Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Formation
Digital learning :  10 commandements pour réussir sa formation

Digital learning : 10 commandements pour réussir sa formation

Le digital learning a bouleversé les codes de la formation, qu’elle se déroule dans le cadre de l’entreprise ou à l’initiative personnelle du candidat. Avant d’aborder les points essentiels pour réussir une formation dispensée en digital learning, il convient de bien définir le concept même de ce type d’apprentissage.

Le digital learning est souvent confondu avec le e-learning, il est pourtant essentiel de pointer leurs différences. Le e-learning est un mode de formation à distance uniquement, alors que le digital learning comprend l’ensemble des moyens de formation offerts par les supports numériques. Il ne se limite donc pas à des formations en ligne, il peut aussi prendre la forme de cours présentiels, en entreprise ou dans des centres dédiés. Cette pluralité des possibilités fait du digital learning une arme pédagogique d’une grande efficacité pour l’entreprise comme pour le particulier.

Cette définition précisée, le futur apprenant, ou l’entreprise qui proposera du digital learning à ses salariés, doit concevoir son projet de façon efficace. Il est important de visualiser chaque étape de la formation avant même d’y adhérer, afin d’optimiser le retour que l’on peut en attendre. Voici donc les 10 commandements à suivre pour réussir votre formation en digital learning.

Avant la formation :

Une fois votre cursus de formation choisi, le mener à bien va vous demander beaucoup de disponibilité et d’investissement personnel. Il est donc particulièrement important de bien choisir votre formation, en suivant trois règles simples mais impératives :

1. Faire un bilan de compétences :

Il peut être réalisé en cabinet privé, ou au sein de votre entreprise avec l’aide de votre DRH par exemple. Le but de ce bilan sera d’établir les compétences que vous avez déjà acquises, en formation ou à la faveur de vos expériences, afin de délimiter les savoir-faire qu’il vous reste à acquérir. Suivre des heures de cours sur des sujets que vous maîtrisez déjà serait fastidieux, et risquerait de démobiliser votre énergie pour des modules dont vous avez vraiment besoin pour faire évoluer votre carrière. La souplesse du digital learning permet la création de formation sur-mesure, il vous appartient d’en tirer profit !

2. Comparer les offres de formation :

Au-delà du contenu des formations qui vous seront proposées, il sera judicieux d’en apprécier tous les contours. En premier lieu, il convient d’étudier le ou les types de scénarisations que chaque formation vous propose :

  • La scénarisation textuelle, basée uniquement sur des cours écrits, présente l’avantage de supports faciles à utiliser. Vous aurez à votre disposition des fiches pratiques et des mémos pour réviser à votre guise sur les différents thèmes abordés. Mais il faudra prendre en compte la faible interactivité de la formation, et le plus souvent, un suivi assez faible dans votre évolution. Ce type de formation sera donc à privilégier si vous êtes certain de votre capacité à réussir seul, et si vous êtes doté d’une grande capacité à mémoriser des écrits.
  • La scénarisation infographique, qui complète en général la scénarisation textuelle, a l’avantage de faciliter la retenue des informations essentielles dans chaque module. L’interactivité sera limitée aux liens hypertextes éventuellement intégrés à l’infographie.
  • Les formations basées sur la scénarisation vidéo connaissent  un grand succès, notamment auprès des jeunes apprenants, très habitués à ce type de contenus. La vidéo est un support à la fois efficace et ludique, mais là encore assez limité en termes de suivi et d’interactivité. Il faudra donc de vérifier l’acquisition des compétences délivrées par la vidéo, au moyen d’un travail dirigé par exemple, pour en connaître la véritable efficience.
  • Les ateliers interactifs constituent la scénographie la plus interactive qui puisse être proposée : ils permettent la mise en situation de l’apprenant au travers de jeux et d’exercices divers. Ce type de scénarisation nécessite bien entendu une formation en présentiel, et la mise à disposition de locaux pendant sa réalisation.
  • L’utilisation de la réalité virtuelle, également appelée scénarisation immersive, montre des qualités pédagogiques certaines, mais son coût reste assez élevé, elle est donc encore assez rarement proposée.

