Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Stratégie Marketing
Digital marketing : 7 astuces pour créer du contenu viral

Digital marketing : 7 astuces pour créer du contenu viral

Vous souhaitez augmenter la notoriété de votre entreprise ou attirer des leads sur votre site ? Voici 7 actions à mettre en place pour maximiser vos chances d’y parvenir.

La plupart des marketeurs qui cherchent à faire connaître leurs produits et services rêvent de produire du contenu qui se diffuserait naturellement sur les réseaux sociaux grâce à sa qualité. Toutefois, faire du marketing viral n’est pas chose aisée. Si la recette miracle n’existe pas, l’utilisation de certaines techniques et le respect de quelques règles de base peut vous aider à créer du contenu viral sur les réseaux sociaux.

1. Définissez une audience

La première étape avant de produire du contenu est de savoir à qui vous allez l’adresser, et donc de bien définir votre audience. Si l’objectif de votre campagne de marketing content est bien évidemment d’être vue par un maximum de personnes, elle ne doit en revanche pas s’adresser à tout le monde mais aux personas que vous aurez définies.

Définir des personas permet de connaître le type de contenu qui peut susciter l’intérêt de votre cible, déclencher des émotions et d’inciter au partage de l’article, de la vidéo ou encore du podcast. Vous devez donc connaître vos lecteurs, leurs centres d’intérêt et leurs habitudes de consommation en matière de contenu. De plus, les personas peuvent vous aider à promouvoir le contenu sur les réseaux sociaux afin d’augmenter votre communauté.

Le risque de vouloir s’adresser à tout le monde est de produire du contenu impersonnel, lisse et sans véritable point de vue. Tout le contraire de ce que les lecteurs attendent.

Source image : Flickr

Source image : Flickr

2. Suivez les tendances

Un sujet qui fonctionne et attire des lecteurs est un sujet dont les gens parlent, qui fait l’actualité ou a déjà provoqué le buzz. Pour suivre les tendances du moment, vous avez plusieurs moyens à votre disposition avec en première ligne Google Trends qui peut vous donner des idées de sujet à même d’intéresser votre audience. Si vous vous rendez régulièrement sur Twitter, les trending topics du réseau social vous dévoilent les sujets tendances du moment. Enfin, si vous voyez que les sites que vous suivez dans le cadre de votre veille traitent tous un même sujet, c’est qu’il suscite des réactions chez leurs lecteurs et surtout génère du clic et des partages sur les réseaux sociaux.

Le public aime suivre les sujets mainstream car il peut ensuite en parler en famille, au bureau ou sur Internet. Si un événement monopolise l’attention, il intéressera forcément une partie de votre lectorat.

Une fois que vous avez identifié un ou plusieurs sujets en vogue sur le net, il faut déterminer comment l’aborder à votre manière. Vous pouvez dans un premier tenter de ramener ce sujet à votre marque afin d’en faire un sujet pertinent et original. Toutefois, cette approche peut être difficile à aborder ou ne pas fonctionner. Elle dépend également du sujet du moment : évitez de rebondir sur une actualité tragique et privilégiez les événements populaires comme une victoire sportive, un jour de fête, etc. Autre technique : vous pouvez vous prononcer sur le sujet en question, donner votre avis et pourquoi pas vous faire « l’avocat du diable » en prenant le contre-pied des opinions. Créer la polémiquer entraînera des réactions et des débats mais cela reste une lame à double tranchant, à manier donc avec précaution. Enfin, vous pouvez analyser cette tendance, prendre de la hauteur par rapport au contenu chaud et proposer une vision d’ensemble en adoptant un ton explicatif.

3. Mettez la viralité au cœur de votre stratégie de contenu

Pour faire en sorte que vos contenus soient partagés en nombre sur le net, il ne suffit pas uniquement de traiter un sujet de manière pertinente ou originale. En effet, la viralité d’un article ne dépend pas que d’un seul critère ou de la qualité intrinsèque du contenu mais d’une combinaison de plusieurs facteurs parfaitement maîtrisés par les rédacteurs. De plus, elle dépend aussi de la temporalité du contenu : pour devenir viral, un article de news doit figurer sur un site bien référencé et être l’un des premiers à traiter le sujet. De son côté, un article long format doit réunir d’autres qualités :

  • Apporter une réponse pertinente à une problématique forte
  • Raconter une histoire à laquelle les lecteurs-cibles pourront s’identifier
  • Proposer une approche et un traitement différent des autres sites
  • Susciter une émotion
  • Pouvoir valoriser l’internaute : il doit donner une image positive de lui s’il partage l’article auprès de sa communauté

Il est bien évident que tous vos contenus ne peuvent pas remplir ces conditions dans leur ensemble. Vous pouvez alors varier vos publications avec des articles utiles à forte valeur ajoutée pour vos lecteurs et des contenus plus légers destinés à devenir viraux appelés snacking contents. Ces contenus ont vocation à offrir un peu de divertissement et plus la valeur du divertissement est élevée, plus votre contenu a de chance d’être viral. Vous pouvez constater tous les jours le succès de ces articles, vidéos ou images en regardant le nombre de partages qu’ils ont entraîné dans votre flux Facebook ou Twitter. La difficulté de ces snacking contents est de s’assurer que le niveau de divertissement est bien accepté par votre public cible.

4. Suscitez des émotions

Parmi les qualités citées dans la partie précédente, susciter des émotions avec vos contenus est un des points les plus importants mais aussi les plus difficiles. Provoquer une émotion peut nous pousser à accomplir une action. En effet, les sentiments éprouvés à la lecture d’un article ou au visionnage d’une vidéo influencent notre comportement, allant jusqu’à nous donner envie de partager l’article de façon quasi-instinctive afin de le faire découvrir à nos proches ou notre communauté.

On distingue généralement sept émotions fortes qui peuvent être positives ou négatives : l’admiration, l’anxiété, la colère, l’envie, la joie, la peur et la surprise. L’objectif est de les comprendre et de les utiliser pour transformer vos productions en contenu viral. Par exemple, dresser le portrait ou interviewer une personne connue ou inspirante suscite généralement de l’admiration tandis qu’aborder un sujet politique peut entraîner de la colère. Ces deux réactions sont aussi importantes l’une que l’autre : un sentiment positif peut entraîner des partages tandis qu’une émotion négative provoque des réactions et des échanges qui sont particulièrement appréciés sur les réseaux sociaux. Il faut toutefois veiller à ce que votre entreprise soit à l’aise avec le fait de susciter la controverse. Si ce n’est pas le cas, ciblez alors les émotions positives lors de la création de vos contenus.

5. Proposez des contenus variés

Plus de la moitié des spécialistes en marketing estiment que le contenu textuel reste le plus important, notamment car il s’inscrit dans une logique SEO. Il est donc privilégié par les entreprises.

Toutefois, il faut avoir en tête que la part des contenus vidéo atteindra bientôt les 80% sur les réseaux sociaux et que les contenus visuels comme les infographies et les courtes vidéos sont ceux qui suscitent le plus d’interaction sur Internet. Une preuve que les vidéos sont particulièrement appréciées par les internautes pour s’informer ou se divertir ? Le deuxième moteur de recherche le plus utilisé après Google est YouTube. N’oublions pas enfin le phénomène TikTok dans lequel les vidéos deviennent rapidement virales.

Chaque type de contenu est donc important pour une stratégie de marketing viral, aussi bien pour le référencement que pour les partages et les interactions avec la communauté. Il est donc indispensable de varier les types de contenu proposés tout en respectant la ligne éditoriale fixée en amont et les centres d’intérêt de vos personas.

6. Adaptez la longueur de vos contenus textuels

Il est courant d’entendre que les contenus textuels de plus de 2000 mots sont moins lus que ceux de 1000 mots. En réalité, tout dépend de votre public cible et il faut dans tous les cas faire des essais et disposer d’outils d’analyse. Si vous vous adressez à des professionnels et concentrez votre stratégie sur du contenu long et qualitatif, vous pouvez facilement aller au-delà de 3000 mots.

Quelle que soit la longueur de votre contenu, il est toutefois indispensable d’entrer dans le vif du sujet très rapidement afin d’accrocher le lecteur. En effet, la moyenne d’attention des lecteurs pour juger si votre contenu est pertinent ou non est de 8 secondes. Vous devez veiller à donner suffisamment d’informations pour montrer que votre article est intéressant tout en vous gardant bien de tout dévoiler pour donner envie au lecteur de parcourir votre article.

Source image : nngroup.com Le principe de lecture en F

Source image : nngroup.com
Le principe de lecture en F

7. Partagez vos publications

Notre dernier conseil pour augmenter la viralité de vos contenus peut sembler évident mais beaucoup de marketeurs ont tendance à l’oublier : il faut partager vos contenus. C’est à vous d’attirer les lecteurs vers votre site ou votre blog pour ensuite les inciter à partager vos articles, images ou vidéos. Ce travail est très important car dans une stratégie de marketing content, le travail se répartit de la façon suivante : 20% de création et 80% d’amplification.

Pour rendre votre contenu viral, vous pouvez utiliser des outils de partage sur les réseaux sociaux et des plateformes spécialisées dans les long form content :

  • Utilisez des outils de partage et de planification sur les réseaux sociaux comme Hootsuite, Buffer ou Co Schedule
  • Proposez du contenu exclusif à certaines plateformes de contenus comme LinkedIn ou Medium
  • Invitez les lecteurs à laisser un commentaire et à partager votre article
  • Utilisez des titres différents de ceux de vos articles dans la phrase de description sur Facebook, Twitter et LinkedIn : mettez à profit ce nouvel espace de texte pour interpeller votre communauté.
  • Soyez attentif au jour de publication. Selon le graphique ci-dessous, un article publié en début de semaine a plus de chances d’être partagé par votre communauté.
Source image : Buzzsumo

Source image : Buzzsumo

Enfin, pensez à utiliser des visuels attrayants sur les réseaux sociaux car ces plateformes incitent généralement leurs utilisateurs à poster des images ou des vidéos en les favorisant dans leur algorithme. De plus, le contenu visuel a tendance à être davantage partagé que les articles.

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de suivre les recherches effectuées par Jonah Berger, un expert en contenu viral, professeur de marketing à la Wharton School et auteur du best-seller «Contagious – pourquoi les choses s’accrochent».

CATALOGUE 2019

Plus de 100 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives