Stratégie et Projets WebStratégie MarketingWeb Design

8 secrets de pros pour réussir le formulaire d’inscription de sa newsletter

Les meilleures pratiques pour réussir le formulaire d'inscription de sa newsletter

Optimisation du CTA, informations à demander… Les pros connaissent de nombreux secrets pour réussir le formulaire d’inscription de leur newsletter.
Nous vous présentons les meilleurs d’entre eux dans notre article pour vous aider à obtenir plus d’abonnés. Ainsi que plusieurs exemples concrets pour vous inspirer !

Expliquez à vos visiteurs ce qu’ils vont recevoir dans votre newsletter

Première bonne chose à savoir : pour donner envie à vos visiteurs de s’inscrire à votre newsletter, vous devez leur promettre quelque chose de précis. En d’autres termes : vous devez les convaincre de l’intérêt de votre newsletter, en mettant en avant sa valeur ajoutée ! Pour bien la formuler, demandez-vous :

  • qu’est-ce qui rend votre newsletter intéressante ?
  • quels avantages va-t-elle procurer à vos lecteurs ?
  • quelles sont les informations exclusives contenues dans votre newsletter ?

Ensuite, il ne reste plus qu’à présenter les atouts de votre newsletter de manière accrocheuse ! Exemple concret : pour sa newsletter « Le Monde passe à table », le journal Le Monde promet « des reportages gourmands, des bonnes adresses » et « des recettes qui en jettent ». Comme vous pouvez d’ailleurs le constater dans l’exemple ci-dessous :

bonne pratique pour réussir le formulaire d'inscription à sa newsletter : permettre de voir un exemple de la newsletter pour convaincre vos visiteurs.
Source : site officiel du journal Le Monde

Au passage, vous remarquerez une autre très bonne pratique, utilisée par les plus grands pros. À savoir : le lien permettant de consulter directement un exemple de la newsletter. C’est vraiment le top du top pour expliquer aux visiteurs à quoi ils peuvent s’attendre en remplissant votre formulaire d’inscription… Et aussi pour limiter le nombre de désinscriptions par la suite !

À toute fin utile, nous rappelons en effet que le but du jeu n’est pas « simplement » d’obtenir un maximum d’abonnés à votre newsletter. Mais plutôt d’obtenir un maximum d’abonnés réellement intéressés par ce que vous avez à leur proposer afin de les convertir plus facilement en clients et de les fidéliser. Mieux vaut donc leur montrer directement ce à quoi ils peuvent s’attendre pour qu’ils soient sûrs de leur choix !

Indiquez aussi clairement à quelle fréquence vous envoyez votre newsletter

Autre bonne pratique : indiquer à quel rythme vous envoyer votre newsletter (ex. : une fois par semaine, tous les matins, etc.). Cela permet à la fois de :

  • rassurer les visiteurs qui rechignent à l’idée de s’abonner par peur de voir leur boîte mail « envahie » ;
  • susciter un sentiment d’attente chez vos abonnés, qui guetteront impatiemment votre newsletter le jour J !
Pensez aussi à indiquer les jours où vous envoyez votre newsletter pour créer un vrai rendez-vous avec vos abonnés.

En pratique, il est recommandé d’être aussi précis que possible. Par exemple, si vous envoyez systématiquement votre newsletter le lundi à 7h00, il est recommandé d’indiquer également l’heure… Mais si et seulement si vous êtes certain(e) de pouvoir l’envoyer toujours au même moment. Sinon, vous risquez de décevoir vos abonnés ! Au moindre doute, préférez une formulation un peu plus vague, comme « tous les lundis matins » par exemple.

3ème secret de pro : pour réussir le formulaire d’inscription de sa newsletter, il faut demander le strict nécessaire

Tous les pros vous le diront : plus l’inscription à votre newsletter leur demandera de faire des efforts, moins vos visiteurs s’abonneront. En effet, chaque tâche qu’ils auront à accomplir entamera un peu plus leur motivation. Si bien que beaucoup d’entre eux risquent d’abandonner purement et simplement votre formulaire si vous leur demandez trop d’informations !

Combien d’informations pouvez-vous essayer d’obtenir « sans risque » ? Très très peu. Pour être honnête, la plupart des professionnels recommandent de demander seulement l’adresse mail pour l’inscription à la newsletter. Du moins pour les entreprises BtoC car dans l’univers de la vente BtoB, il est généralement nécessaire d’obtenir 2 ou 3 informations de plus (ex.: nom, poste occupé et/ou entreprise représentée) !

L’adresse mail vous semble trop peu ? Rassurez-vous : vous pourrez toujours récupérer les informations qui vous manquent par la suite. Laissez tout d’abord vos visiteurs s’inscrire facilement puis demandez-leur de compléter leur profil, via un mail de relance préprogrammé. Vous pouvez même intégrer des éléments de gamification pour motiver vos tous nouveaux abonnés à renseigner les champs demandés, avec :

  • des paliers à atteindre en fonction du nombre d’informations renseignées. Vous pouvez aussi prévoir un « titre » pour chaque pallier atteint (ex. : « niveau confirmé », « niveau expert », etc. ) ;
  • éventuellement une récompense pour remercier ceux et celles qui auront totalement rempli leur profil. Il peut s’agir simplement d’un bon de réduction par exemple. Mais libre à vous de leur offrir quelque chose de plus original ! Quel que soit votre choix, retenez simplement que les consommateurs seront beaucoup plus enclins à vous confier leurs informations si vous leur donnez quelque chose d’intéressant en échange.

N’obligez pas vos visiteurs à chercher partout pour trouver votre newsletter !

Dans la continuité du conseil précédent, nous vous conseillons aussi vivement de simplifier au maximum l’accès à votre newsletter. Vos visiteurs n’ont ni le temps, ni la volonté de la chercher. L’information doit donc être placée bien en évidence sur toutes vos pages. Classiquement : dans votre barre de navigation située en haut de vos pages ou en pied de page.

Vous proposez une seule newsletter et souhaitez seulement récolter l’adresse mail de vos visiteurs lors de leur inscription ? Dans ce cas, nous vous conseillons même d’intégrer directement le formulaire de votre newsletter au sein de votre barre de navigation. Comme dans l’exemple ci-dessous, repéré sur le site de Lacoste :

Lacoste propose directement le formulaire d'inscription dans sa barre de navigation.
Source : capture d’écran site Lacoste, barre de navigation en pied de page

À quoi bon en effet forcer vos visiteurs à cliquer sur un lien pour les rediriger sur la page de votre formulaire alors qu’ils pourraient s’inscrire directement ? N’oubliez pas : le moindre effort en plus, ne serait-ce qu’un simple clic en plus, va vous faire perdre des abonnés ! Au passage, vous remarquerez que, bien que le formulaire soit directement imbriqué dans la barre de navigation, la marque Lacoste a tout de même pris la peine de l’introduire avec une phrase d’accroche.


Le saviez-vous ? En proposant directement votre formulaire au lieu d’un client cliquable, vous pouvez augmenter de 20 à 50% le taux de souscription à votre newsletter !

Source : blog de la société Pinpointe

Cela étant dit, cette technique n’est vraiment applicable que dans les cas les plus simples…

Vous proposez plusieurs newsletters ?

Si vous proposez plusieurs newsletters différentes, comme Le Monde par exemple, mieux vaut encore créer une page où vous présenterez vos newsletters et rediriger vos visiteurs dessus grâce à un lien cliquable bien visible dans votre barre de navigation. Pensez à le précéder d’un pictogramme représentant une petite enveloppe. C’est « très classique » certes, mais la grande majorité des internautes associent ce symbole aux newsletters : utiliser un symbole plus original risquerait de compliquer leurs recherches plus qu’autre chose.

Pour réussir le formulaire d’inscription à votre newsletter, faite appel à la preuve sociale

Pour rappel, la « preuve sociale » (ou social proof en anglais) désigne la tendance – très humaine – à calquer son comportement sur celui des autres au moindre doute. C’est notamment pour cela que les témoignages et les avis clients ont autant d’impact sur les ventes !

Et pour les newsletters ? C’est exactement la même chose ! Si vos visiteurs voient que de nombreuses personnes se sont déjà inscrites avant eux, ils auront naturellement tendance à les imiter. C’est pour cela que les professionnels recommandent d’afficher le nombre d’abonnés à votre newsletter juste au-dessus de votre formulaire d’inscription. Dès que vous avez suffisamment d’abonnés pour faire bonne impression bien entendu : idéalement, attendez au moins d’en avoir quelques centaines !

Indiquer le nombre d'abonnés à votre newsletter peut convaincre d'autres personnes de s'inscrire à leur tour !

Ajoutez des éléments de réassurance pour réussir le formulaire d’inscription à votre newsletter

Pour augmenter le nombre d’abonnés à votre newsletter, il est également recommandé de rassurer vos visiteurs d’entrée de jeu, en indiquant clairement en bas de votre formulaire d’inscription :

  • ce que vous comptez faire – ou plutôt ne pas faire – de leurs données. Exemple de formulation possible « Nous nous engageons à ne jamais transmettre votre adresse e-mail a des fins promotionnelles ». C’est une bonne manière de montrer aux visiteurs que vous connaissez le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) et que vous avez à cœur de protéger leurs données personnelles ;
  • que vos abonnés ont le droit de se désabonner rapidement et facilement s’ils le souhaitent. Exemple de formulation possible : « vous pouvez vous désinscrire à tout moment en un seul clic ». Vous pouvez même placer directement un lien de désinscription dans votre formulaire pour les rassurer davantage.

Soignez aussi le design de votre formulaire d’inscription

Côté design, l’essentiel est de vous assurer que votre formulaire d’inscription soit parfaitement lisible. En particulier si vous l’intégrez directement dans votre barre de navigation : évitez à tout prix le ton sur ton, sinon vos visiteurs ne lui prêteront pas la moindre attention.

