Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Stratégie Marketing
Comment démarrer une boutique en ligne ?

Comment démarrer une boutique en ligne ?

Déterminez votre concept

De nombreuses personnes se lancent dans la création de sites e-commerce, l’offre de produits à acheter en ligne est donc très large. Vous devez donc trouver un concept différenciant afin de vous démarquer de la concurrence : une communication décalée, des tarifs attractifs, une livraison rapide, etc.

Pour déterminer si votre concept fonctionne, vous pouvez aussi lancer votre site e-commerce en parallèle de votre emploi actuel. Cela vous permettra de de switcher rapidement si les ventes ne décollent pas car vous ne serez pas dépendant financièrement de votre site.

Rédigez un business plan

Le business plan vous permet de définir et de valider toutes les étapes de votre projet commercial, d’établir des prévisions chiffrées et de déterminer le montant de vos dépenses. En cas de doute pendant les premiers mois de votre activité, il vous servira de support afin de garder en tête vos objectifs. Il permet aussi de faire un retour analytique à chaque étape de votre projet.

Pensez aussi à définir une stratégie éditoriale et SEO qui vous servira pour la rédaction des pages et des fiches produits de votre site e-commerce.

Quel montant souhaitez-vous investir ?

Lorsque vous souhaitez démarrer un business en ligne, vous devez déterminer combien vous souhaitez investir : économies, prêt bancaire ou encore love money (levée de fonds auprès de vos proches). Aujourd’hui, vous pouvez tout à fait ouvrir une boutique en ligne gratuitement mais cela va nécessiter beaucoup plus de travail puisque vous allez devoir tout faire vous-même au lieu de pouvoir confier certaines tâches à des prestataires externes. Cela vous demandera donc plus de motivation et plus de temps.

En revanche, disposer de fonds permet de se lancer plus vite en confiant par exemple la création du site à des professionnels rodés qui pourront le mettre en place en quelques semaines alors qu’il vous faudrait de votre côté plusieurs mois pour y parvenir.

Trouvez un nom de domaine

Maintenant que vous avez déterminé votre concept, il vous faut un nom facile à retenir, en rapport avec votre activité et surtout disponible. Il va donc falloir vous creuser les méninges car de nombreux noms de domaine sont déjà pris, n’hésitez donc pas à jouer sur l’orthographe et le format de votre nom.

Une fois que vous avez trouvé un nom qui vous plaît, réservez votre nom de domaine et choisissez un hébergement solide dédié aux sites e-commerce. N’hésitez pas à faire le tour des prestataires comme OVH, 1&1, etc.

Choisissez le statut juridique

Pour lancer votre commerce en ligne, vous avez le choix entre plusieurs statuts juridiques qui comportent chacun des avantages et des inconvénients.

Si vous vous lancez dans l’aventure avec quelqu’un à vos côtés, nous vous conseillons la SARL (société à responsabilité limitée) qui est composée de 2 associés au minimum. Ce statut présente l’avantage qu’en cas de faillite, seul le montant du capital de la SARL peut être réclamé car l’entreprise est une personne morale.

Si vous êtes seul, vous pouvez choisir l’EURL (entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée) qui fonctionne comme la SARL mais avec un seul associé.

Enfin, vous pouvez opter pour le statut SAS (société par actions simplifiées), plus souple que la SARL dans la réalisation des statuts mais qui présente des charges plus élevées que la SARL sur la rémunération. En revanche, si la société génère des bénéfices, les dividendes ne sont pas soumis aux cotisations sociales contrairement aux SARL.

Un autre statut est possible, celui de la mico-entreprise qui peut être très intéressant pour se lancer. En revanche, le chiffre d’affaires maximum avec ce statut est de 170 000€ et peut très vite être trop contraignant si vous vendez beaucoup de produits ou services.

