BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
En savoir plus

Programme d’Investissements d’Avenir (PIA)

Télécharger NOTRE CATALOGUE

ou nous contacter au 01.86.95.27.81

En cliquant ci-dessus sur télécharger, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.


Sur les 4,4 milliards d’euros du Programme d’Investissements d’Avenir – le "Grand Emprunt" – la moitié devrait aller au numérique. C’est donc près de 2,2 milliards d’euros qui iront au numérique, à la transition énergétique, aux PME innovantes, à l’innovation de rupture et à la réindustrialisation. Un signal fort que veut donner l’Etat à l’écosystème entrepreneurial français et qui devrait donner naissance à quelques belles surprises dans les prochaines années. Après plusieurs mois d’intenses débats, les 4,4 derniers milliards du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA) ont finalement trouvés une destination. Un chiffre énorme à l’échelle française même si ce qui ira véritablement aux PME innovantes est largement moins impressionnant. Une partie de ces fonds iront financer la rénovation thermique ou le très haut débit (environ 2,2 milliards d’euros), 1,5 milliards seront mobilisés vers de "nouvelles priorités", tandis que 700 millions d’euros sont injectés au sein d’enveloppes existantes. 600 millions d’euros seront ainsi dirigés vers les technologies dites génériques, incluant le numérique, dont 150 millions à la recherche technologique orientée vers les PMI/PME, 150 millions pour le développement de la R&D pour les technologies de la filière numérique et 300 millions attribués à la création d’un prêt numérique à destination des entreprises. 260 millions d’euros soutiendront l’innovation de rupture et à l’industrialisation des produits innovants (dont une aide aux pôles de compétitivité). 590 millions d’euros viseront à accompagner les PME des filières émergentes grâce à un fond de capital risque. La présence d’une enveloppe de 20 millions d’euros pour le secteur de l’économie sociale et solidaire et une plus importante de 420 millions d’euros qui viendra en partie renforcer le financement des entreprises (via Oséo et la BPI) montre l’intérêt du gouvernement vers un secteur encore peu structuré.

En savoir plus ?

Faire le choix de VISIPLUS academy c’est

Un réseau de 20 000 anciens participants

Un réseau de 20 000
anciens participants

Un taux de satisfaction de 98 %

Un Taux de
Satisfaction de 98 %

(enquête IPSOS)

Un Taux de réussite aux examens de 97,4 %

200 formations pour se préparer au monde de demain

Taux d’emploi net à 6 mois de 96,7%

18 ans d'expérience dans la formation professionnelle

Plus de 500 entreprises partenaires

Plus de 30 formations Éligibles CPF

Pas de professeur, seulement des intervenants professionnels

Pas de professeurs,
seulement des intervenants
professionnels

Formation réalisable pendant ou hors temps de travail

Formations réalisables pendant ou hors temps de travail

Des contenus pédagogiques « de pointe » et en lien fort avec le monde professionnel

Des contenus pédagogiques
« de pointe » et en lien fort
avec le monde professionnel