BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Emploi

Slashers / Slasheuses : ces actifs qui choisissent de cumuler plusieurs emplois

En France, ils sont près de 4 millions d’actifs à avoir plusieurs emplois ou exercer différents métiers. On parle de plus en plus de ces actifs astucieux et courageux sous le terme de Slashers ou Slasheuses. Ils sont ceux et celles qui mènent de front plusieurs vies professionnelles, mais quelles sont leurs motivations ? Entre avantages et inconvénients, être un Slasher ou une Slasheuse dans le monde du travail qu’est-ce que ça implique concrètement ? Le cumul des métiers est-il devenu tendance avec la montée en puissance des réseaux sociaux ? Portraits de ces hommes et femmes qui exercent plusieurs emplois en même temps.

Qu’est-ce qu’un Slasher ou une Slasheuse dans le monde du travail ?

Le terme Slasher nous vient de l’anglais et désigne un individu cumulant plusieurs emplois, par choix ou nécessité. Donc un Slasher ou une Slasheuse, c’est tout simplement un actif qui exerce plusieurs jobs. Les Slashers et Slasheuses ont au moins deux métiers, voire plus, et ont développé des connaissances et compétences multiples grâce à leurs divers emplois. Mais combien sont-ils en France ? Quel âge ont les Slashers / Slasheuses ? Le font-ils par plaisir ou parce qu’ils n’ont pas le choix ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre.

Les chiffres de la tendance du Slashing

Selon une étude récente publiée lors du Salon des micro-entreprises (SME), 16 % des actifs en France sont concernés par le Slashing. Ces actifs aux multiples métiers sont plus de 4 millions sur le territoire pour être précis. D’après le fondateur du SME, cette tendance serait liée à la transition entrepreneuriale qui a débuté dans les années 2000 avant de s’accélérer en 2009 avec le statut d’auto-entrepreneur.

Slashers / Slasheuses : portrait de ces actifs aux multiples fonctions

Être développeur web, community manager et professeur particulier de musique ou de dessin en même temps, c’est tout à fait possible quand on est un Slasher ou une Slasheuse. Et si vous pensez que cette tendance se retrouve uniquement chez les plus jeunes, vous vous trompez. En effet, comme en témoigne l’ouvrage « Profession slasher – cumuler les jobs, un métier d’avenir », beaucoup de Slashers / Slasheuses ont plus de 40 ans. Le Slashing concerne donc autant les actifs de 20, 30 ans, que ceux de 40 ou 50 ans (et plus). En revanche, à chaque slasher sa combinaison unique de métiers.

Selon les résultats de la même étude, on sait que 77 % des slashers ont un 2ème métier dans un secteur différent de leur activité principale. Certains cumulent plusieurs statuts et très souvent on retrouve des slashers / slasheuses à la fois salariés et entrepreneurs. Dans une récente étude de l’Insee, on apprend aussi que le slashing concerne près de 85% de femmes.

Enfin, il faut savoir que dans 73% des cas, c’est l’aspect financier qui motivent ces actifs à cumuler plusieurs jobs. Mais ce n’est pas la seule motivation, loin de là.

Pourquoi décident-ils de cumuler plusieurs métiers ?

Source : Giphy

Cumuler plusieurs emplois est-il un choix ou une nécessité pour les slashers et slasheuses ? Pour la plupart, il s’avère que la motivation première est d’ordre financière. Si beaucoup cumulent les jobs pour avoir suffisamment de revenus, il n’en reste pas moins que pour d’autres il s’agit tout simplement de faire ce qu’ils aiment. Les motivations qui poussent ces actifs à avoir plusieurs métiers peuvent donc être multiples.

Avoir 2 ou 3 jobs permet de vivre ses passions, de réaliser des projets qui nous tiennent à cœur ou de se lancer dans la création d’entreprise par exemple. C’est aussi un bon moyen d’éviter l’ennui, la lassitude et la routine qui peuvent s’installer parfois au bout de quelques années. En fonction de chaque individu les raisons vont forcément varier, voici quelques motivations récurrentes chez les slashers / slasheuses.

