BREAKING NEWS - FNE : Financement jusqu'à 100% des formations des salariés en reprise ou mutation d’activité !

Interviews

Interview : Savinien Vanrapenbusch, Consultant Interactif Social Media Optimization chez Boulanger

Dans le cadre de la rédaction du Guide des métiers du #Webmarketing VISIPLUS academy, nous avons donné la parole aux professionnels du secteur afin d’acquérir une vision à la fois globale et précise de leur métier. »

Immersion le monde des Consultants SMO avec Savinien Vanrapenbusch en poste chez Boulanger.

Pourriez-vous présenter et revenir brièvement sur votre parcours professionnel ?

« Je travaille dans le domaine du social media depuis maintenant plus de 6 ans. D’abord en agence en tant que Community Manager (Agence  » On Prend Un Café  » basée sur Roubaix, Nord) pendant 3 ans puis, puis en tant que Chef de projet Social Media chez Boulanger pour enfin être responsable du pôle Social Media de chez Boulanger depuis quelques mois. J’ai été attiré par ce poste car il permettait de lier deux de mes passions, le web-marketing et l’utilisation des réseaux sociaux à titre personnel. J’aime être le garant de l’image de marque et être le relais entre les clients (et prospects) et les différents services de la marque pour laquelle je travaille. »

Quelles sont les compétences et les qualités nécessaires pour exercer ce métier ?

« A mon sens, les qualités et compétences nécessaires pour exercer ce métier sont l’empathie, l’humour, l’orthographe irréprochable et l’ouverture d’esprit. »

Quelles sont les différentes missions liées à votre travail ? Comment se déroule une journée type ?

« Les différentes missions liées à mon travail sont avant tout, l’animation des différentes communautés. Le fait d’être connu et reconnu par lesdites communautés et y être la clé d’entrée de (dans) l’entreprise pour les clients. Une journée type serait la mise en place de la stratégie sociale media sur les différents réseaux sociaux choisis par la marque, le relais d’informations et l’animation communautaire quotidienne (réponses aux commentaires, participation à la vie de la communauté…). »

Que préférez-vous dans ce métier ?

« Ce que je préfère dans ce métier est avant tout, la discussion et l’animation que je peux présenter en interne et à l’externe envers nos clients. Le fait d’être une personne relais entre la marque et ses consommateurs. »

Quelles sont les évolutions professionnelles possibles selon vous ? Est-il possible d’évoluer vers d’autres métiers ? Lesquels ?

« A mon sens et comme le prouve mon parcours, il est tout à fait logique d’évoluer dans ce métier. Passant ainsi de Community Manager à Chef de projet Social Media puis responsable. Il est tout à fait possible d’évoluer dans d’autres métiers liés au web-marketing. J’ai d’ailleurs moi-même évolué en tant que Chef de Projet e-marketing dans une autre agence spécialisée dans l’envoi de campagne d’emailing. »

Quelles sont les évolutions actuelles de votre métier ? Comment voyez-vous poste dans 3 ans ?

« Les évolutions actuelles de mon métier sont celles présentées ci-dessus. Le fait d’être ancré dans les services web-marketing et d’avoir une formation solide en e-commerce/e-marketing me permet de pouvoir prétendre à d’autres postes liés au web-marketing dans son ensemble. Voire même, de prendre des postes comme  » chef de projet web  » et gérer, pourquoi pas, toute la stratégie web d’une entreprise (site Internet, emails, réseaux Sociaux…) »

Quels conseils donneriez-vous aux personnes qui voudraient accéder ce type de fonction ?

« Mon conseil numéro un est de rester soi-même. En effet, les personnes voulant accéder à ce poste sont généralement issue de la génération Y ou Z et ont donc, pas conséquent, une appétence particulière à s’exprimer sur les réseaux sociaux. Une formation continue serait un gros plus étant donné l’accès à l’entreprise tout en étant scolarisé, qui permet de mettre un premier pied dans le monde du travail. »

Que pensez-vous des formations qui existent dans ce domaine (formation initiale / formation continue) ?

« Je pense qu’avant la formation, il est important de voir si la personne est faite ou non pour ce genre de poste. Comme je le disais plus tôt, notre utilisation des réseaux sociaux à titre personnel nous aide grandement à pouvoir animer et gérer une communauté sur ceux-ci. Je suis encore une fois une preuve vivante qu’une formation aussi large que celle que j’ai suivie (Licence e-commerce/e-marketing) permet d’accéder à ce type de poste. En gros, je pense qu’on est fait pour ce métier ou qu’on ne l’est pas. »

Enfin, quels mots clés choisiriez-vous pour décrire votre métier ?

#Empathie

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie d'entrepriseStratégie Marketing

Inclusion et diversité dans la publicité : des marques en-dessous des attentes des Français ?

Relation Client DigitaleStratégie Marketing

Communication : quelles stratégies pour gagner la confiance des consommateurs ?

Relation Client DigitaleWeb et e-business

Les Français et le numérique en 2022 : je t'aime moi non plus ?

Relation Client Digitale

5 bonnes pratiques à emprunter aux champions de la relation client français