Effectuez les démarches administratives

Vous avez déterminé votre nom et choisi votre statut, il faut donc passer aux démarches administratives : ouverture d’un compte professionnel à la banque afin de déposer le capital social, rédaction des statuts, transmission des différents documents au CFE (centre de financement des entreprises) et publication d’une annonce légale.

N’oubliez pas également d’avertir la CNIL si vous comptez collecter des données personnelles afin de créer une base de données de clients et prospects mais aussi d’être en conformité avec le RGPD (règlement général sur la protection des données).

Choisissez une solution e-commerce

Maintenant que vous avez déterminé ce que vous souhaitez vendre, il est temps de mettre en place votre site web. Plusieurs solutions s’offrent à vous : vous pouvez choisir de monter un site sur-mesure en faisant appel à un prestataire ou de le faire vous-même en utilisant un CMS : Prestashop, WordPress, Shopify, etc. Ces plateformes proposent de nombreuses ressources pour pouvoir lancer votre business en ligne.

10 - Principales plateformes e-commerce

Source image : OpenWaveComp

La difficulté de cette étape n’est pas tant de choisir la solution e-commerce mais de la maîtriser parfaitement ou de trouver un développeur ou une agence qui la connaissent sur le bout des doigts. Ce site sera votre outil de travail, il faut donc une solution qui réponde à la majeure partie de vos besoins, soit simple d’utilisation et nécessite le minimum de développements spécifiques.

Enfin, plusieurs intervenants peuvent être nécessaires pour mettre en place le site : un développeur pour créer les fonctionnalités spécifiques, un webdesigner pour la partie design du site et un expert SEO pour le référencement. Il peut être utile d’engager un UX Designer pour imaginer les fonctionnalités indispensables, celles non utiles et les différentes interactions proposées sur le site. Faire appel à un prestataire externe vous permettra de vous concentrer sur votre métier (choix des produits, stratégie, commandes et expéditions) plutôt que de gérer également la création du site en lui-même et de vous éparpiller. Certains outils proposent néanmoins des templates que vous n’aurez plus qu’à enrichir si vous souhaitez vous occuper de la création du site et que vous ne possédez de grandes compétences techniques.

10 - Shopify templates

Source image : Shopify

N’oubliez pas de rédiger les mentions légales car elles sont obligatoires sur un site internet. Les éléments indispensables sont le nom et l’adresse complète de l’entreprise, le SIRET, le numéro attribué par la CNIL, le capital de votre entreprise, le nom de l’hébergeur du site, les contacts (téléphone, adresse postale, e-mail, etc.) et le nom du gérant de la société.

Négociez avec le livreur

Pour la livraison des produits, vous ne pourrez pas effectuer vous-même la livraison, vous devrez donc travailler avec des transporteurs comme DHL ou La Poste pour faire la liaison entre l’entrepôt de stockage et le client final. Pensez à prendre rendez-vous avec un de ces prestataires afin de comparer les différentes offres en fonction du nombre de colis que vous comptez envoyer chaque mois.

Stockez le moins possible

Au début de votre activité, vous ne savez pas forcément quel produit va se vendre et lequel va vous rester sur les bras. En plus des coûts de stockage, ces produits vous auront coûté de l’argent et ne vous auront pas rapporté un centime. Pour lancer votre activité en ligne rapidement et à moindre frais, nous vous conseillons le Drop Shipping : vous ne posséderez pas de stock et la livraison sera gérée par le fournisseur. Il faudra cependant être constamment à la recherche de nouveaux fournisseurs et ne pas lâcher ceux qui vous conviennent.

10 - Dropshipping devenir-entrepreneur-web

Source image : Devenir Entrepreneur Web

Avec tous ces conseils, vous êtes prêt à démarrer votre activité e-commerce, il ne vous reste plus qu’à faire de la publicité, en n’oubliant pas d’utiliser les réseaux sociaux, et à convertir vos prospects en premiers clients.

CATALOGUE 2018/2019

Plus de 50 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives