Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Formation
Envie de reprendre vos études : pensez à la formation à distance !

Envie de reprendre vos études : pensez à la formation à distance !

Que ce soit pour changer de carrière ou pour gagner en compétence, reprendre ses études est une décision souvent compliquée à prendre et surtout, à mettre en place. Manque de temps, manque d’argent, se sentir « trop vieux »… les freins à la reprise d’études sont nombreux.

Pourtant, les formations ont su s’adapter à de nouveaux besoins, notamment ceux de salariés en poste ou de personnes reprenant des études sur le tard. Les formations en ligne par exemple, également appelées digital learning, permettent de suivre des cours à distance, en toute autonomie. Cette solution est de plus en plus sollicitée par les apprenants.

Et si vous aussi vous repreniez vos études ? Voici les points essentiels que vous devez savoir avant de vous lancer.

2019, année de la formation

Nous en parlions en début d’année, 2019 sera l’année de la formation ! Qu’elle se fasse en présentiel ou à distance, c’est LE moment pour se former et ce pour différentes raisons. D’abord, parce qu’il est toujours important d’acquérir de nouvelles compétences. Ensuite parce qu’avec l’adoption de La Loi Avenir Professionnel au 1er janvier dernier, chacun pourra être beaucoup plus autonome dans la gestion de sa demande de formation, process très complexe auparavant. En effet, la mise en place du CPF, Compte de Formation Professionnel, avec un crédit en euros et un catalogue de formations éligibles, va permettre aux personnes souhaitant se former d’y voir plus clair. « Simplifier la formation », est d’ailleurs le mot d’ordre des ordonnances Macron, donner à tous la possibilité de se réorienter ou de mettre en place une transition professionnelle.

L’un des arguments pour se former est l’arrivée massive de l’obsolescence des compétences. On considère qu’aujourd’hui, une compétence technologique a une durée de vie de cinq ans en entreprise. Il va donc falloir anticiper l’évolution des métiers et penser à une formation qui soit permanente et continue pour rester compétitif et opérationnel sur le marché du travail.

Il existe donc de bonnes raisons de se former, que ce soit pour changer de carrière ou pour acquérir de nouvelles compétences dans le but d’évoluer.

Quels sont vos freins à la reprise d’études ?

Il y a souvent un gap entre l’envie de changer de métier, et donc de reprendre ses études ou de se lancer dans une formation, et la mise en place concrète d’un tel projet. Pourquoi ? Et bien parce que les freins sont nombreux.

Source image : statista

Source image : statista

Si 9 français sur 10 voudraient changer de travail, seuls 28% des personnes interrogées dans une étude réalisée par la société de conseil AEF Groupe se sont lancées dans ce projet. Leurs motivations sont pourtant nombreuses : la quête de sens arrivant en pôle position avec 55% des réponses obtenues, devant la mobilité (27%) et la lassitude (26%). L’argent n’est donc pas la motivation première, loin de là !

Ceux qui n’ont pas passé le cap évoquent différents freins au changement de carrière : trouver un travail après cette reconversion mais aussi trouver la bonne formation (pour 38% des personnes interrogées), trouver le temps nécessaire (37%) et enfin trouver la possibilité de financer la formation (32%).

Source image : statista

Source image : statista

Comment faire si vous devez quitter votre job actuel pour prendre le temps de reprendre vos études ? Combien de temps vous faudra-t-il pour obtenir votre diplôme ? Et combien de temps pouvez-vous subvenir à vos besoins sans salaire mensuel ? Toutes ces questions vous bloquent et vous ne trouvez pas de réponses satisfaisantes ? Rassurez-vous, elles existent.

Les questions à se poser pour bien choisir sa formation

1 – quel est votre projet ?

Changement de carrière, acquisition de nouvelles compétences pour évoluer, la reprise d’études peut être motivée par différentes envies.
Quelle qu’elle soit, cette décision doit être associée à un projet. Quel poste visez-vous ? Et quel diplôme ou certification devez-vous obtenir en conséquence ? Ce sont souvent ces deux questions qui vont vous diriger vers la formation adéquate.

Demandez-vous également si cette reprise d’études est compatible avec votre vie personnelle et/ou professionnelle. En effet, elle correspond parfois à une baisse voire à une absence de revenus pendant quelques temps et vous demandera donc de faire quelques sacrifices. Si vous avez une vie de famille, parlez-en à votre conjoint(e) et à vos enfants (s’ils sont en âge de comprendre bien sûr) pour que cela ne soit pas vécu comme une énorme contrainte pour eux. Il y aura des moments difficiles qui seront plus faciles à surmonter si votre entourage vous soutient.

Le projet de reprendre ses études n’est pas uniquement professionnel, votre vie personnelle sera également touchée.

Retourner sur les bancs de l’école c’est aussi être prêt à y dédier du temps, parfois en plus de votre temps de travail déjà bien chargé. Demandez-vous si vous en êtes encore capable. Le risque, en retournant à l’école quand on est en reconversion professionnelle, est aussi de se retrouver avec des étudiants, beaucoup plus jeunes et avec des centres d’intérêts qui peuvent être loin des vôtres. Pour vous rassurer, sachez qu’aujourd’hui les personnes reprenant leurs études et ayant déjà une expérience professionnelle représentent quasiment la moitié des promotions.