Étudier les contenus de la formation que vous envisagez, et la façon dont les enseignements seront dispensés est un premier pas primordial dans la réussite de votre formation en digital learning.

Témoignage : Pauline Bresson | Cursus Stratégie Marketing digital

3. Mobiliser son entourage privé et professionnel :

Se lancer dans une formation, quel que soit sa durée et son format, nécessite un investissement personnel important. Vous aurez besoin du soutien de vos proches, à titre familial comme à titre professionnel, pour mener à bien votre projet. N’hésitez pas à leur faire part de votre choix, à leur expliquer le déroulement de la formation que vous avez choisi, et à leur demander leur soutien lorsque vous en ressentirez le besoin.

Pendant la formation :

Une fois votre formation en digital learning débutée, votre réussite dépendra en grande partie de votre capacité à organiser votre temps et l’utilisation de votre énergie.

4. Bien organiser ses journées de travail :

Si votre formation se déroule en parallèle de votre activité professionnelle, il est essentiel qu’elle ne pollue pas votre esprit lorsque vous devez être productif. Il sera donc nécessaire d’établir un planning précis du temps que vous pouvez accorder à chaque activité, par jour ou par semaine, pour ne pas risquer de vous sentir débordé par l’accumulation des tâches.

5. Respecter votre suivi de formation et le tutorat :

Que ce soit sous forme de travaux dirigés ou de rendez-vous avec un tuteur, le suivi de votre formation est votre meilleur atout pour atteindre votre but. Il est donc impératif de respecter ces échéances, et de mettre ce temps à profit pour vérifier régulièrement les compétences acquises et le travail qui reste à accomplir.

“ Au début de ma formation, je redoutais les rendez-vous skype avec ma tutrice. Je craignais une forme de jugement, ce n’est pas toujours évident de re devenir étudiant lorsque l’on a quitté les bancs de l’école depuis 15 ans. Mais très vite, j’ai pris conscience de l’importance de ce suivi pour la réussite de mon projet. Sans mon tuteur, j’aurais sans doute fait de mauvais choix, notamment dans la hiérarchisation des informations à retenir. Elle s’est intéressée à mon parcours, à mes contraintes et à mon environnement. Elle a tout fait pour adapter mon rythme de formation à mon quotidien. Nous avons développé une forme de complicité qui m’a été très précieuse pour réussir, je lui suis particulièrement reconnaissante.”  Sylvie, 42 ans

6. Savoir planifier ses objectifs :

Compte tenu des efforts que vous allez déployer pendant votre formation en digital learning, vous aurez sans doute à cœur d’en récolter les fruits, le plus rapidement et le plus efficacement possible. Mais soyez mesuré dans votre façon de planifier vos objectifs, évitez absolument de fixer un but trop difficile à atteindre ou dans un délai trop court. Mettez en place un planning de travail assez aéré pour faire face en cas d’imprévu, et gardez un rythme de travail régulier mais sans excès. Tout comme dans une remise en forme sportive, vous devez réussir à rester motivé dans la durée, inutile de vous épuiser dès les premières semaines de formation.

7. Concilier formation et vie personnelle :

Votre famille et votre vie sociale seront forcément impactées par votre formation, mais il vous appartient de veiller à ce que cette période particulière reste positive. Apprendre de nouvelles compétences va réclamer de l’énergie, mais également en produire : la nouveauté peut vous galvaniser dans votre quotidien, à condition de veiller à vous ménager de vrais temps de repos. Le temps d’une soirée ou pour tout un week-end, il est salutaire de vous couper régulièrement de toute préoccupation professionnelle, y compris de votre formation, pour repartir dans de meilleures dispositions. Si vous craignez de désorganiser votre rythme d’apprentissage, prenez conseil auprès de votre tuteur ou de votre responsable de formation, pour aménager au mieux votre planning.

A l’issue de votre cursus en Digital learning :

8. Le bilan de votre formation :

Avant de le valoriser auprès de votre entreprise ou de vos clients, vous serez amené à faire un bilan personnel de votre cursus en digital learning. A titre professionnel et personnel, ce sera l’occasion de vous poser plusieurs questions. En voici quelques exemples :

  • Quelles sont les compétences que vous avez acquises ?

Elles peuvent être pratiques ou théoriques, combler une lacune dont vous aviez conscience, ou révéler un talent que vous n’aviez pas envisagé. Faire la liste des connaissances et des capacités que vous avez obtenues au cours de votre cursus est une première étape essentielle pour valoriser votre formation auprès de vos interlocuteurs.

  • Qu’avez-vous découvert à propos de vous-même ?

A titre personnel, suivre une formation offre l’occasion d’une véritable introspection. Vous aurez sans doute constaté des forces ou des faiblesses que vous ignoriez jusqu’à présent : capacité à travailler en autonomie, difficulté à mémoriser selon le type de support proposé, ou encore facilité à travailler plutôt à certaines heures de la nuit ? Toutes ces particularités personnelles seront une force si vous savez les identifier, et les appliquer à bon escient dans votre carrière. Cette forme de bilan est souvent mise de côté au profit des certifications professionnelles. Ne commettez pas cette erreur, profitez de cette expérience à 360° !

  • Quels sont les objectifs que vous avez atteints avec cette formation et ceux que vous aimeriez vous fixer à présent ?

Sur un plan concret, la fin de la formation en digital learning donne lieu à un état des lieux des objectifs que vous aviez fixés avant de vous lancer. Avez-vous atteint vos objectifs? Dans le cas contraire, qu’est-ce qui vous en a empêché et comment pouvez-vous travailler mieux pour y parvenir ? Cette expérience a peut-être mis à jour d’autres objectifs que vous aimeriez vous fixer pour l’avenir ?

Une fois que vous aurez pris le temps de répondre à chacune de ces questions, à titre personnel et avec l’aide de votre tuteur ou maître de stage, vous serez prêt à défendre les acquis de votre formation dans votre milieu professionnel.

9. Comment valoriser votre formation :

La valorisation de vos nouvelles compétences va dépendre du type d’activité que vous exercez. Si vous êtes entrepreneur ou Freelance, il sera judicieux de faire figurer ces compétences en affichant votre nouvelle certification sur vos différents supports de communication : site internet, portfolio, profil sur les plateformes et sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez aussi miser sur l’originalité, en rédigeant un article ou en tournant une vidéo dans laquelle vous partagez votre expérience du digital learning, en mettant en avant les nouveaux savoir-faire que vous avez acquis. En plus d’informer vos clients sur les services que vous êtes désormais en mesure de leur proposer, vous leur offrirez l’occasion de découvrir le digital learning à travers votre parcours.

Si vous êtes salarié en entreprise, vous aurez sans doute l’occasion d’échanger avec votre hiérarchie à l’issue de votre cursus, afin de déterminer la façon dont vos compétences acquises seront utilisées et valorisées.

10. Poursuivre ou compléter votre formation :

Pour rester performant et compétitif de nos jours, le digital learning est un atout devenu incontournable. 65% des métiers qui seront exercés en 2030 n’ont pas encore été créés, selon une étude du forum économique mondial. Quel que soit son secteur d’activité et son statut professionnel, le travailleur doit donc désormais comme impératif de se former très régulièrement aux nouvelles technologies.

“ Dès la fin de ma formation en marketing, j’ai souhaité planifier un autre cursus en digital learning. J’ai trouvé ce mode d’apprentissage très stimulant, et les résultats me permettent d’être beaucoup plus performante dans mes missions. Pour ma prochaine formation, j’ai choisi un format plus court, hyperspécialisé, qui va m’ouvrir des horizons professionnels dont je rêve depuis longtemps”  Marc, 37 ans.

Poursuivre et compléter votre formation grâce au digital learning tout au long de votre carrière constitue donc votre meilleure démarche pour lutter contre les aléas du milieu professionnel.

CATALOGUE 2019

Plus de 100 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Catégories

Archives