BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Stratégie d'entreprise

Stratégie d’entreprise : tirez les leçons de la crise du coronavirus et tournez-vous vers l’avenir

Stratégie d'entreprise crise du coronavirus : que faire pour l'optimiser ?

Au plein cœur de la crise du coronavirus, votre stratégie d’entreprise a-t-elle exprimé son plein potentiel ? Ou en avez-vous découvert les limites ? Si vous êtes dans la seconde situation, ne baissez pas les bras : vous pouvez encore rebondir ! Identification des points d’amélioration prioritaires, nouvelles attentes des salariés et des consommateurs, solutions à mettre en place : nous vous aidons à optimiser la stratégie de votre entreprise pour l’après Covid-19.

Stratégie d’entreprise et crise du coronavirus : dressez un bilan objectif

Bien entendu, la crise du coronavirus a impacté l’activité de toutes les entreprises. Confinement oblige, les magasins « physiques » ont dû fermer. Sans parler des événements annulés, des lancements de produits reportés, du besoin de réorganiser l’espace de travail et d’investir dans des masques pour respecter les consignes sanitaires, etc.

Sur ces points, toutes les entreprises étaient (à peu près) sur un pied d’égalité. Cependant, certaines d’entre elles ont quand même réussi à tirer leur épingle du jeu durant cette période. Pourquoi ? Principalement parce qu’elles avaient déjà parfaitement réussi leur transformation digitale.

Pour dresser un bilan pertinent de votre stratégie pendant la crise du coronavirus, nous vous conseillons donc de distinguer :

  • les pertes financières inévitables, dues à l’arrêt total des vos ventes physiques par exemple ;
  • les pertes qui auraient pu être évitées, uniquement liées à un manque de compétences techniques et/ou un équipement inapproprié. C’est sur ces dernières que vous devez travailler pour renforcer votre compétitivité et rebondir après la crise !

En pratique, vous devriez surtout examiner avec attention les 3 points ci-dessous.

1) Comment s’est déroulé le management à distance de vos équipes ?

Avec le confinement, les membres de vos équipes communication, marketing, RH (et autres) sont passés en télétravail ? Dans ce cas, évaluez la performance de vos collaborateurs durant cette période. Ont-il été force de proposition ou ont-il eu du mal à gérer leur nouvelle autonomie ? Leur missions ont-elle été remplies en temps et en heure ? Ont-ils atteint tous les objectifs ? Plus rapidement ou moins vite qu’au bureau ? Etc.

Mais gardez à l’esprit qu’une petite perte d’efficacité est tout a fait logique chez vos collaborateurs qui télétravaillaient en gardant leurs enfants !

Extrait de l'étude Cadremploi concernant l'impact du télétravail sur la performance des cadres pendant le confinement.
Extrait de l’étude Cadremploi « 80% des cadres vivent plutôt bien cette période de télétravail imposée »

En revanche, si vous observez une forte baisse de productivité générale, des facteurs internes à l’entreprise sont sans doute en cause. En première ligne : la qualité du management à distance. Force est de reconnaître que gérer efficacement des équipes en télétravail ne s’improvise pas ! Sans un minimum de connaissances en la matière, les problèmes de communication et de démotivation se multiplient. D’où une perte inévitable de productivité, aussi bien du côté des managers que de leurs équipes…

Le management à distance, utile pour tous les métiers et secteurs d’activité ?

Certes, certaines professions ne peuvent pas s’effectuer à distance. Cependant, même avec vos collaborateurs en chômage partiel, il était intéressant de garder le lien pour :

  • les rassurer et les informer sur l’activité de l’entreprise, les mesures mises en place pour leur permettre de reprendre le travail en toute sécurité, etc. ;
  • renforcer le sentiment d’appartenance à l’entreprise ;
  • entretenir l’esprit d’équipe. En plein cœur du confinement, rien n’interdisait d’organiser des « cafés virtuels » par exemple. Cette mesure sympathique a d’ailleurs été mise en place par plusieurs entreprises, dont Peugeot Motocycles pendant la fermeture de son usine de Mandeure. Les salariés en ont profité pour « se retrouver » et poser diverses questions au service RH. Une bonne manière de préparer la reprise d’activité en douceur.

La crise du coronavirus aura ainsi démontré que le management à distance peut avoir des applications insoupçonnées dans certains secteurs d’activité !

2) Evaluez votre stratégie de marketing digital

Si les ventes physiques ont été fortement impactées par le confinement, de nombreuses entreprises ont en revanche vu leurs ventes en ligne décoller.