Aussi, reprendre ses études, que ce soit en plus de son travail ou pas, nécessite beaucoup d’organisation car vous allez devoir faire de la place dans votre routine actuelle pour l’apprentissage des cours et la préparation aux examens éventuels.

2 – quelle est la formation la plus adaptée à votre projet ?

Il existe aujourd’hui des cursus, des cycles certifiants et des cycles diplômants.

Les cursus permettent de faire valider un bloc de compétence par un Titre Certifié reconnu par l’Etat de niveau I (équivalent à un Bac +5), de niveau II (Bac + ¾) ou de niveau III (Bac +2). En général, ces cursus sont idéaux quand on veut monter en compétences et évoluer car ces formations donnent des outils qui sont vraiment utiles au quotidien au sein de l’entreprise.

Les cycles certifiants ont eux aussi pour vocation de vous aider à acquérir de nouvelles compétences. Ils sont intéressants pour celles et ceux qui, par exemple, évoluent déjà dans un secteur et souhaitent changer de poste au sein de ce secteur. Par exemple obtenir les compétences nécessaire pour devenir chef de projet digital. Ce type de certification vous permet d’acquérir et maîtriser les triples compétences techniques / managériales / marketing nécessaires pour piloter efficacement un projet web de A à Z.

Enfin, les cycles diplômants vous permettent d’obtenir un diplôme de type executive MBA ou executive mastère et un Titre Certifié reconnu par l’Etat de niveau I, II ou III. Ils sont recommandés si vous envisagez de vous reconvertir pour postuler à un nouveau poste.

Quelque soit votre choix, la grande majorité des formations, notamment celles formants aux métiers du digital, sont proposées en digital learning ou en blended learning. Celui-ci consiste à mélanger dispositif en présentiel et à distance. Les organismes ayant opté pour le blended learning seraient d’ailleurs 59 % aujourd’hui contre 53 % en 2015. Cette solution est idéale si vous pensez que la motivation pourrait vous manquer si vous êtes en totale autonomie. Ces formules vous proposent des points de suivi réguliers et vous permettent de rencontrer d’autres participants pour échanger avec eux et vous créer un réseau !

Source image : https://www.rllearning.ch

Source image : https://www.rllearning.ch

3 – Quelles solutions de financement sont à votre disposition ?

Vous pouvez maintenant utiliser facilement votre Compte Personnel de Formation pour mettre en place votre projet.
Un salarié qualifié voit son compte crédité de 500 euros par an alors qu’un salarié non qualifié obtient 800€ par an. Chaque salarié dispose d’un plafond de 5000€ et de 8000€ selon ses qualifications. Dans le cadre d’une formation à distance, le financement de la formation peut être pris en charge par votre entreprise.

Vous avez également à disposition le CPF de transition professionnelle qui vous permet de suivre une formation dans le but d’évoluer professionnellement.

Le CPF de transition professionnelle n’est pas pris en charge par votre employeur mais par un organisme paritaire agréé par l’Etat. Aussi, les personnes profitant de ce dispositif peuvent bénéficier d’une formation pendant laquelle ils conservent tout ou partie de leur rémunération. Si vous souhaitez des informations, rapprochez-vous du FONGECIF ou de l’organisme paritaire dont vous dépendez.

 Les avantages du digital learning

Avec les formations en digital learning, se lancer dans une reprise d’études n’implique plus forcément de quitter son job actuel ni de devoir demander un congé de formation. Le digital learning offre en effet de nombreux avantages comme la flexibilité ou la réactivité.

On constate même aujourd’hui le développement du micro-learning, autrement dit des modules de formation très courts, souvent dispensés en ligne qui lèvent le frein du manque de temps ou de l’impossibilité de se déplacer. Grâce aux formations en ligne, vous pouvez travailler un peu tous les jours, ou seulement le week-end, c’est vous qui gérez votre temps et mettez en place votre organisation.

Source : edgepointlearning.com

Source : edgepointlearning.com

Toujours plus d’innovations en termes de formations

Les innovations en matière de formation sont nombreuses et on voit apparaître de nouveaux formats comme l’adaptive learning. Le principe est de mêler algorithmes, psychologie cognitive et big data pour personnaliser l’enseignement. Appelé en français “apprentissage adaptatif”, l’adaptive learning est une méthode d’apprentissage dans laquelle une ou plusieurs caractéristiques de l’environnement d’apprentissage s’adaptent à l’apprenant.

Cette adaptabilité concerne trois éléments : l’apparence, l’ordre et l’accompagnement vers l’objectif. L’apparence (ou la forme de l’apprentissage) étant la façon dont les actions d’apprentissage (le contenu, le texte, les graphiques, les vidéos…) sont présentées à l’apprenti. Cela prend la forme de petits modules, basés sur des algorithmes, d’une durée d’une minute, pas plus, et que l’on suit sur son mobile. Et les chiffres sont convaincants, avec une minute de cours par jour pendant deux mois, cela aboutit à 70 % de mémorisation des compétences au bout de deux mois.

Lancez-vous ! Dans le contexte de transformation digitale auquel nous sommes confrontés, il est aujourd’hui indispensable de se former régulièrement et d’acquérir de nouvelles compétences. Les nouvelles méthodes de formation à distance développées par Visiplus academy seront un atout dans votre projet d’évolution ou de changement de carrière. Contactez nos conseillers pour vous aider.

 

CATALOGUE 2019

Plus de 100 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives