BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Culture et Transformation DigitaleEfficacité professionnelleStratégie d'entreprise

Les salariés et managers demandent une accélération de la transformation digitale

La crise sanitaire a accéléré la transformation digitale des entreprises, avec des investissements à hauteur de 2 000 milliards de dollars d’ici 2022 selon les analystes. Mais certains salariés et managers estiment que ces efforts ne sont pas suffisants.

La période de confinement liée au Covid-19 a mis en lumière certains dysfonctionnements managériaux et organisationnels au sein des entreprises. Ont par ailleurs émergé quelles pourraient être les solutions d’avenir. Sans grande surprise, les vecteurs de développement des entreprises ont été l’e-commerce, le télétravail, la relocalisation de la production, développement de l’industrie 4.0 ou encore l’accent mis sur l’expérience utilisateur. Point positif, la crise a ainsi poussé les entreprises à se réorganiser en profondeur !

Pourtant, toutes ces entreprises prenant tout juste conscience de l’importance du numérique sont simplement en train d’essayer de combler leur retard sur la concurrence. Un retard qui les éloignent des attentes des consommateurs déjà présentes avant la crise. Nombreux sont ainsi les salariés et managers qui pensent que cette prise de conscience et les actions qu’elle a engendrées ne sont pas suffisantes.

Que pensent les salariés et managers de la transformation digitale post-Covid ?

BCG, cabinet international de conseil en management et stratégie, a réalisé une enquête auprès de 5250 personnes – managers et salariés – dans cinq pays (États-Unis, Chine, Royaume-Uni, Allemagne et France) afin de connaître leur ressenti par rapport à la « nouvelle » transformation digitale des entreprises.

Premier élément révélé par l’étude : les managers et salariés français sont respectivement 80% et 73% à estimer que la digitalisation de leur entreprise est indispensable pour relancer l’activité après la crise du coronavirus. Au niveau international, ces chiffres sont similaires avec 81% des managers et 74% de salariés qui partagent ce point de vue.

En revanche, il estiment que les processus de transformation digitale mis en place sont encore loin de convaincre et surtout bien trop lents face à la concurrence, notamment chinoise. En effet, au regarde de l’étude les entreprises chinoises font figure d’exception. Elles ont globalement un, voire plusieurs coups d’avance dans le domaine. Vanessa Lyon, membre du comité exécutif du BCG à Paris en charge du digital, explique ce ressenti.


« Face à la crise, le consensus est mondial sur la nécessité d’accélérer la transformation digitale. Cette étude révèle de grandes disparités sur la mise en œuvre. En revanche, la bonne nouvelle, c’est qu’en France, comparativement au Royaume-Uni, aux États-Unis ou à l’Allemagne, les salariés sont davantage impliqués sur ce sujet et veulent accélérer.
La transformation digitale est en marche, mais pour réussir sa mise en œuvre, les dirigeants doivent continuer à investir pour mieux accompagner leurs salariés et développer de solides compétences. »


Vanessa Lyon, membre du comité exécutif du BCG à Paris en charge du digital

Le virage du numérique passe par l’implication des salariés 

Alors que managers et salariés sont en grande majorité d’accord pour dire que la transformation digitale va aider leur organisation à gérer les effets de l’épidémie du coronavirus, on retrouve néanmoins des disparités importantes dans l’implication des collaborateurs.

Ainsi, 81% des managers et 74% des salariés sont prêts à s’investir dans cette transformation en France. 89% des managers 76% des employés sont d’ailleurs impliqués dans ce processus. En revanche, ce chiffre descend en-dessous des 50% pour les salariés aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne. À l’inverse, la Chine fait figure de bon élève avec 99% des managers et 87% des salariés impliqués dans un projet de transformation digitale, soit la quasi-totalité des collaborateurs d’une entreprise.

Une vision différente de la transformation digitale

Alors que 46% des managers français pensent que leur entreprise accuse un véritable retard dans la transformation digitale par rapport à la concurrence, on compte également 41% des employés qui ne sont pas en phase avec les choix stratégiques de leur entreprises en matière de digitalisation. Un chiffre qui confirme les réponses sur la vitesse de la mise en place du processus de transformation digitale. En effet, 22% des managers français pensent que leur entreprise est trop lente.

Un accompagnement nécessaire

La transformation numérique passe par des investissements, aussi bien au niveau humain que technologique. Pourtant, 72% des managers et 64% des salariés estiment que les efforts financiers réalisés par leur entreprise ne sont pas suffisant et qu’il faut davantage investir dans les méthodes de travail et la relation client.

Ils sont aussi nombreux à estimer que la digitalisation nécessite un accompagnement afin de développer de nouvelles compétences.

« Pour réussir leur transformation digitale, les entreprises doivent accélérer le développement de nouvelles compétences internes pour l’ensemble des collaborateurs. Le numérique concerne tous les métiers à tous les niveaux de l’organisation. L’acquisition de ces compétences nécessite de les appliquer au quotidien. Développer une culture de l’apprentissage permanent est fondamental dans les entreprises » estime Vanessa Lyon.

Vanessa Lyon, membre du comité exécutif du BCG à Paris en charge du digital

Comment accélérer sa transformation digitale et répondre aux défis post-crise ?

La crise du Covid-19 a plongé les entreprises dans une période d’incertitude et d’instabilité avec un arrêt quasi-total de l’économie. La relance s’annonce progressive et doit s’appuyer sur le digital et une écoute bien plus poussée des consommateurs.

