BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
En savoir plus

Négociateur immobilier

Le négociateur immobilier, c’est le commercial par excellence ! Ce professionnel spécialisé dans la vente de biens immobilier intervient en effet dans toutes les étapes d’une transaction immobilière, de la prospection terrain, jusqu’à la vente.
Salaire, formation, compétences et missions, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ce métier passionnant à la croisée des chemins entre la vente et l’immobilier !

Autres dénominations : Courtier en immobilier, agent immobilier, agent commercial, commercial en immobilier, entremetteur immobilier, commissionnaire immobilier, prospecteur immobilier

Missions

Les missions d’un négociateur immobilier tournent autour de 5 activités principales : la prospection, l’évaluation des mandats, la promotion, l’analyse des besoins, et enfin les visites.

La prospection : il s’agit de l’activité principale du négociateur immobilier, elle occupe ainsi près de 80% de son temps. La prospection consiste à rechercher des biens immobiliers disponibles. C’est ainsi un professionnel de terrain très mobile, à la recherche d’occasions rares, car la concurrence est rude dans ce secteur !


L’évaluation des mandats : il s’agit d’une phase d’échange avec le propriétaire d’un bien qui servira à avoir plus d’informations et à évaluer un bien. Si les propriétaires sont d’accord pour vendre, un mandat exclusif ou non sera signé pour mettre leur bien sur le marché.

La promotion : Il s’agit de promouvoir le nouveau bien grâce à une campagne publicitaire, souvent en ligne. Il faut à cette étape rédiger un dossier de présentation pour le bien et le mettre en avant aux prospects potentiellement intéressés pars ses caractéristiques.

L’analyse des besoins : À l’écoute de ses clients, le négociateur immobilier prend bien note des besoins des acheteurs afin de leur proposer les biens qui leur corresponds.


Les visites : Une fois les acheteurs potentiels identifiés, il est temps de leur faire visiter le bien en vente. L’argumentation est primordiale à cette étape afin de mettre en avant les atouts du lieu.

Compétences

Vous l’aurez compris, le négociateur immobilier possède un très large éventail de compétences lui permettant de menant ses ventes de A à Z.  

Parmi ses compétences métier indispensables :
  • Bonne connaissance des prix du marché et des spécificités de son secteur
  • Connaissances techniques dans le bâtiment (isolation, toiture...)
  • Techniques de négociation
  • Capacités à intervenir en totale autonomie dans la gestion des dossiers avec rigueur et méthode
  • Connaissances juridiques et fiscales  

Ses soft skills essentielles :
  • Qualités relationnelles pour accompagner ses clients dans toutes leurs démarches
  • Esprit de persuasion visant à convaincre et à expliquer le marché immobilier
  • Aptitudes à la négociation entre les deux parties
  • Résistance au stress car les enjeux sont importants et l’activité cyclique
  • Mobilité pour réaliser les visites des biens et travailler sur différents territoires  

Environnement

Il faut bien comprendre que si un négociateur immobilier travail en agence, il passera également énormément de son temps de travail en déplacement afin de prospecter ou de faire des visites. Ainsi, cette profession demande d’accepter un volume horaire important et irrégulier. Après plusieurs années d’expérience, le négociateur immobilier évolue généralement au sein de son agence en tant que chef d’équipe ou encore responsable d’agence. Il peut également décider d’ouvrir sa propre agence !

Remunération

À la différence des agents commerciaux qui sont intégralement rémunérés à la commission, les négociateurs immobiliers sont salariés et bénéficient d’une rémunération fixe, le plus souvent complétée par une commission sur leurs ventes. De façon assez logique, un salarié au salaire fixe verra ses commissions moins élevées qu’un agent commercial. Ces dernières s’élèvent généralement entre 5 et 10 % à la prise du mandat et entre 10 à 20% à la conclusion de la vente. Ainsi, un débutant gagnera autour des 2 000 euros par mois variable compris, et tournera autour des 5 000 euros mensuels et plus après quelques années de carrière et selon son efficacité.

Pré-requis

Pour exercer en tant que négociateur immobilier, il est généralement nécessaire d’avoir validé un diplôme de niveau bac+2 dans une filière immobilière ou commerciale. Bonne nouvelle, le Titre Certifié Assistant(e) immobilier ainsi que l’Executive Bachelor Immobilier de VISIPLUS academy peuvent également vous ouvrir les portes du métier de négociateur immobilier N’hésitez pas à consulter leur descriptif ou à demander conseil à nos conseillers en formation pour en savoir plus !

Cycles de formation associés