RH 2.0

Ces grands enjeux RH vont marquer 2023

Les enjeux RH qui vont marquer 2023

Quels sont les grands enjeux RH de 2023 ? C’est pour répondre à cette question que Human & Work publie son tout premier baromètre sur les enjeux RH européens. Pour l’occasion, 810 DRH d’entreprises de plus de 50 salariés ont été interrogés en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie. De la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) jusqu’à l’inclusion des profils seniors, nous vous présentons les principaux axes autour desquels travailler pour optimiser votre propre stratégie !

Booster l’engagement des salariés : LE grand enjeu RH de 2023

Premier constat du baromètre Human & Work et BVA : renforcer l’engagement et la mobilisation des salariés se classe en tête des enjeux RH en 2023 dans tous les pays étudiés. Ce qui n’a rien de très étonnant, à une époque marquée par « la grande démission » et le quiet quitting… Sans parler de la pénurie de talents qui frappe durement certains secteurs, obligeant les entreprises à tout mettre en place pour retenir leurs collaborateurs !

Focus sur les 3 grands axes prioritaires européens

Afin d’engager et de mobiliser leurs collaborateurs, les DRH européens interrogés comptent surtout utiliser leurs ressources pour :

  • renforcer la cohésion interne et l’ambiance de travail au sein des équipes ;
  • aider leurs collaborateurs à trouver plus de sens à leur travail. Notamment en communiquant régulièrement sur la mission de l’entreprise et sa raison d’être par exemple. Ou encore en incitant les salariés à s’impliquer directement dans la définition des missions de l’entreprise ;
  • et pour renforcer également le sentiment de reconnaissance au travail. En encourageant les managers à faire régulièrement des feedbacks positifs par exemple. En accordant plus de confiance et d’autonomie aux salariés. Ou encore en mettant en valeur les collaborateurs sur le site ou le réseau social de l’entreprise !
grands enjeux RH 2023 : 33% des DRH européens souhaitent renforcer la cohésion interne et l'ambiance de travail. 32% se concentrent sur le sens au travail et 30% sur le renforcement de la reconnaissance au travail .
Source : infographie du 1er baromètre BVA et Human & Work

Cela étant dit, il ne s’agit que des moyennes européennes : dans les faits, les DRH peuvent avoir des priorités bien différentes d’un pays à l’autre…

Engagement des salariés : quelles sont les grandes priorités des DRH français en 2023 ?

Afin de mieux engager les salariés, 42% des DRH français (contre 30% pour la moyenne européenne) comptent renforcer ou créer des dispositifs d’alerte pour lutter contre les comportements non respectueux ou discriminatoires.

Un choix stratégique très intéressant, étant entendu que les comportements « toxiques » peuvent rapidement détériorer la qualité de vie au travail (QVT) et pousser les salariés à chercher un autre employeur… Et qui n’a vraiment rien de surprenant, à une époque où la parole autour des violences au travail se libère de plus en plus ! Sans parler des nombreuses actions gouvernementales de ces dernières années, comme l’élargissement de la notion de harcèlement sexuel en mars 2022.

De quoi expliquer pourquoi les DRH français sont particulièrement sensibilisés à la lutte contre les comportements non respectueux ou discriminatoires. Même si l’idée fait également son chemin chez nos voisins européens, en particulier en Espagne où 39% des DRH comptent combattre activement ces comportements en 2023 !

La lutte contre le harcèlement et les autres comportements inappropriés compte aussi parmi les grands enjeux RH de 2023 !

Grands enjeux RH de 2023 : quels dispositifs d’alerte mettre en place contre le harcèlement et les autres comportements toxiques ?

Votre objectif ? Permettre aux salariés de signaler tout comportement nocif – dont ils ont été eux-mêmes victimes ou témoins – de manière totalement sécurisée et si besoin anonyme. Par « totalement sécurisée » comprenez surtout que la personne incriminée ne doit pas pouvoir découvrir qui a effectué le signalement. Sinon, elle pourrait exercer des représailles !

Pour éviter ce genre de déconvenue, de nombreuses entreprises font appel à un système de lancement d’alerte professionnel comme WhistleB, SpeakUp ou encore Vispato par exemple. Prenez le temps de comparer les fonctionnalités et le niveau de sécurité offert par ces différentes solutions avant d’arrêter votre choix !


