Web et Contenu

Pourquoi et comment optimiser vos contenus pour vous différencier de ChatGPT ?

Nos conseils pour donner plus de valeur ajoutée à vos contenus à l'heure de ChatGPT.

ChatGPT, c’est LA grande révolution de ces dernières années… Ou du moins est-il présenté ainsi ! En réalité, cette intelligence artificielle générative présente encore de nombreux défauts. Des défauts sur lesquels vous pouvez vous appuyer pour créer des contenus à plus haute valeur ajoutée ! Nous vous expliquons comment et pourquoi en tirer profit dans notre article !

ChatGPT : des contenus produits automatiquement à bas prix

Pour rappel, ChatGPT est la nouvelle IA générative phare de l’entreprise OpenAI. Par « générative », comprenez que cette IA est capable de générer de nombreux contenus textuels (ex : articles de blog, recettes de cuisine, paroles d’une chanson, biographie d’un artiste, etc. ) en analysant, combinant et reformulant des données déjà présentes sur le Web. Pour cela, il suffit de lui décrire ce que vous voulez… Le plus précisément possible ! En effet, la figure de proue d’OpenAI n’est pas si simple à maîtriser. Pour obtenir ce que vous souhaitez, il ne faut pas hésiter à lui indiquer :

  • le nombre de H2 et H3 que vous voulez pour bien structurer l’article ;
  • le nombre de mots attendus ;
  • les personnes que vous ciblez (ex : professionnels du marketing, consommateurs de la génération Z, etc.) ;
  • le ton attendu (ex. : sérieux, humoristique) ;
  • le niveau de langage ;
  • ou encore le mot-clé principal de l’article.

Même ainsi, le texte ne sera pas forcément dénué d’erreurs, comme nous en reparlerons en détails plus bas. Mais il peut vraiment sembler très bon, à première vue. Suffisamment bon pour donner envie de le publier sur son site ou son blog d’entreprise. D’autant plus que le prix de ChatGPT s’avère très abordable !

En effet, en cette année 2023, utiliser cette IA coûte seulement une vingtaine d’euros par mois TTC. Ce qui semble d’ailleurs donner des idées à des agences de création de contenus à en croire certains tarifs repérés récemment sur la Toile (ex. : 1000 mots pour 0,1€). Autant dire que nous sommes probablement à l’aube d’un véritable raz-de-marée de contenus produits par ChatGPT. Mieux vaut vous y préparer si vous souhaitez que les contenus produits par votre propre entreprise se démarquent du lot !

 ChatGPT : l'offre premium est seulement de 19 € par mois sans engagement. De quoi donner des idées à certains...
Source : Chatbot GPT

En quoi la multiplication des contenus produits par ChatGPT est-elle inquiétante pour les publications de mon entreprise ?

Premier problème : même si cette IA est censée donner une réponse « unique » à chaque utilisateur, elle produit en réalité des contenus très similaires. Certes, aucun article demandé n’est identique à 100% à un autre. Mais à en croire l’analyse de l’agence IntoTheMinds, lorsque ChatGPT fournit plusieurs réponses à une même demande, celles-ci présentent un taux de similitude de 70 à 75% en moyenne. En sachant que la valeur minimale enregistrée est tout de même de 40%… Ce qui est déjà beaucoup trop aux yeux des algorithmes des moteurs de recherches. En particulier celui de Google !

Le saviez-vous ? Dans l’idéal, il ne faudrait pas dépasser 10% de similitude. Mais Google reste tolérant avec les articles qui ne dépassent pas la barre des 20%.

D’ailleurs, c’est la forte ressemblance entre leurs devoirs qui a tout d’abord permis aux professeurs de repérer les élèves qui utilisaient ChatGPT à l’Université. Bien avant la naissance des premiers outils capables de détecter les articles rédigés par les IA !

Autant dire que vous avez tout intérêt à BIEN différencier vos contenus de ceux de ChatGPT. Et ce, aussi bien pour ne pas être sanctionné par Google que pour retenir l’attention de vos cibles. En effet, celles-ci risquent de se lasser, à force de lire sans cesse des contenus similaires…

Les convaincre que VOS contenus méritent vraiment d’être lus sera donc l’un de vos plus grands défis. Un défi que vous devez absolument remporter, si vous souhaitez :

  • véhiculer vos messages correctement ;
  • et là encore, éviter de sombrer dans les SERPs (Pages de résultats des moteurs de recherches) car le fait que vos contenus ne soient pas lus envoie de très mauvais signaux à l’algorithme de Google.

Aucune entreprise ne devrait utiliser ChatGPT alors ?

La réalité est plus nuancée ! En effet, rien ne vous empêche d’utiliser ChatGPT pour :

  • trouver des idées de sujets qui plairaient à vos cibles ;
  • définir le plan de votre article ;
  • ou encore choisir plus facilement les mots-clés à travailler par exemple.

