BREAKING NEWS /// Salariés au chômage partiel : l’État peut financer jusqu’à 100 % les coûts de la formation en ligne !
Articles Invités

Les 6 règles indispensables
de (sur)vie sur Twitter

Twitter est devenu incontournable dans la boîte à outils des communicants, que ce soit pour trouver de l’information, échanger sur des tonnes de thèmes différents avec des gens qu’on ne croiserait pas forcément IRL (dans la vraie vie) ou encore pour développer ses relations avec les journalistes ! Mais avant de se lancer, quelques règles s’imposent. Comme chaque réseau social, Twitter a ses codes, son mode de fonctionnement, ses règles. Voici quelques conseils pour qui souhaiterait créer et faire vivre son compte Twitter.


Source : via GIPHY

Ton profil tu soigneras

Il faut 0,1 seconde pour faire une bonne ou mauvaise impression sur le net (source LinkedIn). Sur Twitter, cela va se résumer à votre photo de profil, votre twitname et votre biographie. Ces trois éléments suffisent souvent pour susciter l’envie. La photo est nécessaire pour être identifié(e) et pour que les internautes sentent qu’ils lisent et s’adressent à une vraie personne. Nom, prénom ou pseudo pour garder un semblant d’anonymat, c’est au choix. Il est évident qu’un compte professionnel devra être parfaitement identifiable par le nom, le prénom, le métier ou la fonction, l’entreprise, la géolocalisation et votre site web.

Ta biographie tu chouchouteras

Ces quelques mots suffisent pour convaincre un twitto de suivre un compte. Autant être le plus catchy possible et ne pas hésiter à inclure un ou deux (pas plus, sinon c’est pénible) hashtags qui définissent vos sujets de prédilection. Cela permet de cibler le public idéal que vous souhaitez attirer et d’augmenter votre audience.

Ta ligne éditoriale tu trouveras

Cela peut sembler pompeux ou compliqué, mais se positionner sur certains thèmes permet de sortir du lot et d’intéresser une audience grandissante à condition d’apporter une plus-value : expertise, expérience, ton, légitimité… Attention à ne pas partir dans tous les sens, au risque de lasser ou de rendre votre auditoire confus.

Si vos followers vous ont suivi parce que vous vous positionnez comme expert en football ou en marketing digital, faites en sorte que la majorité de vos tweets aillent dans ce sens au risque de les décevoir et de provoquer leur désabonnement. Le plus important est de publier du contenu à forte valeur ajoutée : des informations récentes (la durée de vie d’un tweet est très courte), une moyenne de 100 caractères (même si la longueur du tweet est passée de 140 à 280 caractères), une vidéo ou une image (ou mieux, un gif) et maximum deux hashtags.

Ton discours tu adapteras

Chaque réseau social possède ses propres codes qu’il faut rapidement intégrer sous peine de se faire recracher par la baleine (seuls les anciens de Twitter comprendront). Par exemple, sur Twitter, les gens se tutoient majoritairement ou, en tout cas, se parlent facilement et interviennent naturellement dans les conversations. C’est même le but, pouvoir échanger avec des gens que l’on ne connaît pas, stars et influenceurs compris. Et puis surtout, l’humour et le second degré (à manier avec précaution si l’on ne maîtrise pas, tout le monde n’est pas James Blunt) sont les bienvenus sur ce réseau.

Tes follows tu soigneras

L’intérêt que l’on trouve à Twitter (et cela vaut également pour les autres réseaux sociaux) se trouve dans les comptes que l’on suit. Une timeline (TL) de qualité est essentielle pour avoir envie d’être actif(ve) et pour gagner des followers, et les conserver car les twittos sont volatiles et ont l’« unfollow » facile. N’hésitez pas à échanger, à répondre aux tweets, à retweeter ou liker afin de vous rendre visible sur le réseau. Une autre astuce consiste à créer des rendez-vous hebdomadaires par exemple, pour animer votre compte et attirer de nouveaux abonnés.

Tes trolls tu ignoreras

L’une des règles essentielles pour survivre en milieu « hostile » est « Do not feed the trolls ». Les trolls n’étant pas ces créatures imaginaires qui se baignant dans les fjords, mais plutôt ces internautes en mal de sensations fortes et qui se délectent de la moindre polémique. A ignorer purement et simplement.

Une fois tout ceci intégré, il ne vous reste plus qu’à plonger dans le grand bain et commencer à envoyer vos premiers tweets.

Les premiers temps peuvent être frustrants car les interactions peuvent tarder à arriver, le temps de construire sa communauté. Comme pour tous les réseaux sociaux, il va falloir beaucoup s’investir pour que cela finisse par porter ses fruits. Mais avec de la régularité, beaucoup de pertinence, une pincée d’humour et un peu de patience, Twitter devient très vite un outil très intéressant…et addictif, mais ça, c’est une autre histoire.

 

À propos : Soad Abboud

Après 15 ans dans le secteur de la mutuelle et des assurances, Soad met son expertise en communication digitale aujourd’hui au service d’une entreprise IT. Elle est également la fondatrice de 3 blogs et prépare son premier roman.

CATALOGUE 2020

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Stratégie Marketing

Impact de la crise sanitaire sur le marketing : des signes encourageants 4 mois après les débuts de l'épidémie

Développement CommercialStratégie d'entreprise

Comment rassurer vos clients pour accélérer votre reprise après la crise ?

Social MediaStratégie Marketing

5 marques qui ont réussi leur campagne de communication durant la pandémie de Covid-19

Stratégie Marketing

Pourquoi et comment intégrer la gamification à vos campagnes marketing ?