EmploiFormationWeb et e-business

Pourquoi et comment vous former à l’IA en 2024 ?

Quelles sont les bonnes raisons de se former à l'IA en 2024 et quels sont les différents types de formations disponibles ?

L’IA : voilà LE sujet qui brûle toutes les lèvres en 2024. Faut-il apprendre à vivre avec ou s’en méfier ? Est-il déjà plus sage de se former à l’IA ? Comment procéder dans ce cas ? Nous vous expliquons l’essentiel à savoir pour vous aider à apprivoiser l’intelligence artificielle dans notre article.

Quelle est la place de l’IA en France ?

Du service marketing au service RH, l’intelligence artificielle s’invite déjà dans de nombreuses entreprises françaises. Notamment parce qu’elle leur permet d’économiser du temps et de gagner en productivité ! Elle les aide à analyser rapidement un grand nombre de données par exemple ou encore à répondre plus facilement aux questions de leurs clients. Mais si la plupart des entreprises françaises admettent l’intérêt de l’IA, le grand public reste méfiant. Bien plus méfiant que dans le reste du monde, à en croire les études les plus récentes sur le sujet !

Le Global Advisor, mené dans 27 pays pour le compte du World Economic Forum, nous apprend par exemple que seulement 31% des Français considèrent que l’IA a davantage de bénéfices que d’inconvénients. C’est peu, par rapport à la moyenne mondiale de 52%. De là à croire que les Français méritent leur réputation de technophobes, il n’y a qu’un pas… Qu’il ne faudrait pas franchir trop vite non plus !

En effet, il semblerait que leur défiance vienne plutôt d’une mauvaise compréhension du sujet. Seulement un Français sur deux estime qu’il comprend bien le principe de l’intelligence artificielle et ses différentes applications contre 64 % en moyenne mondiale.

Si beaucoup d’entre eux ont déjà utilisé des IA (ex.: chatbot, IA générative comme ChatGPT ou Midjourney), ils ne savent pas encore très bien comment les entreprises les emploient et les bienfaits qu’elles peuvent avoir dans le monde du travail.

A quoi sert déjà l’IA dans le secteur du travail ?

Cela fait plusieurs années que l’intelligence artificielle s’est « échappée » des laboratoires de recherches et des entreprises du secteur des hautes technologies. Si bien qu’on la retrouve dans des entreprises de toutes tailles et tous horizons, notamment dans le secteur de :

  • la santé, avec des IA capables d’analyser très finement des images médicales (ex. :scanner, IRM) ou des chatbots capables de répondre aux questions les plus simples des patients, ce qui allège la charge de travail du personnel soignant ;
  • la finance, où l’IA joue un rôle de plus en plus déterminant pour analyser les données et identifier les nouvelles tendances du marché ;
  • l’agriculture, avec des drones boostés à l’IA survolant les cultures pour les analyser (ex. : taux d’humidité des sols, présence de parasites), dans le but de les gérer plus efficacement et plus durablement.
Se former à l'IA peut vous servir dans de très nombreux secteurs d'activité dont l'agriculture.

Mais on pourrait citer de nombreux autres exemples, dont le secteur marketing où l’IA est déjà utilisée pour anticiper les besoins des consommateurs et personnaliser leur expérience d’achat. Ou encore le secteur du design où l’IA est capable de créer automatiquement des logos en fonction des suggestions de l’entreprise et des tendances du moment par exemple.

En d’autres termes : l’IA s’est déjà infiltrée à presque tous les niveaux de l’entreprise, où elle y rend de nombreux services. L’un de ses plus gros atouts ? Automatiser toutes les tâches rébarbatives à faible valeur ajoutée pour permettre au personnel humain de se concentrer sur les missions plus importantes.

Faut-il en conclure pour autant qu’elle ne représente aucun danger ? Pas vraiment. En effet, l’IA comporte tout de même quelques risques, en dépit de tous ses bienfaits.

Quels sont les principaux risques de l’intelligence artificielle ?

L’ IA étant un outil très puissant, le plus gros risque est qu’elle soit utilisée par des personnes mal intentionnées. Ce qui est déjà le cas malheureusement, les pirates informatiques modernes s’en servant pour créer plus facilement leurs virus et autres logiciels malveillants. Depuis que les IA génératives, comme ChatGPT par exemple, sont sorties sur le marché leurs attaques se sont démultipliées ! Mais il faut quand même souligner que les entreprises utilisent également de plus en plus l’IA pour se protéger de leurs attaques.

On peut également regretter que les IA génératives fassent peser des risques sur les droits d’auteurs, ces dernières puisant dans des milliers de textes et d’images créés par des êtres humains afin de produire leurs « propres créations ». Mais là encore la résistance s’organise, notamment avec l’adoption de textes européens protégeant mieux les droits des auteurs face à la montée en puissance de l’intelligence artificielle.

Enfin, il est à craindre qu’une IA puisse remplacer purement et simplement un être humain dans certains cas. Et pas seulement dans le domaine artistique (ex. : webdesigner, artiste numérique) et le domaine de l’écriture (ex. : rédacteur web, scénariste). Les postes décisionnels sont également concernés, y compris dans les plus hautes sphères de l’entreprise.

Un mot sur le cas de NetDragon Websoft

Saviez-vous que l’entreprise de jeux vidéo chinoise NetDragon Websoft a nommé une femme robot pilotée par une IA au poste de PDG ? Une histoire digne d’un scénario de film de science-fiction, mais qui est pourtant bien réelle ! Cela étant dit, au vu de la législation française, cela ne risque pas d’arriver tout de suite dans notre pays.

La nouvelle PDG robotique de cette entreprise chinoise fait beaucoup parler d'elle à travers le monde.
Ci-dessus : une capture d’écran montrant Tang Yu, la PDG robotique de NetDragon Websoft. Source image : franceinfo

De plus, il faut garder à l’esprit que les actionnaires humains restent les vrais maîtres de l’entreprise. Au moindre problème, le robot peut être débranché… Mais il faut bien reconnaître qu’il occupe la place d’un humain à l’heure actuelle. Tout comme des robots pilotés par des IA ont déjà remplacé plusieurs hôtesses d’accueil au Japon d’ailleurs…

La bonne nouvelle dans tout ça ? Même si l’IA va sans doute éliminer des emplois, elle va aussi en créer beaucoup d’autres !

L’IA devrait créer au moins 12 millions d’emplois de plus qu’elle n’en détruira, d’ici 2025.

Source : prévisions du World Economic Forum

Pourquoi est-il déjà conseillé de se former à l’IA en 2024 ?

Qu’on s’en méfie ou qu’on la porte aux nues, une chose est sûre : l’IA est déjà bien implantée dans le milieu du travail et elle va continuer à se développer.

D’une part, parce que les entreprises françaises n’ont nullement l’intention de se laisser dominer par les entreprises étrangères « boostées » à l’IA, en particulier les entreprises américaines et asiatiques, qui ont déjà une grosse longueur d’avance sur le sujet.

D’autre part parce que le gouvernement français soutient directement le développement de l’IA. En effet, une véritable stratégie nationale pour l’intelligence artificielle a été lancée depuis l’année 2018. Avec près de 2,5 milliards d’euros consacrés au développement de l’IA dans notre pays !

En soutenant le développement de l'IA, le gouvernement français espère 83 milliards de dollars de retombées d'ici 2025.
Source : « La stratégie nationale pour l’intelligence artificielle », economie.gouv.

La seconde étape de ce plan a d’ailleurs été lancée le 8 novembre 2022, afin de former et attirer les meilleurs talents de l’intelligence artificielle…

Le saviez-vous ? Lors du World Economic Forum 2024, le président français Emmanuel Macron a souligné la nécessité d’adapter les systèmes éducatifs pour « répondre aux exigences d’un marché du travail axé sur l’IA ».

Source : « Forum économique mondial : l’IA au cœur des débats à Davos« , Forbes, 2024

En résumé : rien se semble pouvoir freiner la montée en puissance de l’intelligence artificielle dans le monde du travail. L’heure n’est donc plus à la redouter, mais plutôt à apprendre à l’utiliser intelligemment, de la manière la plus responsable et éthique possible.

Dans un tel contexte, nous ne pouvons que vous encourager à vous former à l’IA rapidement, afin de maximiser votre employabilité ! Quel que soit votre secteur d’activité, la maîtriser sera un véritable atout sur votre CV. Cela vous aidera aussi à l’exploiter à son plein potentiel dans le cadre de vos activités.

Quelles sont les principales options pour vous former à l’IA ?

Se former à l’IA : c’est possible pour les profils non techniques !

