BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Management des Hommes

Les règles d’or pour être un manager efficace et motiver ses équipes

Manager, un poste prisé, une promotion souvent très attendue.  Pourtant, il n’est pas toujours évident de devenir manager d’équipe.

D’ailleurs, on ne sait parfois plus très bien qui il est : le chef, le boss, le responsable hiérarchique, l’ex collègue devenu patron ? Du coup, il devient difficile pour lui de motiver et de booster une équipe. Pour mener à bien sa mission, il n’y a pourtant pas mille solutions : il faut être motivé, organisé, dynamique, et transmettre sa passion et sa vision du travail. Et puis il faut suivre règles de base de management. On fait le tour de toutes les bonnes pratiques pour être un manager efficace, capable de mener son équipe vers le succès.

La première règle d’or : communiquer

Comme pour toute relation saine et durable, la communication d’un manager et de sa team est absolument primordiale. Et pour que la communication soit efficace, il faut en amont faire preuve d’empathie, d’ouverture d’esprit, d’une vraie qualité d’écoute, et d’une certaine patience. Un manager d’équipe qui ne souvient pas qu’en face de lui sont des êtres humains avec leurs forces et leurs fragilités, ne fera jamais un bon manager. Il faut comprendre les gens pour orchestrer au mieux leurs talents.

communication d’un manager et de sa team est absolument primordiale

S’exprimer

Pour être entendu et suivi par ses collaborateurs, il faut avant tout s’exprimer : exprimer sa vision du travail, exprimer ses souhaits, exprimer ses délais. Un manager qui ne communique pas ne pourra pas espérer avoir des résultats. Qui plus est, il s’agit de formuler ses demandes de façon claire et efficace afin que ses collaborateurs puissent faire leur travail de façon optimale et atteindre les objectifs fixés. De même, il ne faut pas hésiter à faire des feedbacks réguliers afin de permettre à son équipe de rectifier le tir si besoin, d’avancer dans le bon sens, de s’améliorer.

Écouter

Encadrer un groupe de gens, c’est faire face à des talents variés, des personnalités hétérogènes, des sensibilités diverses. Il s’agit donc apprendre à connaître chacun des collaborateurs, et de les écouter. De le laisser exprimer librement leurs idées, leurs besoins, leurs propositions, leurs réflexions, leurs ressentis. C’est la meilleure façon de montrer à sa team qu’on la respecte, et l’unique moyen d’en tirer le meilleur parti au quotidien. Qui plus est, cela permet, au jour le jour, de les évaluer, leur proposer des formations, leur attribuer telle ou telle tâche, les promouvoir…etc.

Déléguer et faire confiance

La deuxième règle d’or est sans doute d’apprendre à faire confiance à son équipe et à déléguer. Face à tout le travail, et à tous les résultats, que l’on demande au manager de fournir, il peut se sentir un peu dépassé, voir peur que quelque chose lui échappe, et avoir tendance à vouloir tout contrôler. Or cela est impossible d’une part, et le surcharge de travail d’autre part. Il va donc falloir lâcher prise, et faire confiance. En connaissant bien chaque personne, un bon manager saura quel collaborateur est capable de réaliser telle ou telle tâche. D’autre part, il devra accepter que chacun a sa propre façon de travailler, et qu’il n’a pas le monopole du travail bien fait.

Déléguer et faire confianceSource : Unsplash

Motiver l’équipe, booster la productivité

Motiver chaque collaborateur

Un leader qui veut maintenir la productivité de l’entreprise au top doit s’intéresser à la motivation de chacun et, dans le même temps, repérer les signes de démotivation. Pour faire une bonne équipe, il faut avoir des membres solides. Or, les sources de motivation varient selon les gens. Certaines personnes préféreront être motivées discrètement, de façon presque confidentielle, par un mot encourageant, une reconnaissance par mail. D’autres aimeront être reconnus devant tout le monde.

Pour motiver, plusieurs solutions :

  • Encourager et valoriser régulièrement le travail des collaborateurs
  • Reconnaître, et récompenser, les efforts et les réussites (grâce à une prime par exemple)
  • Échanger régulièrement avec chacun, impliquer les collaborateurs
  • Responsabiliser, rendre les gens autonomes, favoriser la prise de décisions
  • Proposer des formations spécifiques

Renforcer l’esprit d’équipe

Après avoir motivé chacun de façon individuelle, il est important de créer du lien entre les personnes et de leur faire sentir qu’elles appartiennent à une et même team. L’aspect cohésion d’équipe est cruciale pour trouver un sens à son travail, éviter la compétition malsaine, et booster la productivité. Pour une bonne coopération des collaborateurs entre eux, voici quelques incontournables :

  • Avoir des réunions régulières avec tout le monde
  • Demander les attentes et les besoins de votre équipe
  • Fêter les réussites ou les événements importants
  • Organiser des déjeuners ou des pots en dehors du travail
  • Faire du team building, soit lors d’un séminaire de quelques jours, soit lors d’une simple journée de coaching.
  • Encourager le mentorat

Travail d'équipe

Donner du sens 

Pour être motivé et faire son travail avec entrain, nous avons tous besoin de trouver un sens à ce que nous faisons. Le manager est le lien entre la direction et les salariés, il a toutes les clés en main pour valoriser les projets de votre équipe. Son boulot est ainsi de :

  • S’approprier les valeurs de l’entreprise, connaître ses objectifs, comprendre les enjeux et raisons d’être d’un projet.
  • Transmettre les valeurs de l’entreprise, partager ses objectifs, et expliquer les enjeux et raisons d’être d’un projet, le tout de façon motivante.

