Executive MBA13
Management d'Entreprise
à l'Ère du Digital

Cette formation reconnue par l’état de niveau I (niveau bac+5) vous permettra d’acquérir une vision globale stratégique et opérationnelle de l’entreprise et du management à l’ère du digital, de développer les compétences clés du manager par l’acquisition d’outils et méthodes adaptés à l’entreprise moderne et au monde numérique et de Manager une équipe en affirmant vos compétences de leadership.

EN SAVOIR PLUS

13 voir détails sur academy.visiplus.com

Web et e-business
Crowdsourcing : quand le pouvoir est donné aux consommateurs

Crowdsourcing : quand le pouvoir est donné aux consommateurs

Le crowdsourcing c’est inviter le grand public, ses clients ou sa communauté à entrer dans une démarche de co-création avec une marque. Cela consiste à faire appel à eux pour proposer et créer des éléments constitutifs de la marque : produits, services ou encore campagnes de communication. De plus en plus d’entreprises se lancent dans cette démarche qui séduit par ailleurs de plus en plus de consommateurs.

Mais les entreprises peuvent-elles réellement laisser le pouvoir à leurs clients pour quelque chose d’aussi important stratégiquement que l’élaboration d’un nouveau produit ? La réponse est oui, et à juste titre.

Vers une personnalisation toujours plus forte

Si la personnalisation a longtemps été une tendance Marketing, c’est aujourd’hui, et indéniablement une attente profonde de la part des consommateurs. Nike avait été précurseur dans la démarche en lançant NikeiD il y a maintenant plus de 10 ans. La marque de chaussures permettait alors à l’époque à ses clients, de personnaliser entièrement leurs chaussures avec du texte, des couleurs et des tissus.
Les marques ayant évalué le potentiel de la personnalisation, elles n’hésitent plus à proposer des produits qui le sont entièrement et qui peuvent être achetés en ligne de manière simple et rapide.

personnalisation
Source image : Coca-Cola

Même dans la publicité et les parcours utilisateurs, des méthodes comme le retargetting ou l’utilisation de l’intelligence artificielle permettent de proposer des recommandations de plus en plus précises et personnalisées aux consommateurs.

Les niveaux de  personnalisation devraient même s’affiner de plus en plus, d’abord parce que c’est une volonté des consommateurs d’acheter des produits ou des services uniques. Ensuite, parce que ce type d’expériences et de démarches de la part des marques vont se banaliser.

Toujours plus de collaboratif

 Les projets collaboratifs rencontrent un succès toujours plus grand. Il y a quelques années, on voyait d’ailleurs émerger des sites de crowdfunding comme Kickstarter ou KissKissBankBank qui invitent le grand public à donner des fonds à des initiatives privées, afin de les aider dans le lancement de nouveaux produits ou d’un projet. Ces projets créés par monsieur ou madame tout le monde, n’attendent alors que les financements de la communauté pour voir le jour.

Selon le dernier baromètre de la finance participative en 2017, le crowdfunding aurait représenté 336 millions d’euros, c’est-à-dire 35% du financement alternatif en 2017. Les fonds collectés par les plateformes de dons ont croît de 20% en passant de 68,6 millions d’euros en 2016 à 82,8 millions d’euros en 2017.

Les consommateurs sont donc toujours plus nombreux à donner toujours plus, pour faire partie d’un projet et permettre son lancement. En contrepartie, ils peuvent être invités à tester une version bêta, obtenir le produit ou le service en avant-première ou recevoir des goodies liés au projet. Enfin, au-delà d’avoir le sentiment de se sentir utile en donnant, ils souhaitent aussi « faire partie de » en apportant leur petite pierre à l’édifice.

Des Business model basés sur le crowsourcing

Si pour certaines entreprises le crowdsourcing reste une tendance, d’autres en ont fait leur fonds de commerce. C’est notamment le cas de BetaBrand une marque lancée aux États-Unis et née à San Francisco qui a choisi de commercialiser des vêtements en ligne, entièrement conçus par une communauté du monde entier, et à financement participatif.

D’autres marques n’hésitent pas également à A / B tester des produits encore au stade de la conception auprès de leur communauté, par mail, sur leur site ou sur les réseaux sociaux, afin d’améliorer le produit ou afin de s’assurer qu’il suscitera de l’intérêt une fois commercialisé.

rentabilite
Source image : pixabay

Les produits peuvent aussi être proposé en préventes afin que les clients s’engagent à acheter avant que la production ne soit lancée, permettant ainsi de la financer.

Le crowdsourcing, une méthode marketing efficace et rentable

Au-delà de supprimer des coûts de conception avec des agences créatives spécialisées, une démarche de crowdsourcing permet aussi et surtout d’attirer de nouveaux clients et de fidéliser les clients actuels.

Co-créer un produit avec ses clients assure que celui-ci sera vendu. Plus, cela réduit considérablement les risques et les coûts associés à la conception d’un produit avec des équipes en interne, qui peut parfois prendre beaucoup plus de temps.

Enfin, l’autre avantage d’un produit conçu en crowdsourcing est toute la communication qui va être générée autour de cette initiative. Ce genre de démarche pourrait bien convaincre les clients potentiels de la transparence et de l’ouverture d’esprit de la marque. Une étude universitaire a d’ailleurs démontré qu’une mention comme « co-créé (ou conçu) par les clients » permettrait d’augmenter les ventes de 20%.

Pas étonnant donc si selon eYeka et « The state of crowdsourcing in 2017 », Coca-Cola a fait appel à la participation du consommateur à 34 reprises en 2014 et que Danone et Samsung y ont pour leur part eu recours à 28 et 27 reprises.
Le crowdsourcing offre des opportunités incroyables dans la commercialisation d’un nouveau produit ou service qui saura forcément répondre à un besoin directement exprimé par le consommateur. Il serait donc fou de s’en priver et de continuer à tenter de deviner ce dont leurs clients ont besoin.

Mais cette tendance qui n’en est plus une devrait bouleverser la manière et surtout la vitesse à laquelle les produits seront commercialisés. En effet, demander la participation de ses clients à la co-construction d’un produit ou d’un service requiert d’être ensuite 

CATALOGUE 2018/2019

Plus de 50 FORMATIONS POUR S’APPROPRIER LE DIGITAL DE A À Z !

  1. En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.


> Voir toutes nos formations> Voir tous nos cycles> Découvrez les témoignages

Dans la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas rendu publique / Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives