Une fois votre projet de reconversion professionnelle clairement défini, planifiez vos actions pour atteindre votre objectif. Par exemple, vous aurez probablement besoin de suivre une formation pour acquérir les compétences nécessaires à l’exercice de votre nouveau métier ou pour vous préparer à créer et diriger votre propre entreprise. Vous devrez donc :

  • choisir un organisme de formation ;
  • opter pour le format d’apprentissage le plus adapté à votre cas, sachant que le digital learning (formation à distance en ligne) vous épargnera bien des difficultés si l’organisme qui propose la formation de vos rêves se situe loin de votre domicile ;
  • vous renseigner sur les dispositifs de financement existants comme le CPF (Compte Personnel de Formation) par exemple. Le plus simple est encore d’appeler les conseillers de votre organisme de formation pour obtenir tous les renseignements nécessaires et qu’ils vous aident à monter votre dossier de demande de financement.

Vous devez aussi trouver des solutions pour réussir la transition entre votre job actuel et votre nouvelle vie. Si rien ne vous interdit de démissionner, il est tout de même plus sécurisant de conserver votre emploi tout en vous formant en temps partiel. Vous pouvez aussi envisager de prendre un congé pour création d’entreprise par exemple.

En conclusion : une reconversion professionnelle nécessite du temps et des efforts mais cela en vaut vraiment la peine si elle vous permet d’avoir enfin une vie professionnelle épanouie !

CATALOGUE 2019

Plus de 100 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives