Efficacité professionnelleExtra skills

L’intelligence émotionnelle, une soft skill de plus en plus recherchée !

Face aux récentes évolutions du monde du travail, certaines soft skills sont devenues essentielles aux yeux des recruteurs. Et l’intelligence émotionnelle en fait partie ! En plus d’avoir un impact important sur notre vie personnelle, cette capacité à comprendre ses propres émotions et celles des autres est en effet un véritable atout en entreprise.

Mais qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle exactement ? Pourquoi est-elle si importante dans la sphère professionnelle ? Et comment la développer ?

L’intelligence émotionnelle, qu’est-ce que c’est ?

L’intelligence émotionnelle est proche des compétences d’écoute et de communication. Elle peut être définie comme la capacité à comprendre et maîtriser ses émotions, mais aussi à percevoir et décoder celles d’autrui. Et elle fait aujourd’hui partie des formes d’intelligence dont on parle souvent dans la sphère professionnelle.

Une forme d’intelligence, de plus en plus mise en avant

Il existe différentes formes d’intelligence, qui s’expriment de manière plus ou moins marquée selon les individus. On parle souvent du quotient intellectuel (QI), qui représente l’ensemble des capacités cognitives. Les tests de QI permettent de mesurer la rapidité de raisonnement et les capacités de conceptualisation. Ils mesurent aussi les capacités d’apprentissage de nouvelles connaissances ou d’anticipation…

Mais on retrouve également l’intelligence :

  • logico-mathématique : la logique et l’analyse, les aptitudes à calculer et à résoudre des problèmes donnés ;
  • verbolinguistique : la facilité à utiliser les mots et la langue pour exprimer et traduire des idées complexes ;
  • visuelle-spatiale : la capacité de représentation mentale, l’aptitude à visualiser une idée ;
  • corporelle-kinesthétique : les aptitudes physiques et la capacité à s’exprimer par le mouvement ;
  • musicale-rythmique : la sensibilité aux sons et aux structures musicales, la capacité à reconnaître et à créer des modèles musicaux ;
  • interpersonnelle : la sensibilité, la perception des émotions, la capacité à interagir avec les autres de la bonne manière ;
  • intra-personnelle : la capacité à avoir conscience de ses atouts et faiblesses, et à avoir une image de soi fidèle à la réalité ;
  • naturaliste-écologiste : la capacité à être sensible et intéressé par le vivant et la matière.
l'intelligence émotionnelle, une forme d'intelligence appréciée en entreprise

Depuis plusieurs années, on parle aussi d’une autre forme d’intelligence, et particulièrement dans le monde de l’entreprise : l’intelligence émotionnelle (IE, ou EI pour « emotional intelligence » en anglais).

La capacité à reconnaître, comprendre et composer avec les émotions

Mêlant intelligence interpersonnelle et intra-personnelle, l’intelligence émotionnelle dépasse les simples aptitudes cognitives et intellectuelles. Elle est conceptualisée pour la première fois en 1990 par deux universitaires américains. Cette forme d’intelligence renvoie aux capacités à percevoir ses émotions et celles des autres, à les assimiler, à les comprendre et à les maîtriser. En plus de faciliter la pensée, elle favorise l’épanouissement personnel.

Selon un autre modèle, l’intelligence émotionnelle se traduit par la manifestation concrète de certaines compétences au bon moment, de manière adéquate, proportionnée et efficace. Parmi ces compétences, on retrouve notamment la conscience de soi et la capacité à comprendre ses émotions, la maîtrise de soi, la motivation interne, l’empathie et les aptitudes sociales.

Un dernier modèle émerge à la fin des années 1990. Il définit l’intelligence émotionnelle comme des aptitudes et compétences qui permettent de réussir, en s’adaptant au contexte et aux exigences de l’environnement. L’individu reconnaît précisément les émotions, et il sait les analyser de manière rationnelle pour bien les réguler ou les utiliser.

