Découvrez comment se reconvertir aux métiers du digital

Vous pensez que les métiers du digital ne sont pas faits pour vous car vous n’avez pas le profil du jeune geek qui passe ses nuits et ses jours sur son écran ? C’est le moment de sortir des clichés ! Nous vous entraînons dans les coulisses de ces métiers et vous donnons 5 bonnes raisons de vous reconvertir dans le numérique.

La semaine du numérique bat actuellement son plein et invite à la découverte des métiers du digital. Organisée par Pôle Emploi dans plusieurs villes de France, son but est d’apporter une visibilité sur les vastes perspectives d’embauche offertes par ce secteur. L’accélération de la digitalisation ces dernières années, et encore plus avec la crise, a fait émerger des métiers particulièrement porteurs qui représentent aujourd’hui 1/3 des fonctions nouvellement créées selon Nouvelleviepro.fr. C’est donc sans surprise que l’on découvre les chiffres de France Stratégie : plus de 210 000 postes à pourvoir dans ce secteur d’ici 2022. De très belles opportunités, certes mais, chaque année, les recruteurs peinent à trouver la perle rare.

5 bonnes raisons de se reconvertir dans les métiers du digital

Non, les métiers du digital ne consistent pas à aligner des lignes de code indéchiffrables sur un écran noir tout en mangeant un sandwich à son bureau et en ne discutant absolument avec personne. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils sont axés sur l’humain, mais aussi sur la stratégie. La variété des postes proposés offre ainsi une grande latitude pour exprimer vos talents. Pourquoi ? La réponse en 5 points.

Non, les métiers du digital ne consistent pas à aligner des lignes de code indéchiffrables sur un écran noir.

Le digital ne connaît pas la crise

Si la crise a provoqué une pénurie d’emploi dans de nombreux secteurs, c’est très loin d’être le cas du digital. Des professionnels du recrutement sont même engagés régulièrement pour faire la chasse aux talents. En effet, les entreprises peinent souvent à trouver des profils qualifiés. Cela n’est guère étonnant quand on sait que ce sont de nouveaux métiers. Se former dans ce domaine d’activité peut donc offrir de belles possibilités de reconversion, en particulier dans la période que nous vivons. Cela peut également être l’occasion de faire évoluer son poste actuel.

De fait, la crise a accéléré la digitalisation des organisations et de nombreux métiers ont vu leur périmètre d’intervention s’élargir pour toucher au numérique. Jacques Peronnet nous le confirmait lors d’une récente interview : le digital est désormais une compétence appréciée dans bien des organisations, que l’on fasse du marketing, des ressources humaines ou du commercial. Ces métiers ont d’ailleurs entamé leur digitalisation et, sans surprise, créent eux-mêmes de nouveaux intitulés tels que responsable marketing digital.

Songer à une reconversion dans ce secteur est donc une très bonne idée. Les Français semblent, par ailleurs, en avoir pris conscience puisque, selon le sondage « Numérique et post Covid-19 » réalisé par Syntec Numérique et YouGov France, 46 % d’entre eux sont prêts à passer le cap, dont 22 % si leur emploi actuel devenait obsolète. Un excellent moyen de sortir de cette crise en sécurisant son emploi. Un beau voyage également car, les technologies évoluant rapidement, l’ajout de nouvelles compétences sera régulièrement nécessaire.

Les missions challengeantes des métiers du digital

Vous aimez le challenge, l’innovation, rechercher sans cesse des solutions à des problématiques techniques ou stratégiques ? Alors, les métiers du digital sont faits pour vous ! La variété des activités offre, de fait, de multiples possibilités d’exercer ses aptitudes. Une excellente façon de garder la motivation et d’évoluer sur des missions stimulantes, voire même passionnantes. Vous ne devriez pas vous ennuyer.

Agilité, polyvalence, curiosité et ouverture d’esprit sont donc les maîtres mots dans ce secteur en évolution perpétuelle. Le plus : il y en aura pour tous les goûts.

