Emploi

Quels sont les métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 ?

quels sont les métiers du digital qui gagnent le plus en 2023

Envie de vous (ré)orienter dans le digital ? Dans ce cas, le guide des métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 va sans doute vous intéresser ! Du Growth Hacker jusqu’au Web Designer, nous vous présentons 5 jobs à viser pour gagner confortablement votre vie en France dans le secteur du numérique, d’après les chiffres du célèbre cabinet Robert Half.

Gros plan sur le métier de Growth Hacker

Si le métier de Growth Hacker est longtemps resté confidentiel, il fait désormais partie des métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 ! En effet, d’après le cabinet Robert Half, le salaire d’un Growth Hacker en France est d’environ :

  • 40 000 euros par an pour un débutant ;
  • 55 000 euros par an pour les profils plus confirmés (3 à 6 ans d’expérience) ;
  • 70 000 euros par an pour les profils les plus expérimentés (plus de 6 ans).

Bien entendu, il s’agit seulement des moyennes nationales : des variations sont possibles en fonction des villes et des employeurs. A Paris par exemple, les salaires sont supérieurs de 5% environ, comme vous pouvez le constater sur l’image ci-dessous :

Quelle que soit la région, le métier de Growth Hacker fait partie des métiers du digital qui gagnent le plus en 2023. C'est particulièrement vrai à Paris, où les salaires sont majorés de 5%.
Source : extrait du guide des métiers du digital qui gagnent le plus en 2023, Robert Half, données parisiennes.

En pratique, le métier de Growth Hacker consiste à accélérer drastiquement la croissance d’une entreprise OU de propulser les ventes de son nouveau produit… En déboursant le moins d’argent possible. Voire pas d’argent du tout ! A l’image de ce qu’avait fait Hotmail à ses débuts par exemple, en ajoutant la célèbre phrase « PS : I love you. Get your free email at Hotmail » à la fin de chaque mail. Résultats ? 1 million de nouveaux utilisateurs en 6 mois !

Mais ce n’est qu’une technique de growth hacking célèbre parmi tant d’autres, les start-ups rivalisant d’imagination dans ce domaine. Start-ups qui, d’ailleurs, figurent toujours parmi les principaux employeurs des Growth Hackers même si ceux-ci travaillent aussi désormais :

  • en agence ;
  • en tant que freelance ;
  • ou dans des grandes entreprises.

Comment devenir Growth Hacker ?

Vous avez la fibre artistique ? Un esprit inventif ? De bonnes capacités d’adaptation ? Et un excellent esprit d’analyse ? Dans ce cas, le métier de Growth Hacker a de grandes chances de vous convenir !

S’il n’existe pas encore de parcours type pour devenir Growth Hacker, sachez que vous devrez maîtriser de nombreuses compétences différentes. Notamment dans le domaine du marketing digital et du développement web ! N’hésitez pas à consulter notre fiche métier pour en savoir plus.

Métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 : focus sur le Traffic Manager

Sans grande surprise, le métier de Traffic Manager, dit aussi « Responsable Acquisition » fait également partie des métiers du digital les mieux rémunérés ! Pourquoi cela n’a rien de surprenant ? Tout simplement parce que son rôle est essentiel pour booster la visibilité – et les ventes – d’une marque sur la Toile.

En effet, c’est au Traffic Manager que revient la lourde tâche de générer un maximum de trafic qualifié sur le site d’une entreprise. Par « trafic qualifié » comprenez bien sûr « des personnes réellement susceptibles d’aimer et d’acheter les produits ou services proposés » !

En pratique, le Traffic Manager doit remplir de nombreuses missions pour mener sa tâche à bien. Comme :

  • déployer diverses campagnes publicitaires ;
  • gérer le budget de ces campagnes ;
  • suivre l’évolution des actions de référencement et des différentes opérations marketing ;
  • analyser le comportement des visiteurs du site, etc.

En France, il peut travailler au sein d’une agence de communication, une agence de webmarketing, une régie publicitaire ou directement chez l’annonceur, pour un salaire annuel équivalent à :

  • 42 000 euros pour un débutant ;
  • 48 000 euros pour 3 à 6 ans d’expérience ;
  • 54 000 euros ou plus pour les profils les plus expérimentés !
Le traffic manager fait partie des métiers du digital qui gagnent le plus en 2023.

Comment devenir Traffic Manager

Esprit de synthèse, sens de la négociation, attirance pour le travail d’équipe, esprit d’analyse : telles sont les principales qualités d’un bon Traffic Manager.

Mieux vaut également avoir suivi une bonne formation en marketing, en communication ou en informatique de niveau Bac +2/3 à Bac +5, pour décrocher ce poste. Pensez à un Executive Bachelor Traffic Manager (niveau Bac +3) par exemple !

Le consultant digital, aussi recherché que bien payé

Le consultant digital, aussi appelé « consultant en transformation digitale », se classe également parmi les métiers du digital qui gagnent le plus en 2023. Ce qui n’a rien de très étonnant là encore, compte tenu de l’accélération drastique de la digitalisation des entreprises depuis le début de la pandémie !

Plus concrètement, un consultant digital :

  • débutant gagne en moyenne 38 000 euros par an en France ;
  • gagne plutôt 48 000 euros par an, avec 3 à 6 ans d’expérience ;
  • et gagne environ 60 000 euros par an, s’il a plus de 6 ans d’expérience.

Véritable expert du digital, ce consultant exerce généralement dans une agence ou en indépendant. Entre autres choses, il peut notamment aider ses clients à :

  • créer ou refondre leur site internet ;
  • bien intégrer les réseaux sociaux dans leur stratégie de communication ;
  • augmenter le trafic sur leur site internet ;
  • optimiser leurs bases de données, etc.

Autant dire que ce métier nécessite de maîtriser une vaste palette de compétences digitales ! Dont de solides compétences en référencement naturel (SEO), en community management et en traffic management. Enfin, mieux vaut également avoir un excellent sens de l’organisation si ce métier vous intéresse car vous serez sans doute appelé(e) à travailler pour plusieurs clients en même temps !

Comment devenir consultant digital ?

S’il existe plusieurs parcours envisageables, une formation de niveau Bac +5 en marketing/webmarketing est vivement recommandée. A noter également qu’il faut généralement un minimum d’expérience professionnelle, en tant que chargé de digital par exemple, pour exercer les fonctions de consultant… Cela étant dit, ce poste reste accessible aux jeunes diplômés ayant déjà eu une expérience professionnelle dans le domaine du marketing digital durant leur alternance !

Une option à envisager sérieusement donc, pour accéder plus rapidement à cette fonction. D’autant plus que l’alternance n’est pas réservée aux jeunes ! Sachez en effet que les formations en alternance sont accessibles sans limite d’âge pour certains publics. Parmi eux, citons notamment les :

  • créateurs ou repreneurs d’entreprise ;
  • demandeurs d’emploi ;
  • et les travailleurs handicapés.

Métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 : le Technicien Systèmes Réseaux et Sécurité, un métier d’avenir

Autre métier à envisager si vous êtes attiré(e) par les professions plus « techniques » : celui de Technicien Systèmes Réseaux et Sécurité.

Son rôle ? Installer, gérer et s’occuper de la maintenance du parc informatique et de l’infrastructure système d’une entreprise. Le tout dans le respect des règles de cybersécurité, afin de protéger les précieuses données de l’entreprise… Et celles de ses clients !

34% des victimes des cyberattaques en 2021 étaient des TPE, PME et ETI.
Source : iTPro, selon les chiffres de l’ANSSI
(Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information)

À une époque où les cyberattaques se multiplient contre les entreprises, faut-il vraiment préciser que ce poste est très recherché ? Il est également bien rémunéré en France, car un Technicien Systèmes Réseaux et Sécurité peut espérer gagner en moyenne :

  • 35 000 euros par an à ses débuts ;
  • 38 000 euros par an avec 3 à 6 ans d’expérience ;
  • 42 000 euros par an ou plus pour les profils les plus expérimentés.

Cerise sur le gâteau : avec un peu d’expérience, ce poste permet d’évoluer vers des métiers encore mieux rémunérés. Nous pensons en particulier à :

  • celui d’Expert Cybersécurité (50 000 euros pour les débutants, 70 000 euros pour les profils les plus expérimentés) ;
  • puis à celui de Responsable Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI). Ce dernier débute généralement avec un salaire avoisinant 80 000 euros par an et peut toucher plus de 100 000 euros par an avec suffisamment d’expérience !

Morale de l’histoire : les attaques des cybercriminels auront au moins eu l’avantage de booster drastiquement la rémunération de tous les métiers de la cybersécurité !

Comment devenir Technicien Systèmes Réseaux et Sécurité

Bonne nouvelle si vous ne maîtrisez pas encore les bases de l’informatique : certaines formations sont accessibles aux non-techniciens. Elles vous permettent en effet d’acquérir toutes les notions fondamentales qui vous font encore défaut avant d’approfondir les points plus importants. Parmi elles, citons par exemple la formation Technicien Systèmes Réseaux et Sécurité de niveau Bac+2.

Retenez également que pour exercer ce métier, il vaut mieux :

  • être très réactif ;
  • avoir un goût pour l’innovation ;
  • et posséder un bon esprit d’analyse !

