BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !

Actualités Blog

Les Français souffrent d’un niveau de compétences insuffisant

Le premier rapport du Conseil National de Productivité (CNP) dresse un bilan de la compétitivité des entreprises françaises. Le constat est simple : la productivité ralentit et les entreprises ont tout intérêt à l’augmenter pour aller vers plus de prospérité. Des facteurs spécifiques ont contribué à cet essoufflement et notamment une insuffisance et une inadaptation des compétences. Alors qu’en est-il vraiment ? Quels sont les facteurs spécifiques à la France ? Et comment remédier au manque de compétences des Français ?

Bilan sur la productivité de la France à l’ère du digital

la productivité en France

Source : rapport CNP

La productivité d’un pays se mesure par les heures travaillées, les facteurs d’efficacité du travail et du capital. La France a un niveau plutôt élevé depuis de nombreuses années. Toutefois, ce dernier ralentit depuis les années 90 et continue de ralentir. En France, des facteurs spécifiques expliquent ce constat. Comme par exemple le manque d’investissement dans les compétences de la main-d’œuvre alors que les exigences liées aux évolutions technologiques sont croissantes et d’une importance cruciale.

Par ailleurs, la moyenne de l’ensemble des compétences des actifs adultes est inférieure à la moyenne obtenue chez les autres pays sondés par l’OCDE. On observe une déqualification progressive au cours de la vie professionnelle, du fait d’un manque de formation continue.

Le pays enregistre également un retard en matière de soft skills.

L’écart entre les compétences des actifs et les compétences requises par les emplois qu’ils exercent est par ailleurs relativement marqué.

competences population française

Source : rapport CNP

Enfin, le rapport du CNP fait ressortir des lacunes sur la qualité du management et les méthodes organisationnelles dans les entreprises.

qualité du management en UE

Source : rapport CNP

C’est le World Management Survey qui résume parfaitement ce dernier point en disant que :

Les entreprises françaises sont moins performantes sur les aspects humains du management, pourtant essentiels à la contribution d’une bonne productivité.

Notons également que l’adoption et la diffusion des TIC reste insuffisante en France, ce qui ne joue pas en sa faveur en terme de productivité. Plus généralement, l’innovation au sein de l’économie française n’est pas autant présente que dans certains pays européens.

Un niveau et une adéquation des compétences insuffisants en France

Source : rapport CNP

Source : rapport CNP

La France n’est pas encore au niveau attendu en matière de compétences de la main-d’œuvre. Partant de ce constat, et si on prend en considération les nombreuses évolutions technologiques qui révèlent de nouvelles exigences, il n’est pas surprenant que le pays subisse un ralentissement de sa productivité.

L’enquête PIAAC, qui nous donne des informations clés sur le niveau des compétences des jeunes adultes actifs, nous montre que pour les 25-34 ans le niveau est en dessous de la moyenne des autres pays ayant été sondés. Autre fait intéressant, les différences de compétences entre générations sont assez importantes en France. En cause, la massification plutôt tardive de l’éducation secondaire et supérieure.

Quelques chiffres sur le niveau des compétences des Français

  • L’OCDE révèle que 22 % des 16 à 65 ans ont un faible niveau à l’écrit et 28 % ont un manque de compétences en chiffres. Cette déqualification impacte la vie professionnelle et l’accès à la formation continue, gage de réussite pour le maintien de l’emploi à l’ère du digital.
  • On sait aussi que seulement 32 % des adultes ont suivi une formation professionnelle au cours des 12 derniers mois, alors qu’en Norvège, au Pays-Bas, en Suède, en Finlande et au Danemark le pourcentage est d’environ 60 %.

Les facteurs spécifiques à la France pour mieux comprendre ce ralentissement

Le marché du travail français comporte une grande part de contrats précaires, ne facilitant pas l’accès à la formation professionnelle pour les actifs les plus fragilisés. D’après l’OCDE, les salariés les moins qualifiés font moins de demandes de formation. Le problème d’adéquation des compétences est sans aucun doute le facteur qui pèse le plus sur la productivité de la France. Il faut savoir qu’une grande partie des actifs occupent un emploi qui ne correspond pas vraiment à leur niveau de qualification ou domaine d’études.

35 % des salariés français exercent un emploi sans avoir les qualifications adéquates et 23 % des salariés sont sous-qualifiés pour le poste qu’ils occupent.

D’après une étude récente publiée par l’OCDE, il s’avère que plus l’inadéquation des compétences est importante, plus la productivité du travail est faible.

L’insuffisance de la qualité du management est l’un des autres facteurs spécifiques de la France. L’évaluation de la qualité du management s’est faite en prenant en considération les indicateurs suivants :

  • Capacité à évaluer et à superviser la performance
  • Capacité à améliorer les processus
  • Capacité à fixer des objectifs pertinents
  • Capacité à décentraliser le processus de décision
  • Capacité à coordonner le travail d’équipe
  • Capacité à motiver l’équipe

La France a obtenu un score moyen dans ce domaine à la suite des enquêtes réalisées. Selon une analyse récente des données françaises réalisée par France Stratégie, il ressort que le fait d’investir de réels efforts dans les ressources humaines et dans l’organisation du travail permet d’augmenter la productivité de l’entreprise de 20 %.