Une variété des métiers du digital pour une variété de profils

Le terme digital vous effraie presque autant que Dark Vador ? Il vous paraît très éloigné de votre univers professionnel mais également de vos compétences ? Pas de panique, c’est le cas pour 59 % de Français qui souhaiteraient pourtant être mieux formés aux outils numériques. Tout comme apprendre une langue étrangère, il est possible d’en apprendre les rudiments à n’importe quel âge. C’est ce que nous confirme, une nouvelle fois, Jacques Perronnet :

Il faut éviter de se dire que ce n’est plus de notre âge et que cela concerne les jeunes générations. C’est une grosse erreur !

Jacques Perronnet interviewé dans l’article « La formation est essentielle, peu importe l’âge ! »

Et le secteur sait aussi bien recruter de jeunes diplômés que des personnes en reconversion. Et, non, il n’est pas non plus réservé aux hommes. Certes, ces derniers sont majoritaires dans certains métiers du digital. C’est la raison pour laquelle, Social Builder et le Syntec Numérique ont publié, en 2019, un manifeste pour la reconversion des femmes dans le numérique. Avec les très beaux témoignages de son article « Elles se sont reconverties dans la Tech« , le média Les Echos Start nous prouve une nouvelle fois que le secteur reste ouvert à tous les profils.

De même, vous pouvez être féru de littérature ou de mathématiques, les recruteurs ne feront pas la distinction tant que vous avez l’envie et les compétences. En revanche, ce dernier point sera capital et fera la différence car il est presque impossible d’apprendre sur le terrain (même si certains petits génies s’y sont essayés avec brio). Se former, c’est l’assurance d’une reconversion réussie.

Des salaires plus qu’attractifs

Votre carrière n’est plus très lucrative et vous attendez désespérément une augmentation ? Saviez-vous que le numérique propose des salaires particulièrement attrayants, et cela dès vos premiers pas en tant que junior ? Le baromètre des salaires du digital 2021 du cabinet d’expert en recrutement, Clémentine, est là pour nous le prouver. Si certains peuvent démarrer à 35 000 euros par an, d’autres perçoivent le double dès le début de leur carrière.

Les métiers du digital proposent des salaires particulièrement attrayants.
Capture d’écran infographie Clémentine

Et ce n’est qu’un début. Vous l’avez compris puisque, suivant votre expérience, vous pourrez rapidement voir vos prétentions salariales s’élever… et trouver satisfaction. Ceci également grâce à des possibilités d’évolutions professionnelles particulièrement intéressantes.

Des possibilités d’évolution à la hauteur de vos ambitions

Vous avez envie d’une évolution rapide ? Sachez que c’est le secteur de tous les possibles… à condition, bien sûr de vous en donner les moyens. Encore une fois, les technologies évoluant très vite, vous devez vous tenir à jour et aimer cela. De fait, la veille est plus qu’indiquée tout comme la formation tout au long de son parcours.

Vous pouvez également monter en compétences sur des questions de management ou encore sur de la gestion de projet. Vos efforts sauront être reconnus par votre employeur et, si ce n’est pas le cas, il sera toujours possible de mettre à jour votre CV pour vous envoler vers des contrées plus clémentes. Les bons profils sont tellement recherchés qu’ils sont régulièrement débauchés des entreprises concurrentes. Une bonne nouvelle si vous souhaitez une évolution rapide et le salaire qui va avec.

À la découverte des métiers du digital

Loin de nous l’idée de vous détailler tous les métiers du digital. Cette mission serait bien complexe, vu leur diversité. De plus, il en émerge chaque jour de nouveaux pour répondre aux fameux enjeux du monde de demain. Le but est avant tout de vous faire voyager dans leur univers. Qui sait ? Peut-être aurez-vous des idées et envies pour l’avenir. Voici notre top des métiers à privilégier en 2022 !

Web designer / UX Designer : l’architecte d’intérieur du site internet

Le design vous intéresse tout comme l’univers web et vous avez une forte appétence pour l’humain ? Le web design ou UX design devrait vous plaire ! Ce concepteur d’interfaces optimisées pour l’expérience utilisateur, c’est un peu le Valérie Damidot des plateformes. Son but est avant tout de susciter de l’émotion chez l’utilisateur grâce à son super pouvoir de storyteller. Ses objectifs, si nous ne devions en retenir que trois, sont :

  • Concevoir les éléments graphiques d’une plateforme web ;
  • Contribuer à la gestion et au suivi d’un projet digital avec les différents interlocuteurs responsables de l’interface ;
  • Réaliser, améliorer et animer des sites web.

Il existe aujourd’hui des formations particulièrement ciblées qui vous permettront d’être rapidement opérationnel telles que le bachelor Web Designer / UX Designer.

Chef de projet digital : le chef d’orchestre

Vous aimez suivre un projet de A à Z, mobiliser et fédérer des équipes tout en répondant aux demandes des clients les plus exigeants ? Voilà ce que fait le chef de projet digital ! Son métier est tellement polyvalent qu’il est difficile de citer toutes ses missions. Toutefois, son rôle majeur va être de réunir toutes ses compétences en management transversal et en leadership pour favoriser la réussite d’un projet digital. Entre challenge et effervescence, l’humain reste au coeur du métier. C’est du moins le cas des meilleurs acteurs dans ce domaine.

Là encore, il existe plusieurs formations dédiées comme le Bachelor Gestion de Projet digital, très complet puisqu’il prend en compte les différents aspects du métier, aussi bien techniques que stratégiques ou juridiques.

Développeur web : le roi de la programmation

Difficile ici de ne pas froisser la communauté des développeurs en les réunissant sous une seule et même appellation. Il n’y a pas, en effet, un développeur web mais plusieurs en fonction de leur spécialité : front-end, back-end, mobile… Mais sachez que ce sont eux qui sont à l’origine des interfaces web que vous côtoyez tous les jours. De vrais bâtisseurs de l’hombre dont on peut apercevoir les doigts s’agiter sur un clavier dans un open space. Entre deux cafés, bien sûr, le temps de lancer la mise en production.

Si certains sont multi-casquettes, d’autres n’hésitent pas à se spécialiser. Le mobile est, sans nul doute, l’un des secteurs les plus porteurs actuellement. Création d’interfaces responsive (adaptables en version mobile), maîtrise du JavaScript et des technologies innovantes telles que React js et Node js… Vous saurez tout grâce à la formation Concepteur Développeur d’Applications.

Responsable cybersécurité

91 % des organisations françaises ont subi au moins une cyberattaque majeure en 2020 selon BFMTV. Une véritable épidémie ? Nous parlerons plutôt de pandémie. En effet, les confinements et la généralisation du télétravail ont mis à mal les données des entreprises et des collectivités. Dans ce contexte, il n’est donc guère étonnant de voir apparaître le Ghostbuster des hackers : le responsable cybersécurité. Si celui-ci résout des problèmes au quotidien, il fait aussi de la sensibilisation auprès des publics. Un métier passionnant car, une fois dans les dédales du web, l’impression d’accéder à un autre monde et aux secrets les mieux gardés est saisissante.

Pour des notions sur le sujet, vous pouvez vous tourner vers la formation Initiation à la Cybersécurité Niv 1. Pour aller plus loin, il vous faudra accéder au niveau 2 : Implémenter une politique de Cybersécurité.

En conclusion : les métiers du digital sont l’avenir mais se former aux techniques digitales est tout aussi important

Vous êtes convaincu que le numérique représente une opportunité pour l’avenir ? Il est peut-être temps d’envisager une reconversion. Sans aller aussi loin, vous pouvez également vous former pour ajouter de nouvelles cordes à votre arc et, ainsi, sécuriser votre emploi. Vous souhaitez en savoir plus sur les métiers du digital ? Pensez à consulter ce guide de nos partenaires sur le sujet. Les témoignages devraient vous donner des envies !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Formation

E-learning : pourquoi choisir une formation professionnelle 100% en ligne ?

Efficacité professionnelleEntrepreneuriatExtra skills

Faire d'un loisir son métier : bonne ou mauvaise idée ?

Efficacité professionnelleEmploiExtra skillsFormation

Comment réussir sa reconversion sans vocation ?

Emploi

Focus sur la place des femmes dans le numérique en 2022