8 motivations qui poussent les actifs à cumuler les jobs

  1. Générer plus de revenus, par exemple en cumulant un temps plein et un petit temps partiel
  2. Se consacrer à des activités professionnelles « passions » en complément d’une activité principale
  3. Avoir une vie pro encore plus active parce qu’on aime particulièrement le changement et qu’on est totalement allergique à la routine
  4. Pouvoir développer une activité indépendante ou créer une entreprise en parallèle d’une autre activité.
  5. Avoir un réseau professionnel plus développé et très varié
  6. Se sentir plus libre et donc être plus heureux
  7. Bénéficier d’une sorte de sécurité car en cas de perte d’un emploi il en reste au moins un autre. C’est donc un peu moins stressant.
  8. Développer de belles qualités d’adaptation et des capacités à rebondir plus facilement

Découvrez quelques témoignages de slasheurs pour approfondir le sujet.

11 avantages des slashers pour les entreprises

Recruter des slashers présente quelques avantages, notamment en ce qui concerne les qualités régulièrement manifestées par les candidats. Voici les aptitudes que les entreprises retrouvent souvent chez les slashers / slasheuses.

  1. Une grande curiosité
  2. Beaucoup de volonté et d’enthousiasme
  3. L’envie d’apprendre en continu et de cumuler les challenges
  4. De l’audace
  5. L’intuition et la créativité
  6. De l’agilité et une aptitude au changement
  7. La vision globale et le discernement
  8. Une capacité à synthétiser les idées
  9. Des slashers à l’aise avec le digital
  10. Une grande polyvalence
  11. Aptitude à travailler en autonomie

Les 3 inconvénients majeurs du Slashing et les solutions

Adopter le slashing c’est aussi se confronter à quelques inconvénients. Mais heureusement pour les slashers, ils ne sont pas très nombreux !

  1. Courir partout, avec le risque de s’épuiser au fil du temps. Donc risques d’impacter la santé physique et psychique éventuellement.
  2. Etre désorganisé, avoir du mal à gérer les différents plannings, se sentir parfois dépassé
  3. Le slashing est difficile (mais pas impossible) si on doit en plus gérer une vie de famille (c’est encore plus vrai pour les femmes en général).

Autres inconvénients du slashing

  • Difficulté à faire des choix lorsqu’il y a trop d’opportunités
  • Éprouver plus facilement le syndrome de l’imposteur
  • L’incapacité à s’engager dans un emploi durable
  • Une certaine instabilité financière selon les situations
  • Difficulté à trouver et prendre sa place

Les solutions pour diminuer l’impact de ces inconvénients

On peut dire que l’inconvénient majeur quand on est un slasher ou une slasheuse, est plutôt lié à l’organisation. Gérer plusieurs planning, interlocuteurs et trajets au quotidien peut s’avérer très compliqué si on n’a pas de bonnes aptitudes de gestion et une méthodologie efficace.

La solution idéale est donc de se former et plus spécifiquement en organisation et gestion du temps. Dans la formation Organiser et gérer son temps efficacement à l’ère du numérique, on acquiert toutes les clés et les outils nécessaires pour améliorer son rapport au temps. Cette formation vous aide à augmenter vos capacités d’adaptation, de priorisation des tâches et vous donnent les nouvelles techniques de gestion du temps.

Pour les slashers et slasheuses souhaitant se former afin décrocher un nouvel emploi ou acquérir de nouvelles compétences, la solution est de s’orienter vers des formations e-learning. Ainsi, il est possible de continuer à exercer différents emplois tout en se formant à son propre rythme.

Le Slashing : une manière de multiplier les identités et les compétences

Multiplier les identités semble être un besoin plus marqué chez la génération Y. Il faut en effet rappeler que le leitmotiv de ces actifs est surtout l’indépendance (qui va de paire avec le besoin d’enrichissement intérieur). Les jeunes actifs sont davantage conscients de la fragilité de l’emploi et des évolutions technologiques rapides qui bouleversent continuellement le monde du travail. Ils partent donc du principe qu’il est préférable de faire ce qu’ils aiment et se sécurisent par la multiplication des compétences notamment. En misant sur plusieurs activités et en continuant de se former régulièrement, ils parviennent à maintenir leur employabilité.