Sur ce genre de points, cette IA peut vraiment vous aider comme nous vous l’expliquions dans notre article précédent consacré à ChatGPT et aux autres IA génératives (ex. : Midjourney).

Il existe d'autres IA génératives sur le marché comme Midjourney par exemple, spécialisée dans les images.
Image créée avec Midjourney, Laboratoire de Loridian

En revanche, il est déconseillé de demander à ChatGPT d’écrire un article pour vous et de le publier tel quel. Non seulement à cause du duplicate content mais aussi parce que de nombreuses erreurs passent encore à travers le filtre de cette IA ! C’est l’une des raisons pour lesquelles Sam Altman, le créateur de ChatGPT, a lui-même mis en garde contre l’utilisation de son outil dans un tweet.


ChatGPT est incroyablement limité, mais suffisamment bon dans certains domaines pour créer une impression trompeuse de grandeur. C’est une erreur de s’y fier pour quoi que ce soit d’important en ce moment. C’est un aperçu du progrès, nous avons beaucoup de travail à faire sur la robustesse et la véracité.

Source : compte Twitter Sam Altman

Est-ce que ses conseils dissuadent les utilisateurs de demander à ChatGPT de créer leurs contenus à 100% ? Manifestement non. Que ce soit dans les Universités, sur le Web ou même dans le monde de l’édition – car plusieurs « auteurs » confient l’écriture de leurs livres à cette IA –ChatGPT est exploité à tort et à travers compte tenu de ses limites actuelles.

Nous ne pouvons que vous encourager à ne pas commettre la même erreur ! Cherchez plutôt à produire des contenus à haute valeur ajoutée qui se distingueront clairement de ceux générés par les IA…

5 conseils pour bien différencier vos contenus de ceux créés par ChatGPT

De l’émotion et du style avant tout !

Conseil n°1 pour vous différencier de ChatGPT : essayez d’insuffler autant de chaleur humaine que possible dans vos contenus. Pourquoi ? Tout simplement parce que les Français se tournent de plus en plus vers les marques à « visage humain », capables de leur faire éprouver de véritables émotions. Un point sur lequel ChatGPT a encore bien du mal à donner satisfaction !

En effet, la plupart des contenus écrits par celui-ci sont assez « froids », formatés… Et pour ainsi dire « sans âme ». Ce qui est assez étonnant car, en théorie, cette IA serait même capable d’écrire un texte dans le style de Molière, de Diderot ou de n’importe quel autre auteur célèbre. Mais en pratique, la promesse est encore loin d’être tenue. Profitez-en pour vous démarquer grâce à la qualité de votre plume… Ou de celles de vos collaborateurs !

Vérifiez et indiquez soigneusement vos sources

Le saviez-vous ? ChatGPT ne cite pas ses sources quand il rédige un article. Ce qui n’est ni rassurant, ni pratique pour les nombreux lecteurs en quête d’informations fiables et faciles à vérifier. Autre problème de taille : comme nous le disions plus haut, cette IA laisse encore passer de nombreuses erreurs dans ses contenus. Pire encore : il lui arrive parfois d’inventer des faits, en créant par exemple de toutes pièces une citation ou le nom d’une étude scientifique n’ayant jamais existé... Si bien que ChatGPT se voit souvent traiter de menteur sur le Net !

ChatGPT n'hésite pas à inventer des faits si besoin pour fournir des réponses aux utilisateurs.
Crédit : Disney

Etonnant ? Pas vraiment. En effet, le problème vient surtout du fait que les utilisateurs considèrent cette IA comme une sorte d’encyclopédie interactive hyper-perfectionnée. Ce qui n’est pas du tout le cas : cet outil cherche avant tout à générer un texte cohérent et crédible afin de répondre du mieux possible à la demande de l’utilisateur. La véracité des faits passe au second plan !

Ainsi, s’il ne trouve pas la réponse dans son immense base de données tirées du Net, il est tout à fait capable d’en inventer une… Du moment qu’elle semble vraie, il « estime » qu’il a rempli sa mission. Mais ce n’est certainement pas ce que l’utilisateur attendait !

Bref ! Vous l’aurez compris : le simple fait de vérifier soigneusement vos sources et de les citer clairement donnera plus de valeur à vos articles qu’à ceux produits par ChatGPT.

En gardant tout de même à l’esprit que certaines IA génératives concurrentes, comme celle liée à Bing de Microsoft, sont capables de citer leurs sources… Ce qui ne les empêche pas elles aussi de commettre de nombreuses erreurs, cette technologie ayant encore besoin d’être perfectionnée. Rien ne remplace donc les vérifications faites par un être humain pour le moment !

Exploitez des données auxquelles ChatGPT ne peut pas accéder

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les connaissances de ChatGPT ne sont pas encore à jour. En effet, sa base de données comprend « seulement » toutes les informations publiées sur la Toile jusqu’au mois de septembre 2021… Certes, cela ne durera pas car OpenAI effectue déjà des tests pour permettre à son IA de se connecter « en direct » au Web, afin de récupérer des informations récentes. Cependant, cette fonctionnalité ne devrait pas être accessible au grand public avant de nombreux mois… Voire plus, selon les résultats obtenus.

En attendant, les êtres humains ont encore l’apanage des contenus « chauds ». N’hésitez donc pas à produire des contenus d’actualité… Et également à mettre à jours vos anciens articles avec des informations récentes !

Gardez aussi en tête que ChatGPT a seulement accès aux données présentes sur Internet. Ce qui est déjà impressionnant, il est vrai. Mais après tout, tout le monde a accès à ces informations et peut s’en inspirer librement. C’est pour cela d’ailleurs que les problèmes de duplicate content existaient bien avant la naissance de ChatGPT !

En revanche ChatGPT n’a pas accès :

  • au contenu des livres papiers. Or certaines informations ne sont encore présentes que dans les livres. Nous pensons en particulier à des notions scientifiques et médicales très pointues ! Les entreprises du secteur pourraient ainsi rédiger des articles de vulgarisation à leur sujet, sans craindre la concurrence de ChatGPT ;
  • à toutes les données que votre entreprise récolte directement. Vous pouvez analyser les comportements d’achat sur votre site par exemple mais pensez aussi à faire des sondages auprès de vos clients, pour récolter des informations inédites à exploiter dans vos contenus !

Enfin, ChatGPT n’étant pas (encore ?) capable de mener à bien une interview, n’hésitez pas également à interroger des experts de votre secteur pour alimenter vos publications !

Les IA sont encore incapables de mener à bien des interviews ! Profitez-en pour optimiser votre stratégie de contenu.
Gif officiel Les Simpson

Dites adieu aux articles 100% textuels

Certes, ChatGPT peut produire du texte. Mais il serait bien incapable de le compléter à l’aide d’une infographie et d’un tutoriel en vidéo par exemple. Et encore moins de les placer au bon endroit pour capter l’attention des internautes ! En effet, aucune IA générative n’est encore capable d’une telle prouesse. Elles se concentrent généralement sur une seule tâche (ex. : génération de textes, d’images ou de vidéos).

Pensez donc à combiner plusieurs formats au sein de votre article : ils seront bien plus complets et plus plaisants à lire que ceux produits par les IA !

Pensez aussi aux podcasts et aux vidéos en direct

Enfin, si vous souhaitez vraiment vous distinguer de ChatGPT et des autres IA génératives, nous vous conseillons d’enrichir votre stratégie de contenu avec deux formats qui sont encore totalement hors de leur portée. Et qui le resterons sans doute très longtemps ! A savoir :

  • les podcasts, des sortes d’émissions radiophoniques 3.0 très populaires depuis la pandémie. Au besoin, n’hésitez pas d’ailleurs à vous appuyer sur nos conseils pour déployer votre podcast de marque ;
  • et les vidéos en direct. Egalement très populaires, celles-ci peuvent aussi bien servir à diffuser une interview que vos évènements. Elles sont également à la base du phénomène live shopping, dont se sont déjà emparé de nombreuses marques françaises !

En conclusion

En suivant nos conseils, vous devriez facilement distinguer vos contenus de ceux produits « à la chaîne » par ChatGPT ! Cependant, il reste encore de nombreuses bonnes pratiques à connaître pour optimiser votre stratégie de contenu. Notamment en termes de SEO (Search Engine Optimization) !

Des lacunes en la matière ? Dans ce cas, n’hésitez pas à suivre une formation en SEO et rédaction WEB pour booster votre visibilité sur les moteurs de recherches.

De même, vous pouvez suivre une formation en conception graphique et vidéo pour réaliser des visuels et des vidéos au top !

Mais ce ne sont que quelques exemples parmi d’autres : de nombreuses formations peuvent vous aider à améliorer votre stratégie de contenu. Notamment des formations e-learning ! Se déroulant 100% en ligne, elles offrent plusieurs avantages, dont :

  • la possibilité de vous former à votre rythme, en étudiant où et quand vous le souhaitez ;
  • l’élimination des frais annexes, propres aux formations présentielles (ex. : frais de déplacement et d’hébergement).

Retenez aussi qu’elles sont éligibles aux mêmes dispositifs de financement (ex. : plan de développement des compétences, CPF) que leurs homologues en présentiel. Aucune raison de vous en priver, donc !

Besoin de plus d’informations ? Dans ce cas, contactez nos conseillers ! Ils sont à votre disposition pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur les formations professionnelles en ligne… Et vous aider également activement à obtenir leur financement !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
EmploiFormationWeb et e-business

Pourquoi et comment vous former à l'IA en 2024 ?

Stratégie d'entrepriseWeb et e-business

Interruptions de service, rançons : les cybercriminels causent de plus en plus de dégâts aux entreprises

Search Marketing

VSEO : 10 bonnes pratiques pour optimiser le référencement de vos vidéos

Développement Commercial

Comment optimiser sa performance commerciale en 2024 ?