Vous travaillez dans le secteur du marketing, de la relation client ou encore dans celui des ressources humaines et vous n’avez pas la moindre notion en programmation informatique ? Aucun souci ! Se former à l’IA ne signifie pas forcément « apprendre à créer soi-même une Intelligence Artificielle ».

Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’une formation qui vous permettra de maîtriser les outils IA les plus utiles dans votre profession. Comme une formation pour créer des prompts efficaces pour ChatGPT ou l’IA générative d’images Midjourney par exemple. À comprendre : les « commandes » que vous devez entrer pour qu’elles vous donnent la réponse la plus précise possible.

Vous pouvez aussi trouver des formations en marketing automation, qui vous apprendront entre autres choses à identifier et utiliser divers outils marketing boostés à l’IA…

Mais ce ne sont que quelques exemples ! Vous trouverez encore de nombreuses autres formations vous aidant à bien utiliser l’IA dans le cadre de vos fonctions.

Se former pour développer ses propres IA

Envie de vous reconvertir dans le développement d’IA ? Très bonne idée ! En effet, on ne peut pas nier que le secteur de l’intelligence artificielle est extrêmement porteur en France.

Cela étant dit, gardez à l’esprit que les formations en IA sont généralement très pointues. Elles demandent donc d’avoir déjà un certain bagage informatique. C’est notamment le cas de l’Executive Mastère Chef de Projet en Intelligence Artificielle, qui vous donnera toutes les clés pour concevoir, développer et déployer une solution IA efficace !

Il existe plusieurs solutions pour se former à l'IA dont des formations accessibles aux professionnels ayant déjà un solide bagage informatique.

Se former pour faire rimer IA avec éthique

Vous êtes déjà impliqué(e) dans la conception d’un projet IA/data ? Dans ce cas, vous pouvez suivre une formation pour le développer dans le respect de la réglementation et de la manière la plus responsable possible. C’est ce que propose la formation Ethique de la donnée par exemple.

Elle vous permettra notamment de bien prendre en compte :

  • tous les aspects éthiques et moraux liés au partage et à l’utilisation des données ;
  • les enjeux sociétaux de l’IA, etc.

Bref, tout ce qu’il faut pour bien encadrer le développement de votre projet IA/data !

En conclusion

Certes, l’intelligence artificielle soulève encore des inquiétudes dans le cœur des Français. Mais on ne peut nier que l’IA peut vraiment être d’une grande aide au travail. De plus, elle est bien partie pour prendre de plus en plus de poids… En France comme dans le reste du monde d’ailleurs !

C’est pourquoi il vaut mieux apprendre à travailler correctement avec elle dès maintenant. Il serait d’autant plus dommage de vous en priver qu’il existe déjà de nombreuses formations liées à l’intelligence artificielle ! Plusieurs d’entre elles sont même des formation e-learning. À comprendre : des formations 100% en ligne. Un format particulièrement pratique si vous souhaitez :

  • vous former tout en ayant déjà un emploi du temps bien chargé. Songez qu’avec les cours en ligne, vous vous épargnerez de nombreux déplacements. De plus, vous pourrez vous organiser comme vous le souhaitez. Vous pouvez en effet étudier à votre propre rythme, où et quand vous le désirez ;
  • vous former à l’IA dès aujourd’hui. En effet, vous pouvez débuter votre formation en ligne à n’importe quel moment de l’année. C’est l’un des grands avantages par rapport aux formations présentielles !

Certes, se former à l’IA a un coût. Mais vous pouvez faire appel à différents dispositifs de financement (ex. : CPF, AIF) en fonction de votre situation. Téléchargez notre guide gratuit sur les dispositifs de financement des formations pour en savoir plus !

Au besoin, n’hésitez pas également à contacter nos conseillers. Ils sont prêts à répondre à toutes vos questions sur les formations professionnelles et les solutions pour les financer. Ils vous aideront aussi volontiers à activer les bons dispositifs de financement !

CATALOGUE DE FORMATIONS

300 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Search Marketing

Google Spam Update : de nouvelles pénalités contre le Black Hat Seo

Stratégie d'entrepriseWeb et e-business

Interruptions de service, rançons : les cybercriminels causent de plus en plus de dégâts aux entreprises

Stratégie d'entreprise

Où en est la transformation digitale des entreprises françaises en 2024 ?

Développement Commercial

Comment optimiser sa performance commerciale en 2024 ?