Des actifs multi-tâches épris de liberté

Chez les jeunes slashers, le cumul des jobs leur permet de combiner une activité principale avec d’autres activités liées à leurs loisirs, leurs passions. C’est pour eux une façon d’envoyer un message fort : « Nous décidons de notre vie professionnelle, nous avons besoin de nous réinventer à chaque instant et nous voulons être heureux au travail ».

Quel lien entre les slasheurs – slasheuses et les réseaux sociaux ?

La tendance du slashing s’est répandue largement dans le monde du travail depuis l’avènement des réseaux sociaux et la montée en puissance du digital. Aujourd’hui, les slashers et les slasheuses utilisent massivement les réseaux sociaux pour trouver leurs emplois et choisir des entreprises véhiculant les valeurs qu’ils recherchent. D’autre part, les nouvelles pratiques RH se tournent également vers ces réseaux pour attirer et détecter de nouveaux talents. Chez les slashers, les entreprises vont trouver une aptitude au changement, de la créativité et capacités d’innovation. On peut donc dire que le slashing est intimement lié aux réseaux sociaux.

Suivre différentes formations pour cumuler les compétences et les emplois

Les Slashers et les Slasheuses sont des actifs détenant différentes compétences afin d’occuper plusieurs emplois. Ils ont donc suivi plusieurs formations, afin de pouvoir assurer des fonctions parfois à l’opposé les unes des autres. Si vous envisagez de changer de vie professionnelle et de cumuler plusieurs métiers, la case formation est inévitable. Pour ceux et celles qui n’ont pas encore d’idées bien arrêtées sur leurs futurs emplois, il est à noter que les jobs du digital offrent de multiples opportunités. Ainsi, les formations aux métiers du numérique sont idéales quand on souhaite adopter le slashing.

De multiples opportunités pour les slashers / slasheuses dans le digital

Pour les Slashers et Slasheuses, les formations digitales offrent de multiples opportunités d’emplois. Voici donc quelques idées de formations au numérique pour acquérir de nouvelles compétences et cumuler plusieurs métiers.

La formation création de site e-commerce peut vous ouvrir des portes dans les emplois du digital. Avec cette formation digitale, vous apprenez à réaliser un business model et la création de maquettes de pages web notamment. Elle vous aide à maîtriser les grands principes de la création d’un site e-commerce et peut vous permettre d’accéder à certains emplois du webmarketing si vous avez déjà des connaissances dans ce domaine. Il y a aussi la formation expérience utilisateur et web conversion, la formation stratégie mobile, et d’autres formations intéressantes pour les slashers comme celle pour le référencement naturel ou les réseaux sociaux par exemple.

Pour décrocher un emploi dans le domaine de la relation client, les slashers peuvent suivre un cursus certifiant (éligible au CPF) en gestion de la relation client digitale. Et pour se faire embaucher comme Community Manager (un emploi en pleine expansion), la certification digitale Community Management et Brand Content est idéale.

Les opportunités dans le digital pour les Slashers / Slasheuses sont tellement nombreuses qu’on ne peut pas toutes les citer. En revanche, vous pouvez les découvrir dans leur intégralité en consultant le guide des métiers du web marketing et de la communication digitale.

Sources :

http://www.leparisien.fr/economie/business/par-passion-ou-obligation-ils-jonglent-avec-les-boulots-11-12-2017-7445082.php

https://www.mariefrance.fr/dossiers/notre-dossier-psycho/elles-ont-deux-jobs-un-le-jour-un-le-soir

https://www.challenges.fr/economie/les-videos-de-l-essec/comment-fideliser-les-slasheurs_574177

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Articles Invités

Les réseaux sociaux dans la tourmente : l’année où tout a basculé

Culture et Transformation DigitaleDroit de l'internetE-commerceGrowth HackingInbound MarketingLes Bases Techniques du WebMarketing AutomationOptimiser sa veille et ses recherches sur le WebWeb et e-business

E-commerce : 5 tendances auxquelles vous devriez prêter attention en 2018

Google AdwordsGoogle Adwords CertificationRéférencement NaturelRéférencement Naturel AvancéSearch Marketing

Google : Machine learning, AMP et données structurées seront incontournables en 2017

Le Mobile MarketingMobile

8 tendances Mobile que vous ne devez pas ignorer