BREAKING NEWS - FNE : Financement jusqu'à 100% des formations des salariés en reprise ou mutation d’activité !
En savoir plus

Découvrez le métier de
Développeur back-end

Demande de documentation

Intéressé(e) par nos formations ? Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une documentation détaillée

ou nous contacter au 01.86.95.27.81

En cliquant ci-dessus sur recevoir une documentation, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.

Un développeur back-end assure la conception des éléments invisibles d’un site, de son back office, assurant ainsi son bon fonctionnement. Il travaille donc côté serveur et assure qu’une solution web soit administrable facilement, contrairement au développeur front-end qui s’occupe de la partie visible du site, et donc de son bon affichage. Quel est le salaire d’un développeur back-end ? Dans quel environnement travaille-t-il et vers quels postes peut-il évoluer ? Quelles sont ses missions clés au quotidien ? C’est ce que nous vous proposons de découvrir sur cette fiche métier.

Autres dénominations : Développeur web, programmeur back-end, développeur back office, Ingénieur développement web
 

Quelles sont les missions du métier de : Développeur back-end

Le développeur back office est en charge de l’ensemble des fonctionnalités d’un site web. Selon son employeur et l’équipe dans laquelle il évolue, il aura plus ou moins de responsabilités, pouvant être exécutant ou décisionnaire dans ces choix techniques de développement.
En charge de la partie « invisible » du développement, il conçoit les éléments essentiels au fonctionnement d’un site, tels que la gestion du serveur et des bases de données.

Les principales missions du programmeur back-end sont les suivantes :
  • Conception et évolution de l’infrastructure d’un site web
  • Architecture et développement de la plateforme de gestion des contenus
  • Développement de solutions et d’applications web
  • Evolution dans un environnement agile (scrum)
  • Recettage, contrôles qualités (montée en charge, tests unitaires) et veille à la performance du site web
  • Contribution aux évolutions techniques du site
  • Support aux utilisateurs si nécessaire

Quelles sont les compétences du métier de : Développeur back-end

Compétences
Un développeur back-end doit maîtriser un de façon évidente un set complet de compétences pointues en développement informatique. Ainsi, il doit maîtriser plusieurs langages de programmation ainsi que l’utilisation de frameworks incontournables.
 
Les principales compétences techniques du développeur web :
  • Maitrise des langages de programmations et des bases de données : PHP, Ruby on Rails, Node.js, SQL, Java, ASP
  • Utilisation de CMS (Content Management System)
  • Utilisation de Frameworks.Outils d’édition de code
  • Compétences techniques de développement et programmation
 
Les frameworks incontournables à connaître en fonction de chaque langage :
  • Pour PHP : Symfony, Laravel, CakePHP
  • Pour Java : Spring, Hibernate, Maven, Struts
  • Pour Ruby : Ruby on Rails
  • Pour Python : Django, Pyramid, Flask
  • Pour JavaScript : Node.js
 
Les soft skills essentielles du développeur web :
  • Sens du relationnel pour échanger avec le client et les équipes
  • Autonomie
  • Excellente capacité d’analyse
  • Organisation
  • Force de proposition

Environnement du métier de : Développeur back-end

Un développeur peut exercer dans tout type d’entreprises et dans de nombreux secteurs d’activité. Il pourra ainsi évoluer au sein de startups, de PME, de grandes entreprises ou groupes…

À noter également que le travail « remote », c’est en dire en distanciel et particulièrement développé pour ce type de profession. Ainsi, un développeur web ne travaillera pas forcément sur site, même s’il n’exerce pas en tant que free-lance. En effet, certaines entreprises ont même pour stratégie d’employer des développeurs dans plusieurs time zones afin d’assurer une production constante et en phase avec leurs différents clients à l’international.

Un développeur back-office peut évoluer après quelques années d’expérience vers des postes de développeur full stack, de lead développeur, ou encore de CTO. Il peut également décider de s’orienter vers le management de projet et devenir chef de projet technique.
 

Rémunération du métier de : Développeur back-end

La rémunération d’un développeur back-end dépendra essentiellement de son expérience ainsi que de son employeur. Un développeur junior gagnera ainsi en moyenne autour des 30K bruts annuels, puis percevra après 3 à 5 ans d’expérience jusqu’à 45 000 euros par an. Un développeur back-end senior pourra quant à lui avoir un salaire gravitant autour de 65 000 euros bruts annuels.

Pré-requis du métier de : Développeur back-end

Ce poste est ouvert aux jeunes diplômés ayant validé une formation à minima Bac+2/3 et plus généralement Bac+4/5. La formation continue est également un moyen d’accéder à ce type de métiers pour beaucoup de professionnels avec des cycles diplômants tels que l’Executive Bachelor Concepteur Développeur d’Applications