BREAKING NEWS - FNE : Prise en charge à 100% pour les salariés en activité partielle des entreprises de moins de 300 salariés !
Efficacité professionnelleEmploiFormation

Nouvelle année : la période idéale pour faire un bilan de compétences !

L’année 2020 touche ENFIN à sa fin… Et la tant attendue nouvelle année est synonyme pour beaucoup d’entre nous de renouveau et de bond vers l’avant. Si l’année passée nous a parue stagnante, l’année 2021 apparaît comme le moment idéal pour réaliser ses objectifs professionnels ! Mais avant de foncer tête baissée, profitez de la période de réflexion que vous apporté cette dernière année pour faire le bilan sur vos objectifs professionnels et assurer votre réussite pour la nouvelle année grâce à un bilan de compétences 😉

2021 : le moment de faire le bilan sur ses objectifs professionnels

La crise sanitaire, moteur pour faire le bilan sur ses objectifs professionnels

Si les actifs français montrent de plus en plus leur désir de monter en compétences, de changer d’entreprise ou de poste, voire de se reconvertir totalement ! Cette tendance générale tend à s’accentuer depuis la crise sanitaire. En effet, à la suite du premier confinement, on a déjà pu en mesurer l’impact. C’est en tout cas ce qu’a montré une enquête conjointe de VISIPLUS Academy et BVA, menée du 19 au 25 juin 2020. Elle interroge sur les pratiques françaises en matière de reconversion professionnelle. D’une manière générale, la reconversion apparaît comme faisant partie du parcours professionnel de nombreux actifs. En effet, près de la moitié (48%) des personnes interrogées a déjà envisagé, initié ou réalisé une reconversion professionnelle.

Si la volonté d’évoluer et la perspective du changement professionnel apparaissent tout au long de l’enquête, cette affirmation semble prendre d’autant plus de sens dans le contexte de la crise économique et sanitaire que nous traversons. En effet, parmi les personnes actives interrogées, 18% d’entre elles déclarent avoir commencé à se questionner sur la possibilité d’un changement sur le plan professionnel à la suite de la crise. 

Enquête BVA et VISIPLUS academy, Juin 2020

Les personnes interrogées évoquent diverses raisons à leur volonté de changer de voie :  recherche d’harmonie entre vie professionnelle et vie privée, trouver un accord entre ses valeurs et sa carrière, etc.

Quoiqu’il en soit, peu importe la raison évoquée, 2020 était une année de pause pour de nombreux actifs : télétravail, chômage partiel, etc. Tant de raisons qui vous ont poussé à questionner votre parcours mais qui vous ont aussi offert le temps d’y réfléchir et d’amorcer votre bilan professionnel !

La nécessité de faire un bilan de compétences avant de se lancer 

Quand nous avons une idée en tête, nous avons surtout envie de nous lancer le plus vite possible… Mais cela ne se fait pas sans risques. En effet, pour s’assurer du bien fondé d’un projet et de sa mise en application, il vaut mieux partir sur des bases solides. Pour cela, quoi de mieux que de profiter de cette période de transition entre deux années pour faire le point ? 

Par chance, la marche à suivre est aujourd’hui bien tracée pour celles et ceux qui voudraient se lancer. Il leur faudra passer par toute une série d’étapes. La première d’entre elles, avant même la formation : réaliser un bilan de compétences

Composé d’entretiens, tests, analyses, ce bilan prend non seulement en compte vos expériences et compétences, mais aussi vos aspirations, votre personnalité, vos passions. Il permet de définir avec précision ses acquis et ses besoins (en termes de formation notamment) avant de se lancer. Un bilan de compétences est un état des lieux approfondi de la vie professionnelle, servant de base solide pour la reconversion, car changer de métier ne signifie pas repartir de zéro, bien au contraire

Le bilan de compétences, qu’est ce que c’est au juste ?

Définition du bilan de compétences 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un bilan sur ses objectifs professionnels et ses compétences, mais aussi sur ses lacunes. Lorsqu’on fait un bilan de compétences, on tente par ce biais d’évaluer de manière approfondie nos compétences personnelles (soft skills) et professionnelles. Mais le bilan de compétences va bien plus loin et prend en compte toute une série de paramètres : motivations, envies, centres d’intérêts, acquis, conjoncture, réalité du marché de l’emploi, etc. Il s’agit d’une démarche 100% volontaire.

En analysant toutes ses données, le bilan de compétences doit permettre de définir un projet professionnel cohérent et adapté pour la personne qui en est le sujet. Si besoin est, ce bilan permettra également d’identifier la marche à suivre pour y parvenir (remise à niveau, upskilling, formation, etc). Le bilan de compétence peut être réalisé à tout moment de sa carrière, dès lors qu’on en ressent le besoin.

D’une manière plus légaliste, il est défini dans le code du travail comme une démarche permettant : 

« d’analyser leurs compétences personnelles et professionnelles, ainsi que leurs aptitudes et leurs motivations, afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation ».


Art L. 900-2 du Code du travail

Les objectifs du bilan de compétences 

Avant la formation, le bilan de compétences est la première étape de la phase de reconversion. Il permet de prendre un maximum de hauteur et de mettre à jour tous les liens entre son passé, son présent et son avenir professionnel. L’objectif est ainsi d’apprendre à s’écouter et à mieux se connaître dans le but d’une évolution ou d’une reconversion professionnelle 🙂 

Selon une étude menée par le Groupe ADH en 2018 auprès de bénéficiaires de bilan de compétences, celui-ci permettrait de : 

  • Mieux se connaître (pour 60% des sondés)
  • Reprendre confiance en soi (60%)
  • Se dynamiser (58%)

64% d’entre eux considèrent d’ailleurs ce bilan comme une expérience positive. Quoi de mieux donc que de profiter de cette période de transition pour s’atteler à la tâche et poser les bases vous permettant de remplir vos objectifs pro ? 

Comment se passe le bilan de compétences ? 

Un bilan de compétences correctement réalisé se déroule nécessairement en 3 phases distinctes : la phase préliminaire, la phase d’investigation et la phase de conclusion. 

Phase 1 : la phase préliminaire

La phase préliminaire sert à mettre en place le bilan. Elle est amorcée par un entretien avec la ou la consultant.e chargé.e de faire le bilan du bénéficiaire. Cet entretien permet à ce dernier de faire part de ses objectifs et de ses besoins. En retour le consultant l’aide à définir la méthode qui sera employée pour la réalisation du bilan. 

Phase 2 : la phase d’investigation

La phase d’investigation comporte elle-même deux volets distincts à exploiter : 

  • Apprendre à mieux se connaître et s’informer 
  • La construction du projet professionnel en lui-même

Ces deux volets sont essentiels pour la suite et permettent de définir ce qui doit changer professionnellement. Ils se font grâce à l’utilisation d’outils tels que des questionnaires ou des tests de personnalité.

Phase 3 : la phase de conclusion

Une fois le travail d’investigation réalisé, vient l’heure de la conclusion. Elle doit comprendre une ou plusieurs pistes d’avenir identifiées. Cette phase vise aussi à mettre à jour les différentes étapes pour réussir. C’est la dernière ligne droite avant le lancement 😉

Les ressources à votre disposition pour faire votre bilan de compétences 

Le financement du bilan de compétences 

Le tarif peut varier selon les prestataires, mais un bilan de compétences coûte en moyenne 1800€. Toute personne peut réaliser un bilan, mais le financement ne sera pas le même en fonction du statut professionnel de la personne concernée. 

Salarié.e.s

Si vous êtes salarié.e, le bilan est souvent financé par l’entreprise dans lequel vous officiez. Il peut être réalisé sur les heures de travail ou en dehors de celle-ci. De plus, sachez qu’il est tout à fait possible de mobiliser votre compte CPF pour financer votre bilan de compétences 😉 

Certains critères doivent toutefois être respectés : 

  • Salariés en CDI : 5 ans d’activité professionnelle, dont 1 année dans l’entreprise avec laquelle la demande est effectuée
  • Salariés en CDD : 24 mois d’activité sur les 5 dernières années et un minimum de 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois

Demandeur.euse.s d’emploi

Si vous êtes demandeur.euse d’emploi, Pôle Emploi propose de financer en partie ou l’intégralité de votre bilan de compétences. Pour cela, il faut avoir moins de 55 ans et être au chômage depuis plus de 6 mois après avoir cumulé 3 ans d’expériences professionnelles. N’hésitez pas à en parler à votre conseiller.ère !

Indépendants

Enfin, si vous êtes indépendant, vous aussi vouloir faire un bilan de vos objectifs professionnels. Sachez que vous pouvez également compter sur le CPF depuis janvier 2018. Si vous bénéficiez du statut d’auto-entrepreneur, vous pouvez également faire une demande de financement auprès du Fonds interprofessionnel de formation des professionnels libéraux (FIFP)

Les centres pour réaliser son bilan de compétence 

Pour répondre aux exigences du Code du travail, le bilan de compétence est obligatoirement réalisé par un prestataire extérieur (consultant). Ce dernier est généralement une entité physique, mais toute la démarche peut également s’effectuer en ligne. Le bénéficiaire a toute la liberté de choisir le centre qui lui correspond, selon ses propres critères.

Il existe de nombreux annuaires en ligne répertoriant les centres par ville, région ou département.

Le bilan de compétences en ligne à l’heure de la distanciation sociale 

Surfant sur la tendance du e-learning, le bilan de compétences peut également se faire en ligne, avec les mêmes possibilités de financement que le bilan en centre 🙂 D’ailleurs, en cette période de distanciation sociale, le bilan de compétences à distance est privilégié ! De quoi profiter de cette période de fin d’année pour préparer 2021 en faisant le bilan de vos acquis et de vos objectifs professionnels.

Bien entendu, pour la réalisation d’un bilan de compétences en ligne, un accompagnement est prévu du début à la fin. 

  • Les ressources : Tout est pensé pour le travail à distance, à commencer par les vidéos de formation prévues à chaque étape du bilan. Vous retrouverez aussi divers tests, fiches, grilles, outils de suivi… et d’un coach personnel donc, qui s’assurera du bon déroulement du bilan.
  • La durée : Le bilan de compétences réalisé en ligne demande généralement 10 à 12 semaines de travail. La durée varie simplement en fonction de vos disponibilités et à la maturation de votre projet.
  • Le travail : Des exercices à réaliser chez soi, qui sont ensuite évalués par nos consultants. Des recherches, exercices pratiques et visites sont également au programme pour faire le bilan de ses objectifs professionnels.

Si vous avez d’autres questions concernant votre bilan de compétences et son financement, n’hésitez pas à contacter nos conseillers qui répondront à toutes vos questions ! Pour la suite… laissez cette nouvelle année vous apporter tout ce qu’elle a de meilleur pour remplir vos objectifs professionnels avec brio 🙂 

CATALOGUE DE FORMATIONS

200 FORMATIONS EN LIGNE POUR SE PRÉPARER AU MONDE DE DEMAIN

En cliquant ci-dessus sur "Télécharger", vous acceptez nos conditions générales d’utilisation et notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles associés
Actualités VISIPLUS academyEmploiFormation

Etude sur les Français et la reconversion professionnelle : près d'1 actif sur 2 concerné en 2021 !

Développement CommercialEmploiRelation Client Digitale

Les métiers commerciaux restent plus que jamais recherchés par les entreprises

FormationRH 2.0

Responsable diversité et RSE : un métier d'avenir !

Formation

Formation professionnelle : encore plus plébiscitée par les Français en 2021 !