Le Web Designer/UX Designer compte aussi parmi les métiers du digital qui gagnent le plus en 2023

Last but not least, le métier de Web Designer/UX Designer permet quant à lui de gagner en moyenne :

  • 35 000 euros par an à ses débuts ;
  • 43 000 euros à partir de 3 ans d’expérience ;
  • 50 000 euros après avoir accumulé plus de 6 ans d’expérience. Mais les Web Designer/UX Designer les plus talentueux peuvent facilement gagner plus de 60 000 euros par an !

En pratique, le Web Designer/UX Designer, dit aussi « UI Designer/UX Designer », est à la fois en charge de la qualité de l’Expérience Utilisateur (UX) et de l’Interface Utilisateur (UI) sur le site internet ou l’application mobile de l’entreprise. En termes plus simples, il conçoit toute la partie graphique du site, en tenant compte :

  • des besoins, des envies et du confort des internautes pour leur garantir une expérience « au top ». Accessibilité, simplicité, intuitivité, lisibilité : voici certains des principaux critères qu’il place au cœur de ses maquettes graphiques ;
  • des codes du design et de l’identité visuelle de la marque.

Autant dire que les missions du Web Designer/UX Designer sont très variées. Parmi les principales d’entre elles, citons surtout :

  • le recueil et l’analyse des besoins des utilisateurs ;
  • la conception du design et la réalisation de diverses maquettes ;
  • la mise en place d’un A/B testing pour identifier LA meilleure interface parmi celles proposées.

Comment devenir Web Designer/UX Designer ?

Parmi les principales soft skills (« compétences douces ») attendues à ce poste, retenez surtout :

  • la créativité ;
  • le sens artistique ;
  • l’esprit d’analyse ;
  • et un bon esprit d’équipe. Etant entendu que le Web Designer/UX Designer doit généralement collaborer avec d’autres professionnels (ex. : développeur web, rédacteur SEO, etc.).
Le Web Designer/UX Designer peut gagner un salaire confortable en France.

Quant aux formations nécessaires, il existe plusieurs pistes envisageables. Pensez à un Executive Bachelor Web Designer / UX Designer (niveau Bac +3) par exemple !

Si ce job vous intéresse, vous trouverez également plus de détails dans notre article consacré au métier de Web Designer/UX Designer.

Envie d’en découvrir davantage sur les métiers du digital qui gagnent le plus en 2023 ?

Si nous avons sélectionné pour vous 5 métiers particulièrement intéressants, vous trouverez de plus amples informations dans le guide des salaires 2023 de Robert Half. Celui-ci vous permettra notamment de découvrir les salaires moyens dans votre région ! Ainsi que le top 10 des avantages que les dirigeants prévoient d’attribuer en 2023. Comme les allocations supplémentaires pour les transports en commun par exemple. Ou encore les solutions de mobilité (ex. : vélos) et les indemnités pour la garde d’enfant.


« Si ces dernières années, les avantages et bénéfices attribués par les entreprises se portaient essentiellement sur des mesures liées au bien-être ou au télétravail, la flexibilité et les avantages financiers sont aujourd’hui les critères différenciants pour attirer les talents. »

Source : guide des salaires Robert Half 2023

A toute fin utile, nous rappelons aussi que, même si la question du salaire est très importante, il existe d’autres critères à prendre en compte avant de choisir un job. Il est notamment essentiel d’avoir de réelles affinités avec le métier que vous souhaitez exercer !

En fonction de vos aspirations, tournez-vous donc plutôt vers d’autres secteurs porteurs comme celui de l’immobilier par exemple. Ou encore celui des Ressources Humaines : à titre indicatif, un DRH expérimenté peut gagner jusqu’à 160 000 euros par an en France !

Au besoin, n’hésitez pas à vous inspirer de nos fiches métiers. Vous y trouverez des informations détaillées sur de nombreux métiers d’avenir ainsi que sur les formations nécessaires pour les exercer.

Pourquoi pas une formation en ligne ?

Dernier conseil pour finir : pensez sérieusement aux formations professionnelles en ligne pour obtenir le job de vos rêves. Elles permettent d’économiser beaucoup de temps et d’éliminer tous les frais de transport. De plus, elles sont éligibles aux mêmes dispositifs de financement que les formations présentielles. CPF (Compte Personnel de Formation) inclus !

Contactez nos conseillers si vous souhaitez en savoir plus sur les formations en ligne disponibles. Ils peuvent également vous aider à activer les dispositifs de financement auxquels vous avez droit, si vous le souhaitez !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie d'entreprise

TPE et PME françaises : encore plus convaincues par le numérique en 2022

Développement web et informatiqueStratégie d'entrepriseStratégie et Projets Web

Ransomware et cyber attaques : les 7 erreurs à éviter absolument pour y échapper

Relation Client DigitaleWeb et e-business

Les Français et le numérique en 2022 : je t'aime moi non plus ?

Stratégie d'entreprise

Rentrée : les enjeux de la cybersécurité en entreprise