Conclusion : agir sur la formation continue, la gestion des compétences, l’organisation interne de l’entreprise et la qualité du management, suffit à augmenter la productivité d’une entreprise d’une manière significative.

Des actifs pas toujours capables de s’adapter à l’automatisation et la diffusion du numérique

Même si les investissements dans les logiciels sont nombreux dans les entreprises françaises, le rapport de l’OCDE fait ressortir un certain retard quant à l’adoption et la diffusion des TIC en France. Par ailleurs, les entreprises souhaitent axer leur recrutement sur des personnes capables de s’adapter et de maîtriser ces nouveaux outils, mais les talents ayant des compétences solides en numérique ne sont pas si nombreux que cela.

Elles doivent donc former les nouvelles recrues en adoptant une politique de gestion des compétences efficace. D’autre part, dans un environnement où le renouvellement technologique est rapide, cela sous-entend d’investir sérieusement dans la formation continue des salariés.

Retrouvez ici l’intégralité du rapport du Conseil National de Productivité.

La formation pour inverser la tendance du ralentissement de la productivité en France

Puisque le niveau et l’adéquation des compétences sont insuffisants en France, et que cela impacte négativement la productivité des entreprises françaises, la formation apparaît comme étant la meilleure solution au problème. Alors quelles formations représentent aujourd’hui une forte valeur ajoutée pour contribuer favorablement à la productivité des entreprises ?

Source : Visiplus

Source : Visiplus

Les formations pour améliorer le niveau des compétences en management

L’un des axes majeurs d’amélioration pour contribuer à une meilleure productivité dans les entreprises concerne la partie management. Il est donc essentiel que les managers d’aujourd’hui sachent comment se comporter et agir à l’ère du numérique. Pour acquérir des compétences « actuelles » en management, il existe des formations en présentiel et digital learning.

Le cursus management des organisations et des équipes à l’ère du digital

Le cursus complet en management permet d’acquérir ou de renforcer ses compétences en structuration d’organisation, en mobilisation des équipes, en conduite du changement et animation des ressources humaines dans un contexte résolument tourné vers le numérique.

L’Executive MBA en management des Ressources Humaines à l’ère du digital

Pour les professionnels des Ressources Humaines, cet executive MBA va vous permettre de définir et mettre en œuvre une politique RH performante à l’ère du numérique. Ainsi, avec les bonnes compétences vous permettant d’adopter la meilleure stratégie, vous serez en mesure d’impacter positivement la productivité des salariés et donc les performances de l’entreprise.

De niveau bac +5, ce MBA vous aide à mieux comprendre le nouveau rôle des RH dans un environnement digitalisé. Il vous aide à appréhender les techniques et les outils de conception des tableaux de bord de suivi et de pilotage de la fonction RH et aussi à maîtriser tous les mécanismes de recrutement, de fidélisation et de motivation du salarié.

La formation en conduite du changement et innovation

Le rapport de l’OCDE le souligne bien, la France n’est pas la meilleur élève en matière d’innovation. Mais rassurez-vous, avec la formation en conduite du changement et innovation, vous allez pouvoir acquérir une méthodologie SCRUM efficace et aborder les meilleurs outils et techniques à utiliser en conduite du changement et recherche d’innovation. Cette formation va vous permettre de vous démarquer de vos concurrents et contribuer à vous donner tous les outils pour développer efficacement votre chiffre d’affaires.

La formation aux nouvelles pratiques de management d’équipe

Une équipe bien managée c’est une équipe performante, et qui dit bonnes performances dit aussi augmentation de la productivité de l’entreprise. Le management d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec celui d’il y a quelques années. Avec la formation aux nouvelles pratiques de management d’équipe, vous allez découvrir des clés innovantes pour manager efficacement vos équipes à l’ère du numérique.

Bon à savoir : les formations citées sont éligibles au CPF (Compte Personnel de Formation).

Les autres formations permettant d’améliorer la productivité des entreprises 

Il existe de très nombreuses formations permettant d’améliorer la productivité des entreprises. Par exemple les formations en organisation du travail, gestion du temps et efficacité professionnelle, ou les formations plus ciblées dans les domaines du marketing digital, de la communication numérique, du commerce et de l’entrepreneuriat, du développement commercial, de la relation client et bien d’autres domaines encore. Toutes ces formations, de part leur contenu actuel et adapté à l’environnement digital des entreprises, ont pour effet de contribuer à une meilleure productivité de l’activité des entreprises. Elles permettent à tous les salariés et chefs d’entreprises d’acquérir les compétences requises pour travailler efficacement à l’ère du numérique.

se former c'est essentielSource : Visiplus

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Social Media

Facebook : l’audio social arrive en force, préparez-vous !

ROI & Web AnalyticsStratégie Marketing

Personnalisez vos campagnes marketing avec les Zero-party data

Développement CommercialEmploiRelation Client Digitale

Les métiers commerciaux restent plus que jamais recherchés par les entreprises

Social Media

Les nouvelles fonctionnalités Twitter à connaître pour votre entreprise