Facebook apporte un changement majeur à son algorithme et réduira davantage le contenu public (messages de pages d’entreprises, de marques et de médias) des flux d’actualités des utilisateurs.

Mark Zuckerberg a secoué la sphère des réseaux sociaux du monde entier en ce début d’année en annonçant des modifications du flux Facebook ; de gros changements sont donc à prévoir pour les entreprises !
Et pour cause, si les posts de page apparaîtront toujours, il y en aura peut-être moins.

Plus de messages d’amis et moins de messages de page

Il y a plus de contenu de page que de messages de la famille et des amis sur Facebook et cela évince les moments personnels qui connectent les gens les uns aux autres. La recherche montre que lire ou regarder passivement du contenu sur les réseaux sociaux peut ne pas être aussi bon pour le bien-être des gens que de s’engager activement avec les gens qui nous intéressent.

Facebook change son objectif d’aider les gens à trouver du contenu pertinent pour aider les gens à «avoir des interactions sociales plus significatives». Et cela signifie beaucoup moins de contenu de page dans les fils d’actualités.

Selon Zuckerberg, « il faudra des mois pour que cette nouvelle orientation se fraye un chemin dans tous nos produits » mais les premiers changements sont dans le News Feed « où vous pouvez espérer voir plus de vos amis, famille et groupes » et moins « des entreprises, des marques et des médias ». Il a également annoncé qu’il s’attendait à ce que les gens passent du temps sur Facebook et que leur engagement diminue.

Que pouvez-vous espérer de votre performance sur Facebook après ce changement majeur ?

Facebook « donnera la priorité aux messages qui suscitent des conversations et des interactions significatives entre les gens » en « affichant ces posts plus haut dans le flux ». Les messages « qui inspirent des discussions dans les commentaires et les messages que vous pourriez vouloir partager ou réagir ; que ce soit un post d’un ami cherchant un conseil, un ami demandant des recommandations pour un voyage, ou un article de presse ou une vidéo suscitant beaucoup de discussions ».

Les pages pourront alors « voir leur portée, la durée de la vidéo et le trafic de référence diminuer. L’impact varie d’une page à l’autre, en fonction de facteurs tels que le type de contenu produit et la façon dont les gens interagissent avec. Les pages qui publient des messages auxquels les gens ne réagissent généralement pas ou ne commentent pas pourraient constater les plus fortes baisses de distribution. Les pages dont les posts incitent les conversations entre amis auront moins d’effet. »

Donc, pour récapituler, en 2018, vous pouvez vous attendre :

1. Croissance de l’audience moins organique sur votre page Facebook ;
2. Moins de portée organique sur le contenu que vous publiez sur votre page Facebook ;
3. Moins d’engagement avec le contenu que vous publiez sur votre page Facebook ;
4. Moins de clics sur votre site Web à partir du contenu que vous publiez sur votre page Facebook ;
5. Augmentation de la concurrence des annonces et du coût des annonces avec la hausse de la demande des marques qui veulent payer pour promouvoir leur contenu.

Que devez-vous faire ?

Ce n’est toujours pas perdu à court terme. Il y a des choses que vous pouvez essayer de faire pour maintenir votre présence sur Facebook :

● Demandez à votre public de choisir la préférence « Voir d’abord dans le fil d’actualité » pour vous assurer qu’il voit toujours les messages de votre page. Ils doivent cliquer sur « Suivre » près de la photo de couverture de votre page et dans « Dans votre fil d’actualité » sélectionner « Voir d’abord ».

● Misez sur plus de publicité payée. C’est le seul moyen infaillible pour atteindre Facebook, mais vous devez être au top de ce jeu pour ne pas gaspiller beaucoup d’argent. Avec ce changement majeur, nous nous attendons à ce qu’encore plus de marques se tournent vers des publicités payantes, ce qui se traduira par une concurrence accrue et un coût d’annonce plus élevé.

● Démarrez un groupe Facebook sur votre secteur ou votre sujet. Dans les groupes, les gens interagissent souvent autour du contenu public, par exemple avec des «communautés soudées autour d’émissions télévisées et d’équipes sportives». Si vous débutez en 2018, vous créez un groupe Facebook pour votre marque et non une page Facebook.

● Affichez plus de contenu de qualité sur votre site Web ou votre blog que les gens partagent eux-mêmes. Le contenu que vous publiez sur votre site Web ou votre blog doit être étonnant. Il a besoin de répondre aux questions des gens et il doit être si bon qu’ils ne peuvent que le partager avec leur famille et leurs amis. La portée significative de Facebook en 2018 pour votre marque pourrait se produire sur le contenu de votre site Web que les gens partagent directement sans même rencontrer votre page Facebook dans le processus.

● Publiez du contenu qui encourage les interactions significatives entre les personnes. Quels messages votre public commente le plus? Regardez dans vos données et découvrez les tendances sur le format de publication, le sujet, le jour et l’heure à publier.

● La vidéo en direct pourrait être votre meilleur pari en tant que format de contenu. Selon Facebook, «les vidéos en direct mènent souvent à des discussions entre les spectateurs sur Facebook ; en fait, les vidéos en direct reçoivent en moyenne six fois plus d’interactions que les vidéos ordinaires. De nombreux créateurs qui publient des vidéos sur Facebook suscitent des discussions parmi leurs adeptes, tout comme les messages des célébrités.» Expérimentez quelques diffusions en direct et voyez quels résultats vous obtenez.

● Trouvez d’autres façons de posséder votre public. Vos likes Facebook ne sont pas vraiment votre public. Vous ne pouvez pas entrer en contact avec eux quand vous voulez et si vous le faites, vous devez payer pour les atteindre à chaque fois. Trouvez d’autres façons de posséder votre auditoire. Y a-t-il des plateformes sociales qui vous conviennent mieux ? Que diriez-vous des applications de messagerie ? Et qu’en est-il de cette liste d’emails ? Si quelqu’un s’inscrit à votre liste d’e-mails, vous pouvez les contacter gratuitement quand vous le voulez sans avoir à vous soucier de ce que Facebook (ou d’autres plateformes) sont en train de faire.

● Profitez de toutes les données que Facebook vous fournit, cela devient de plus en plus important pour générer un retour sur investissement. Les données peuvent vous aider à déterminer quel contenu fonctionne et quel contenu vous devriez arrêter de produire. Cela peut vous aider à identifier les stratégies avec lesquelles vos concurrents réussissent. Cela peut vous aider à découvrir des influenceurs avec lesquels collaborer. Ou encore vous aider à diffuser des annonces plus efficaces qui vous feront économiser beaucoup d’argent.

Source : https://www.business2community.com

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Développement CommercialRelation Client DigitaleSocial MediaStratégie Marketing

L’e-réputation : la clef du succès en 2021

Relation Client DigitaleSocial MediaWeb et e-business

2021 sera placée sous le signe du social commerce !

Social MediaStratégie et Projets WebWeb et Contenu

Les 5 campagnes les plus créatives de Noël 2020

Le Web MarketingStratégie Marketing

Marketing digital : la publicité in-game décolle durant la pandémie