Malgré la fermeture de ses magasins durant le confinement, Nike affiche un bilan trimestriel positif grâce à une hausse de 36% de ses ventes en ligne. Source : LaPresse.ca

Votre chiffre d’affaires en ligne a également augmenté drastiquement durant cette période ? Si oui, félicitations !

Bravo pour avoir bien mené votre stratégie de marketing digital durant le confinement.

Sinon, ne voyez pas cette expérience comme un échec. Considérez-la plutôt comme une occasion d’optimiser votre stratégie de marketing digital !

En pratique, nous vous conseillons d’utiliser un outil d’analytique, comme le célèbre Google Analytics, pour identifier tous les points à améliorer. Grâce à lui vous pourrez notamment évaluer la performance de :

  • vos campagnes publicitaires Google Ads ou encore Facebook Ads (ex. : pertinence des mots-clés choisis pour vos compagnes, facteurs à prendre en compte pour ajuster vos enchères) ;
  • votre stratégie SEO (ex. : mots-clés qui attirent du trafic qualifié depuis les moteurs de recherches, pages les plus consultées, etc.).

Remarque : pour analyser avec justesse la situation, tenez aussi compte des besoins des consommateurs durant le confinement. Par exemple, si vous vendez principalement du maquillage en ligne, la baisse de votre chiffre d’affaires s’explique facilement. En effet, la clientèle s’est massivement détournée de ce type de produit pendant cette période. A quoi bon en acheter quand on ne peut pas sortir ? Gageons que vos campagnes marketing auraient eu plus de succès dans d’autres circonstances !

3) Quelles sont les retombées de votre stratégie de communication digitale ?

La période de confinement était vraiment LE moment idéal pour investir la Toile. Ventes en ligne mises à part, vous aviez en effet tout intérêt à communiquer sur votre site, votre blog et vos réseaux sociaux pour :

  • entretenir le lien avec vos clients, en leur proposant par exemple des solutions concrètes pour résoudre leurs problèmes liés au confinement. Ou tout simplement en organisant des jeux pour divertir votre communauté ;
  • optimiser votre image de marque, notamment en vous engageant fermement en faveur du confinement, en soutenant le travail des équipes soignantes, etc.

C’est pourquoi la plupart des entreprises ont lancé une campagne de communication digitale durant cette période. Avec plus ou moins de réussite, bien entendu, selon leurs connaissances en la matière : nous vous encourageons à analyser vos propres résultats pour déterminer les éventuels points d’amélioration.

Pour y arriver, l’essentiel est de choisir les bons KPIs (Key Performance Indicators). Fiez-vous notamment :

  • au taux d’engagement de vos différents contenus (ex. : nombres de likes, de tags d’amis, de commentaires, de partages) ;
  • à la tonalité des commentaires générés par vos articles et vos posts sur les réseaux sociaux. L’idéal étant bien sûr d’avoir nettement plus de commentaires positifs que négatifs ;
  • au nombre d’abonnés « gagnés » ou « perdus » durant cette période sur vos réseaux.

Des pistes pour vous aider à trouver les points d’amélioration

Si les résultats ne sont pas à la hauteur de vos attentes, vous devez absolument trouver la source du problème pour le corriger. Demandez-vous notamment si vos contenus sont :

  • vraiment optimisés pour tel ou tel canal de communication. En effet, on n’écrit pas de la même manière sur Facebook, sur Twitter ou sur un blog. Pour obtenir de bons résultats, vous devez donc maîtriser les bonnes pratiques de chaque canal ;
  • publiés au bon moment. Là encore, il existe des jours et des horaires à privilégier sur chaque réseau ;
  • suffisamment intéressants pour votre communauté. Gardez à l’esprit que les internautes réagissent avant tout aux posts leur offrant une solution concrète à leurs problèmes… Ou aux posts divertissants !

Conseil bonus : si vous êtes en quête d’inspiration pour votre stratégie Social Media, lisez nos études de cas. Nous avons sélectionné pour vous 5 marques qui ont parfaitement réussi leur campagne de communication digitale durant le confinement !

Stratégie d’entreprise : les évolutions à prendre en compte pour rebondir après la crise du coronavirus

Identifier les points qui ont fragilisé votre entreprise au plus fort de la pandémie, c’est une chose. Mais pourquoi les corriger alors que la vie reprend tout doucement son cours ? Tout simplement parce que cette crise sanitaire majeure va sans doute profondément modifier la société. Si vous voulez prendre l’avantage sur vos concurrents dans le monde d’après, vous devez revoir votre stratégie d’entreprise en fonction de ces évolutions !