En résumé, l’intelligence émotionnelle peut être définie comme la capacité à :

  • percevoir, analyser, exprimer et maîtriser ses propres émotions ;
  • reconnaître, décoder, comprendre et composer avec les émotions des autres.

Pourquoi l’intelligence émotionnelle est-elle si importante pour les recruteurs ?

Aujourd’hui, les cadres supérieurs et les managers doivent faire face à des situations humaines, organisationnelles ou techniques souvent complexes. Or, avoir conscience de ses émotions et de celles des autres permet généralement d’adopter les bonnes attitudes, d’adapter ses réactions et de prendre les bonnes décisions. L’intelligence émotionnelle est ainsi devenue l’une des soft skills les plus recherchées dans la sphère professionnelle…

Les soft skills, des compétences indispensables en entreprise

La récente crise sanitaire et l’hybridation du travail ont profondément bouleversé les habitudes de recrutement des entreprises. En effet, si les responsables RH sont toujours attentifs aux études, aux diplômes et à l’expérience professionnelle des candidats, d’autres compétences retiennent aujourd’hui leur attention : les « soft skills ». On les désigne aussi sous les termes de compétences douces, compétences interpersonnelles, compétences transversales ou compétences humaines.

De plus en plus importantes pour les recruteurs, les soft skills regroupent les qualités personnelles et relationnelles d’un candidat, ses traits de personnalité et ses capacités émotionnelles. Capacité d’écoute et de communication, autonomie et leadership, faculté d’adaptation, cohésion et esprit d’équipe, organisation et gestion du temps… Il peut s’agir de soft skills comportementales, relationnelles ou cognitives. Le candidat peut en disposer de manière innée, ou avoir appris à les développer.

De plus en plus mises en avant dans le processus de recrutement, ces soft skills permettent de faire face aux nouveaux défis du monde de l’entreprise. Les salariés et les managers doivent être capables de s’adapter et de gérer les situations de stress, savoir communiquer et faire preuve d’empathie… Et l’intelligence émotionnelle fait partie des soft skills les plus recherchées par les recruteurs aujourd’hui !

L’intelligence émotionnelle, essentielle pour les managers et les collaborateurs

Dans son rapport The Future of Jobs Report 2018, le World Economic Forum visait déjà l’intelligence émotionnelle comme l’une des compétences essentielles à développer pour les managers. Reposant sur la compréhension de ses forces et faiblesses, l’intelligence émotionnelle permet en effet au manager de développer un leadership adapté. Cette conscience de soi lui permet de mieux comprendre les émotions et les sentiments de ses collaborateurs, et de mettre en place un management empathique. En plus de savoir prendre du recul, un leader « émotionnellement intelligent » ne prend enfin que des risques mesurés et réalistes. 

la cohésion et l'esprit d'équipe, favorisés par l'intelligence émotionnelle

Et cette forme d’intelligence a aussi d’autres impacts positifs dans la sphère professionnelle, notamment sur la cohésion d’équipe. S’il est capable de percevoir et de comprendre les ressentis des membres de son équipe, le manager a d’abord plus de facilité à résoudre les conflits. Et s’ils savent reconnaître les émotions de leurs collègues, les collaborateurs sont aussi plus enclins à faire preuve d’empathie, et à adapter leur comportement. L’intelligence émotionnelle permet de souder les équipes et de les aider à traverser d’éventuelles épreuves. Elle favorise un climat de confiance et de sécurité au sein du groupe, et améliore la communication entre ses membres.

Essentielle pour créer un environnement de travail sain, bienveillant et productif, l’intelligence émotionnelle permet naturellement d’accroître l’efficacité, la performance et la productivité de chaque salarié. Elle améliore également les relations clients, et donc les ventes.

Comment développer son intelligence émotionnelle ?

Vous avez du mal à identifier vos états émotionnels et à anticiper certaines de vos réactions ? Exprimer vos besoins et vos ressentis vous semble particulièrement difficile ? Il vous arrive souvent de ne pas comprendre les réactions de vos collègues, et de ne pas savoir comment réagir ? Si ces capacités émotionnelles font généralement partie de compétences innées, vous pouvez heureusement les développer

Quelques exercices pour apprendre à comprendre et à gérer ses émotions

En plus de faire partie des soft skills les plus appréciées dans le monde de l’entreprise aujourd’hui, l’intelligence émotionnelle a aussi une influence positive au quotidien. Développer cette forme d’intelligence permet en effet d’améliorer sa confiance et son estime de soi, de mieux gérer ses émotions et de communiquer plus facilement avec les autres. 

apprendre à gérer ses émotions, pour développer son intelligence émotionnelle

Pour développer son intelligence émotionnelle, il faut commencer par apprendre à identifier et à analyser ses émotions. Difficile de décoder les émotions des autres sans comprendre les siennes ! Plusieurs étapes peuvent ensuite vous aider à comprendre comment vous fonctionnez, et à mieux gérer vos émotions :

  • prenez conscience des sentiments qui vous traversent, mettez des mots dessus et ne les refoulez pas : apprenez par exemple à différencier le stress et l’anxiété, la colère et la frustration, la culpabilité et la tristesse… Connaître vos points faibles peut aussi vous aider à éviter certaines réactions négatives ;
  • ne jugez pas trop rapidement ou trop facilement : avant de vous faire une opinion, prenez en compte tous les éléments de la situation. Prenez du recul et de la « hauteur », et remettez les choses dans leur contexte ;
  • ne restez pas sur vos erreurs : assumez vos erreurs passées et prenez vos responsabilités, mais sans ruminer ;
  • soyez davantage à l’écoute : évitez de couper la parole à votre interlocuteur, et ne comparez pas sa situation à la vôtre. Restez concentré et évitez de tout ramener à vous ;
  • développez votre intuition : laissez-vous aller à vos premières impressions, et faites confiance aux signaux que vous percevez.

Suivre des formations dédiées

Pour faciliter votre quotidien et vos relations, vous souhaitez apprendre à bien gérer vos émotions ? Vous avez besoin d’améliorer votre confiance en vous, pour mieux vous exprimer et interagir avec les autres ? Vous souhaitez gagner en efficacité dans la sphère professionnelle ou booster votre employabilité ? Plusieurs formations vous permettent de développer vos soft skills et votre intelligence émotionnelle, quel que soit l’objectif recherché ! 

Optez de préférence pour une formation en ligne, accessible en digital learning. Réalisable pendant ou hors de vos heures de travail, ce type de cursus vous permet d’étudier quand vous le souhaitez. Vous n’avez pas à vous déplacer : il vous suffit de disposer d’un ordinateur et d’une connexion internet. En plus d’être facile à suivre, une formation en ligne vous permet ainsi de vous organiser plus facilement !

Notre Formation Gestion des émotions – Développer son intelligence émotionnelle s’adresse aux personnes qui souhaitent comprendre le mécanisme des émotions et du stress. Elle vous aide à développer votre intelligence émotionnelle, pour optimiser la qualité de leurs relations professionnelles (entre autres). Accessible sans prérequis, elle est 100 % finançable (selon votre profil). Nous proposons également une Formation Communication Interpersonnelle – Mieux communiquer avec les autres, et une Formation Mieux Gérer les émotions, le stress et les conflits.

Vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement ou le financement de ces formations en ligne ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Efficacité professionnelleExtra skillsManagement des Hommes

Les pièges courants à éviter en tant que leader : 10 conseils pour maintenir votre crédibilité

Extra skillsLe Management à L'ère du DigitalManagement des Hommes

Syndrome de l'imposteur du manager : comment le surmonter ?

Stratégie Marketing

Vous ne pouvez pas passer à côté de ces grandes tendances marketing en 2024

Efficacité professionnelleFormation

6 bonnes résolutions à prendre pour réussir votre année professionnelle