Extra skillsFormationImmobilier

Gestionnaire locatif, un métier aux multiples facettes !

gestionnaire locatif, un métier aux multiples facettes

Dynamique et porteur, le marché de l’immobilier offre aujourd’hui de nombreuses opportunités d’emploi. Et parmi les métiers préférés du secteur, on retrouve celui de gestionnaire immobilier ! Véritable interface entre les propriétaires et leurs locataires, ce professionnel de l’immobilier assure des missions variées. Chargé de toutes les tâches administratives et techniques liées à la location d’un bien, il peut travailler dans de nombreux types de structures, et prétendre à un salaire évolutif. Alors pourquoi ne pas envisager de se former pour devenir gestionnaire immobilier ? Zoom sur ce métier humain et complet, dans lequel on ne s’ennuie jamais…

Le gestionnaire locatif, un interlocuteur privilégié aux missions variées

Le gestionnaire immobilier (ou chargé de gestion locative) fait le lien entre le propriétaire et le locataire. Il garantit le bon déroulement de la location, à travers un certain nombre de missions.

Mission n°1 : mettre le bien en location

Le gestionnaire locatif travaille pour le compte du propriétaire d’un ou plusieurs biens immobiliers. Comme son nom l’indique, il a pour principale mission de « gérer » des biens en location

Pour cela, il est généralement chargé de :

  • mettre le bien en location : il rédige l’annonce de location et la diffuse sur tous les supports de communication à sa disposition. C’est aussi lui qui s’occupe de faire réaliser les diagnostics obligatoires ;
  • trouver un locataire : il fait visiter le bien, étudie les dossiers de candidature et sélectionne le locataire au meilleur profil et dossier ;
  • gérer l’entrée dans le logement : il vérifie la souscription aux assurances obligatoires, rédige le bail et le fait signer. Le chargé de gestion locative réalise ensuite l’état des lieux d’entrée, puis remet les clés du bien au locataire.

Mission n°2 : s’assurer du bon déroulement de la location

Accessible et disponible, le gestionnaire locatif gère également les relations entre le bailleur et le locataire. Il veille au respect des obligations de chacun tout au long du bail, et garantit le bon déroulement de la location.

Il s’assure d’abord de la satisfaction des locataires : le bien loué doit rester en bon état de fonctionnement, et conforme à leurs attentes. Le gestionnaire locatif répond à toutes leurs questions, les renseigne sur les travaux à venir et traite leurs éventuelles réclamations. Il peut être amené à gérer un conflit entre plusieurs locataires, organiser des enquêtes ou programmer des visites de courtoisie. À la fin du contrat, il s’occupe de toutes les formalités : la signification des congés, l’état des lieux de sortie et la restitution du dépôt de garantie.

le gestionnaire locatif, interface entre les locataires et les propriétaires

Mais ce professionnel de l’immobilier est aussi chargé de vérifier que les locataires remplissent bien leurs obligations. C’est généralement lui qui s’occupe d’envoyer les quittances et de recouvrer le loyer et les charges. Il gère les retards et les impayés, et alerte sur les premières difficultés de paiement. Le chargé de gestion locative peut enfin gérer les sinistres dans le logement (déclaration à l’assurance, recherche de l’entreprise de travaux, demande de devis, programmation et suivi du chantier).

Mission n°3 : superviser les activités d’entretien et de maintenance du bâtiment

Dans le cadre de sa mission, le gestionnaire locatif peut aussi être chargé de :

  • coordonner les activités d’entretien et de maintenance du bâtiment : il fait état des dégradations éventuelles, et s’occupe de faire réaliser les devis. En cas de travaux, il peut assurer le lien entre les différents intervenants. Il peut aussi superviser le personnel de l’immeuble (le gardien et les agents d’entretien), et contrôler les contrats d’entretien et de gardiennage ;
  • s’assurer de la sécurité et de la propreté de l’immeuble : le chargé de gestion locative garantit le respect des règles de copropriété. En cas de conflit, il peut s’occuper des dossiers pré-contentieux et contentieux, et faire le lien avec les juristes ou les avocats.

Un métier qui offre de nombreuses possibilités

En plus d’exercer un métier aux missions variées, le gestionnaire locatif peut travailler dans de nombreuses structures. Il peut être employé par une agence immobilière, un cabinet de syndic de copropriété ou un administrateur de biens. Il peut également intégrer les équipes d’une entreprise privée ou d’une institution, qui détient et doit gérer un patrimoine locatif (un office HLM ou un bailleur social, par exemple). 

Le chargé de gestion locative peut aussi être amené à travailler avec différents partenaires et collaborateurs ! Il peut être basé au siège de l’entreprise ou dans une agence de proximité. Il peut collaborer avec le chef d’agence, le responsable du service gérance locative ou le responsable du service immobilier… En plus de ses tâches administratives, cet expert de la location exerce un métier de terrain. Souvent en déplacement, il entretient des relations étroites avec plusieurs intervenants (les propriétaires et les locataires, le personnel de l’immeuble, le syndic, les entreprises de travaux…).

La rémunération du gestionnaire locatif dépend de son contrat et du nombre de biens qu’il gère. Elle démarre généralement autour de 2 000 euros par mois. Son salaire est ensuite largement valorisé par son niveau d’études et son expérience : il peut gagner entre 25 000 et 45 000 euros bruts par an. Après quelques années dans le métier, il peut se voir confier de nouvelles responsabilités et des fonctions managériales. Il peut devenir responsable de service gérance locative ou chef d’équipe, conseiller location, chargé de clientèle…

Un métier qui offre donc des possibilités infinies, et peut s’adapter aux attentes et aux besoins de nombreux profils !

Quels pré-requis pour exercer le métier de gestionnaire locatif ?

S’il n’est pas obligatoire d’être titulaire d’un diplôme pour devenir gestionnaire locatif, il est néanmoins recommandé de suivre une formation en immobilier. Cela permet notamment d’acquérir toutes les connaissances juridiques et administratives indispensables pour exercer ce métier. Et avant de se lancer dans ce type de formation, il faut aussi s’assurer de posséder certaines compétences et soft skills.

Plusieurs soft skills indispensables

Les métiers de l’immobilier séduisent toujours plus de candidats sur le marché de l’emploi. Vous souhaitez suivre une formation pour devenir gestionnaire locatif ou vous reconvertir dans le secteur immobilier ? Assurez-vous d’abord de disposer de certaines compétences et qualités.

Parmi les soft skills indispensables pour exercer le métier de chargé de gestion locative, on retrouve : 

  • le sens de l’écoute et de bonnes capacités relationnelles : pour exercer son métier dans les meilleures conditions possibles, le chargé de gestion locative doit savoir écouter et faire preuve de pédagogie. Patient et diplomate, il doit pouvoir comprendre les difficultés rencontrées par les locataires, et trouver les solutions les plus adaptées. Il doit aussi savoir négocier, et toujours rester discret ;
  • de la rigueur et de l’organisation : le gestionnaire locatif est parfois confronté à des conflits ou à des situations complexes. Il doit être capable de rester ferme, tout en gardant son calme. Flexible et polyvalent, il doit aussi savoir bien s’organiser et s’adapter rapidement. Il gère en effet plusieurs biens et doit pouvoir passer facilement d’une tâche administrative à une mission de terrain. Il doit enfin être capable de travailler en autonomie, mais aussi en équipe.