Or, la plupart des études et des analyses marketing publiées sur le sujet, comme celle de COMK (Comarketing-News) par exemple, indiquent que :

  • la digitalisation de la société, déjà largement entamée devant la crise, devrait encore s’accélérer. L’e-commerce, les téléconsultations, les médias sociaux, les sites d’emploi et plus largement tous les services et biens dématérialisés devraient donc encore prendre plus de place dans la vie des consommateurs. D’où l’intérêt d’investir dans la communication et le marketing digital... Plus que jamais, l’avenir des entreprises va se jouer sur la Toile ;
  • le rapport au travail va évoluer. Le télétravail, notamment, devrait connaître un bel essor, de nombreux salariés y ayant « pris goût » durant le confinement.
stratégie d'entreprise et crise du coronavirus : extrait de l'étude COMK sur la hausse probable du télétravail.
Extrait de l’analyse COMK

Cela étant dit, vous devez prendre aussi d’autres évolutions en compte pour peaufiner votre stratégie d’entreprise. Parmi elles figurent surtout :

  • une montée en puissance de la conscience écologique, en particulier de sa facette sanitaire. En effet, les consommateurs seront sans doute plus sensibles à l’impact que les produits et les activités des entreprises peuvent avoir sur leur santé (ex. : présence de substances potentiellement cancérigènes dans les produits, émission de substances nocives dans la nature, etc.) ;
  • un intérêt encore plus marqué pour les valeurs sociales (ex. : solidarité avec les producteurs locaux) ;
  • des attentes accrues en terme de qualité de vie au travail et d’équilibre entre vie privée et vie professionnelle.
Stratégie d'entreprise après la crise du coronavirus : entre autres évolutions de la société, les consommateurs sont plus sensibles aux mouvements de solidarité.

Concrètement, comment optimiser votre stratégie d’entreprise après la crise du coronavirus ?

Compte tenu du contexte actuel, nous vous conseillons de consacrer une grande partie de vos ressources à la digitalisation de votre entreprise. Ce qui implique, entre autres :

  • de dresser une liste des outils digitaux pouvant contribuer à la bonne marche de votre entreprise. Des outils de veille concurrentielle (ex. : WooRank pour analyser la stratégie de référencement de vos concurrents) jusqu’aux solutions d’e-commerce comme PrestaShop et Magento, il y a énormément de logiciels utiles. Consultez des guides comparatifs avant d’arrêter votre décision ;
  • d’identifier toutes les compétences que vous (ou vos collaborateurs) devez acquérir pour soutenir le développement de l’entreprise. Stratégie Social Media, marketing digital, management à distance, bonne pratiques de référencement naturel... Côté formation, vous n’avez que l’embarras du choix ! Vous trouverez forcément celle qu’il vous faut pour optimiser votre stratégie d’entreprise après la crise du coronavirus.

Pour affiner votre sélection, nous vous recommandons d’ailleurs la plateforme Mon Compte Formation. Elle vous permettra d’identifier les formations éligibles au CPF (cumulable avec d’autres dispositifs de financement au besoin). Reste aussi l’option d’externaliser certaines tâches, en faisant appel à une agence de communication digitale par exemple. Mais à terme, cette solution risque d’être plus coûteuse qu’une formation… A vous de voir selon vos besoins exacts et votre budget.

Enfin, nous vous conseillons également de soigner votre stratégie RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Là encore vous pouvez vous former ou faire appel à un consultant externe.

stratégie d'entreprise et crise du coronavirus : ne négligez pas votre stratégie RSE
Les piliers du développement durable à connaître pour bâtir la RSE. Source : RSE-Pro

Dernier conseil : si vous optez pour une formation, pensez au format digital learning. Il vous permet de monter en compétences chez vous ou dans votre entreprise, confortablement installé(e) devant votre ordinateur. Autant éviter les déplacements jusqu’à la fin de l’épidémie !

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Développement CommercialRelation Client DigitaleStratégie Marketing

Comment faire évoluer son parcours client en période de crise sanitaire ?

Efficacité professionnelleFormationRH 2.0Stratégie d'entreprise

Management des RH : les nouveaux leviers pour fidéliser ses salariés

Efficacité professionnelleLe Management à L'ère du DigitalManagement des HommesMéthodes AgilesStratégie d'entreprise

L'entreprise libérée en temps de crise : mode d'emploi

Le Web MarketingWeb et e-business

Comment booster sa visibilité en ligne grâce au marketing digital ?