Les collaborateurs doivent se sentir utiles, comprendre ce qu’ils ont à faire, et pourquoi ils ont à le faire.

Gérer les conflits

Qui dit équipe, dit personnalités diverses et donc parfois gros désaccords, voire conflits. C’est au chef de repérer tout signe de tension au sein du groupe, de décrypter, d’analyser les causes de cette tension, et d’agir en conséquence avant que la situation ne nous échappe complètement. Faire l’autruche et prétendre ne pas avoir perçu le désaccord est parfaitement inutile. Au contraire, le mieux reste d’intervenir en amont grâce à une écoute bienveillante des deux parties, et de tenter de dédramatiser, sans dénigrer le problème. Il s’agit ici de faire prendre du recul à ses collaborateurs, de leur faire examiner chaque partie et d’en tirer une solution créative, bénéfique pour l’équipe et le travail à fournir.

Trouver son style de management

Les styles de management évoluent beaucoup, et il faut sans cesse se mettre à jour sur ce qui existe. Toutefois, inutile d’adopter un seul et unique type de direction d’équipe. Au contraire, mieux vaut adapter son management en fonction du contexte et de ses interlocuteurs. Bien sûr, si un type de management ne correspond absolument pas à une personne, inutile d’essayer de devenir quelqu’un qu’elle n’est pas.

Un rappel des 4 grandes tendances de management:

  • Le management directif : c’est le plus autoritaire des managements. Le manager montre clairement qui est le chef et est souvent très strict en ce qui concerne les horaires, les délais, l’absentéisme, et bien sûr le respect de la hiérarchie. Les collaborateurs n’ont que très peu de marge de manœuvre. C’est un management intéressant pour les gens qui ont un grand besoin d’être cadré. C’est également un type de direction efficace pour booster la productivité puisque le rendement des salariés est ultra contrôlé. Attention toutefois, la pression n’est pas bien supportée par tout le monde et peut mener vos équipes à du surmenage et du stress.
  • Le management persuasif – ou informatif : c’est un management centré sur l’échange avec forte implication du manager dans la prise de décision. C’est également un management idéal pour un boss charismatique qui aime mener ses troupes vers des objectifs et leur faire relever sans cesse de nouveaux challenges. Le manager persuasif saura nouer de solides relations avec ses collègues et saura convaincre sans imposer. Il saura amener son équipe à s’impliquer et à proposer des solutions. Toutefois, c’est toujours lui qui a le dernier mot.
  • Le management délégatif – ou consultatif : c’est un management qui favorise la prise d’initiatives. Le manager a tendance ici à accorder toute sa confiance à ses collaborateurs et à déléguer beaucoup, tout en effectuant un contrôle ponctuel sur le travail en cours ou accompli. Les objectifs sont toutefois très axés sur les résultats, et pour être efficace, le manager doit bien connaître son équipe et savoir déléguer chaque mission à la personne adéquate.
  • Le management collaboratif – ou transversal : c’est la méthode de management la plus récente et aussi la plus ouverte. On la rencontre la plupart du temps dans les Start up et les jeunes entreprises. On y parle d’ailleurs souvent de « flat hierarchy », soit hiérarchie aplanie. Ici le manager est plus un chef d’orchestre qu’un chef tout court, et chacun est sur un pied d’égalité. Les collaborateurs sont largement impliqués dans la vie de l’équipe, et participent aux prises de décision. Ce management favorise l’épanouissement des employés, leur bien-être, la flexibilité (possibilité de télé travail, horaires plus souples) leur implication sur le long terme.

Se former pour mieux accompagner ses collaborateurs

On ne naît pas leader, on le devientSource : Unsplash

On ne naît pas manager, on le devient. Et même en étant à ce poste depuis un certain temps, on peut parfois se sentir dépassé(e), débordé(e). Il ne faut pas hésiter à se former régulièrement, à acquérir des nouvelles techniques, à découvrir de nouveaux outils sur des thèmes comme :

  • Écoute
  • Communication
  • Conduite d’une réunion
  • Management à distance
  • Maîtrise du conflit

VISIPLUS academy propose diverses formations dédiées au management. Par exemple, la communication interpersonnelle : « Écoute active, interprétation des attitudes corporelles de ses interlocuteurs, contrôle de l’image que l’on donne de soi, gestion des conflits et des situations de stress… À travers cette formation professionnelle, VISIPLUS academy vous permet de maîtriser les grandes composantes de la communication interpersonnelle pour faire de vous un meilleur manager ! » Il est également possible d’opter pour une formation à la gestion des outils collaboratifs afin de suivre efficacement l’avancée d’un projet d’équipe, ou encore de se former aux nouvelles tendances du management, afin de rester à jour sur les bonnes pratiques et les outils managériaux.

En résumé, pour booster la productivité de ses équipes, il faut avant tout les écouter, leur parler, les motiver, les impliquer, les challenger ! Le manager doit être lui-même motivé et travailleur, devenir un véritable moteur et montrer le chemin à suivre !

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Efficacité professionnelleEmploiManagement des HommesMéthodes Agiles

Covid-19 : comment gérer le stress de la reprise ?

Efficacité professionnelle

Monde d'après : les compétences professionnelles et soft skills incontournables

Efficacité professionnelle

Généralisation du télétravail : dois-je me former à de nouvelles pratiques ?

Efficacité professionnelle

Maîtriser le Design Thinking pour innover et créer de la valeur dans son entreprise