Parmi les entreprises qui ont le mieux résisté à la période de confinement, on retrouve principalement celles qui su faire preuve d’agilité et mettre en place des outils digitaux dans le pilotage de leurs activités et de leur production. En poursuivant leur activité avec des collaborateurs en télétravail pour la majorité, elles ont investi dans de nouvelles technologies. Elles ont également mis en place des méthodes de travail bien plus adaptées au contexte actuel et aux besoins des collaborateurs.

Ces entreprises, qui ont entamé leur mue digitale il y a déjà un moment sont celles qui obtiennent de meilleurs résultats en termes d’innovation, de croissance et de création de valeur. Voici donc quelques pistes pour suivre la route que ces marques ont tracé.

Repenser l’expérience collaborateur

La première étape pour accélérer votre transformation digitale est de repenser vos méthodes de travail et celles de vos collaborateurs. Autrement dit, vous devez leur offrir la possibilité de poursuivre leurs missions quelles que soient les circonstances afin de garantir la continuité de l’activité.

La mise en place d’un plan de travail à distance massif est aujourd’hui nécessaire. Pour le confort des salariés mais aussi pour ne pas fermer la porte à de nombreux talents qui vivent peut-être loin de vos locaux ou du siège de votre entreprise. Pour que le télétravail fonctionne, il faut adapter les infrastructures informatiques et continuer de déployer des systèmes collaboratifs digitaux facilitant le travail à distance et en équipe.

La transformation digitale passe par le télétravail
La transformation digitale passe par le télétravail

Se concentrer sur les projets créateurs de valeur

Pour les entreprises qui souhaitent entamer ou renforcer leur processus de digitalisation, le choix des projets est stratégique. Il est nécessaire de privilégier ceux qui peuvent faire avancer l’organisation d’un point de vue technologique et organisationnel avec un accent mis sur la cybersécurité, les outils d’analyse avancée des données ou encore l’optimisation de la chaîne de valeur.

Pour mener à bien cette transformation technologique, il faut vous concentrer sur des applications stratégiques capables de créer de la valeur à court terme.

Déléguer à un expert en transformation digitale

Une décision qui peut s’avérer plus que bénéfique à moyen/long terme est de vous faire accompagner par un expert en transformation digitale. Cela vous permettra de limiter l’investissement des cadres et de la direction. Ces derniers pourront ainsi rester focalisés sur leur cœur de métier. C’est aussi un moyen de profiter d’une expertise solide et de construire sur des bases saines.

Bien que les chiffres évoqués plus haut mettent en lumière que de nombreux salariés et managers souhaitent voir leur entreprise accélérer sur le processus de digitalisation, la résistance au changement due à l’arrivée du digital dans l’entreprise reste un enjeu important. Un expert est habitué à la gérer et sera plus à même de communiquer sur les projets digitaux. Il sera aussi force de proposition sur les méthodes d’accompagnement et les formations à mettre en place.

Pendant cette période délicate, vous pouvez aussi externaliser certains de vos projets informatiques. Cela vous permettra de continuer d’investir dans votre transformation digitale tout en maintenant vos projets.

Miser sur la formation des managers et des équipes

Même en faisant appel à un expert ou en externalisant certains projets, vous devrez faire en sorte que vos équipes restent impliquées. Cela passe bien souvent par une mise à jour de leurs compétences. En effet, les entreprises doivent prendre la mesure du rôle actif qu’occupe les collaborateurs dans leur transformation. En plus des compétences numériques, une formation constante permet d’anticiper les métiers émergents et les outils numériques liés. D’autant plus quand on sait que 30 à 70% des professions d’avenir n’ont pas encore été créées. De nombreuses solutions de formations certifiantes ou diplômantes existent pour vous accompagner ainsi que les membres de votre équipe. Ces dernières peuvent s’effectuer pendant ou en dehors du temps de travail et peuvent être financées jusqu’à 100%. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de nos conseillers pour avoir plus d’informations à ce sujet !


une formation constante permet d’anticiper les métiers émergents et les outils numériques liés

Opérer une mutation globale

Enfin, il est indispensable de penser la transformation digitale de votre entité de manière globale. Il s’agit ainsi de prendre en compte l’organisation interne, les processus métiers et l’articulation de la hiérarchie. Le service des ressources humaines doit accompagner ce changement à grande échelle. Comment ? En privilégiant les méthodes agiles et le développement d’expertises stratégiques comme la data science, l’intelligence artificielle ou la cybersécurité. Pour ce faire, les montées en compétence en interne ou le recrutement d’experts est nécessaire.

La digitalisation est donc un processus long. Il induit une période d’instabilité et de nombreux doutes dans l’esprit des dirigeant et des collaborateurs. Elle est néanmoins indispensable pour permettre à votre entreprise de continuer son développement. Pour faire face à une concurrence peut-être plus avancée que vous dans la transformation digitale, mais aussi dans un monde moins stable. Comme on dit, mieux vaut prévenir…

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie MarketingWeb et e-business

Miser sur l’expérience client et le webmarketing pour relancer son activité après le Covid-19

Emploi

Crise économique : les métiers de l’après Covid-19

Stratégie d'entreprise

Stratégie d’entreprise : tirez les leçons de la crise du coronavirus et tournez-vous vers l’avenir

EmploiFormation

Chef de projet digital : focus sur ce métier d'avenir