BREAKING NEWS - FNE : Financement jusqu'à 100% des formations des salariés en reprise ou mutation d’activité !
En savoir plus

Découvrez le métier de
Directeur technique

Demande de documentation

Intéressé(e) par nos formations ? Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une documentation détaillée

ou nous contacter au 01.86.95.27.81

En cliquant ci-dessus sur recevoir une documentation, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.

Le poste de directeur technique est l’un des plus cruciaux dans une entreprise touchant à la Tech. Ce dernier supervise en effet toute l’activité technique de l’entreprise en mettant à profit ses compétences en informatique, mais aussi en management. Découvrez les missions, compétences clés, ainsi que le salaire d’un directeur technique sure cette fiche métier !

Autres dénominations : Directeur technique web, CTO, Chief Technology Officer, Directeur des nouvelles technologies, responsable technique, responsable informatique, Chief Technical Officer, DSI Digital, DSI e-commerce.

Quelles sont les missions du métier de : Directeur technique

Les missions d’un Chief Technology Officer sont variées et dépendent grandement de la structure qui l’emploie. De façon assez générale, il est chargé de définir la stratégie de déploiement technique et technologique de son entreprise. Véritable garant de l’innovation, c’est un membre actif et central du comité de direction.

Parmi les missions essentielles du CTO on peut retrouver les tâches suivantes :
  • Audit technique : identifier les opportunités d’innovation et proposer des solutions sur mesure.
  • Planification technologique : prévoir et anticiper les besoins technos de l'entreprise
  • Veille technologique : saisir les opportunités liées aux nouvelles technologies
  • Définir la stratégie d’innovation et participer aux décisions avec les dirigeants de l'entreprise.
  • Déployer, budgétiser et superviser la roadmap et l'évolution des projets technologiques
  • Gérer et challenger l’équipe technique tout en assurant la cohésion entre développeurs, architectes techniques et réseaux, ingénieurs, chefs de projets, etc.
  • Superviser l'infrastructure de l'entreprise, c’est-à-dire réseau, sécurité, maintenance.
  • Encourager l'innovation technologique et technique (R&D)
  • Améliorer les échanges entre services de l'entreprise et avec les prestataires
  • Représenter la direction vis-à-vis des employés de la partie Tech d’une entreprise et des collaborateurs extérieurs.

Quelles sont les compétences du métier de : Directeur technique

Un bon Directeur technique doit cumuler des compétences techniques solides, mais aussi un excellent sens du management afin de fédérer ses équipes ! C’est un profil très complet, rare, et par voie de conséquences recherché.

Les compétences métiers incontournables du CTO :
  • Excellentes connaissances en développement, culture informatique et NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication)
  • Maîtrise des langages, outils et frameworks courants et utilisés dans l'entreprise.
  • Bon niveau en anglais
  • Expertise en gestion de projets transverses et connaissances des méthodes associés comme la méthode agile
  • Des connaissances juridiques (Ex : commerce électronique, RGPD…)
  • Analyse et management de risque
  • Leadership
  • Organisation et pilotage d’équipe
  • Gestion des budgets et des délais
  • Capacité à assurer le recrutement des équipes nécessaires
 
Les qualités idéales d’un CTO :
  • Charisme
  • Organisation et rigueur,
  • Goût du challenge.
  • Curiosité
  • Aisance relationnelle

Environnement du métier de : Directeur technique

Le Chief Technical Officer évolue généralement au sein de grands groupes, mais également dans des start-ups. Il fait partie du comité de direction, et est ainsi en contact permanent avec le CEO de son entreprise.

Il manage généralement entre autres des Chefs de projet techniques, développeurs front-end et back-end, ainsi que des administrateurs systèmes et/ou réseau.

Un directeur des nouvelles technologies peut poursuivre son évolution professionnelle en prenant un poste tes que celui de DSI (Directeur des Systèmes d’Information) ou encore de directeur de l’innovation, et pourquoi pas à la direction générale d’une entreprise.
 

Rémunération du métier de : Directeur technique

Etant donnée son expérience à l’embauche (au minimum 6 ans d’expérience en moyenne), un directeur technique est très bien rémunéré. Un CTO « Junior » gagnera ainsi un salaire gravitant autour de 60 K€/an, un senior le double, et un expert reconnu pourra toucher une enveloppe annuelle de 180 000 euros !

Pré-requis du métier de : Directeur technique

A moins qu’il soit CTO associé et qu’il décide de monter sa propre société, un directeur technique doit justifier d’une expérience pour le moins significative en développement et en gestion de projet informatique pour décrocher un poste.

Outre une expérience de plusieurs années en tant que développeur ou encore DevOps ou administrateur systèmes, il aura souvent une formation académique d’un niveau bac+5 dans une école d’ingénieur ou d’informatique.

La formation continue peut également être un tremplin pour se réorienter vers un poste dans le développement informatique. Pour plus d’information n’hésitez pas à consulter la fiche formation de l’Executive Bachelor Concepteur Développeur d’Applications d’un niveau équivalent bac+3. S’il ne permet certes pas directement d’accéder à un poste de directeur technique, il vous permettra de vous former en développement informatique et d’accéder à des postes qui vous rapprocheront de votre objectif !