BREAKING NEWS - FNE : Financement jusqu'à 100% des formations des salariés en reprise ou mutation d’activité !
En savoir plus

Découvrez le métier de
Data Protection Officer

Demande de documentation

Intéressé(e) par nos formations ? Remplissez le formulaire ci-dessous pour recevoir une documentation détaillée

ou nous contacter au 01.86.95.27.81

En cliquant ci-dessus sur recevoir une documentation, vous acceptez nos conditions générales d'utilisation et notre politique de confidentialité.

RGPD oblige, le besoin de sécuriser ses données informatiques est devenu une nécessité absolue tant sur le plan légal que commercial pour les institutions publiques ainsi que les entreprises privées. C’est dans ce contexte qu’intervient le Data Protection Officer, puisque ce professionnel a pour rôle d’accompagner et de conseiller les structures afin d’assurer leur conformité en matière de traitement des données personnelles. Quelles sont les missions, les compétences, les qualités et le salaire d’un Data Protection Officer ? C’est à découvrir sur notre fiche métier.

Autres dénominations : Délégué à la protection des données, Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information, Manager de la Sécurité et des Risques de l’Information, Chief Information Security Officer, Data Privacy Officer, Consultant Data Privacy, Responsable protection des données.
 

Quelles sont les missions du métier de : Data Protection Officer

On peut résumer les missions clés du responsable de la sécurité des systèmes d’information à 3 mots clés : sensibiliser, piloter, et s’informer. En effet il a pour tâche d’initier ses collaborateurs à l’importance de la protection des données. Il doit également mettre en place un plan d’action afin que les data de sa structure soient bel et bien sécurisées. Enfin, il doit se tenir en veille constante, à la fois sur les changements en interne qui pourraient impacter la sécurité des data, mais aussi sur l’évolution des régulations et informatiques en vigueur ainsi que sur les avancées informatiques impactant son métier.

Les principales missions du responsable de la protection des données :
  • Conseiller et veille au respect de la bonne utilisation du Règlement Général sur le Protection (RGPD)
  • Encadrer le degré de conformité de l’intégration de la protection des données par des analyses, des audits et des contrôles
  • Être en mesure de mettre en place en interne les règles concernant la protection des données personnelles
  • Evangéliser, savoir informer et former l’ensemble des collaborateurs sur la protection des données personnelles
  • Être à la pointe des changements et des évolutions technologiques/règlementaires
  • Etablir et maintenir une documentation relative aux traitements de données à caractère personnel
  • Être l’interlocuteur référent auprès de la Commission Nationale de l’informatique et des libertés (CNIL)

Quelles sont les compétences du métier de : Data Protection Officer

Un délégué à la protection des données dispose de sérieuses compétences en sécurité des services d’information et en cybersécurité. Il a également des connaissances juridiques qui lui permettent d’appréhender avec confiance les régulations liées à la protection des données.

Les compétences et qualités essentielles du DPO sont :
  • Une excellente connaissance du droit numérique
  • Une bonne connaissance des outils utilisés par les équipes IT
  • Une bonne dose de leadership et de pédagogie pour mener à bien son projet et fédérer les équipes autour de ce dernier.

Environnement du métier de : Data Protection Officer

Tous les secteurs d’activités sont concernés par la protection des données. Le DPO pourra ainsi exercer dans tout type d’entreprises privées ou d’organismes publiques, d’autant plus que sa présence est rendue obligatoire par la loi au sein de toute structure traitant des données à caractère sensible depuis la mise en place de la RGPD.
En raison du caractère sensible et stratégique de sa mission, le DPO est généralement rattaché à la direction générale de l’entreprise ou au Chief Data Officer.
Après quelques années d’expérience, un Data Privacy Officer pourra évoluer comme Chief Data Officer, ou encore se tourner vers d’autres nouveaux métiers du numérique touchant à la data tels que celui de Data Scientist.

Rémunération du métier de : Data Protection Officer

La rémunération d’un délégué à la protection des données dépendra à la fois de son expérience et de la nature de son employeur. Cependant, on peut estimer en moyenne que le salaire d’un Data Protection Officer débutant sera autour des 45 000 euros bruts. Un DPO confirmé pourra quant à lui gagner autour des 70 000 euros bruts annuels.
 

Pré-requis du métier de : Data Protection Officer

Un Master en Droit suivi d’une spécialisation ou expérience en multimédia/informatique permettra aux postulants de prétendre plus facilement au poste de DPO. Aujourd’hui on constate que les DPO sont souvent d’anciens CIL ou Juriste des NTIC reconvertis. La formation continue est ainsi souvent le meilleur moyen pour accéder à ce nouveau métier encore peu démocratisé dans les cursus universitaires classiques.