« Dans notre secteur, le respect des lois sur la protection des lanceurs d’alerte n’est pas seulement une nécessité juridique, mais aussi une nécessité morale et financière. Si les employés ne disposent pas d’un moyen de signaler leurs préoccupations de manière anonyme, votre entreprise pourrait être confrontée à de graves risques pour sa réputation et des actes répréhensibles pourraient ne jamais être signalés. »

Source : témoignage de
Christoph Gatz Associé, chez Dr. Neumann, Schmeer und Partne, publié sur le site Vistapo

Les autres axes prioritaires des DRH français pour engager et mobiliser les salariés

Outre la lutte contre les comportements inappropriés, retenez que les DRH français sont également :

  • 38% à vouloir renforcer la cohésion interne et améliorer l’ambiance au sein des équipes (contre 33% en moyenne) ;
  • 35% à vouloir mettre l’accent sur le management individualisé (contre 27%) ;
  • 34% à vouloir responsabiliser les managers intermédiaires (contre 23%) ;
  • et 34% également à vouloir « favoriser une organisation responsabilisante, basée sur la confiance et l’autonomie accordée à tous les niveaux ».

Bref : les DRH français accordent une grande importance au développement du management transversal et bienveillant au sein de leur entreprise en 2023. Quitte au besoin à faire suivre des formations spécifiques aux managers !

Là encore, il s’agit d’un choix stratégique très pertinent, de nombreux salariés étant en rupture avec le modèle hiérarchique traditionnel. En particulier les membres de la génération Z, qui apprécient nettement plus les nouveaux « managers coachs ». A comprendre : des managers qui ne se contentent pas simplement de leur donner des ordres, mais qui cherchent au contraire à réellement les accompagner, les aider à progresser et à se former.

Grands enjeux RH de 2023 : conserver les profils seniors le plus longtemps possible

Autre point intéressant souligné par cette étude : l’écrasante majorité des DRH européens interrogés se soucient des profils seniors (55-64 ans). En effet, 92% d’entre eux affirment qu’ils essaient de conserver les profils seniors le plus longtemps possible dans leur entreprise. 66% vont même jusqu’à mettre en place des politiques RH spécifiques à l’intention des seniors !

Les DRH essayent de conserver les profils seniors dans leur entreprise.
Source : infographie du 1er baromètre BVA et Human & Work

Surprenant ? Pas vraiment ! Certes, les profils seniors « coûtent » généralement assez cher mais ils représentent aussi une véritable manne de savoir-faire et d’expérience ! Une manne d’autant plus précieuse que la pénurie de talents fait rage dans bien des secteurs…

Petite ombre au tableau en revanche : même si les DRH européens sont enclins à garder « leurs » collaborateurs seniors le plus longtemps possible, ils sont beaucoup plus réticents à en recruter des nouveaux. En effet, 55% d’entre eux hésitent à embaucher des profils seniors !

Et en France ? Les DRH semblent plus ouverts à l’idée car on dénombre seulement 38% de « réticents » parmi les sondés. Mais force est de constater que ce chiffre ne reflète pas (encore ?) la réalité du terrain, de nombreux seniors peinant à trouver un emploi dans l’Hexagone.

Le saviez-vous ? En France, le taux d’activité des Seniors n’était que de 56% en 2021. C’est un peu mieux qu’en Italie (53%) mais beaucoup moins bien qu’en Allemagne (72%).

Source : statistiques Eurostat

L’âge cessera-t-il enfin d’être considéré comme un facteur de discrimination à l’embauche en 2023 ? Espérons-le. En attendant, nous ne pouvons que vous encourager à envisager sérieusement d’associer des profils seniors et juniors dans vos équipes : quoi de mieux que l’alliage de l’expérience et de l’esprit d’innovation pour faire naître de beaux projets ?

La RSE, l’un des autres grands enjeux RH qui marqueront 2023

Nouveau pilier de la marque employeur, la RSE impacte de plus en plus les missions RH. En effet, 92% des DRH européens interrogés déclarent qu’ils sont déjà impliqués dans la gestion des problématiques RSE !

En tête de leurs priorités ? Tout le volet « social » de la RSE (ex. : actions sociales et solidaires, optimisation des relations et conditions de travail) pour 63% des DRH français (vs 60% en moyenne).

Viennent ensuite :

  • le volet environnemental (ex. : mise en place de la stratégie de transition énergétique de l’entreprise) pour 56% des DRH français (vs 55%) ;
  • le volet économique (ex. : partage de la valeur, achats « responsables », etc. ) pour 48% des DRH français (vs 50%).
92% des DRH sont déjà impliqués dans la gestion des problématiques RSE, en particulier pour le volet social et le volet environnemental.
Source : infographie du 1er baromètre BVA et Human & Work

Cependant, les DHR se heurtent à une difficulté de taille lors de leurs missions. A savoir : le manque d’engagement manifeste de leurs collaborateurs.

En effet, plus de 70% des DRH français indiquent qu’ils peinent à :

  • sensibiliser la direction et les managers aux enjeux de la RSE et les motiver à porter les engagements de l’entreprise sur le sujet ;
  • intégrer correctement leurs collaborateurs dans le développement de la démarche RSE de l’entreprise ;
  • et plus largement à sensibiliser leurs collaborateurs aux enjeux de la RSE !

Conseils bonus pour mieux engager vos collaborateurs dans la démarche RSE de l’entreprise

Si vous aussi, vous éprouvez des difficultés à engager vos collaborateurs, nous vous conseillons de :

  • commencer par sensibiliser les dirigeants de l’entreprise aux enjeux de la RSE. Ils doivent être les premiers à donner l’exemple. Sinon vous aurez toutes les peines du monde à convaincre vos collaborateurs du bien-fondé de la démarche RSE de l’entreprise ;
  • soigner votre campagne de communication interne, en présentant toujours des objectifs clairs et précis à vos collaborateurs (ex. : réduire de 20% la consommation électrique de l’entreprise ). Bien entendu, n’oubliez pas ensuite de communiquer sur les résultats obtenus ;
  • miser sur les challenges et la gamification pour motiver plus facilement vos collaborateurs. Pourquoi ne pas lancer une compétition amicale entre services par exemple, pour valoriser celui qui aura fait le plus d’économie d’énergie ? Mais vous pouvez aussi faire appel à une application de serious game comme CiviTime par exemple ;
  • et également d’inviter vos collaborateurs à soumettre leurs propres idées pour aider l’entreprise à devenir plus « éco-responsable ».
Aider son entreprise à devenir plus responsable fait aussi partie des grands enjeux RH en 2023.

Un mot sur les évolutions de la fonction RH dans les années à venir

Au cours de l’étude, les répondants ont aussi été invités à s’exprimer sur les évolutions de la fonction RH. Le constat est sans appel ! En effet, la quasi-totalité des DRH interrogés estiment que la fonction RH est appelée à connaître d’importantes mutations dans l’avenir. Avec notamment :

  • un rôle plus important en matière d’innovation ;
  • une plus grande place dans la définition et la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise ;
  • et une plus grande capacité à conseiller en amont la direction et le management.

Toutefois, les DRH soulignent également l’existence de plusieurs freins à ces évolutions. Dont, entre autres :

  • le manque de moyens financiers, cité par 46% des DRH français (vs 34% en moyenne) ;
  • le manque de moyens humains, relevé par 41% des répondants français (vs 32%) ;
  • la difficulté à collaborer étroitement avec les autres métiers (ex. : informatique, marketing, communication…), soulignée par 36% des répondants français (vs 33%).
Les DRH soulignent l'existence de nombreux freins à l'évolution de la fonction RH.

Vous trouverez plus de détails dans le rapport complet de Human & Work et BVA si vous le souhaitez.

Un manque de formation et d’accompagnement également pointé du doigt

Enfin, 1 DRH français sur 4 estime également que le manque de formation et d’accompagnement pourrait freiner l’évolution de la fonction RH.

Mais en pratique, de nombreuses formations peuvent déjà vous aider à répondre aux grands enjeux RH de 2023. Pourquoi ne pas suivre une formation en démarche RSE par exemple, pour engager et sensibiliser plus facilement l’ensemble de vos collaborateurs ?

Ou même une formation en gestion RH et recrutement à l’ère du digital pour maîtriser toutes les dernières bonnes pratiques en la matière !

Cerise sur le gâteau : vous pouvez accéder à ce type de formation en ligne. Ce qui vous permettrait de :

  • vous organiser comme bon vous semble. En effet, avec le format e-learning, vous pouvez vous former à votre rythme, où et quand vous le souhaitez. Bien installé(e) devant votre ordinateur personnel par exemple. Ou même en mode nomade sur votre smartphone ;
  • commencer également votre formation dès que vous êtes prêt(e) à le faire ;
  • gagner aussi du temps et de l’argent. Étant entendu que les formations en ligne vous épargnent tous les déplacements inhérents aux formations présentielles. Et les frais qui y sont associés (ex. garde d’enfant, coût de l’essence, frais de restauration ou d’hébergement, etc.) !

Last but not least, les formations en ligne sont éligibles aux mêmes dispositifs de financement que les formations en présentiel (ex. : CPF, aides régionales, plan de développement des compétences, etc.). Alors à quoi bon hésiter ?

Au besoin, vous pouvez également contacter nos conseillers si vous avez la moindre question concernant les formations en ligne. Ils peuvent même vous aider à déterminer quelle formation correspond le mieux à vos besoins et à activer les dispositifs de financement appropriés si vous le souhaitez !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie d'entrepriseStratégie Marketing

Pourquoi et comment devenir une marque utile aux yeux des Français ?

Management des HommesRH 2.0

Engagement collaborateurs : et si on faisait la paix avec le quiet quitting ?

Management des HommesRH 2.0

Quête de sens au travail : comment répondre à ce besoin essentiel des salariés en tant qu’employeur ?

Stratégie d'entrepriseStratégie Marketing

Inclusion et diversité dans la publicité : des marques en-dessous des attentes des Français ?