Pour les couleurs, il n’y a pas de règles strictes. Assurez-vous seulement de respecter la charte graphique de la marque et veillez à ce que le CTA (Call-to-Action) se détache bien pour capter l’attention des visiteurs !

De plus, vous pouvez également ajouter de belles photos et autres illustrations à votre newsletter si vous créez une page spécifique pour votre formulaire. C’est particulièrement intéressant si vous avez plusieurs newsletters à proposer car les visiteurs peuvent se faire une idée des thématiques abordées dans chacune d’entre elles d’un simple coup d’œil. Et trouver ainsi plus facilement celle qu’il leur faut ! Du moins si vous choisissez des illustrations assez « parlantes », bien entendu.

Enfin, veillez aussi à ce que le formulaire d’inscription de votre newsletter s’affiche correctement sur mobile. Ou vous risquez de perdre de nombreux abonnés potentiels : n’oubliez pas que nous sommes à l’ère du mobile first !

8ème secret : choisissez bien l’intitulé de votre Call-To-Action pour réussir le formulaire d’inscription à votre newsletter

Autre secret de pro à connaître : en adoptant une formule originale pour votre CTA, vous maximiserez vos chances d’obtenir de nouveaux abonnés à votre newsletter. Vos objectifs : susciter de l’émotion et/ou rappeler à vos visiteurs l’intérêt de s’inscrire à votre newsletter ! Exit donc les formules froides et impersonnelles comme « S’abonner », « S’inscrire », etc.

Préférez-leur des phrases plus accrocheuses, comme « Je rejoins la tribu » ou « Je fais le max de bons plans » par exemple. En veillant simplement à ce que votre phrase d’accroche soit cohérente avec votre image de marque !

Conseil bonus pour augmenter le nombre d’abonnés à votre newsletter

Réussir le formulaire d’inscription à votre newsletter est essentiel pour obtenir le plus d’abonnés possible, certes. Mais vous pouvez aussi exploiter d’autres emplacements stratégiques en complément !

En pratique, nous vous conseillons surtout d’ajouter une case à cocher pour permettre aux internautes de s’inscrire à votre newsletter sur :

  • la page de validation du panier ;
  • le formulaire pour poster des commentaires sur votre blog ;
  • votre formulaire de création de compte client.

A ce stade, vos visiteurs sont déjà prêts à vous donner leur mail de toute façon : ils ont donc toutes les chances d’accepter votre proposition. Reste toutefois à présenter l’inscription à votre newsletter de manière attrayante bien entendu ! A l’image de la formulation employée par la Fnac lors de la création d’un nouveau compte client par exemple :

Quel que soit l'emplacement, soignez toujours votre phrase d'accroche pour  convaincre vos visiteurs de s'inscrire. La Fnac, par exemple, utilise la formule "je souhaite être informé en avant-première des meilleurs promotions et des exclusivités de la Fnac".
Source : site de la Fnac

Envie de devenir encore plus efficace ?

En suivant ces secrets de pro, vous avez toutes les chances de réussir le formulaire d’inscription de votre newsletter ! Ce qui est bien, mais il ne s’agit que de la toute première étape. Reste ensuite à créer des newsletters captivantes, qui inciteront vos abonnés à devenir des clients fidèles. Ces 10 règles d’or pour créer une newsletter qui convertit vous aideront à atteindre votre but !

Au besoin, vous pouvez également envisager une formation en e-mail marketing pour optimiser toutes vos campagnes d’emailing !

Ou une formation en RGPD, pour collecter, stocker et traiter les informations personnelles de vos clients et prospects dans le respect de la loi !

Cela étant dit, ce ne sont que quelques exemples : il existe de nos jours de nombreuses formations intéressantes pour vous perfectionner et vous permettre d’optimiser vos ventes en ligne. D’autant plus intéressantes que le gouvernement peut abonder votre CPF de 1000 € pour les formations au digital !

Cet abondement « s’adresse à tout titulaire d’un CPF (salarié, demandeur d’emploi, travailleur indépendant, etc.) pour une formation du domaine du numérique (exemples : développeur web, créateur et administrateur d’un site internet, technicien d’assistance en informatique, etc.). »

Source : Ministère du Travail

Cerise sur le gâteau : cet abondement est cumulable avec d’autres solutions de financement ET il est également disponible pour les formations en ligne. Top pour vous perfectionner à moindre frais, confortablement installé(e) devant votre écran. Sans parler des nombreux trajets chronophages que vous vous épargnez avec les cours e-learning !

N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour en savoir plus ! Ils seront ravis de vous renseigner et même de vous aider à obtenir le financement de votre formation si vous le souhaitez.

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie et Projets WebWeb et Contenu

10 règles d'or pour créer une newsletter qui convertit

Stratégie Marketing

3 exemples de pages d'accueil réussies pour un site e-commerce

FinancementFormation

MonCompteFormation renforce sa sécurité : tout ce qu’il faut savoir pour faire financer sa formation via la plateforme !

Stratégie et Projets WebWeb et e-business

Publicité digitale : les bonnes pratiques face à des Français qui refusent toujours plus les cookies