Des compétences administratives, techniques et juridiques

En plus de ces extra skills essentiels, le futur gestionnaire locatif doit acquérir un certain nombre de connaissances et de compétences dans certains domaines :

  • des compétences juridiques : il doit bien maîtriser le droit de l’immobilier et le droit locatif, ainsi que les procédures de gestion d’une copropriété. Il doit être capable de renseigner les propriétaires et les locataires sur tous les aspects de la location. Et il doit aussi savoir actionner les bons leviers en cas de conflits ou de litiges ;
  • des compétences administratives et informatiques : pour assurer toutes les missions qui lui sont confiées, le chargé de gestion locative doit savoir utiliser plusieurs outils bureautiques et logiciels informatiques. ERP (progiciel de gestion intégré), logiciel de gestion centralisée… Ces outils digitaux sont par exemple indispensables pour la bonne gestion d’une copropriété. D’autres permettent aussi de faciliter ses relations avec les locataires ;
  • des compétences techniques : le gestionnaire locatif doit aussi avoir certaines connaissances dans les domaines du bâtiment et des travaux. Il peut en effet être chargé de faire réaliser des devis et de superviser un chantier pour la copropriété. Il doit donc maîtriser un minimum le sujet.

Comment devenir chargé de gestion locative ?

Vous possédez toutes les qualités pour travailler dans l’immobilier ? Vous êtes bien organisé et appréciez particulièrement le contact humain ? Le métier de gestionnaire immobilier est peut-être fait pour vous ! Pour mettre toutes les chances de votre côté de décrocher rapidement un emploi dans ce secteur, nous vous conseillons de passer par la case formation. 

Être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +2

Il n’est pas obligatoire d’être titulaire d’un diplôme pour travailler en tant que chargé de gestion locative. Mais les recruteurs privilégient souvent les candidats qui peuvent justifier d’un diplôme ou d’une formation adaptée. 

Pour devenir gestionnaire locatif, il est préférable d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac +2, dans le secteur de l’immobilier ou du commerce. Vous pouvez par exemple vous inscrire à un BTS Professions immobilières, un BTS Management commercial ou un BTS Négociation et digitalisation de la relation client. 

Suivre une formation diplômante

Vous exercez déjà une activité professionnelle et souhaitez vous reconvertir ? Vous avez besoin d’approfondir vos connaissances en immobilier pour évoluer dans votre métier ? Flexibles et faciles d’accès, les formations en ligne sont idéales pour développer rapidement vos compétences. Elles vous permettent de donner un coup de boost à votre carrière !

Acteur de référence de la formation professionnelle, VISIPLUS Academy propose par exemple une formation au Titre certifié Assistant(e) immobilier. Tremplin idéal vers la profession de gestionnaire immobilier, cette formation diplômante permet d’acquérir un certain nombre de compétences. Elle permet d’apprendre à gérer les opérations administratives liées aux transactions immobilières de vente ou de location, et à prendre en charge les activités liées à la gestion locative d’un bien immobilier. Vous apprenez également à participer aux opérations courantes de gestion d’une copropriété. Éligible au CPF, cette formation à distance s’adresse à tous les salariés du secteur public ou privé. Elle est dispensée 100 % en ligne, en digital learning.

Et les professionnels qui souhaitent développer certains soft skills ou acquérir des compétences ciblées peuvent aussi suivre d’autres types de formation. Mise en location d’un bien et gestion locative, Gestion technique d’une copropriété, Optimiser sa gestion du temps et son organisation personnelle… VISIPLUS Academy propose par exemple de nombreuses formations courtes. Elles permettent notamment de s’adapter aux évolutions et aux mutations importantes à l’ère du digital.

Le métier de gestionnaire locatif offre plusieurs opportunités et de belles perspectives d’emploi. Vous souhaitez en savoir plus sur nos formations en immobilier, et sur les dispositifs de financement ? N’hésitez pas à nous contacter pour affiner votre projet !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Efficacité professionnelleExtra skillsManagement des Hommes

Les pièges courants à éviter en tant que leader : 10 conseils pour maintenir votre crédibilité

Extra skillsLe Management à L'ère du DigitalManagement des Hommes

Syndrome de l'imposteur du manager : comment le surmonter ?

Efficacité professionnelleEmploi

Top 5 des métiers à exercer en télétravail

Efficacité professionnelleFormation

6 bonnes résolutions à prendre pour réussir votre année professionnelle